XV de France - Yannick Nyanga : ''Le problème en France, c'est qu'on attend que des Owen Farrell''
Yannick Nyanga sur le plateau d'Entre les potos sur RMC

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Dans l'émission ''Entre les potos'' sur RMC, Yannick Nyanga dresse un bilan sur l'état du rugby français actuel et le XV de France après la défaite face à l'Angleterre.

C'est sur une question de Richard Pool-Jones que Yannick Nyanga dévoile une des stratégies utilisées par le Racing 92 en Champions Cup face à l'équipe de Jonny May, le Leicester. La question posée était de savoir combien de joueurs français étaient aujourd'hui capable de prendre la place de Jonny May, l'ailier et bourreau du XV de France à Twickhenam : "C'est pas Penaud, qui a les qualités pour devenir un grand joueur, qui va prendre la place de Jonny May en Angleterre." Voici la réponse de Yannick Nyanga :

Jonny May, on a joué contre lui deux fois, match aller, match retour. Dans notre plan, il fallait attaquer Jonny May parce qu'il ne savait pas défendre. On a marqué deux essais en première main, au match aller et au match retour. On fait une double sautée, on arrive face à Jonny May, on marque".

Mais l'ancien flanker du Stade Toulousain et du Racing ne s'arrête pas là. Il continue d'analyser le jeu de Jonny May, mais surtout le système de jeu dans lequel l'ailier anglais se trouve :

Donc Jonny May, que tout le monde vend comme étant le meilleur ailier du monde parce qu'il a marqué trois essais. Il est au coeur d'un système qui est mis en place pour exploiter les qualités de vitesse de Jonny May. On l'a vu sur les essais, il est sur le bord de touche et il attend. Ça travaille autour et sur le troisième temps de jeu : Farrell, pied pour Jonny May." 

Il finira cette intervention par un constat du rugby français et des attentes sur ce rugby, que ce soit des supporters, médias et/ou sélectionneur :

Le problème en France, c'est qu'on attend que des Owen Farrell, que des phénomènes !"   

Crédit audio : RMC

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Franchement un peu de botox, de la cortizone, des pace-makers et quelques anabolisants et on l'a notre équipe de France :



Première ligne Cholley- Ibanez ou Servat - Mas

Deuxième ligne Nallet - Roumat

Troisième ligne Nyanga - Harinordoquy - Magne

Demi Mignoni

Ouvreur Michalak

Centres Jauzion - Rougerie

Ailiers Clerc - Ntamack (papa)

Arrière Heymans



En centre remplaçant faudra penser à prendre Dourthe et Marty, histoire qu'on rigole...



Sélectionneur : Villepreux

Entraîneur des avants : Rives

Entraineur des 3/4 : Sella

Coach mental : Daniel Herrero

@Les courses en houle

C’est sûr que jouer avec Dourthe met l’ambiance et crée des espaces vu qu’il prendrait sans doute un rouge!

Johnny May est un bon joueur mais face à un équipe qui joue il n’y a plus personne. Nyanga à raison sur ce point mais pas d’accord avec lui concernant l’attente d’un crack.
Ça a marché à l’époque de Michalak où l’équipe suivait derrière et que l’entrée jeu dans son ensemble était différent.
On a besoin de renouveler notre philosophie de jeu... on a un retard fou là dessus. Peu importe les joueurs en place il faut les former à l’évitement et la vitesse au lieu des « bourrins » créée jusque là
Mais ça reste un avis parmis d’autre

Le titre de la vidéo est quand même un peu malhonnête, plutôt que May c'est surtout nous qu'il recadre. Nous ne sommes pas capables de mettre en place un système de jeu pour exploiter les points forts de nos joueurs, nous croyons que le rugby ne peut se jouer qu'avec des génies, nous ne sommes pas capables d'analyser le jeu adverse alors qu'il est simple (à comprendre).
Et aussi que nous avons des consultants sportifs qui ne racontent que de la merde : la Nyangue sort une des analyses les plus justes qu'on ait eu depuis dimanche sur un plateau média à la fois sur le match des Anglais et sur notre faiblesse, tous les consultants présents lui tombent dessus...

@Team Viscères

Tout à fait Thierry

@Team Viscères

Ce mec est génial enfin la niangue hein ! Je l'ai adoré en joueur mais à son époque il y avait l'inamovible dusautoir... je vais l'adorer en entraîneur

  • Jako33
    15965 points
  • il y a 1 an
@CointreauNenfaut

Carrément! Il devrait entrainer, il a été au plus haut niveau en tant que joueur et ses commentaires sont vraiment pertinents, il a la science et l'experience!

  • Jako33
    15965 points
  • il y a 1 an

Bien dit, a part sa vitesse, Jonny May est vraiment pas exceptionnel.

@Jako33

Mais qu’est ce qu’il va vite!
Et pas besoin d’avoir les meilleurs joueurs du monde s’ils savent tous ce qu’ils doivent faire et pour quelle raison.

Yannick Nyanga a tout à fait raison.

Ce qui fait la force d'un équipe, et a fortiori d'une équipe nationale, est sa capacité à utiliser les qualités de ses joueurs tout en limitant l'impact de leurs faiblesses.

Je radote, mais c'est la que la régularité dans la sélection des joueurs est importante. May, Nowell, Watson, Ashton et Daly ont tous des profils différents. C'est aussi valable pour les autres joueurs, voyez la différence dans la défense anglais en fonction de l'identité de leur 10, par exemple. Seulement l'Angleterre travaille pour les mettre dans de bonnes conditions et ce depuis 4 ans ou plus pour certains d'entre eux.

Nous, en changeant d'effectif toutes les semaines, on n'est pas prêt pour mettre nos joueurs dans une situation favorable à leur profil. C'est ainsi qu'on demande à Fickou sur l'aile de faire comme Thomas, à Doumayrou de faire du Fofana, etc. On essaie de faire rentrer les joueurs dans un moule qui ne leur convient pas parce qu'on n'a pas le temps de leur faire du sur-mesure puisqu'ils ne travaillent que sur du court terme.

Sexton, élu meilleur joueur du monde en 2018, ne l'est que parce que l'Irlande l'installe dans un fauteuil pour jouer. En comparaison, on trouve Lopez moyen avec l'EdF alors qu'il fait l'unanimité à Clermont...

@Imanol votre idole

Depuis le temps, la FFR aurait dû s'inspirer de la FFHB. Installer un sélectionneur (compétent) sur une longue durée sans obligation de résultat immédiat. L’équipe de hand a perdu plusieurs années de suite avant de monter en puissance et finir par dominer le hand mondial.
Il faut du temps pour travailler, sans même parler de gagner, un groupe de joueurs à installer et des gars compétents pour les diriger.

Yannick ( quel joli prénom... 😉)) ) avec un tel commentaire et une telle réflexion, ce n'est pas demain que tu sera sélectionneur de l'équipe de France...

@breiz93

Pourquoi faudrait il quelqu’un de compétent et réaliste à la tête de l’EDF? On arrive très bien à faire de la merde, pas besoin de son aide

@Le Haut Landais

Ah...., j'avais pas bien compris les objectifs. Désolé chef, je vais redresser la barre.

Oui les anglais avaient prévu de bombarder le fond de terrain au pied pour faire chier nos 11, 14 et 15.. C'était une stratégie plus que payante.
Cette stratégie était tellement prévisible puisqu'il ont fait pareil contre l'Irlande avec Henshaw en 15...Même de nos canapés respectifs, ça se prévoyait.

Contre le Pays de Galles, on joue avec 2 centres véloces. A peine une semaine plus tard, contre les anglais on joue avec 2 centres au profils plutôt lourds (surtout un).

Tout ça, ça m'indique que:
- soit on n'a pas de plan.
- soit on a un plan de jeu identique quelque soient nos joueurs et ceux d'en face.

Personnellement, je n'attends pas un phénomène Owen Farrell, j'attends une équipe.

@The Rogers

Le plus beau c'est que, sachant ça, Brunel a mis en 15 un type qui ne joue pas à ce poste depuis des lustres. Et aux ailes, 2 centres.

C'est pour cela que Penaud Ndambele Lacroix Raka Ikpefan Ezeala Grosso Rattez Etien sont meilleurs que lui
Bien sûr huget thomas et fall sont effectivement moins bon que lui

  • Pianto
    35956 points
  • il y a 1 an
@charly le vrai

Ngandebe peut-être ?

@Pianto

Ou fekir ça dépend

@CointreauNenfaut

Que fait Michael Essien ici ?

je suis assez d'accord Johnny May est surcoté, c'est une grande partie grace à Farrell qu'il brille, il court vite il sait se placer mais Ioane est largement meilleur car lui sait creer des breches et marquer des essais solo. Le plan de jeu du XV de la rose lui a été adapté
Par contre de là à dire que Penaud est meilleur fait pas abuser non plus

Mauvaise langue, Yannick ! Nous aussi on a un "système qui est mis en place pour exploiter les qualités de vitesse " , mais chez nous c'est celles de Guiradeo, Parra, Lopez et Bastareaud...

@lelinzhou

Ah! On exploite la vitesse de l'adversaire!

Je nuance tout de même sur Farrell, car avant d'être adulé de tous il a été longtemps moqué. Je me souviens d'un match contre le RCT avec Sir Jonny, au cours duquel le jeune anglais avait reçu une leçon de la part du boss. Pareil avec Sexton. Mais on ne l'a pas mis au rebus pour autant, ce jeune arrogant !
Il lui a fallu du temps pour devenir ce grand joueur, et la confiance des staffs.
On ne peut pas parler de phénomène pour ce joueur. D'ailleur des phenomenes il y en a très peu, surtout à des postes très techniques comme celui d'ouvreur.
Le talent était là, mais il fallait le façonner, en prenant le temps. Les Sarries ont fait un super boulot, bien relayés par le XV de la Rose.

@Marc Lièvre Entremont

Toutes les autres grandes nations ont compris que la formation d'un joueur ne s'arrêtait pas une fois sorti des catégories jeunes mais se faisait jusqu'à 25, 26 ans voir plus pour certains joueurs.
Chez nous le grand cirque du "tu es le futur numéro 1 mondial" à 19 suivi du "t'es numéro 19 de la hiérarchie française" à 21 ans suivi du "on te reprends mais tu dois sauver l'équipe tout seul" à 23 ans suivi de "finalement tu n'as pas sauvé la nation tu n'es qu'une merde" à 23 ans et 6 mois, c'est exactement ce qu'il faut pour flinguer le très bon travail que l'on fait jusqu'à 19-20 ans. Mais on ne va surtout pas s'inspirer des voisins, on est au-dessus de ça en France.

@Team Viscères

Ça me paraît être un très bon résumé !

  • Khris
    19611 points
  • il y a 1 an
@Team Viscères

C’est exactement ça, et pire encore, par exemple, en club on vas préférer prendre toute une pléiade d’etranger Qui ont fait leur preuves plustot que des jeunes et les former à leur poste et devenir des très bon. Et après on viendra se plaindre que le système et mal fait parcequ’on a pas réfléchi à ce qui se passera quand on seras à la fédé et qu’il faudra qu’on assume les actes ...
Tous cela a cause du modèle économique actuel du rugby qui impose des résultats rapidement.

  • Pianto
    35956 points
  • il y a 1 an

tu m'étonnes qu'on ne le sélectionnait jamais en équipe de France le Nyanga !
Il aurait été foutu de réfléchir et d'avoir des idées.

Pas de ça chez nous monsieur !

Merci Yannick, on remet l'église au milieu du village! Il faut arrêter de croire que les joueurs sont les (seuls) fautifs... Le future passe par un plan de jeu basé sur les forces des joueurs (qui ont du talent) et surtout un changement de staff, mentalité et s'en donner les moyens au niveau organisation du rugby en général.

@PleinFrere

Cet clairement pas que de la faute des joueurs.
Mais la défaite contre le Pays de Galles c'est tout de même eux qui sont allés la cherché !

merciiiiiii Yannick! on fait un système (plan de jeu) qui correspond au joueur q'on a, avec les forces qu'on a!

@HookAHooker

Il ne correspond à rien le plan de jeu de l'EDF...

@Krakinut

Oui c'est ce que je veux dire il faut qu'on ait un plan de jeu avant même de discuter tel ou tel joueur. Or on en a pas et c'est la première pièce qu'on doit mettre pour construire.

@Krakinut

Il y a un plan de jeu à l'EDF ?!?

@Flanquart St Lazare

Voui, mais ils l'ont perdu. Faut pas le dire...

C'est bien de la part de Nyanga de remettre un peu de contexte dans tout ça effectivement.



Ce que dit Yannick et il a raison c'est que les anglais ont l'intelligence d'utiliser à bon escient la qualité de leurs joueurs, et aussi de s'organiser pour minimiser leurs défauts.



Je sais pas qui en France pourrait jouer à la place de May (même si j'ai pas mal de noms en tête), par contre je sais qu'à l'heure actuelle May ne pourrait pas jouer en Equipe de France car on lui reprocherait sa défense (comme on le fait souvent pour Teddy Thomas).

Alors qu'en fait, les anglais nous l'ont prouvé: avec un staff compétent, ce genre de chose se gère, c'est une question d'organisation.

@Glas.Wegian

Exact. En France, une équipe c'est pas une équipe c'est 15 individus qui regardent dans la même direction. Donc du coup, on constate les qualités et les défauts de chacun indépendamment. Conséquemment un Antoine Dupont, pourtant assez médiocre demi de mêlée (mais très explosif) est vu comme top car il gagne ses *duels*, et un mec comme Teddy Thomas qui perd certains duels en défense est vu comme nul. On voit tout en duel, en 1 contre 1, mano a mano. Mentalité typiquement française.

@Rémi teLamettra

Antoine Dupont médiocre demi de mêlée ?

@Rémi teLamettra

"c'est 15 individus qui regardent dans la même direction "

Euh,c'est souvent 15 individus qui se regardent les uns les autres.
Quand tu ne sais pas à quel poste tu joues, ou si tu es capitaine ou pas, c'est vrai que ça n'aide pas.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
Vidéos
News
Vidéos
Vidéos