VIDÉO. Espoirs : l'ASM Clermont en finale avec un triplé de Samuel Ezeala face à Agen

VIDÉO. Espoirs : l'ASM Clermont en finale avec un triplé de Samuel Ezeala face à Agen
Espoirs - ASM Clermont : le triplé de Samuel Ezeala en demi-finale.
Le jeune Clermontois a brillé face au SU Agen, en demi-finale du championnat de France Espoirs.

Qui a dit que l'ASM Clermont Auvergne ne disputait pas les phases finales cette saison ? Si la première a terminé à une bien décevante neuvième place, l'équipe Espoirs s'est elle qualifiée. Et elle verra même la finale ! En s'imposant en demi face à Agen, les Jaunards ont fait un premier pas vers le bouclier de champion de France. Avec un score large à la clé - 37 à 22 - même s'il convient de rappeler que les Agenais étaient privés de plusieurs éléments pour ce match.

Top 14 : le SU Agen affrontera le Racing 92 avec... 23 JIFFs sur la feuille de matchL'homme du match côté clermontois ? Difficile de ne pas citer Samuel Ezeala. On avait laissé le jeune ailier sur un lit d'hôpital, réconforté par Virimi Vakatawa après un terrible KO subi face au Racing 92, pour son premier match en Top 14. Mais le jeune joueur d'origine espagnole va mieux, et a retrouvé les pelouses, ses coéquipiers... et son niveau, visiblement.

Top 14 - ASM. Samuel Ezeala : ''Le choc vient aussi du fait que j’ai voulu mettre un très gros impact''Titularisé au poste de deuxième centre, Ezeala a inscrit un triplé en demi-finale, excusez du peu. D'abord suite à un bon service d'Alexandre Nicoué. Puis sur un exploit personnel, prenant à revers la défense adverse. Et enfin, sur une interception bien sentie dans le camp d'Agen. Bref, du très bon boulot, et un joueur à surveiller de près.

Si Agen a résisté, les Clermontois méritent leur place en finale. Les caméras de Sports Auvergne étaient là pour filmer tout ça, voici les essais du match :

Crédit vidéo : Sports Auvergne


Dans l'autre demi-finale, la Section Paloise s'est défaite de l'Aviron Bayonnais sur le score de 30 à 19. Avant d'affronter les Auvergnats en finale, ça valait bien un petit chant !