6 Nations 2019 : les compositions de l'Irlande et de l'Angleterre pour le choc
6 Nations 2019 : les compositions de l'Irlande et de l'Angleterre pour le choc.
Découvrez les compositions de l'Irlande et du XV de la Rose pour le choc de la 1ère journée du 6 Nations 2019.

C'est LE choc de cette 1ère journée du Tournoi des 6 Nations 2019. Ce samedi, l'Irlande défie l'Angleterre à Dublin. Pour une rencontre entre le tenant du titre - Grand Chelem à la clé - et son prédécesseur au palmarès de la compétition... Un match pour lequel Joe Schmidt sera privé de Simon Zebo, non sélectionnable avec le XV du Trèfle depuis son départ au Racing 92. Mais le Kiwi a largement de quoi faire son triangle d'attaque, composé de Stockdale, Earls... et de Robbie Henshaw ! Habitué du poste de centre, le joueur du Leinster débutera en 15.

Beirne, Henderson et Leavy sont indisponibles.

Irlande
1
Healy
2
Best (c)
3
Furlong
4
Toner
5
Ryan
6
O'Mahony
8
Stander
7
Van der Flier
9
Murray
10
Sexton
11
Stockdale
12
Aki
13
Ringrose
14
Earls
15
Henshaw
16
Cronin
17
Kilcoyne
18
Porter
19
Roux


20
O'Brien
21
Cooney
22
Carbery
23
Larmour

 

Côté anglais, on note le grand retour de Manu Tuilagi, qui profite du forfait de Ben Te'o pour se faire une place dans les XV. Le Tiger est associé à Slade. Chris Ashton sera sur le banc, Jack Nowell et Jonny May lui ayant été préféré.

Watson, Underhill, Robshaw et Hartley sont les principaux absents par rapport au Tournoi 2018. C'est donc Owen Farrell qui hérite du capitanat.

Angleterre
1
M. Vunipola
2
George
3
Sinckler
4
Itoje
5
Kruis
6
Wilson
8
B. Vunipola
7
Curry
9
Youngs
10
Farrell
11
Nowell
12
Tuilagi
13
Slade
14
May
15
Daly
16
Cowan-Dickie
17
Genge
18
Williams
19
Lawes


20
Hughes
21
Robson
22
Ford
23
Ashton

 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Aucune victoire ne me déplairait. Les Irlandais marchent sur l'eau depuis Schmidt et les fans sont devenus arrogants. Ce sont les nouveaux Anglais. Ça les calmerait de perdre à domicile et ça validerait un énorme boulot d'Eddie Jones. Si les Irlandais gagnent, tant mieux pour eux, le rêve continue.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
News
News
News
News