VIDÉO. Top 14 - La Rochelle corrige Clermont avec un essai de 90m après 40 secondes de jeu
Top 14 - Gabriel Lacroix s'est offert un triplé face à Clermont.
Le Stade Rochelais a infligé une belle fessée à Clermont ce samedi en ouverture de la troisième journée de Top 14.

Après deux matchs à l'extérieur, et notamment une défaite au Stade Français lors de la deuxième journée, les Rochelais avaient à coeur de relever la tête dans un stade Marcel Deflandre à guichets fermés et chauffé à blanc. Mais qui aurait pensé que les Maritimes feraient un tel match ? Il ne fallait être retenu à la buvette ou bien toilettes. Au lieu de dégager le ballon après le coup d'envoi. Les Rochelais ont annoncé la couleur en attaquant dans leurs 22 mètres par Botia et Jordaan dans un jeu de une-deux. Au soutien, Gabriel Lacroix a ensuite fait parler son talent, déposant Grosso sur les appuis et Strelle à la course...après seulement 40 secondes de jeu !

Lien Vidéo

Clermont a bien marqué par Lopez, mais le festival offensif des locaux s'est poursuivi en première mi-temps. Lacroix s'est offert un doublé (19e), Victor Vito (24e), Hikairo Forbes (37e) et enfin Alexis Bales (41e) ont alourdi l'addition. À la pause, le score était ainsi de 43 à 6, l'ASM ayant également encaissé un essai de pénalité à la 33e suite à la faute de Grosso près de son en-but. Sanctionné d'un carton jaune à l'instar de Chaume quelques instants plutôt. Ainsi réduit à 13, le champion de France n'a pas été mesure de résister aux assauts des Rochelais, menés par Botia ou encore Qovu. 

Toujours en infériorité numérique après les citrons, ils ont encaissé un 7e essai dès la reprise lorsque Lamb a parfaitement joué au pied pour Lacroix, auteur d'un triplé. L'intensité du match, haché par les fautes et les remplacements, a logiquement baissé aux abords de l'heure de jeu. C'est le moment qu'ont choisi les visiteurs pour inscrire leur premier essai par Fritz Lee (57e). Un bon travail de Grosso a permis à Peter Betham de doubler la mise (66e), mais l'écart était bien trop important face à une solide défense maritime. Le constat de Camille Lopez en fin de rencontre était lucide et sans appel comme le résultat final, 51 à 20.

Ils ont mis plus d'envie que nous aujourd'hui. Il ne faut pas se mentir. Aujourd'hui, on n'était pas dans les fondamentaux du rugby. Et quand tu ne respectes pas les fondamentaux du rugby, tu te fais marcher dessus. C'est ce qui s'est passé aujourd'hui.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

c'est beau un match comme celui là qu'un 9-3 de buteur, ennuyeux et horrible visuellement.
Ca montre juste que personne n'est imbattable

Derniers articles

News
Vidéos
Vidéos
News
News
Transferts
News
Vidéos
News
Vidéos
News