Top 14 - ASM. Samuel Ezeala : ''Le choc vient aussi du fait que j’ai voulu mettre un très gros impact''
ASM - Samuel Ezeala était prêt à jouer en Top 14.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Le jeune ailier de l'ASM Samuel Ezeala est revenu sur son KO lors du match contre le Racing, sa technique et le débat qui a entouré son âge.

ASM Clermont : l'impressionnant KO du jeune Samuel Ezeala choque et interpelle le monde du rugbyLes supporters, les joueurs, les entraîneurs, les médecins, votre facteur, tout le monde a donné son avis sur le KO du jeune Clermontois Samuel Ezeala face au Racing 92. Après avoir passé des examens rassurants, le principal intéressé a lui aussi pu revenir sur cet incident qui a fait le tour de la planète ovale et provoqué de vives débats. À 18 ans, Ezeala devait-il être aligné en Top 14 ? La formation est-elle cause ? Le joueur d'origine espagnole a tout d'abord tenu à rassurer tout le monde sur son état de forme via le site officiel du club : "J’ai repris ma vie normale, il ne manque plus que le rugby." Il va pouvoir reprendre progressivement la musculation et attend le feu vert des médecins pour retrouver le pré. "J’ai également repris les cours au lycée où je n’ai pas de mal à me concentrer et suivre les cours."ASM Clermont : des ''éléments d'inquiétude'' pour Samuel Ezeala, le syndicat Provale sort du silenceS'il se veut rassurant, d'aucuns diront que les risques des commotions concernent le long terme. C'est également la répétition de ces chocs à la tête qui est dangereuse. "J’ai été rapidement rassuré par les docteurs qui m’ont dit que c’était une commotion cérébrale classique, que les examens, Scanner et IRM, étaient normaux et qu’il n’y avait pas de risque." Comme il n'y avait pas de risque selon lui à ce qu'il soit aligné sur la pelouse synthétique de la U Arena :

J’avais 16 ans la première fois où je me suis entrainé avec l’équipe première et la seule chose que je voulais était de jouer avec l’équipe première. Je me sentais prêt, tout le groupe, le staff et les joueurs, m’ont beaucoup aidé depuis le début de cette saison et je suis très heureux et reconnaissant d’avoir pu avoir ma chance quelques jours après mes 18 ans, comme je me l’étais imaginé. Le choc je pense que tout le monde aurait pu l’avoir et le subir avec la même intensité

VIDÉO. Top 14 - Clermont avec un ailier tout juste majeur et la charnière des Espoirs face au Racing 92Mais un autre joueur plus âgé aurait-il été KO ? Il reconnaît que sa tête n'était peut-être pas idéalement placée mais qu'à cette vitesse, il n'était pas facile de réagir rapidement. Il a voulu mettre "un très de gros impact" et a choisi d'accepter le défi. "J’aurais peut-être dû subir d’avantage le plaquage en l’accompagnant davantage." S'il a réussi à stopper l'ailier international à ses dépens, tout n'a pas été parfait sur cette action. Néanmoins, il estime que ce n'est pas une raison pour remettre en cause tout le travail fait depuis l'école de rugby. "Est-ce que, demain, si un joueur international rate une passe dans un match cela veut dire qu’il ne sait pas faire une passe et n’a rien appris à l’école de rugby ?" Une chose est sûre, Samuel Ezeala a retenu la leçon. On ne l'y reprendra pas deux fois. Du moins, c'est tout le mal qu'on lui souhaite.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

J'adore la manière dont ce garçon remet les choses à l'endroit et endosse sa part de responsabilité. Si tout le monde pouvait lui ressembler, dans ce milieu !

Bon, rien de nouveau dans le rugby français. Un gamin de 16 ans qui s'entraîne déjà avec les pros, donc avec un physique qui jusque là a du lui permettre de rouler sur tous les autres gamins de son âge. En conséquence, sa première intention quand il plaque est de marquer son adversaire. Cela me rappelle un autre article sur Danny Priso, "repéré" à Ussel lors d'un match avec des éducs où il avait réalisée à 16 ans un gros plaquage offensif sur un éduc : pas parcequ'il avait fait une passe de 25 mètres...
Content pour lui qui ne lui soit rien arrive de grave et ... bonne reprise à la muscu.

@ldarieut

On ne parle pas assez des éducateurs qui se font démonter par leurs joueurs pour les mettre en valeur.
Ça c'est les valeurs de l'Ovalie !

Il a retenu la leçon. Donc possiblement la prochaine fois il va plus subir le placage.
Moi je crains qu'il ne régresse, + ou - consciemment, dans son activité défensive. Il sera probablement plus simple de jouer derrière ses placages.
Avec ses déclarations il risque d'être ciblé, pas pour le foutre KO hein, mais pou profiter d'une défense annoncée ''moins virulente''.
Je pense que c'est une faute de l'avoir laissé aborder ce sujet.
Si il revient, balaise en défense, en revanche ça sera certainement un grand joueur.

@ID73160

Perso je pense au contraire que les joueurs, hormis les bourrins aliénés, lèveront le pied face à lui, en tout cas à moyen terme... J'en veux pour preuve les longues minutes qui ont suivi son KO, durant lesquelles il était flagrant que les mecs rechignaient à taper...

" 'J’ai repris ma vie normale, il ne manque plus que le rugby.' Il va pouvoir reprendre progressivement la musculation" Comment un esprit sain peut-il basculer sereinement de rugby à reprendre la musculation sans s'interroger sur le sens de ses mots ?

@Un riz savant scie

L'explication est que les efforts violents, notamment au niveau du cou et des épaules, peuvent être préjudiciables à l'irrigation de l'encéphale et sont donc proscris s'il y a un doute. Plus étonnant, on a appris récemment que retenir un éternuement pouvait avoir des conséquences graves sur la partie vasculaire du cerveau !

Deux objets lancés à vitesse élevée font moins de dégâts à collision qu'un objet à vitesse élevée heurtant un objet arrêté. Son raisonnement n'est pas juste.

  • Ahma
    93809 points
  • il y a 2 ans
@Un riz savant scie

Si cette théorie sort d'un manuel de physique, il faut vite aller se faire rembourser, c'est une contrefaçon.

@Ahma

C'est pourtant le principe des auto-tamponneuses : la vitesse de deux corps de masse comparable lancés à la même allure s'annule lorsqu'ils entrent en collision. C'est pourquoi on subit bien davantage un choc lorsqu'on est à l'arrêt que lorsqu'on se dirige vers l'impacteur, on subit à l'arrêt un mouvement qu'on n'a pas initié. C'est le cas d'une boule de pétanque qui se fait éjecter par une boule de même masse.
La raison pour laquelle Samuel Ezeala s'est fait mal c'est qu'il s'est cogné la tête à du marbre. Il se serait arrêté et aurait pris Vakatawa qui était dans tous les cas lancé, il serait fait tout aussi mal et peut-être davantage car il aurait été KO et de surcroît propulsé en sens inverse avec des risques aggravés de coup du lapin, d'entorse etc. Les deux joueurs se sont arrêtés net et se sont effondrés sur place.

  • Ahma
    93809 points
  • il y a 2 ans
@Un riz savant scie

Brillante démonstration. Il est bien connu, en effet, que quand deux voitures lancées à pleine vitesse subissent une collision frontale tout le monde s'en sort sans une égratignure.

@Ahma

A une certaine vitesse la résistance des corps ne suffit plus bien sûr : leurs vitesses sont annulées et la brutalité de la décélération les désagrège. Mais à l'échelle raisonnable de deux types qui courent, le fait d'être arrêté net par l'annulation des vitesses plutôt que de se retrouver projeté à cinq mètres en subissant le choc ça joue oui pour ne pas aggraver les dégâts.

@Un riz savant scie

Ouais, beh ça veut pas dire que ça fait pas de dégât.
Donc les raisonnement scientifiques pompeux... merci.

N'importe qui aurait pu le prendre ce KO

@crazyrugby

Merci pour le mot. Sinon, on peut juste communiquer en personnes civilisées.
S'il avait ralenti avant l'impact il se serait fait encore plus mal.

@Un riz savant scie

Pas en décidant de subir le plaquage. C'est valable s'il était un mur en béton inamovible, mais en subissant le plaquage il amortit une partie du choc comme un mur de pneus le ferait. C'est le même principe en boxe, pour un coup qui ne peut pas être esquivé le boxeur cherchera à atténuer ses effets en l'accompagnant.
Par contre cela demande beaucoup plus de technique que d'aller mettre une cartouche, et dans la configuration actuelle du rugby tu as plus de chances que l'attaquant te mette sur le cul.

C'est à cause de ce genre de déclarations naïves qu'on finira par se retrouver avec 15 Goldoraks de chaque côté du terrain, casqués intégralement et bardés d'armures pneumatiques en caoutchouc fabriquées (dans le cas de l'ASM du moins) par Michelin…

L'important, c'est qu'il aille bien. Après, à 18 printemps, l'a tout le temps d'améliorer sa technique de plaquage face aux engins de chantier qui commencent à pulluler sur nos terrains. Du temps, mais pas trop quand même s'il veut faire un vieux pas trop déglingué.

  • Ahma
    93809 points
  • il y a 2 ans

Les déclarations d'Ezeala sont peut-être finalement l'aspect le plus inquiétant de cette affaire. Il y a manifestement encore un gros travail d'information des joueurs à effectuer, il ne semble pas du tout être au courant des conséquences à long terme des commotions cérébrales, au vu des termes employés.

@Ahma

A cette âge là, tu te crois invulnérable. Tu conduis vite, bourré, tu prends des chistoles, tu fumes, tu oublies la capote alors que tu es informé des risques. En plus, ici, on parle d'un mec qui a bossé dur pour en être là.

@Grand Sachem aux sages commentaires

Pas faux, même si les mecs de son âge et dans le même contexte de THNiveau, ont déjà intégré pas mal de "règles" du monde pro, com comprise... Le souci de la commotion (pas forcément tributaire d'un KO), c'est surtout sa répétition, les soins et la récupération dédiée... Un mec ne devrait jamais pouvoir revenir sur le pré après être sorti pour protocole, déjà... Finalement, je pense que l'âge n'a rien à voir avec le problème...

@Ahma

J'ai eu le même sentiment...

L'intervention un peu plus complète du minot, assez propre et nette (via asm-rugby.com) :

"Je vais très bien, je n’ai plus aucun signe de cette commotion. Je patiente en attendant d’obtenir le feu vert du staff médical qui me suit avec beaucoup de précaution depuis le choc face au Racing. Je prends mon mal en patience. Les nouvelles sont très rassurantes, le docteur et le neurologue m’ont donné l’autorisation de reprendre progressivement la musculation depuis ce début de semaine. J’ai également repris les cours au lycée où je n’ai pas de mal à me concentrer et suivre les cours. J’ai repris ma vie normale, il ne manque plus que le rugby.
Du choc, il me reste des images qui sont passées en boucle sur internet. Tout a été très flou pendant quelques minutes et j’ai vraiment repris pleinement conscience à mon arrivée à l’hôpital. J’ai été rapidement rassuré par les docteurs qui m’ont dit que c’était une commotion cérébrale classique, que les examens, Scanner et IRM, étaient normaux et qu’il n’y avait pas de risque. Mes parents étaient venus me voir pour cette rencontre et ils m’ont accompagné du stade à l’hôpital. Même si cela a été très stressant pour eux, c’était mieux que de suivre ça d’Espagne où les informations auraient été plus longues à arriver. Là, très vite, ils ont compris qu’il n’y avait rien de grave et tout est rentré dans l’ordre rapidement dans la soirée.
Quand j’ai vu le débat par rapport à mon âge, j’étais presque gêné vis-à-vis de Franck. Je ne comprenais pas pourquoi on pouvait tenir des propos comme ceux que j’ai pu voir. J’avais 16 ans la première fois où je me suis entrainé avec l’équipe première et la seule chose que je voulais était de jouer avec l’équipe première. Je me sentais prêt, tout le groupe, le staff et les joueurs, m’ont beaucoup aidé depuis le début de cette saison et je suis très heureux et reconnaissant d’avoir pu avoir ma chance quelques jours après mes 18 ans, comme je me l’étais imaginé. Le choc je pense que tout le monde aurait pu l’avoir et le subir avec la même intensité. Franck m’a dit que j’avais parfaitement fermé les solutions de l’attaquant à travers ma course et quand je lui ai parlé de la technique, il m’a dit « il est tombé non ? Alors tu as réussi ! » le tout avec un grand sourire. Peut-être ma tête n’était pas très bien placée mais à cette vitesse, ce n’est pas facile. Le choc vient aussi du fait que j’ai voulu mettre un très gros impact. Je savais que de toute façon, j’allais subir face à un joueur comme Vakatawa. J’ai fait le choix d’accepter le défi en mettant l’épaule, j’aurais peut-être dû subir d’avantage le plaquage en l’accompagnant davantage… C’est comme ça ! Prendre ces décisions à la vitesse où se déroule l’action n’est pas facile. Franchement, même si sur l’action précise tout n’a pas été parfait, est-ce que ça donne le droit de dire que le travail n’a pas été fait à l’école de rugby ? Est-ce que, demain, si un joueur international rate une passe dans un match cela veut dire qu’il ne sait pas faire une passe et n’a rien appris à l’école de rugby ?
Bien sûr, la commotion n’est pas un bon souvenir, mais bientôt tout cela sera derrière moi, je me souviens parfaitement de tout ce que j’ai vécu lors de la semaine de préparation, de l’annonce de l’équipe faite par Franck, à la pression ressentie avant la match ou l’ambiance dans le stade, de ma première mi-temps où j’ai pris beaucoup de plaisir, tout cela, je veux le garder comme un merveilleux souvenir et vite retrouver le terrain en espérant avoir l’opportunité d’en vivre d’autres très bientôt ! "

@Team Viscères

Le mec peut pas s'empêcher de paveter.

  • Ahma
    93809 points
  • il y a 2 ans
@Marc Lièvre Entremont

Mais maintenant il nous refourgue des pavés d'occase.

@Ahma

C'est même du pavé light d'occase, j'ai fait des coupes pour l'alléger.

  • Ahma
    93809 points
  • il y a 2 ans
@Team Viscères

C'est donc pour ça que j'ai repris connaissance plus vite que d'habitude.

La version que tu cites présente l'intérêt d'inclure la réaction d'Azema, qui paraît pour le moins légère, si elle est relatée fidèlement. On a un peu l'impression qu'une commotion c'est pas grave, du moment que l'autre est tombé.

@Ahma

Je la trouvais justement intéressante pour cela, on y lit bien la schizophrénie du rugby. Azéma est super sympa et on sent qu'il tient à son petit jeune et veut le réconforter (son analyse sur la façon dont Ezeala a su lire le jeu et se placer est très bonne et on l'a trop peu entendue), et en même temps ses propos contiennent tout le malaise autour de la dérive bourrin du rugby et des commotions : c'est pas si grave (un bon doliprane et ce sera du passé) et puis bon c'était quand même une belle grosse cartouche.

  • breiz93
    55495 points
  • il y a 2 ans

Il pourra dire qu'il a fait couler beaucoup d'encre ou d' octets, c'est selon.
Heureux de le voir revenir, je lui souhaite le meilleur pour la suite de sa carrière.

C'est un élément qui a été évoqué par certains dans les discussions mais comme souvent on blâme plus celui qui s'en sort qui celui qui est touché. sans faire non plus de l'inquisition je l'avoue.

@schallerthomas17

j'ai peur de ne pas comprendre ce que tu veux dire. Suis-je commotionné ?

@spir
Tiens tiens tiens.... Le joueur qui reconnait avoir rater son plaquage......... C'est bizarre quand même ! 😉

  • spir
    17561 points
  • il y a 2 ans
@Vae Victis Brennos

Le point que j'abordais, c'est qu'un sport est mal foutu si : un simple geste raté ou un chouia en retard t'envoie à l'hôpital ; et avec séquelles neurologiques & mentales à long terme bien connues.

T'as envie, toi, de jouer à ça ? T'envoie ton môme ou ta môme jouer à ça ? Ce que je dis, c'est que le rugby frenchy se creuse lui-même sa tombe.

@spir

Moi, j'ai fait ça toute ma vie: alpinisme, VTT, varappe, escalade en falaise, XIII, moto, ski-alpinisme...

J'espère que ceux qui me suivent pourront le faire aussi, sans qu'on les en prive au titre que c'est trop dangereux.

@spir

Dis-le aux skieurs, boxeurs, taekwandistes, plongeurs, cavaliers, lugeurs, karatékas, judokas, pilotes, motards, parachutistes, liste non exhaustive... Même un gardien de handball, qui se prend une balle à 100km/h pleine face peut subir une commotion...

  • Khris
    19611 points
  • il y a 2 ans
@spir

Et ben, la liste des sports,mal foutue est très très très très très longue, je pense même plus longue que la liste des sports bien foutue.

Derniers articles

Arbitrage
News
Vidéos
Vidéos
News
News
News
News
News
Vidéos
Vidéos