24H CHRONO. Ovale Masqué a vu la finale Clermont - Toulon avant tout le monde
Ovale Masqué a vu la finale Clermont - Toulon avant tout le monde

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !

Il est de retour ! Après avoir effectué une saison aussi accomplie que celle d'Ayumu Goromaru au RCT, Ovale Masqué revient sur le Rugbynistère. Jour de finale oblige, le super-héros de l'Ovalie a sorti la Delorean de David Marty McFly du garage. Revenu du futur, il vous raconte l'exact scénario de la finale du Top 14 qui va opposer Clermont à Toulon ce soir... si vous ne voulez pas être spoilés, surtout, ne lisez pas. 

14h

Les premières vagues de supporters s’extirpent des rames du RER pour s’avancer vers le parvis du Stade de France. La couleur jaune domine : celle des supporters de Clermont, évidemment, mais aussi celle des Rochelais qui n’ont pas réussi à revendre leurs places sur leboncoin. Les deux tribus fraternisent en évoquant avec nostalgie leur nombre de matchs cruciaux que Brock James leur a fait perdre.

14h15

Si les Jaunards s’étaient déplacés à Edimbourg avec autant d’entrain que du bétail s’apprêtant à rentrer à l’abattoir, l’heure est à la sérénité cet après-midi. Non, ils ne voient pas comment ils peuvent réussir à perdre contre ce Toulon-là. La France entière est avec eux. Il ne peut plus rien leur arriver d’horrible.

14h30

Les premiers Toulonnais arrivent à leur tour aux abords de l’enceinte dionysienne. Eux aussi sont détendus : à l’image de leur équipe, ils n’ont aucune idée de comment ils sont arrivés là, mais ils comptent bien profiter du week-end. Les premiers contacts avec les Clermontois sont amicaux. Tous sont d’accord pour se dire « quel que soit le résultat de ce soir, au moins le Racing 92 ne sera plus champion de France ».

17h00

Mourad Boudjellal fait son arrivée dans le parking du Stade de France à bord d’une Maserati jaune flambant neuve. Le président toulonnais porte un maillot de l’ASM et klaxonne à tout va, tout en scandant « Cette année, c’est la bonne ! ».

17h10

Interloqués, des journalistes présents dans les parages demandent au président du RCT ce qui lui passe par la tête : « Toute la France est derrière Clermont. Ce titre, ils le méritent plus que nous. Je ne veux pas gâcher la fête », leur répond le plus gros troll de France.

17h

Alors que les joueurs de l’ASM investissent leur vestiaire et se préparent tranquillement. Franck Azéma prend la parole.

« Écoutez, je sais que beaucoup d’entre vous sont jeunes et vont jouer leur première finale de Top 14 ce soir. Il faut absolument éviter de vous mettre la pression. C’est pourquoi j’ai demandé à quelqu’un de venir vous parler de son expérience des finales avec l’ASM pour vous aider… »

Un vieil homme vêtu d’une sorte de bure s’appuyant sur une canne s’avance lentement dans le vestiaire. Il découvre son visage et se révèle être Aurélien Rougerie. L’emblématique capitaine Clermontois débute son speech.

« Alors, ma première finale, c’était en 2001, à l’époque on s’appelait encore Montferrand. Et à l’époque - vous allez rire - la meilleure équipe de France était Toulouse… »

19h12

Aurélien Rougerie termine son speech devant un vestiaire traumatisé.

19h20

C’est au tour d’Alain Penaud d’entrer dans le vestiaire de l’ASM. L’ancien demi d’ouverture se dirige immédiatement vers son fils, Damian. « Mon garçon, à mon tour de partager mon expérience des finales. Je vais te raconter celle que j’ai gagné avec Brive en 1998 »…

19h21

Damian Penaud coupe la parole à son père : « Papa ! Tu me fais honte ! Tu m’as déjà raconté 1000 fois cette histoire de Brive qui gagne la H Cup, c’est n’importe quoi, personne te croit ! ».

19h30

Histoire de ne pas perdre de temps lors de la remise du trophée, Paul Goze demande à faire graver le nom de l’ASM Clermont Auvergne sur le Bouclier de Brennus.

19h45

Éternel supporter clermontois, Renaud Lavillenie est refoulé aux portes du Stade de France. Motif ? « La direction de l’ASM nous a demandé de pas vous laisser rentrer parce que vous êtes un putain de chat noir ».

20h

C’est l’heure du toss, Damien Chouly et Guilhem Guirado se serrent la main et se rappellent avec émotion du temps où ils jouaient ensemble sous le maillot d’une équipe tragiquement disparue depuis.

20h02

Chouly remporte le toss et choisit d’engager en première mi-temps.
Les Toulonnais hurlent au complot pour la première fois de la soirée.

20h20

Les joueurs du RCT s’apprêtent à quitter le vestiaire. Encouragements bestiaux et accolades viriles sont au rendez-vous. Dans les douches, les avants mettent des coups de tête aux murs. Intrigué, Josua Tuisova tente de faire la même chose.

20h21

Alors qu’il était tranquillement en train de se préparer dans le vestiaire des arbitres et de s’entraîner à tendre le bras pour remettre un carton rouge (moment désormais incontournable en phase finale de Top 14), Romain Poite voit la tête de Josua Tuisova surgir au milieu de la pièce, au milieu d’un grand trou dans le mur. Le joueur fidjien s’excuse en dégageant sa tête des gravats.

20h30

Emmanuel Macron, accompagné de Paul Goze, se présente sur la pelouse du Stade de France pour serrer les mains des 30 acteurs de la rencontre. Certain d’être un mâle alpha après avoir broyé la main de Donald Trump, le nouveau Président de la République se fait une joie à l’idée de montrer à nouveau au monde entier c’est qui qui domine.

20h31

Dans les tribunes du Stade de France, Scott Spedding est en larmes, inconsolable. Un kiné du club tente de lui remonter le moral :  « C’est difficile de voir ses camarades sur la pelouse et de ne pas pouvoir jouer, hein ? ». Réponse de l’arrière : « Non, c’est surtout que je rêvais de rencontrer Emmanuel Macron. J’ai lu dans toute la presse française qu’il était la réincarnation du GÉNÉRAL DE GAULLE ! ».

20h32

Emmanuel Macron remarque le grand nombre de stadiers positionnés aux abords du terrain. Plus important : ils sont tous armés. Fourches, machettes, tasers, arbalètes… un véritable arsenal. Le président interroge Paul Goze : « Impressionnant dispositif. C’est pour lutter contre une éventuelle attaque terroriste ? ». Réponse du Catalan : « Non c’est pour éviter que les Clermontois envahissent le terrain ».


20h35

Emmanuel Macron est évacué sur civière après avoir voulu serrer la main de Mamuka Gorgodze. Verdict : fracture du scaphoïde et fin de la saison des poignées de main pour lui.

20h40

C’est l’heure du traditionnel Pilou-Pilou. Mais ce soir, il n’est pas effectué par le fameux Cédric (Mourad Boudjellal l’a viré quelques heures plus tôt, se disant que cela faisant longtemps qu’il n’avait pas modifié son staff). C’est Fabien Galthié qui le remplace. Un moment plutôt gênant, mais pas plus que la plupart de ses commentaires aux micros de France 2.

20h45

Camille Lopez donne le coup d’envoi du match ! C’est parti pour cette finale du Top 14 2016/2017 !

20h55

Après un petit round d’observation, les Clermontois mettent la main sur le ballon et commencent à multiplier les temps de jeu. Les Toulonnais semblent vite dépassés et se font transpercer à multiples reprises.

21h

Première commotion cérébrale de la soirée pour Guilhem Guirado. Le capitaine du RCT est néanmoins autorisé à revenir en jeu, les médecins estimant qu’il n’a de toute façon jamais eu besoin de toutes ses facultés mentales pour s’exprimer sur le terrain.

21h02

ESSAI CLERMONTOIS ! Il est signé David Strettle. Bien servi par Damian Penaud sur son aile, le ¾ anglais dépose facilement Drew Mitchell. Il faut dire que, comme depuis de nombreuses semaines, l’Australien joue en tongs, ce qui n’aide pas beaucoup à courir. Camille Lopez passe la transformation, 7-0.

21h05

En tribunes, Mourad Boudjellal exulte et agite son drapeau jaune dans les airs.

21h12

Les Toulonnais n’y sont pas. Taofifenua est pénalisé pour une faute au sol. Les supporters rouge et noir hurlent à nouveau au complot. Camille Lopez passe la pénalité (et il y a décidément beaucoup trop d’anciens joueurs de l’USAP sur ce terrain). 10-0.

21h15

Au tour de Nick Abendanon de sortir temporairement pour suspicion de commotion cérébrale. À partir de là j’arrête de le préciser, sachez juste que c’est un match de phase finale de Top 14 et donc qu’il y en aura une petite douzaine comme à chaque fois.

21h20

Après avoir lu tous les articles de presse qui disent de lui qu’il est le futur Jonny Wilkinson et le Grandisse que la France attend depuis toujours, Anthony Belleau semble avoir du mal à supporter la pression et déjoue complètement depuis le début du match. Il trouve une touche directe.

21h25

NOUVEL ESSAI CLERMONTOIS ! Mais il est refusé à la vidéo par Romain Poite. Normal, il était signé Rémi Lamerat.

21h27

ENCORE UN ESSAI CLERMONTOIS ! Les Jaunards pilonnaient la ligne toulonnaise depuis plusieurs minutes, sans succès. Finalement, Parra ouvre au large et Damian Penaud, l’autre nouvelle star qui va sauver le rugby français, prend l’intervalle et marque l’essai. Lopez transforme, 17-à 0.

21h32

Mourad Boudjellal n’arrive plus à faire semblant et déchire son maillot et son drapeau de l’ASM. Furieux, le président toulonnais descend des tribunes et va annoncer à Richard Cockerill qu’il est viré.

21h35

Fabien Galthié quitte son poste de commentateur et devient le nouvel entraîneur du RCT. Une nouvelle dramatique, sachant que Matthieu Lartot est désormais seul en cabine commentateur, en roue libre pour faire tous les jeux de mots dont il a envie.

21h40

La mi-temps est sifflée sur le score de 17 - 0 en faveur de l’ASM Clermont Auvergne. Les Auvergnats sont tellement en confiance que Franck Azéma envisage de faire rentrer Rado avant la 79ème minute de jeu.

21h45

Fabien Galthié effectue son discours et recommande à son équipe de mettre plus l'accent sur le « quiquine guème » et de ne pas hésiter à effectuer des « riveurse passe » dans la défense. Les francophones comme les anglophones ne comprennent absolument rien à ses propos, ce qui, paradoxalement, a un effet bénéfique puisque cela renforce la cohésion d’équipe.

21h50

Emmanuel Macron vient d’arriver à Capbreton où il effectuera sa rééducation. Il y croise Benjamin Fall, un résident permanent. Malgré sa blessure, il décide de lui serrer la main.
Verdict : fracture du scaphoïde. Pour Benjamin Fall.

21h52

Bien décidé à assister à la finale malgré les obstacles, Renaud Lavillenie a finalement réussi à s’introduire dans le stade de France en utilisant sa perche pour sauter par-dessus les barrières de sécurité. Son saut à 6,18m (nouveau record du monde) n’est malheureusement pas homologué.


21h55

Côté Clermontois, l’ambiance est détendue. Certains joueurs commencent à déboucher les bouteilles de champagne et s’accordent une petite coupe. Camille Lopez, lui, cherche déjà une destination de vacances sur son smartphone, puisque Guy Novès lui a rédigé un mot d’excuse pour ne pas avoir à partir en Afrique du Sud avec le XV de France.

Dans son coin, Aurélien Rougerie observe tout cela et soupire. « Pauvres fous… »

22h05

Le coup d’envoi de la seconde période est donné par Anthony Belleau.

22h10

Le RCT affiche un bien meilleur visage depuis la reprise, bien aidé par des Clermontois un peu absents. Les Varois obtiennent une pénalité, tentée par Anthony Belleau. Le jeune ouvreur ne trouve pas la cible.


22h22

ESSAI TOULONNAIS ! Josua Tuisova hérite du ballon sur son aile et renverse tout sur son passage, y compris Camille Lopez qui était encore sur son smartphone. Belleau rate à nouveau son coup de pied, on en reste à 17-5.

22h24

Morgan Parra est sérieusement sonné après un plaquage à retardement de Ma’a Nonu. Il passe un protocole commotion.

22h25

Question du médecin à Morgan Parra :

- Penses-tu pouvoir laisser ta place, sachant que Rado est ton remplaçant ?

- NON !!!

Le demi de mêlée clermontois rentre en jeu.


22h26

Les Toulonnais se font de plus en plus pressants et avancent désormais sur chaque ballon. C’est moche, sans imagination, mais ça fonctionne. Après plusieurs temps de jeu dans les 22 mètres, Duane Vermeulen finit par franchir la ligne, ESSAI ! Belleau ne transforme toujours pas, 17-10.

22h30

Morgan Parra se fait contrer par Juandre Kruger sur un coup de pied dans la boîte tapé derrière un ruck. Après un cafouillage, Mathieu Bastareaud parvient à récupérer le ballon et aplatit dans l’en-but ! ESSAI ! 17-15…

22h33

En face des poteaux, Anthony Belleau échoue à nouveau. Clermont reste devant.

22h35

Renaud Lavillenie est désormais installé au premier rang et pousse derrière son équipe de cœur. « ALLEZ ! JAUNE ET BLEU, ENSEMBLE ! VOUS POUVEZ LE FAIRE ». Déjà mal en point, le moral des troupes clermontoises chute dramatiquement.

22h35

Alors que les deux équipes sont épuisées et que le jeu se fait plus haché, un avion survole le Stade de France… Puis soudain, un homme saute dans le vide, avant d’enclencher un parachute aux couleurs rouges et noires.

C’EST LEIGH HALFPENNY !

L’arrière du RCT a réussi à échapper à la vigilance de Warren Gatland et a pu embarquer dans un cargo clandestin depuis la Nouvelle-Zélande. Le buteur dont les Varois avaient besoin est enfin là !
C’EST LE TOURNANT DU MATCH !

22h37

Alors qu’il s’apprête à atterrir au centre de la pelouse, Halfpenny se fait découper en deux par Fritz Lee sans avoir encore posé un seul pied au sol. Le Gallois retombe lourdement sur la tête. Après avoir examiné la vidéo, Romain Poite prend une décision logique : CARTON ROUGE ! Les Jaunards vont terminer le match à 14.

22h38

KO, Halfpenny sort sur civière. Il ne pourra finalement pas aider ses coéquipiers à conquérir le Brennus. Le match se poursuit comme si tout ce qui venait de se passer était parfaitement normal. Après tout, c’est toujours plus crédible qu’une fusion entre le Stade Français et le Racing 92.

22h42

Les Clermontois subissent et sont au bord de la rupture. Dans ces moments difficiles, c’est souvent au capitaine de prendre la parole pour remobiliser les troupes. Malheureusement, le capitaine de l’ASM est Damien Chouly. Rien ne se passe !

22h45

On est désormais à la 80ème minute de jeu. Les Toulonnais tiennent le ballon et enchaînent les temps de jeu dans l’axe, puisque c’est de toute façon la seule chose qu’ils savent faire. Rémi Lamerat rate son premier plaquage de l’année, ce qui est compréhensible puisqu’il s’agit de son 57ème match de la saison. Ma’a Nonu en profite pour percer mais se fait stopper à l’entrée des 22 mètres.

22h48

Après plusieurs temps de jeu improductifs, les Toulonnais savent qu’ils n’ont plus qu’une solution : tenter le drop. Anthony Belleau, auteur d’un match cauchemardesque, lève les yeux au ciel et aperçoit une silhouette translucide, un peu comme le fantôme d’Obi-Wan Kenobi dans Star Wars.

- Anthony… tou dois passer ce dwop…

- Oui, maître Jonny… je vais essayer.

- Il n’y a pas d’essai. Fais-le, ou ne le fais pas.

-Oui Maître.

- Et surtout, n’oubwlie pas…

- Oui ?

- Wien n’est plou beau que l’espwi d’équipe !

- Euh, d'accord.

22h49

Belleau est servi dans l’axe par Escande. Le jeune demi d’ouverture arme son geste et frappe le ballon. Le temps semble comme suspendu et le ballon part en direction des perches au ralenti, comme dans Invictus mais en mieux fait.

ÇA PASSE !

18-17 !

Le RCT remporte la finale du Top 14 !

22h55

INCROYABLE ! Menés 17-0 à la pause, les Toulonnais ont réussi à remporter cette finale et leur 5ème Bouclier de Brennus. Le public du Stade de France, majoritairement pour Clermont, est médusé.

22h57

Dieu, qui était lui aussi pour Clermont, jette sa télécommande sur sa télé. « VIE DE MERDE, Y’A VRAIMENT PAS DE JUSTICE ! », s’exclame-t-il avant de s’ouvrir une canette de Heineken et de s’affaler dans sa canapé (oui Dieu a vraiment mauvais goût).

23h05

Sur Twitter, le RCT reçoit les félicitations de Donald Trump et de Kim Jong-Un. Jean-Luc Mélenchon, lui, insulte l’arbitre. Il n’est pas spécialement supporter clermontois, mais il aime bien insulter des gens alors c’était une bonne occasion.

23h07

Matt Giteau et Drew Mitchell sont déjà en slip et se dirigent vers les tribunes du Stade de France pour soulever le Bouclier de Brennus. Arnaud Becquet, lui aussi en slip, tente sa chance et les suit.

23h10

Mourad Boudjellal n’assiste même pas à la remise du Bouclier, il préfère grimper dans sa Maserati et se diriger directement vers la Place de Jaude pour réaliser son activité favorite : se foutre de la gueule des Clermontois.

23h20

Le monde entier est en deuil avec les Clermontois, encore touchés par la malédiction des finales. Dans un geste de solidarité, Anne Hidalgo décide logiquement d’illuminer la Tour Eiffel en jaune pour rendre hommage aux vaincus du jour.

Allez, haut les coeurs, l’année prochaine ce sera la bonne.

FIN


REMERCIEZ-VOUS !

Cet article représente pas mal de boulot. Il est financé grâce à votre soutien, et on a encore plein d’idées très Rrrrugby en attente ! Aidez-nous à renforcer l’équipe pour vous raconter d'autres belles histoires : abonnez-vous pour le prix d'une pinte !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Ils étaient pas loin les cons

J'adore l'essai refusé à l'ASM " normal il était signe Rémi Lamerat "

et la peur sur la télé publique Lartot seul en cabine pour faire ses jeux de mots !

Je l'avais dit que Lee allait prendre le rouge.

vraiment très bon ! Enfin qq'ch de qualité sur internet...

Moi qui pensais qu on allait perdre ... en tout cas un bon fou rire, merci

Dans mon sac j'ai une bouteille de champagne et 10 paquets de klineex......j'espère sortir le champagne. En tout cas merci pour l'article cela m'a détendu du slip. Oui nous Auvergnat on est jamais serin avant une finale

@Ovalie63

...et les kleenex, pour plus tard (le célibat, c'est pesant à force)

  • to7
    14366 points
  • il y a 3 ans

"cette histoire de Brive qui gagne la H Cup, c’est n’importe quoi, personne te croit ! "

@to7

Surtout en 98. Tout le monde sait que c'est Toulouse qui a gagné cette année, grâce à un plaquage désespéré de Barthez à la dernière minute.

Bastaraud! Tout le monde le croit lent mais en fait il arrive à courir à la vitesse de 88 miles à l'heure et marque un essai à 22h20 alors qu'il avait commencé son action à au moins 22h27!

Avant les pleurs de ce soir, j'ai ri grâce à vous 😊

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
Transferts
News
News
News