Stade Bagnérais : ''un exploit d'exister en Fédérale 1 avec un budget comme le nôtre''
Stade Bagnérais : ''un exploit d'exister en Fédérale 1 avec un budget comme le nôtre'.'
Deux fois finaliste du championnat de France, le Stade Bagnérais lutte désormais pour maintenir son rang en Fédérale 1.

Finaliste malheureux du Championnat de France 1979 et 1981, le Stade Bagnérais connaissait son heure de gloire. C’était une époque où le rugby pyrénéen - avec Tarbes et Lourdes - pesait considérablement sur le rugby français. Mais Bagnères avait trop peu de moyens pour s’aligner sur les exigences économiques du professionnalisme. Alors, le club s’est installé depuis de longues années en Fédérale 1. Cette année, il sera entraîné par Christophe Cazaux et David Fourtané.

Le premier répond à nos questions.

Vous terminez 10ème de la poule 2, avec un point d’avance sur le premier relégable. 8ème l’année précédente et 4ème en 2016/2017 (vous sortez même Oloron en 8ème de finale du Yves du Manoir). L’équipe n’a pas cessé de descendre dans la hiérarchie. Inquiétant ? 

Ce n’est pas l’inquiétude qui domine. Il faut être réaliste avec cette fédérale 1 et la disparition de la poule élite : ça reste un exploit d’exister avec des petits budgets comme le nôtre. Nous luttons avec nos petits moyens et deux clubs prestigieux à 15km de Bagnères. La saison dernière fut compliquée car la poule était très homogène, et même si l’on finit à 1 point du dernier relégable, on termine aussi avec 9 victoires, à 3 points de la 6ème place : tout pouvait se passer ! 

Où Bagnères se situe-t-il après un passé glorieux ? 

Depuis la descente de Tarbes de la Pro D2, nous n’avons plus de clubs dans le rugby pro, et c’est préjudiciable pour des clubs comme le nôtre. Là, il y a un club professionnel, on peut s’appuyer sur ce vivier de jeunes joueurs formés dans les centres de formation et chez nous où les jeunes performent.  

Bagnères est à sa place en fédérale 1 même si c’est dur avec un petit budget, mais nous compensons par une grosse formation autour des jeunes. Par contre, nos anciens internationaux sont derrière nous et soutiennent le club dès que possible : Bertranne, Aguirre, Gachassin et Dergalhi sont souvent là pour nous donner de précieux conseils ! 

Une vingtaine de nouveaux joueurs, c’est un changement de cap ? Quels étaient les grands axes de votre recrutement ?

Pas de changement de cap, mais une volonté d’étoffer le groupe des seniors avec des jeunes capables de jouer en espoirs et en équipe première. Puis nous avons ciblé des postes stratégiques : piliers, seconde ligne et 3/4 centre. Nous sommes très satisfaits de ces recrues qui ne demandent qu’à s’intégrer dans l’effectif senior. 

Avec quelles ambitions abordez-vous la saison à venir ?

Les ambitions sont de proposer un jeu que les joueurs prennent plaisir à produire, tout en étant efficace, arriver à satisfaire nos dirigeants et nos fervents supporters ! En termes d’objectifs, et comme je vous l’ai dit :  se maintenir serait déjà très bien, et se qualifier serait un exploit. Donc nous espérons assurer notre maintien très vite afin d’aller chercher une place qualificative si elle se présente.

Que pensez-vous de votre poule ?

A mon avis, c’est une poule très dense avec 3-4 équipes de gros calibre comme Albi-Tarbes-Blagnac-Lavaur, et de gros outsiders comme Lannemezan/Pamiers-Saint Sulpice…  A vos pronostics !

Transferts du Stade Bagnérais 2019/2020

Arrivées:

Clément Boada (pilier, Montauban) Corentin Delpech (pilier, Lannemezan) Baptiste Prat (pilier, Lescar) Simon Bude (pilier, Tarbes) Nicolas Basile (pilier, Bedarrides) Axel Bernard (pilier, Limoges) Clément Cha (talonneur, Lourdes) Denis Dutrey (2ème-ligne, reprise) Mindia Elgujauri (2ème-ligne, Castanet) Pierre Bayac (2ème-ligne, OBRC) Julien Dubau (2ème-ligne, USEP) Germain Feuillerat (3ème-ligne, Lourdes) Gaël Sorbet (3ème-ligne, USEP) Maxime Capberbet (3ème-ligne, Tarbes) Julien Malaret (3ème-ligne, Lannemezan) Maxime Fogiatto (demi de mêlée, Juillan) Lucas Grimaud (centre, USEP) Paul Pucheu (centre, Morlaas) Sébastien Gallut (centre, Lourdes) Jean-Christophe Moynet (ailier, Angers) Aingel Arbaud (ailier, Tarbes)

Départs:

Juan Peduto (pilier, Lourdes) Omar Dahir (pilier, Suresnes) Mathieu Maumus (pilier, Suresnes) Anthony Alvarez (pilier, Tyrosse) Tomas Urbaitis (2ème-ligne, Madrid) Bastien Barats (centre, Castanet)

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • AKA
    46108 points
  • il y a 3 mois

"de précieux conseils"!!! Il faudrait autre chose...

100% jiffs

Re-sympa.

Derniers articles

Amateur
News
News
News
News
News
News
News
News
Ecrit par vous !
Amateur
News