VIDÉO. L'énorme performance de Jacques Burger contre l'ASM (27 plaquages)
Retour sur l'énorme performance de Jacques Burger contre l'ASM.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
H CUP. Retour en vidéo sur l'énorme performance de Jacques Burger contre l'ASM (27 plaquages). Le Namibien des Saracens a découpé du beefsteak, pour reprendre ses termes fleuris...

Si tu veux être un beau vieux, ne joue pas de demi-finale de H Cup... les gens croient que si je ne sens pas la douleur, c'est parce que je suis stupide. Mais croyez-moi, j'ai mal quand je plaque Vosloo ou Lee ! On m'avait demandé de découper du beefsteak contre Clermont. C'est ce que j'ai tenté de faire. Vous savez, les Saracens ne me gardent pas pour ma belle gueule ou ma conversation. Ils me paient pour faire mal aux adversaires. »

Interviewé par le Midi-Olympique, on peut dire que Jacques Burger possède le sens de la formule. Le capitaine de l'équipe nationale de Namibie n'est certes pas un poète du ballon ovale. Il ne vous fera pas rêver avec des percées à la Olivier Magne et des essais de 30 mètres. Mais le presque-sosie de Mauro Bergamasco est le type de joueur que chaque équipe souhaitera avoir dans ses rangs : un vrai guerrier, qui se bat sur tous les ballons et qui fait mal aux adversaires, physiquement comme psychologiquement.

Contre l'ASM en demi-finale de H Cup, l'ancien Cantalou - il a fait une saison à Aurillac, en ProD2 - a une nouvelle fois passé son après-midi a découper de la viande. Au point d'écoeurer les Clermontois, qui n'ont jamais su trouver la faille en attaque. Accompagné par ses collègues sud-africains Schalk Brits ou Brad Barritt, il a livré un énorme travail défensif : 27 plaquages en 69 minutes, pour un seul raté !

Une performance majeure qui lui a valu le titre d'homme du match. Pour les amateurs de travail de l'ombre, on vous offre un petit retour sur sa partie en vidéo... une séquence qui pourra être utile au staff du RCT !

PS : Quiconque fera la blague "Michalak-Burger" dans les commentaires sera banni à vie.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Seb`
  • il y a 6 ans

Etant supporter du RCT et connaissant l'amour inconditionnel des supporters Toulonnais pour le combat et l'agressivité, ce mec serait considéré comme un Demi-Dieu !
Admettons qu'on aurait recruté Shalk Bruger, le boucher Sudaf, le duel aurait vallu son pesant d'or.
Et comme Shalk ne vient pas, pour ne pas recruter Jacques pour remplacer son homonyme ? Aha. (-:

Une fois sur deux il doit être sanctionné. Hors jeu, reste au contact après plaquage... Mais quand même quel joueur !!! Il a une accélération sur 10 mètres tout simplement énorme.

Y a qu'a voir sa gueule et t'as tout compris!!!
Il se serait régalé dans les années 70 ,un vrai guerrier à la JP Rives j'aime j'aime j'aime!!!!!!!!

Typiquement le genre de joueur qu'on aurait aimé a Toulon; il est un peu du meme calibre que Vosloo, j'ai d'ailler pas compris pourquoi raban était seulement remplaçant.

Apres, dans son jeu courant il est souvent limite, un jour il va se faits pescer

@Ced : tu as raison dans ton analyse, mais c'est aussi du à ce que les arbitres de cette coupe sont beaucoup plus clément sur les plaquages agressifs que ceux du top 14 (sans vouloir lancer de polémique sur l'arbitrage bien sûr).

  • ced
    100447 points
  • il y a 6 ans

ce type là dans les mains de Cotter serait un agneau, je vais pas me faire des amis mais il y a une différence dans la prépa des 2 équipes, à son image les Sarancens sont rentrés pour découper du "jaune et bleu", à ce stade là de la compétition il n'y a que ça qui compte.

Oui ses plaquages sont parfois limites (comme beaucoup de joueurs anglo-saxons et comme Bardy sait le faire aussi !), mais la performance est là, il joue son rôle. Je propose que l'ASM le recrute pour la saison prochaine...

@Higelm: "Excellente technique de plaquage, il est toujours très bas et serre bien les bras."
On doit pas avoir la même notion de "bas"... vers 2:45 il manque de décapiter Sivivatu devant l'arbitre, et c'est pas le seul exemple (y en a facilement 3-4 autres dans la vidéo).

Pour moi c'est un joueur très limite, pas plaisant à voir jouer et qui mériterait qu'on lui fasse un bon coup de la corde ) linge, juste une fois pour qu'il comprenne que les plaquages c'est sous les épaules.
Sinon il monte bien, il est à la limite du hors-jeu et ça risque de pas toujours passer, mais tant que ça passe tant mieux pour lui...

  • Higelm
    15583 points
  • il y a 6 ans

Excellente technique de plaquage, il est toujours très bas et serre bien les bras. Pas de surprise : ça tombe facilement !
Et en effet il a une montée défensive très rapide. A la limite du hors-jeu, mais toujours semble-t-il correct.
Cela promet un duel très sympa avec Armitage !

  • FDB
    13625 points
  • il y a 6 ans

Pour jouer l'avocat du diable : comme Clermont a du attaquer, c'est normal qu'il ait eu à plaquer beaucoup.

Cependant, il envoie sacrément du bois et cours vachement vite. Surtout sur les chandelles. Il est là, et empêche les relances.

Par contre, il a tendance à montrer un peu en pointe sur le côté des rucks. Ça peut aussi donner des idées.

Qu'est ce qu'ils lui ont dit pendant le discours d'avant-match ? Va falloir recommencer en finale !!

En tout cas, si Botha est de retour du côté de Toulon, ça promet une belle opposition engagée, rugueuse et... intelligente. Et avec les frères Armitage, Giteau ou encore Bastareaud, il risque de devoir serrer les dents sacrément fort pour réitérer la même performance.

Derniers articles

News
News
Transferts
News
News
News
News
Vidéos
News
News
Réseaux Sociaux