Rugby - Dopage. Attaqué par Provale et des joueurs, Laurent Benezech a été relaxé
Attaqué par Provale et des joueurs, Laurent Benezech a été relaxé.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Laurent Bénézech, attaqué pour diffamation par le syndicat des joueurs Provale et 134 d'entre eux, suite à ses propos sur le dopage dans le rugby, a été relaxé.
Laurent Bénézech, attaqué pour diffamation par le syndicat des joueurs Provale et 134 d'entre eux, a été relaxé vendredi par la justice. La 17e chambre correctionnelle du TGI de Paris a effet jugé irrecevable la constitution en partie civile du syndicat Provale associé à 134 joueurs de rugby, estimant qu'ils n'étaient "pas visés par les propos jugés diffamatoires". En avril 2013, l'ancien pilier du XV de France (15 sélections en 1994 et 1995) avait quelque peu défrayé la chronique en exposant dans plusieurs médias ses conclusions sur la présence grandissante du dopage dans le rugby depuis les débuts de l'ère professionnelle. Comparant au passage la situation à celle du cyclisme avant l'affaire Festina.



Auditionné au Sénat par la commission d'enquête sur la lutte antidopage, l'ancien Racingman avait confirmé ses propos et ajouté avoir été dopé aux corticoïdes, à son insu, lors de la Coupe du monde 1995 organisée en Afrique du Sud. Egratignant au passage Pierre Berbizier et Bernard Lapasset lorsqu'il était au Racing-Métro, Laurent Seigne, ancien entraîneur du CSBJ ou encore les joueurs du BO de la saison 2005-2006, en contact à l'époque avec Alain Camborde, ancien culturiste mis en examen dans une affaire de trafic de produits prohibés. Suite à ces déclarations sans preuves tangibles, il avait pris soin d'apporter notamment plusieurs photos d'internationaux comme Thierry Dusautoir, Frédéric Michalak, Benjamin Kayser, William Servat, Wesley Fofana ou Nicolas Mas, pour étayer ses dires (notamment sur l'évolution de la forme de leurs visages) lors de son procès en juin dernier.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • ced
    100483 points
  • il y a 7 ans

ce qui est le plus regrettable dans cette affaire c'est la position de Provale.
j'aurai préféré qu'ils s'abstiennent, soit ils sont vraiment hors circuit soit ceux sont de (très) grands naïfs.

  • PIPIOW
    48824 points
  • il y a 7 ans

sport pro = pognon = existence de tricheurs = existence de produits pour aider les tricheurs
et ca c est valable pour tous les sports

non personne ne se dope voyons...il faut arrêter, rien que pour avoir des muscles comme Kockott, c'est minimum protéines et créatine et encore je suis gentil...alors avec la cadence des matchs, l'intensité qu'il faut mettre, je n'imagine meme pas ce qu'ils prennent...déja en amateur ça s'envoie fort, que ça soit dans le sport, la salle de muscu...

Le dopage n'a pas attendu la pseudo-survenue du professionnalisme pour infecter le monde du rugby. Pour exemple, un international (rapidement blessé en finale de championnat) avec qui je jouais m'a plusieurs fois raconté comment un grand centre marchand de maillots et collectionneur de sélections se chargeait pour une virée en AfS après une finale de CdF et une saison de malade. Désolé pour les précédents posts et les pouces rouges que je vais prendre, mais on ne peut justifier la came par aucune démonstration : le seul moyen de lutte est la coercition et cela ne diminuera en rien la qualité du spectacle. Seuls en seront préservés la santé des joueurs et l'honneur des dirigeants. Pour avoir fréquenté Serge Simon, énorme et indiscutable pilier à une autre époque, il est assez mal placé, vue sa connaissance des tenants et des aboutissants de la manipulation médicale des organismes, et surtout de sa consommation personnelle, pour jouer les vierges effarouchées. Benezech ne fait que parler d'un état de faits connu de tous et pas même camouflé. Pour parler purement de droit, la qualification de diffamation ne signifie pas que les allégations sont mensongères, mais simplement qu'elles sont diffusées (latinistes, à votre Gaffiot), ce qui constitue presque un aveu de la part de Provale. Pour que les accusations de Benezech soient réellement sanctionnées, il faudrait qu'elles soient reconnues comme mensongères, ce qui n'est pas le cas. Protégeons nos enfants et poussons-les à pratiquer un sport propre.

  • AKA
    54821 points
  • il y a 7 ans

S Simon a belle mine maintenant! Quel clown!

  • alexf
  • il y a 7 ans

et oui, nul n'est prophete en son pays! Pour avoir ete dans le milieu de la preparation physique, on sait tous que c'est impossible de prendre plus de 5kg de muscle pur sur une saison entiere, alors quand un sportif prends 10kg de muscle durant une intersaison, il est fortement probable que celui est eu recours a une aide chimique. Le dopage est une plaie, mais si on veut voir du spectacle, de nos jours dans le rugby, on est quasi obligé d'en passer par la, et si on veut tenir au niveau international c'est obligatoire.

Il faut arreter l'hypocrisie, et reconnaitre les choses comme elles sont, et travailler sur la prevention et l'information des risques du dopage.

Celui qui dit la vérité devra être exécuté !

Si j'ai bien compris, pas de jugement sur le fond mais juste sur la forme. La décision acte simplement le fait que les gens qui l'attaquaient pour diffamation n'avaient pas le droit de le faire. Mais à par cela quoi ?

Au lieu de s'attaquer au dopage, pensons d'abord à la formation !!

Si la plupart des jeunes trichent, c'est qu'ils n'ont malheureusement pas d'autre solution. Quand tu entres dans un centre de formation ou approches du monde professionnel et que tu sens que tes efforts ne suffiront pas pour atteindre ton rêve, tu peux être attiré par le dopage.

Mais arrêtons de travailler sur les conséquences et concentrons nous plutôt sur les causes. Le système de formation n'est plus adapté, ça fait longtemps que le foot le démontre. Il faut offrir des alternatives à ces jeunes. Pour ceux qui n'aiment pas l'école traditionnelle, le sport regorge de métiers (éducateur, préparateur, kiné, etc.). Pourquoi ne pas les y préparer en parallèle et leur offrir un avenir quelque soit leur réussite sportive ?

Si le chantier semble compliqué, une solution à court terme est de mettre plus d'accompagnement à tous les niveaux du club, même pour les pro !!

  • ghis_2004
  • il y a 7 ans

après la machoire carrée, la tête au carré ! Lolo, tu es bien seul !

  • neilY
  • il y a 7 ans

Le monde part en sucette et le sport pro n'echappe pas a tout ca. Les joueurs peuvent se doper et tricher, apres tout c'est leur sante, mais qu'ils attaquent celui qui essaye d'assainir le milieu... qu'ils soient maudis. Comme apres la derniere coupe du monde, meme constat : on peut faire 100 kg de muscle et etre une grosse p...

Derniers articles

News
News
News
News
News
Vidéos
News
News
Ecrit par vous !
News
Transferts
News