6 Nations - Le jour de gloire est-il enfin revenu pour le XV de France ? 
XV de France. Fickou, Vakatawa, Le Roux, ils auront un rôle à jouer pendant le Tournoi.
Le renouveau au sein du XV de France, aussi bien chez les joueurs que dans le staff, sera-t-il la promesse d'un avenir radieux pour les Bleus ?

Dix ans après la dernière victoire dans le Tournoi des 6 Nations, les Bleus de Galthié peuvent-ils le faire ? Le Telegraph estime que les planètes semblent enfin être alignées. "Si une génération peut redonner ses lettres de noblesse à la France, c'est bien celle-ci." Pendant cette décennie, la France s'est cherché un ouvreur et là, elle se retrouve à choisir entre trois excellents joueurs : Matthieu Jalibert, Romain Ntamack et Louis Carbonel. Une situation qu'on a plus l'habitude de voir chez les All Blacks par exemple. "La profondeur du vivier français n'a jamais été un problème", note le site anglais. Encore fallait-il que les jeunes puissent avoir leur chance et qu'ils soient bien coachés. L'accent a été mis sur ces deux points, notamment avec les quota de JIFF, et on voit le résultat : deux titres consécutifs chez les moins de 20 ans. Sur la liste initiale pour préparer le Tournoi, on comptait ainsi sept champions du monde : Bamba, Carbonel, Geraci, Gros, Ntamack, Vincent et Woki. 

Le groupe France a donc été considérablement rajeuni avec 14 éléments âgés de 23 ans ou moins et un seul trentenaire, Bernard Le Roux. Ce coup de jeune et la promesse de Galthié de ne pas les tenir en laisse, note Extra.ie, a "enthousiasmé le public." Des supporters qui nourrissent énormément d'espoirs, envers les joueurs tout d'abord, mais aussi envers le staff. Pour le site sud-africain Sport24, Antoine Dupont devra "répondre aux attentes non seulement d'un Galthie sans fioritures, mais aussi d'une base de fans qui attendent beaucoup mieux des Bleus après l'élimination en quart de finale au Japon." Le demi de mêlée n'est pas le seul Tricolore attendu. Du côté de l'Angleterre, adversaire des Bleus ce dimanche, on n'a pas manqué les performances remarquables de Virimi Vakatawa au centre de l'attaque du Racing 92. Le Fidjien d'origine est actuellement le plus dangereux facteur X du moment. "Il est fort, puissant et très complet," confiait ainsi Owen Farrell via le Telegraph avant le match de Champions Cup entre les Saracens et les Franciliens. À lui seul, Vakatawa a bien failli faire tomber les Anglais.Virimi Vakatawa le juste, rayonnant avec le Racing 92Virimi Vakatawa le juste, rayonnant avec le Racing 92La question que tout le monde se pose : sera-t-il aussi à l'aise et performant chez les Bleus ? On peut compter sur son ancien entraîneur Laurent Labit pour le mettre dans les meilleures conditions avant qu'il pèse sur les défenses adverses. Comme Galthié, le technicien francilien a rejoint l'encadrement tricolore pendant le Mondial. Cet hiver, Ibanez, Servat et surtout Shaun Edwards pour la défense sont ensuite venus renforcer l'encadrement. "Une équipe d'entraîneurs équilibrée et de haute qualité a été constituée", constate le Telegraph. Et pour les diriger, un Galthié présenté comme le messie du rugby tricolore. Un homme qui n'a pas toujours été bien vu, mais qui semble savoir où aller en tant que technicien. Cette confiance en lui impressionne. "Son attitude, la façon dont il s'habille, dont il bouge, parle et attire l'attention. Le mec est cool sans faire d'effort. On est loin de la grisaille dévorante de l'homme qu'il a remplacé, Jacques Brunel." Pour Extra.ie, Galthié est un personnage fascinant qu'il est impossible d'ignorer. 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • adourAB
    4593 points
  • il y a 2 mois

Une victoire contre l’Angleterre et tout le monde parlera d'échec si cette équipe ne fait pas le grand chelem.

  • adourAB
    4593 points
  • il y a 2 mois

La photo d’illustration est une photo thermique pour détecter les porteurs du coronavirus?

  • Kalou
    4691 points
  • il y a 2 mois
@adourAB

ou bien ceux qui ont abusé de corona

  • cahues
    116955 points
  • il y a 2 mois

Beaucoup de monde détestait Brunel car il prenait la suite de Noves.La suite nous dira si Galthié qui apparait en sauveur redressera le XV de France.

@cahues

Et parce qu'il était clairement estampillé strawman de Bernie, aussi et surtout... Là on a une chance de filer le boulet-escroc à WR ou aux SA de viniculture...

Laissons les grandir en paix !
Ils ont du potentiel mais il est inutile de leur mettre une telle pression !

Je ne comprends pas ce délire que de vouloir nous vendre nécessairement un profond renouvellement ? Marchand, Baille, Dupont, Jalibert, Thomas ne font pas valoir un capital important de sélections mais étaient déjà dans le sérail il y a deux ans voire plus. C'est des blessures qui ont freiné leur ascension. Fickou est dans le circuit depuis longtemps, Vatakawa aussi (il est vrai l'essai initial à l'aile n'étant pas une franche réussite), Ntamak a déjà un statut avec un Tournoi + CDM au compteur, Leroux est là depuis longtemps, Chat idem, Taofifenua a connu sa 1ere sélection en 2013, Poirot en 2016, Penaud est reconnu à l'international, Aldritt à l'instar de N'tamak Tournoi + CDM, Ollivon 1ére Cap en 2014 lui aussi freiné par blessures, Macalou 1ere cap en 2017, Bamba a 21 ans mais déjà une cdm au compteur... Franchement à part Haouas (26 ans), bouthier (27 ans) et Cros (26 ans) qui ne sont pas des mômes à peine sortis de l'adolescence non-plus, je ne vois pas qui ferait office de bleue-bite au plus haut niveau ? Une poignée de mecs a pris sa retraite internationale, quelques autres n'ont jamais eu de statut d'indispensable ne sont pas (ou plus !) pris, alors il y a un renouvellement oui mais l'excuse de "peu de vécu" au meilleur niveau en cas de mauvaise performance n'a pour moi guère de sens...Ce sont tous des joueurs qui ont les armes pour exister à l'International...

À force de parler d'avenir radieux alors qu'on a encore rien fait, on est en train de mettre la barre des espoirs très très haut dans les médias et auprès du grand public. Or plus la barre sera haute, plus ça cognera fort si les résultats ne suivent pas. Tout ça alors que l'objectif prioritaire devrait être le contenu et non pas le résultat brut...

@Team Viscères

Je te rejoins.
Je note à ce sujet pour le Telegraph, le problème n'a jamais été le vivier mais le coaching des joueurs.
Quand on voit le nombre de joueurs - et en particulier d'ouvreurs - adulés pour être mieux flingués à la moindre contre performance....

  • adourAB
    4593 points
  • il y a 2 mois
@Flanquart St Lazare

Et aussi le dénigrement perpétuel.

Vakatawa promet de belles choses. Son association avec Fickou nous offre une paire de centres redoutable et diablement complète.

Faisons déjà bonne figure en terme de contenue sur 5 matchs.
Celà prouvera la qualité du groupe.
Suite à cela on pourra en attendre des résultats significatifs.
Ne pas mettre la charrue avant les boeufs comme nous en avons l'habitude.

  • STEDF
    971 points
  • il y a 2 mois

Est-ce vous savez quand galtier annonce l'équipe pour dimanche ?

@STEDF

D'ici un quart d'heure

@STEDF

A 14h il devrait y'avoir une conf de presse, pour annoncer le XV de départ...

Avec la réception de l'Angleterre et l'Irlande quelques espoirs sont permis ! Surtout ce qu'on attend c'est de nous voir rivaliser dans le contenu, la vitesse du jeu et le fait de tenir 80min à ce niveau ce qui ne nous est pas arrivé encore.

Honnêtement cette année je pense pas que l’on puisse gagner. Il y a trop de chose à construire et les autres équipes, mis à part l’ecosse et encore, on une ossature plus stable. Mais si on arrive à faire émerger une structure et que certains joueurs confirment pour l’année prochaine c’est de bonne augure. M’enfin le sport étant ce qu’il est on est jamais à l’abris d’une surprise!

c'est vrai qu'on sent un enthousiasme général et un espoir de renouveau avec cette génération montante... Perso j'ai aussi espoir meme si je garde en tête qu'on est descendu très très bas

Derniers articles

News
News
Vidéos
Vidéos
News
News
News
Vidéos
Vidéos
Vidéos
News