Top 14 - Racing-Métro - RCT. Mourad Boujellal : « Jacky, c’est mon Poulidor depuis que je suis dans le rugby »
Top 14 - RCT. Mourad Boujellal se paye la tête de Jacky Lorenzetti.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Le temps des bisous est bel et bien terminé. Avant Racing-Métro vs Toulon en Top 14, Mourad Boujellal en envoyé quelques piques à Jacky Lorenzetti.
Le temps des bisous est bel et bien terminé. BFF au moment la demi-finale de Top 14, Mourad Boujellal et Jacky Lorenzetti ont repris leurs bonnes vieilles habitudes alors que se profile un explosif Racing-Métro vs Toulon ce samedi en clôture de la 3e journée de championnat. Comme il est de coutume avant chaque rencontre entre leurs formations, les deux présidents ont envoyé quelques piques pour faire monter la pression tout en faisant parler d’eux. Si le président francilien est plutôt resté discret, son homologue varois n’a lui pas gardé sa langue dans sa poche.

Interrogé ce jeudi par Le Parisien au sujet des soupçons émis par certains, dont Jacky Lorenzetti, sur les finances de son club, et ce malgré ses nombreuses explications, Mourad Boujellal s’est montré une nouvelle fois très caustique : « Je respecte les textes du salary cap. Mais il faut savoir que les primes pour les titres et les finales ne sont pas comprises dedans. Jacky ne peut pas le savoir car le Racing n’a jamais disputé de finale. » Au RCT, les salaires seraient moins élevés mais les primes importantes. Ce qui impose une certaine réussite. Sans oublier les bonus partenaires, les recettes des produits dérivés liées à l’engouement autour du club varois.



Selon l’homme fort du RCT, le Racing n’est aujourd’hui pas en mesure de proposer la même chose car les résultats ne sont pas là. « Quand je reçois le Racing, je ne peux pas délocaliser à Marseille car il n’attire pas assez de monde. Ce n’est pas normal. » Il est vrai que malgré ses énormes ambitions et son recrutement, le club Ciel et Blanc est loin de pouvoir rivaliser avec le RCT, et ce, dans différents domaines. Toulon a en effet retrouvé l’élite avant le Racing puis conquis l’Europe en réussissant un historique doublé. « Jacky, c’est mon Poulidor depuis que je suis dans le rugby. Il est toujours derrière moi, c’est mon Raymond. Je l’appelle Raymond Lorenzetti ! »

Si pour le moment tout fonctionne pour lui, Mourad Boujellal sait qu’un jour la roue va finir par tourner : « Un jour il va me dépasser. Moi je vends du rêve, de la magie. Lui, il crée du solide, du concret. » Le magicien varois a d’ailleurs encore d’autres tours dans son chapeau. Il aimerait notamment que deux joueurs ne soient pas concernés par le salary cap pour concurrencer l’attractivité du Japon et de l’Angleterre : « Ça permettrait d’attirer de grandes stars. C’est le phénomène de starisation qui remplit les stades. Il ne faut pas y toucher ». Un point de vue personnel et des déclarations qui ne devraient à n’en pas douter tomber dans l’oreille d’un sourd.
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • berval
    390 points
  • il y a 6 ans

@Sylche, il faut quand même attendre la fin de la course pour désigner le vainqueur, non ?

  • sylche
    37658 points
  • il y a 6 ans

Alors Moumou Boubou... on présente ses excuses à Jacky Poupou ce matin ?! 😉

mon cher mourad...anquetil est mort, victime du dopage...poupou a 88 ans galope encore comme un garenne....

@Ced : Tout à fait ...

Même si des fois c'est limite, là c'est plutôt marrant et c'est quand même préférable à la grosse langue de bois style ..... PSA par exemple. "Oui j'ai vu des choses intéressantes, on en a pris 60 mais il y a du progrès" vous voyez ce genre de discours à 2 balles quoi.

Vu comment on se chambre gentiment dans l'aileron sud à Mayol, ce serait dommage que les présidents ne fassent pas la même chose.

Ça me rappelle les joutes verbales entre Bouscatel et Guazzini à la grande époque des deux stades !!!

  • ced
    100304 points
  • il y a 6 ans

c'est toujours très bien emmené, ça fait au moins sourire.
tant que ça reste comme ça c'est une bonne chose.

  • bas varois
  • il y a 6 ans

Ce que Mourad oublie, c'est que dans le duo Anquetil-Poulidor, c'est l'éternel deuxième qui est resté dans les cœurs de supporters !!!

C'est quand même ultra triste de voir que pas mal de gens ne comprennet pas l'humour et le fait que tout ceci n'est qu'un jeu entre les 2 présidents..... Toujours une bonne excuse pour deverser sa haine du RCT les rageux.... Triste.

Les blagues les plus courtes sont les meilleures et ça commence à faire un moment que ces deux là nous proposent leur spectacle. Ça lasse.

Avouons tout de même de Mourad est beaucoup plus doué pour nous divertir que son copain Poupou.

la réponse de lorenzetti:

"etre le second de lance amstrong n'est pas une honte"

Ça chambre à tout va comme à chaque fois qu'ils se rencontrent. C'est du spectacle qu'il faut prendre au second degré. Sur le coup cette fois c'est assez comique le coup du Poulidor

  • Loyam
    37059 points
  • il y a 6 ans

Un bon petit chambrage, comme il en existe dans tous les sports et une motivation supplémentaire pour l'adversaire.
Déjà que tout le monde rêve de faire tomber l'équipe de "mercenaires" du RCT, si en plus, Mourad les y encourage avec des phrases plongées dans l'ironie, bref.
Ceci dit, il est plus que sûr et certain de ces gars pour oser s'aventurer dans cet exercice de style.
Nous verrons bien demain soir, sur le pré.

  • Fanch
    20423 points
  • il y a 6 ans

"Mon Raymond" c' est aussi une chanson de C.Bruni à propos de N. Sarkozy. Pendant quelques secondes, j'ai cru au plus grand scoop rugby-people de l'année voire de la décennie.

Je pense qu'ils oublient (Lorenzetti compris, qui répondra bientôt) que ce qui nous intéresse, c'est ce qui se passe sur un terrain, et ces deux-là, personne ne les y a jamais vus.

On le connait, c'est du chambrage, mais ça manque clairement de classe et de finesse...on est dans du "moi je"

Ce sont des joutes verbales qui restent bonne enfant!
Pour le coup, ca me plait!

Depuis quand on ne peut plus chambrer au rugby ?

ah ben pour le coup j'adore!

ça s'appelle le trash talking et c'est juste énorme

"Moi j'ai fait si, moi j'ai fait ça, j'ai tout réussi tout seul..."

Inutile de préciser que c'est Boudjellal, on l'aurait compris juste en lisant le texte...

Humilité, discrétion, respect de l'adversaire.
Du Mourad tout craché.

Derniers articles

News
News
Transferts
News
News
News
News
News
News
Vidéos
News