6 Nations - France U20 : que sont devenus les Bleuets de l’an passé ?
France U20 : que sont devenus les Bleuets de l'an passé ?

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Que sont devenus les internationaux France U20 de l’an passé ? C’est l’heure de la revue d'effectif.

Ce vendredi, l'équipe de France U20 débute son Tournoi des 6 Nations par un duel face à l’Irlande, du côté de Bordeaux. L’objectif d’une victoire finale semble accessible pour la génération 1998/1999, qui disputera trois rencontres à domicile. Feront-ils mieux que leurs prédécesseurs ? Balayés d’entrée par l’Angleterre (59-17, score final), les Tricolores avaient relevé la tête pour terminer à la deuxième place du classement. Depuis, si certains sont toujours sélectionnables, d’autres doivent saisir leur chance chez les pros pour tenter de se faire un nom. Pas toujours avec réussite...

Voilà un bilan – à mi-saison – des joueurs ayant disputé au moins une minute du Tournoi des 6 Nations U20, édition 2017, avec l'équipe de France.

Ceux qui jouent

Commençons par le positif, et ceux qui sont déjà installés en équipe première. C’est le cas de Baptiste Couilloud, titulaire à la mêlée du LOU et impressionnant à chaque sortie. Il est celui qui possède le plus de temps de jeu, devançant Théo Dachary (BOPB) et Florian Verhaeghe (Stade Toulousain), déjà convoqué dans le groupe France.

En Pro D2 comme Dachary, Alex Arrate s’éclate, au point d’avoir tapé dans l’oeil du Stade Français. C’est en deuxième division qu’Etienne Fourcade s’impose au talon avec Grenoble, comme Mickaël Capelli en 2ème-ligne. Kilian Geraci a profité de la blessure de ce dernier pour engranger du temps de jeu, et le voilà de retour chez les Bleuets puisqu’il est né en 1999.

Pro D2 - FC Grenoble : où s'arrêtera l'ascension de Mickaël Capelli ?

Théo Millet (Stade Français), Geoffrey Cros (UBB) et surtout Dylan Cretin (LOU) font également leur trou, même si l'arrière/ailier bordelais vient de se faire les croisés. C’est un peu plus dur pour Alexandre Roumat, mais le Bordelais commence à pointer le bout de son nez, comme Romain Ntamack avec le Stade Toulousain.

Ceux qui ont changé de club

S’il n’avait joué que le dernier match du Tournoi U20 en entrant en jeu face au Pays de Galles, Pierre Bourgarit (Stade Rochelais) est le nom le plus connu de cette liste de joueurs ayant changé de club à l’intersaison. Peu utilisé en début de championnat, le talonneur passé par Auch explose depuis quelques semaines. Et obtenu plus de temps de jeu que son ancien concurrent Florian Dufour, passé d’Agen à l’UBB.

Egalement passé d’Agen à l’UBB, Nathan Decron n’a pas pu s’exprimer sous le maillot bordelais (0 minute), mais sa progression a été ralentie par une blessure. Alban Requet (UBB > Montauban ; 0 minute) et Kilian Bendjabalah (Stade Rochelais > Oyonnax ; 26 minutes) sont également en difficulté.

Ancien de Massy, Gabriel Ngandebe a découvert l’élite et la concurrence à Montpellier. Avec 459 minutes, il devance nettement Charlie Francoz (Stade Rochelais > Stade Français) et Anthony Fuertes (Stade Rochelais > Oyonnax). Au final, c’est Cameron Woki (Massy > UBB ; 603 minutes) qui s’en sort le mieux.

INTERVIEW. Ses débuts en Top 14, sa convocation avec France U20, Massy, Cameron Woki se confie


Ceux qui ne jouent pas

Est-ce le fait de s’être déjà engagé avec l’UBB pour la saison prochaine ? Toujours est-il que Romain Buros (Pau) ne compte que 80 minutes de temps de jeu cette saison… Dommage, vu son potentiel, que pourrait exploiter France 7. Il aurait pu côtoyer William Iraguha (Massy) qui a participé à plusieurs stages mais qui est actuellement blessé à l’épaule… et n’a donc pas joué cette saison, à l’instar de Faraj Fartass (Stade Français), Mathis Dumain (Bayonne), Kevin Tougne (USAP) et Léo Aouf (Stade Rochelais).

Des 21 minutes disputés par Simon-Pierre Chauvac (Brive) aux 233 par Baptiste Pesenti (Pau), plusieurs joueurs ont pointé le bout de leur nez sans vraiment s’installer dans la rotation de leurs équipes respectives. Pour Pierre-Louis Barassi (LOU), Thomas Darmon (MHR), Jérémy Valençot (FCG), Julien Ruaud (ASM), Selevasio Tolofua (Stade Toulousain), Corentin Chabeaudie (SUA), Thomas Laclayat (USO), Georges-Henri Colombe (Racing 92) et Ugo Boniface (Bayonne), le quotidien rime avec la compétition espoirs. Enfin, n’oublions pas Arthur Retière (80 minutes), c’était très bien parti avec deux essais pour le premier match de l’année mais les ligaments croisés du genou en ont décidé autrement.

Poste Nom Club Tps de jeu (m)
Arrière Romain Buros Pau 80
Arrière Geoffrey Cros UBB 529
Ailier Faraj Fartass Stade Français 0
Ailier William Iraguha Massy 0
Ailier Gabriel Ngandebe MHR 459
Centre Nathan Decron UBB 0
Centre Théo Millet Stade Français 622
Centre Théo Dachary BOPB 1040
Centre Pierre-Louis Barassi LOU 180
Centre Alex Arrate BOPB 823
Ouvreur Thomas Darmon MHR 141
Ouvreur Anthony Fuertes Oyonnax 333
Ouvreur Romain Ntamack Stade Toulousain 452
N°9 Arthur Retière Stade Rochelais 80
N°9 Baptiste Couilloud LOU 1064
N°9 Jérémy Valençot Grenoble 163
3e-ligne Julian Ruaud ASM 206
3e-ligne Alexandre Roumat UBB 435
3e-ligne Selevasio Tolofua Stade Toulousain 180
3e-ligne Baptiste Pesenti Pau 233
3e-ligne Charlie Francoz Stade Français 200
3e-ligne Dylan Cretin LOU 801
3e-ligne Cameron Woki UBB 603
3e-ligne Kilian Bendjabalah Oyonnax 26
2e-ligne Florian Verhaeghe Stade Toulousain 885
2e-ligne Mickaël Capelli Grenoble 480
2e-ligne Kilian Geraci Grenoble 455
2e-ligne Alban Requet Montauban 0
Pilier Mathis Dumain Bayonne 0
Pilier Ugo Boniface Bayonne 30
Pilier Thomas Laclayat Oyonnax 108
Pilier Georges-Henri Colombe Racing 92 76
Pilier Simon-Pierre Chauvac Brive 21
Pilier Corentin Chabeaudie Agen 105
Pilier Kevin Tougne USAP 0
Talon Florian Dufour UBB 69
Talon Léo Aouf Stade Rochelais 0
Talon Etienne Fourcade Grenoble 626
Talon Pierre Bourgarit Stade Rochelais 518
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Pour decron "une blessure a ralenti sa progression" bah elle l'a meme totalement arrete pour l'instant vu qu'il s'est fait les croises en septembre

Ne pas oublier que certains ont peu joué en U20 et étaient plus remplçants, ce qui explique le souci pour s'imposer dès l'année suivante!
En revanche, les titulaires et les cadres entrent dans les rotations( verhague capelli couilloud arrate roumat ...) ou sortent sur blessure ( cros, darmon )

Pouvez-vous nous faire la même analyse avec le groupe de 2014 ? Ils ont fait le grand chelem, ils devraient tous jouer en Top14 maintenant.

  • Ahma
    99720 points
  • il y a 3 ans
@WallonForEver

Je ne sais pas pour 2014, mais d'une manière générale les anciens internationaux moins de 20 ans jouent moins en Top 14 qu'on ne pourrait se l'imaginer. Quand on fait le bilan d'une promo quelques années après, on constate que la plupart jouent en D2, dans les différentes divisions fédérales, ou ne jouent plus. Et il me semble que ça reste valable même pour les équipes qui ont gagné des titres.

  • Pianto
    39808 points
  • il y a 3 ans
@Ahma

c'est ce qui me semblait, c'est pour ça que je me demande si cette promo n'est pas une de celles qui ont le plus de temps de jeu. Parce que ne pas voir jouer des piliers de 20 ans, c'est quand même courant, plus quelques blessés, leur temps de jeu n'est pas si nul que ça...

  • Pianto
    39808 points
  • il y a 3 ans
@WallonForEver

ouaip ce serait intéressant.
je plussoie.

  • Pianto
    39808 points
  • il y a 3 ans

en fait c'est une promo qui a pas mal de temps de jeu, souvent c'est bien moins.
Ils sont encore très jeunes et la concurrence en TOP14 est souvent rude.

Ils sont une bonne douzaine à apparaitre régulièrement au plus haut niveau national, si on ajoute Dupont, Jalibert et peut-être d'autres du même âge qui n'étaient pas dans la liste du tournoi, c'est pas si mal, je trouve.

J'espère qu'il y a une explication rationnelle pour tous ceux qui ont très peu voire pas joué sinon quel gâchis !

Thomas Darmon sort tout juste de près de 2 mois de blessure !

@math1907

Du coup c'est sur qu'il a eu très peu de temps de jeu ces dernières semaines !
Mais je ne serai pas étonné qu'il reprenne avec le groupe pro une fois remis.

  • Pianto
    39808 points
  • il y a 3 ans
@math1907

après, les places sont chères à Montpellier... C'est plus facile d'avoir du temps de jeu dans un club moins huppé ou un club qui joue la petite coupe d'Europe.

@Pianto

Tu as raison, sauf que l'on a essentiellement Cruden au poste, qui ne peut pas jouer 100% du temps sur une saison, qui se fait mal régulièrement, et Steyn qui est plus à l'aise au centre qu'à l'ouverture.
Damon était d'ailleurs le titulaire lors de notre victoire à Castres avant de se blesser.
Je crois qu'il peut avoir de belles opportunités.

Derniers articles

Quizz
News
News
News
News
Vidéos
News
News
Vidéos
News
News