Mourad Boudjellal veut créer un marché de la formation
Mourad Boudjellal n'a pas manqué l'occasion d'envoyer une pique à la Ligue.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Le président du RCT. Mourad Boudjellal, ne manque pas d'idées pour aider le rugby tricolore et l'équipe de France.

Vidéo. Top 14. Mourad Boudjellal balance (encore) sur Paul GozeOn le sait, le président du RCT ne porte la Ligue et son président dans son coeur. Et il ne faut pas y voir une quelconque rancoeur suite à son échec lors des élections de la LNR. C'est sur le plan des idées que les deux parties s'opposent. Et le dirigeant varois n'en manque pas. Qu'il semble loin le temps où il était prêt à quitter Toulon et à vendre le RCT. L'élection à la tête de la FFR de son ancien entraîneur, Bernard Laporte, semble lui avoir redonné des couleurs et l'envie d'asticoter le comité directeur de la Ligue. A l'occasion de la sortie de son livre, Un président devrait dire ça plus souvent, il n'a d'ailleurs pas manqué de le décrire comme "le Soviet Suprême", estimant via Le Figaro que certains de ses membres n'ont ni la légitimité ni les idées pour aider le rugby français. 

"Pour eux, créer un modèle économique, ce serait reconnaître que le rugby est devenu professionnel." Mourad Boujellal estime que parce qu'ils viennent du monde associatif, ils ont peur de l'argent. Pourtant, "l’argent est roi dans le rugby" à l'heure actuelle. Et tout le monde n'a pas les moyens de suivre la cadence, notamment vis-à-vis des quotas imposés par la Ligue. "Le joueur français est devenu une main d’œuvre d’élite qui coûte beaucoup plus cher depuis qu’on nous oblige à en avoir un certain nombre." Mais il arrivera un jour où même ceux qui ont les moyens ne voudront plus payer. Aussi, Mourad Boudjellal aimerait que le savoir puisse concurrencer l’argent et puisse se monnayer. Une manière de redonner de l'importance aux centres de formation. Son idée :

Un joueur formé par un club lui doit deux années de contrat. Ce contrat est monnayable mais le club qui le rachète aura les mêmes conditions économiques que s’il avait formé le joueur. Ça remboursera la formation et tout le monde sera gagnant. Avec l’argent encaissé sur cette vente, le club formateur pourra concurrencer les clubs plus riches. Au bout d’un moment, celui qui ne fait que payer va avoir envie de vendre…Je veux créer un marché de la formation dont dépende l’économie du rugby.

Pour renforcer la formation, il propose également que les salaires des joueurs formés au club ne soient pas comptabilisés dans le salary cap. A l'heure où une grande partie des équipes flirtent avec la limite salariale fixée à 10 millions, un club pourrait ainsi la dépasser "mais uniquement en ayant formé des joueurs pour l’équipe de France." Mourad Boudjellal n'oublie également pas la Pro D2 où l'argent des droits devrait être également servir le rugby tricolore. "On garde ce 40 % mais on crée une méritocratie pour les joueurs français. Le club qui n’a que des joueurs étrangers aura zéro. Celui qui a beaucoup de joueurs français, plus de 40 %." Il estime que cette répartition - 60 % pour le Top 14, 40 % pour la Pro D2 - "est l’une des causes des problèmes du rugby français". Il parle même d'un "nivellement par le bas" avec des rémunérations entre les deux divisions de plus en plus en plus proches. "Si les salaires étaient moindres en Pro D2, l’objectif des joueurs français serait d’essayer d’aller en Top 14 pour gagner plus." 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Encore une belle leçon de morale et de fonctionnement !
Mais que ne l'a-t-il pas fait avant ?
Si son modèle est si bon qu'il faille le proposer à tout le rugby, il aurait pu commencer par le mettre en place dans son club !
Combien de joueurs formés jouent dans son club ?

Pendant des années, les Armitage ont fait fonction de JIFF comme les georgiens et les fidjiens considérés Jiff mais jouant pour leur pays de naissance ...sans parler des boks champions du monde jokers médicaux d'un jeune 3eme ligne n'ayant jamais eu la moindre feuille de match en 2 ans!

Cela sent trop le " faites ce que je dis, je ne fais pas ce que je dis " trop dans l'air du temps !

  • AKA
    48784 points
  • il y a 3 ans

Mr "ya qu' a faut qu' on" The Return! D' abord, à partir de quel âge on considère qu' un garçon a été formé dans son club? S' il va chercher un minot de 15 ans à La Seyne que donnera t il à ce club? Comme relève un collègue plus bas "les clubs qui flirtent avec la masse salariale à 10M€ " MDR!

Ça veut dire quoi "les mêmes conditions économiques que s'il avait formé le joueur"?... Déjà, ce qui me dérange c'est "que s'il avait formé le joueur"... Il ne l'a pas formé... Ça voudrait dire "on fait comme si", et on ne valorise pas le boulot des formateurs, c'est triste et faux-cul... Que le club formateur reçoive du pognon si le joueur quitte le club avant terme, pourquoi pas... Mais si c'est pour faire des "fermes aux mille vaches" avec les jeunes rugbymen, genre poussins en batterie, c'est moins classe... Rugby pro, qu'est-ce que ça veut dire ?.. À lire certains com', on sent poindre le Tina thatchérien, comme s'il n'y avait pas d'alternative... Il y en a toujours, c'est une question de choix... On pourrait par exemple trouver des joueurs, ou des représentants de joueurs, au CA ou au Comité directeur des clubs... Avec un intéressement sur le merchandising, mais aussi avec une capacité de propositions sur la formation, les transferts, et pareil vis-à-vis de la fédé... De la même façon, au lieu de piller les îles Fidjis, on pourrait développer des modèles satisfaisants pour toutes les parties, et non plus des "écoles de rugby" dont le but est souvent d'affaiblir la concurrence pour truster le "marché"...Une sorte d'économie solidaire quoi, façon ESS avec un seul S, 13% des salariés du privé en France 2017, en hausse constante, et ça ne va pas faiblir...

  • mimi12
    75815 points
  • il y a 3 ans

Je n'ai que deux mots à dire : Mourad président !

MB propose des idées qui ont le mérite d'être cohérentes et qui d'ailleurs ne sont que la répétition du modèle des autres sports professionnels.
MB est un soutien de Macron, si celui-ci devient président, il est fort probable que ces idées se réalisent, Paul Goze ou pas.

  • Jak3192
    56659 points
  • il y a 3 ans

Je suis probablement équipé d'un QI équivalent à celui de l'huitre,
mais,
depuis des années MB me bassine avec "son modèle économique du RCT"
mais je comprends toujours pas de quoi est fait ce modèle économique.
Je crois avoir compris que historiquement
1. il a "racheté" le club avec son argent, et a investi dedans puis
2. a arreté d'injecter l'argent perso pour le faire reprendre par la Ville de Toulon et quelques autres sponsors (voir le maillot par exemple).
3. il récupère de l'argent des droits télés
et puis grosso modo c'est tout (ajouter billeterie, merchandising...)
Le RCT est donc comme tous les clubs: l'argent tombe par
sponsoring + collectivités locales / territoriales + télé.
Si c'est que ça, ya pas de quoi nous poser une pendulette à chaque occasion

L'astuce du "modèle économique" sonne plutôt creux, et est fascinant de bétise
Quelqu'un peut préciser ?

  • LeZuf
    16 points
  • il y a 3 ans
@Jak3192

Je dis peut-être des conneries, mais l'astuce principale de MB c'est de payer ses joueurs (notamment les "stars" je dirais) avec des compléments, pas qu'en salaire brut. Ils sont tous intéressés sur leur droit à l'image et sur la vente de leurs propres produits dérivés (si t'achètes le maillot de Tuisova, tu l'aides à acheter son kg de boeuf quotidien par exemple). Avec Wilkinson ils avaient même créé une entreprise pour la vente des produits de la marque "10" ce qui lui faisait un gros complément de salaire.
Donc ça lui permet de respecter le salary cap, de très bien payer ses joueurs, d'attirer d'autres stars, etc. Et pour que ça marche, faut miser énormément sur la com' et l'image du club et des joueurs (d'où Galthié par exemple, il est insupportable et je suis pas certain qu'il soit hyper compétent mais plein de gens qui suivent pas trop le rugby le connaissent, donc vont regarder voire aimer Toulon)
A part ça, je vois pas d'autre chose. Et dit comme ça ça paraît tout bête

  • Jak3192
    56659 points
  • il y a 3 ans
@LeZuf

Bon, en restant sur le principe du modèle économique
tu expliques là qu'il s'agit d'une "astuce".
Une astuce (bien trouvée !!!) serait elle donc un modèle économique ?

  • Baou
    95 points
  • il y a 3 ans
@Jak3192

La différence c'est que tout bonnement l'engouement populaire et la médiatisation du club (stars, buzz de MB, charisme de Laporte...) permettent d'attirer des spectateurs qui achètent billets, écharpes et maillots et des sponsors prêts à investir plus d'argent dans un club qui fait parler de lui que dans un autre. Au final les comptes sont a minima à l'équilibre voire bénéficiaires.

  • Jak3192
    56659 points
  • il y a 3 ans
@Baou

Euhhh...
Excuse moi mais,
"l'engouement populaire" est pour moi une chose,
mais est il une réalité économique ?
Ce que tu décris me fais penser au SF il y a qqs années (le show lors des matches de l'époque Guazzini par ex.)
Je demande techniquement ce qu'est "le modèle économique".
Pour l'instant pas de réponse tangible
Merci toutefois de ta contribution à la tentative d'éclaircissement !
(y)

  • oZbeck
    26149 points
  • il y a 3 ans
@Jak3192

C'est une réalité économique pour le merchandising. La vente de maillot par exemple, prends le cas de Goromaru. Un bide sportif monumental mais des retombées économiques bien réelles!
C'est un peu ce que fait un club comme le real de madrid, il banque un max pour s'acheter ronaldo mais ils savent en contrepartie qu'ils vont vendre tant de maillot ronaldo, de slip, de tasse et autre connerie...

  • Jak3192
    56659 points
  • il y a 3 ans
@oZbeck

C'est ... "juste" ça le modèle économique ?
J'attendais le coup du maillot du Réal (en son temps Zidane pareil)...
Alors, Dan Carter, dans un autre lieu, il a rapporté combien ?
On reste donc toujours sur le principe suivant:
Budget = sponsoring + collectivités + droits télé + merchandising + billeterie / buvette / merguez
Comme partout

  • oZbeck
    26149 points
  • il y a 3 ans
@Jak3192

Oui rien de neuf sous le soleil toulonnais en somme 😊
Y a pas 36 milles façon pour un club de gagner de l'oseille.
Le modèle économique de Mourad pour moi, c'est faire le buzz, faire en sorte qu'on parle tout le temps de Toulon pour tout et surtout pour rien. Un peu comme tu dis comme à l'époque du SF sous Guazzini

  • Jak3192
    56659 points
  • il y a 3 ans
@oZbeck

Et en plus le modèle économique du SF,
on a vu ce qu'il a donné: quasi faillite, d'ou départ de Guazzini, puis renouvelle quasi faillite, d'ou départ du président actuel.
Sinon,
on est d'accord,
pas grand chose sous le soleil...
Prochaine étape: "Untel sous la douche nu après l'entrainement", en vente dans tous les kiosque dès ... tel jour ?
Ah misère...

@Baou

Dans ce cas la si bâtir un modèle économique c'est d'avoir des gens qui n'ont pas la langue dans la poche et qui font de l'audience quand ils ouvrent la bouche, on va embaucher des Mélenchon et des sarkozy et le tours est joué mdr.
Tu parles d'un modèle économique, c'est de la masturbation intellectuelle..

@Jak3192

La différence avec grand nombre d'autres clubs (Racing, MHR, Stade Français, etc...), c'est que Boudjellal ne renfloue pas les caisses chaque année : ce que le RCT gagne avec les droits TV, sponsors, billetterie, etc... suffit à couvrir l'intégralité des charges du club. C'est en ce sens qu'il vante son modèle économique.

  • Jak3192
    56659 points
  • il y a 3 ans
@petitmarmotin

Jusque là il n'y a rien de révolutionnaire
En fonction de l'état de son porte monnaie, il dépense plus ou moins.
Un peu comme moi quand je vais faire mes courses...
Donc pas grand chose de nouveau, juste un minimum de bon sens
Est ce un Modèle économique référent ?

  • MILIOUZ
    10838 points
  • il y a 3 ans
@petitmarmotin

ca c'est le budget avoue. Les joueurs ont des contrats hors du club, via un sponsoring "amelioré" , entre autre!

  • oZbeck
    26149 points
  • il y a 3 ans

"club qui le rachète aura les mêmes conditions économiques que s’il avait formé le joueur." Je vois pas en quoi ça va permettre au club formateur de base de récupérer l'oseille, un pourcentage sur le montant des transferts au cours de la carrière du joueur me semble plus pertinent. Exemple le Camara de Toulouse, le gars formé pendant tant d'année à Massy vaut tant, Toulouse paye une indemnité à Massy, le MHR rachète le contrat dudit Camara, Massy empoche genre 5% du montant du transfert. Oulala c'est pas très clair 😊

Le salaire des joueurs formés au club non comptabilisé dans le salary cap, c'est une bonne idée je trouve. J'aimerai aussi que quand il y a recours à un joker médical, la priorité soit donnée justement à un joueur issu de la formation plutôt qu'à un énième joueur étranger.

Pour la Pro D2, j'aimerai bien avoir une idée du salaire moyen des joueurs mais ça me semble exagéré de dire qu'il équivaut presque celui du Taupe14!
A vous😊

@oZbeck

@ ozbeck

pour camara, tu oublies qu'avant massy, le gamin était à bobigny et que les éducs n'ont pas eu la partie facile pour le venir au rugby et l'y garder!
Donc faut aussi penser à eux !

  • oZbeck
    26149 points
  • il y a 3 ans
@noComment

Merci, je savais pas. Ça illustre encore mieux mon exemple je trouve. Chaque club où un joueur a été formé (ici Massy et Bobigny donc!) devrait toucher un pourcentage sur tous les futurs transferts de la carrière du joueur

  • Lex
    38505 points
  • il y a 3 ans

C'est drôle, il y'a des idées intéressantes mais pourquoi j'ai le sentiment que ça sonne creux ?

Au moins il a le mérite de proposer des choses.

Je vais peut-etre a contre courant de ce que beaucoup pense mais ses idees me semblent bonnes pour les clubs, les joueurs et l'EDF.
C'est un modele qui serait economiquement viable, et qui recompenserait les clubs formateurs, je ne vois vraiment pas ce qu'on peut lui reprocher la dessus.
Qu'il ait changer de strategie pour son club n'est pas etre faux cul, il a simplement utiliser les regles existant a l'epoque pour faire gagner son club, ca ne veut pas dire qu'il pensait que les regles etaient bonnes ou devaient perdurer.
Il a transforme son club en entreprise car nous sommes dans le rugby pro. On peut l'accuser de liberalisme, on peut dire que le rugby prend la direction du foot, mais c'est deja fait. Le rugby est pro et doit s'adapter, et le foot a beaucoup plus d'experience la dedans et pourquoi ne pas s'en inspirer pour ce qui a ete fait de bien et eviter certaines derives?

  • Kad Deb
    29793 points
  • il y a 3 ans
@Le Haut Landais

En quoi le modèle du foot est-il le meilleur ? Une petite poignée de gros clubs qui achètent tout et se partagent les titres. Je ne suis pas spécialiste du foot mais je me souviens d'une époque où des clubs yougoslaves, roumains, écossais, etc. pouvaient gagner la coupe d'Europe. Terminé tout ça. Où en est un club formateur comme l'Ajax Amsterdam ? C'est ça le modèle à suivre ? Quelle magnifique perspective ! 🙁
Désolé, mais je ne crois pas du tout que la solution puisse venir des présidents de clubs : ils prêchent avant tout pour leur paroisse. Le modèle qui fonctionne le mieux au rugby est celui des nations celtiques et de l'hémisphère sud. La France et l'Angleterre sont des exceptions : le modèle français est en crise. Les clubs anglais vont-ils toujours jouer le jeu de leur fédé ? À voir...

@Le Haut Landais

Et après on va se targuer des valeurs de l'ovalie?
Utiliser les règles en vigueur à l'époque pour gagner tout en pensant qu'elles n'étaient pas bonnes...

C'est ça qu'on reproche à ces présidents: où est l'éthique, où sont les valeurs?

@Glas.Wegian

c est un peu ce que l on fait tous au quotidien, jouer avec les regles et faire au mieux. Il l a fait, bien en plus, et voila, les regles changent, il s adapte. Il propose beaucoup d idées, des bonnes, des moins bonnes, mais il se bouge, apres pour nous toulonnais deja il n est pas facile a aimer tous les jours, donc je comprend l agacement de certains, mais d autres ont bien compris que son but ( jusqu a peut etre un nouveau changement de regles ) et d aller dans le sens de la formation.
Apres pour moi KAD le foot a encore pas mal de club formateur qui tiennent la route, en italie, en espagne, l année derniere le plus petit club anglais a meme gagné. Rien est impossible, et puis si le petits clubs touchent une part non négligeable sur un transert, il pourront du coup réinvestir dans d autrees jeunes, ou se payer un mec un peu meilleur.

"À l'heure où une grande partie des équipes flirtent avec la limite salariale fixée à 10 millions"

Aha hihi hoho !

Tout est dans le titre !
"Mourad veut" , il veut tout gagner, il veut partir, il veut rester, il veut 3 coachs, il veut 6 coachs , il n'en veut plus, il veut des jeunes joueurs , ils veut des stars en pré retraitre, il veut des joueurs juste parce qu'il veut pas les voir chez ses adversaires, il veut la LNR , il veut le RCT à Toulon , il veut le RCT à miami, il veut faire de la radio, il veut faire de la politique, il veut soutenir les républicains, puis il veut que Macron soit élu, mais il ne veut surtout pas écouter les supporters toulonnais... On veut plus d'envie, moins de stars! Et ce depuis le départ bien discret de Joe Van Nicker, entre autres !

  • areuh83
    24576 points
  • il y a 3 ans
@Telo Martius

Il dit depuis 15 ans être de centre gauche, il a soutenu Estrosi car ce dernier se retrouvait face à une Le Pen pour l'élection régionale ; normal, vu ses origines qu'il abhorre le FN, de là à écrire qu'il est pour les républicains est FAUX !! An nom de quels supporters toulonnais tu t'exprimes ?

@areuh83

S'il a soutenu l'estron-si même que temporairement, je peux dire sans erreur qu'il était pour les repoublicains ! Après garçon faut se calmer! La politique n'était pas le sujet ! Ça reste délicat ce domaine et ce n'est pas le lieu ! Et je m'exprime au nom de ceux qui ne pensent pas comme toi, c'est interdit ? !

  • Jak3192
    56659 points
  • il y a 3 ans
@Telo Martius

ta vie de supporter a pas l'air bien rose...
Bon courage (y)

@Telo Martius

Il veut surtout qu'on le voit ^ ^

  • oZbeck
    26149 points
  • il y a 3 ans
@Marc Lièvre Entremont

et qu'on le croit 😊

  • Khris
    19611 points
  • il y a 3 ans

ça fait un bout de temps deja qu'il a cette idée en tête de monter des centres de formations pour revendre les joueurs et perneniser le RCT, il a d'abord intelligemment recruté à tour de bras pour remporter des titres et maintenant il doit pérenniser le club dans le temps et cela passe par la formation et la revente des joueurs issue de cette formation. C'est pas nouveau, sauf qu'en france on peut pas...le probleme c'est que la france et le professionnalisme avec le 1/3 de râleurs et les 2/3 qui subissent leur lois d'arriéré du "c'était mieux avant" plus les avantages qu'on donne au copain, on avance que quand on a plus le choix et qu'on a le feu au culs parcequ'on a pas l'intelligence de la vision à long terme.

Oui mais alors il faudrait faire un salary cap pour les joueurs formés au club et un salary cap pour les autres

@Ovalie63

Un salary cap pour les joueurs formés dans ton club aurait pour effet de limiter leurs nombre à moment ou un autre. Or à priori tout le monde souhaite le contraire.
Il me semblerait plus simple et plus judicieux de les exclure du salary Cap en vigueur !?

  • Dich67
    19601 points
  • il y a 3 ans

On aime ou on aime pas le personnage, mais faut admettre que question affaires il sait de quoi il parle et puis cette proposition n'a rien d'irréaliste, pour preuve la formation française au football marche plutôt bien avec la jeune génération talentueuse qui l'accompagne.

  • Kad Deb
    29793 points
  • il y a 3 ans

MB est un pompier pyromane : il a recruté des étrangers à tour de bras pour gagner des titres et maintenant qu'il est rattrapé par la concurrence (Racing 92, MHR, etc.), il se veut le sauveur de la formation française et de l'EdF. C'est un peu tard, la maison est déjà en feu. Il fallait y penser avant...

@Kad Deb

C'est exactement le terme qui m'est venu en premier à l'esprit "pompier-pyromane".

Bienvenu au football !

  • vevere
    50762 points
  • il y a 3 ans

Vive le (ultra) libéralisme!!! 🙁 🙁 🙁

Des bonnes idées qu'il n'avait pas quand il gagnait des coupes d'Europe avec 3 français titulaires... Maintenant que la formation émerge à Toulon il se sent bien plus sensibilisé, c'est étonnant.

@Querrebleu

Si je peux me permettre il me semble que tu prends le problème par le mauvais bout !
Quand MB à repris le RCT il était impossible de l'amener où il est aujourd'hui que avec des jeunes issus du centre de formation et des joueurs plus expérimenté mais délaissés par les clubs les plus puissants de cette période là ! (d'ailleurs le RCT avait le yoyo avec le PROD2 juste avant que MB le reprenne avec cette méthode !).
Comme nombreux le signale souvent sur ce forum MB est un homme d'affaires avant tout et il voulait donc relancer le club dans lequel il venait d'investir. Et son analyse a été selon très bonne, car il a vite compris qu'à cette époque il ne pourrait pas recruter de très bons joueurs au ST, au SF, à l'ASM... Et que pour les mêmes salaires qu'il proposait il pouvait avoir les tout meilleurs joueurs de la planète rugby pour rivaliser sportivement, relancer l'engouement local (spectateurs futurs fans, collectivités et partenaires financiers potentiels), le tout certainement plus vite qu'avec l'option tenté par les équipes de ses prédécesseurs.
Aujourd'hui il a installé son club dans le haut de l'élite et continue de chercher des moyens de faire entrer des fonds dans son club tout en limitant ses dépenses.
Et grâce à l'option choisie au début de son aventure, je met au défi un club tel que le ST de l'époque d'aller lui piquer un Fickou ou un Maestri !
Par contre à son tour son club peut aujourd'hui attirer plus de candidats pour intégrer son centre de formation et de fait le RCT peut plus facilement trouver et polir des pepites entrées brutes dans leur école.
Le RCT peut un peu plus prendre le temps de former des jeunes et les accompagner vers le haut niveau.
Par contre 1 seule équipe comme débouché c'est trop peu, et le fait de pouvoir proposer des jeunes joueurs très bien formés à d'autres clubs de l'élite contre une indemnité financière et une très bonne solution (à aménager correctement il va sans dire !)
Et avec un tel système en place je doute fort que le ST soit à la recherche de quelques millions d'euros aujourd'hui, tout comme je pense que le CSBJ serait toujours parmi nous en top 14 !
Donc si cette proposition reste à polire et à aménager correctement elle n'en reste pas moins une bonne idée selon moi.

  • Kad Deb
    29793 points
  • il y a 3 ans
@Querrebleu

La formation émerge depuis des années à Toulon, mais le RCT a laissé filer ailleurs nombre de joueurs du cru. MB se sent plus sensibilisé parce qu'il est dépassé à son propre jeu par les présidents-mécènes des autres clubs en terme de recrutement de stars étrangères.

@Kad Deb

Voilà, donc en gros si il avait pu continuer à recruter star sur star, je pense que notre cher Mourad n'aurait pas sentit le besoin de défendre la formation, c'est ce côté opportuniste que je lui reproche plus que son initiative.

Mourad président

Derniers articles

Ecrit par vous !
News
News
Transferts
News
News
News
News
News
News
News
News