Le calendrier mondial au bord d'une révolution totale, le Top 14 et la Pro D2 impactés
World Rugby veut harmoniser le calendrier mondial.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
World Rugby entend bien révolutionner le calendrier du rugby mondial. Le Top 14 et la Pro D2 pourraient en faire les frais.

Le pire scénario ? Que le rugby ne reprenne pas avant 2021 !Le pire scénario ? Que le rugby ne reprenne pas avant 2021 !

"On va tout reformater une bonne fois pour toute avec les clubs et les Fédérations", a lancé Bernard Laporte vice-président de World Rugby à L'Équipe. L'instance mondiale est décidée à profiter de cette crise pour révolutionner le calendrier. De nombreuses réunions ont lieu dans ce sens en ce moment. L'une d'elles a vu les présidents de Top 14 et de Pro D2 être confrontés à un document de travail. A-t-il fuité volontairement pour voir les réactions des Fédérations ? Toujours est-il qu'un membre de l'EPCR en a informé les dirigeants français dont Paul Goze, président de la LNR. Ce vendredi, les clubs pros ont pu mettre le nez dedans. Et se rendre compte que le calendrier international mais surtout national pourrait être totalement chamboulé. 

Si Rugbyrama, qui a révélé l'information, se projette déjà sur la saison en cours, pour RMC, qui la confirme, on se veut plus prudent. Et on indique que la LNR a mis en place un groupe de travail. Compte tenu des modifications que ce projet implique, on estime que ce ne sera pas mis en place avant la prochaine Coupe du monde 2023 en France. Et pour cause :

  • La première option prévoit la programmation du Tournoi des 6 Nations et du Rugby Championship en même temps de mars à avril. Plus de tournée d'été mais des test-matchs en octobre et en novembre.
    Quid du Top 14 et de la Pro D2 ? Un début de saison en janvier (2021 ?) suivi d'une pause pendant le Tournoi avant d'enchaîner jusqu'en septembre.
  • Dans la deuxième option, pas d'alignement des grandes compétitions. Le championnat de France ainsi que les autres championnats européens débuteraient après le 6 Nations et ce jusqu'en septembre.

Une alternative des deux options prévoit un début de saison domestique en décembre (2021 ?) et une fin en juillet (2022 ?). Dans les deux cas, la Coupe d'Europe n'a pas été mentionnée. On remarque aussi qu'il n'est jamais question de rejouer en 2020. Selon, RMC d'aucuns n'hésitent pas à parler de déclaration de guerre de la part de World Rugby tant l'impact serait énorme sur les championnats locaux. Les Français comme les Anglais devraient donc monter au créneau. Ce qui devrait repousser la date de mise en application. Du côté de l'instance mondiale, on est plus décidé que jamais si on en croit Laporte : "Il faut faire en sorte que chaque match soit important pour désigner un champion de l’année. C’est fini les matches amicaux : tu gagnes, tu marques des points. On va le faire." Rugbyrama d'indiquer qu'une réunion entre les différentes parties se tiendra le 15 juin. On peut s'attendre à des discussions houleuses.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Beaucoup sont contre ces changements mais je pense qu'ils vont plutôt dans le bon sens.
Le jeu serait sans doute plus agréable en évitant de jouer au milieu de l'hiver dans des conditions déplorables.
On me répondra qu'il fera trop chaud en juillet et aout mais ca m'est arrive plus d'une fois de m'entrainer et jouer a cette époque la dans le sud de la France, il suffit de décaler les horaires des matchs. Etant donne qu'il y a beaucoup de gens qui vont en vacances dans le sud et que c'est la qu'on trouve le plus de clubs pros, ca donnera l'occasion a des gens qui n'ont pas l'occasion de voir des matchs de rugby pros tres souvent d'y assister.
Beaucoup de Francais n'ont pas les moyens de partir en vacances, aller au stade sera plus économique.
Enfin, on me répondra beaucoup de choses vraies ou pas, partiales ou pas, mon avis ne compte pas pour grand chose, mais je trouverai plutôt bien de changer les périodes de competition et d'aligner les competitions au niveau international.
A+ les copains

@Le Haut Landais

Mon cher Haut Landais,
je crois que tu te fourres grandement le doigt dans le neuneuil façon saucisse dans le hot dog.
- tu as pitêt joué par forte chaleur, mais sans doute pas le jeu que suppose le rugby pro et ce toutes les semaines.
- le décalage des horaires, je n'y reviens pas, @Team Viscères a parfaitement traité la question.
- ça ne change rien à notre problème de calendrier surchargé qui carbonise les joueurs, pas plus que l'imbécillité injuste des doublons à rallonge, puisqu'on se contente de décaler dans l'année le même nombre de rencontres.
- croire que pendant les vacances les touristes vont remplir les stades à Paris, Lyon, Clermont ou Toulouse sans parler de la Pro D2 relève de l'utopie.

@lelinzhou

je ne dis pas détenir la vérité ni la solution mais je pense que c'est en effet un debut de solution. je n'ai pas encore lu le commentaire de @Team Viscrop souvent une purgeères donc pas de commentaire. en ce qui concerne le niveau auquel je jouais, evidemment que ce n'était pas le meme, mais ca n'empêche pas que les joueurs pros jouent des yachts amicaux en aout tous les ans, il faudra peut-être quelques aménagements.
enfin, je trouve que les matchs en hiver sont trop souvent une purge, et j'ai toujours préfère jouer en été qu'en hiver.
enfin, comme, je disais, personne n'en a rien a secouer de mon opinion qui ne changera absolument rien a la situation

@Le Haut Landais

Ce qui m'inquiète c'est qu'on ne semble pas se diriger vers une harmonisation du calendrier (qui comprendrait notamment une refonte du notre avec des formats de compétitions raccourcis et des plages de récup/prépa) mais un simple décalage dans le temps d'un des deux calendriers. Et d'après les pistes données au-dessus, on envisage de prendre le calendrier le plus lourd, exigeant et débile (le notre) et de le décaler pour en plus y ajouter deux mois de compétitions sous de potentielles fortes chaleurs.

Du coup notre calendrier sera toujours toujours aussi débile, encore plus dur pour les joueurs, et ne changera rien à la problématique internationale (on aura beau avoir le même calage temporel que les sudistes, on arrivera toujours aux rencontres internationales carbonisés par rapport à eux).
On n'est pas vraiment dans le cadre des différents interlocuteurs qui cherchent un progrès pour le plus grand monde, on est sur un bras de fer entre instances pour savoir qui va réussir à baiser les autres pour croquer plus. C'est très rugby (après tout on a toujours fonctionné comme cela), mais ça ne me réjouit pas des masses.

@Team Viscères

Le probleme c'est que les instances ne voudront jamais diminuer le nombre de matchs

@Yionel ma star

Non seulement les instances mais aussi la plupart des clubs. Et le coup dur économique va encore plus renforcer cette tendance.

@Team Viscères

Oui, il faut addresser les problèmes des calendriers et aligner les competitions nord/sud ne sont qu'un aspect et si les calendriers ne sont pas alleges, ca ne réglera rien.
certaines idées sont bonnes mais malheureusement, il y a trop de gens qui veulent s'en mettre plein les poches

Des qu’il faut changer quelque chose qui est installé depuis des lustres la majorité de dresse et puis..., finalement..., après les premiers balbutiements.., les retouches nécessaires, on finit par admettre qu’il fallait le faire et «  que finalement c’est mieux ». Exemple récent : le prélèvement à la source.... J’ai envie de quelque chose de nouveau dans notre rugby qui se regarde le nombril....

@chris33

Ce n'est pas parce qu'il y a des changements à faire qu'il faut applaudir la première proposition de changement qui vient sans la soumettre à une analyse critique.

@Team Viscères

Tu as entièrement raison. Je dis simplement qu’il ne faut pas repousser systématiquement mais plutôt faire des propositions et ne pas rester campé sur des positions qui n’ouvrent la voie à aucune perspective d’amélioration ou de changement. Cordialement.

  • Loohr
    526 points
  • il y a 3 mois

Vouloir un calendrier global alors que l'on sait que l'hiver et l'été sont inversés entre les deux hémisphères... Jouer par 40 degrés en France en juillet ou par la même température en janvier en Australie, et après ils prétendent dans leurs 7 buts prendre en compte la sécurité des joueurs ?
C'est comme organiser les championnats du monde d’athlétisme au Qatar et climatiser les stades et faire partir le marathon à 0h00, ou organiser les JO à Tokyo en juillet et se rendre compte que pour le marathon 30°C et 90% d'humidité c'est peut-être pas top...
Le calendrier des amateurs, ils en ont rien à faire. Le but du rugby professionnel de "club" est de finir de franchiser les équipes pour continuer d'avoir des retombées commerciales et entretenir le cercle vicieux de l'argent. On risque de voir la Premiership et le Top 14 se transformer en ligue fermée et reste ne changerait pas...

  • Yonolan
    76431 points
  • il y a 3 mois

Voilà que chaque strate du rugby fait sa petite tambouille dans son coin et on arrive au final à une cacophonie des plus ubuesque .
Qui prêterait à rire si ces gens là ne se prenaient pas pour des têtes pensantes et ne nous disaient pas qu'ils œuvrent pour le bien de notre sport
Pour la saison 2020/2021 le Midol a fait le compte des dates voulues par chacune
29 pour le Top 14
12 pour la coupe d'Europe
16 pour l'international
Oui oui vous ne vous trompez pas...ça fait bien 57
Et ça choque personne ?
A force de ne penser qu'aux gros sous le rugby danse sur un volcan et faudra bien que ça explose un jour

@Yonolan

La seule solution a mon sens « valable » pour ce format est de diviser le top 14 en deux poules, avec quarts, Demis et finale . Tu passerai de 29 à 15 matchs Max. Mais est ce faisable ? Dans le contexte économique actuel ca me paraît compliqué. Le budget des clubs reposant essentiellement sur la billetterie

  • Yonolan
    76431 points
  • il y a 3 mois
@bibisaa

Je ne sais pas quelle serait la meilleure solution au final même si comme beaucoup j'ai des idées ;et celle que tu évoques n'est pas ridicule loin de là même si l'équité y perdrait un peu ; mais la chose qui me gène le plus c'est que chacun réfléchisse dans son coin sans chercher une cohérence globale ; et tout cela pour des questions de profit pur et dur ; les mêmes qui au passage te parle de la famille du rugby...

@Yonolan

A l’image des dirigeants politiques ...

@Yonolan

en jouant deux matchs par semaine, ca leur permet d'avoir une belle plage de vacances et de recuperation ainsi que de pouvoir se preparer correctement.
tu me diras, combien arriveront a la fin de l'année entier? aucune idée! enfin, pas beaucoup...

  • Yonolan
    76431 points
  • il y a 3 mois
@Le Haut Landais

sans parler des possibles doublons....
Et puis ils se sont bien reposé avec ce confinement
Et vu la réduction des salaires ce sera travailler plus pour moins
Au passage les cadres de l'Edf auraient acceptés une diminution de 10% de leur salaire ; je ne sais plus où j'ai lu cette info ni si elle est vraie ; si quelqu'un a des précisions

@Yonolan

plus sérieusement, je pense qu'il faut reorganiser le calendrier du rugby pro, éliminer des journées, notamment les doublons. tout le monde y va de son avis, ses intérêts mais il faudrait trouver une solution qui arrive a balancer les intérêts de toutes les parties (investisseurs, joueurs, federations et fans) sans mettre en danger la santé mentale et physique de qui que ce soit

  • Yonolan
    76431 points
  • il y a 3 mois
@Le Haut Landais

effectivement il fat repenser la filière verticalement ; quitte à ce qu'il y ait des décisions douloureuses mais un peu de cohérence serait bienvenue
Mais pour cela il faudrait que l’intérêt supérieur soit le rugby et a la fois dans son coté sport formateur et dans sa partie professionnelle ; y compris clubs pro et équipes nationales ..et pas la volonté d'en faire une vache à lait à tous les étages; quitte à vouloir limiter l'incertitude sportive avec une volonté de ligues fermées pour attirer certains types d'investissement ...

@Yonolan

Je pense tout a fait que ce soit faisable, peut-être pas avec les équipes en place qui ne sont la, me semble-t-il, que pour faire des pépettes mais on peut vraiment aligner les intérêts de toutes les parties prenantes et que tout le monde soit gagnant y compris le rugby

@Yonolan

C'est ce qui a été annoncé, 10% de baisse de salaire pour le staff du XV de France.

  • Yonolan
    76431 points
  • il y a 3 mois
@Team Viscères

Merci

Forcement les audiences et l'affluence seront impacté par une programmation l'été. Donc comment relevé dans l'article, on devrait s'attendre à une levée de boucliers de la part des championnats anglais et français.
Ce calendrier de septembre à juin n'a pas été déterminer par hasard et uniquement sur des raisons financières. Il est en effet impensable de penser le calendrier amateur et le calendrier des jeunes se fondent sur un format débutant en janvier/février, se disputant pendant les vacances d'été et se c*oncluant à novembre/décembre. Du coup quel est le projet ? Un calendrier fédéral en année scolaire et la LNR sur le calendrier civile ? Comment vont s'organiser les montées-descentes ?

Personnellement, en tant que joueur évoluant devant, je serais attrister de ne plus jouer l'hiver, quand il n'y a plus que les motivés qui viennent, qu'il y'a les meilleurs 3e mi-temps et qu'on a les meilleurs souvenirs. Le rugby y'perdrait.
De plus, si ça ne change pas grand chose pour les Anglais, jouer dans le sud en plein été n'a rien d'enviable.

En tant que supporter, j'ai également de super souvenirs du Tournoi en plein hiver. Je reconnais que pour un mois ça ne change pas grand chose, en revanche, je serrais vraiment triste qu'il y'ait une sorte de concurrence qui s'installe avec le rugby championship. Il n'y a vraiment que World Rugby pour penser que jouer deux grosses compétitions différentes en même temps est une bonne idée. Imaginez une seconde que la Copa America ou la CAN se joue en même temps que l'Euro, les footeux ne sont pas aussi c*ons que ça !
Si ces deux compétitions sont joués en même temps, c'est avec l'objectif de les fusionner d'ici qq années.

Ensuite, quid de la tournée des Lions ?

Bref, j'ai l'impression que le rugby mondial est en train de nous faire une course a l'uniformisation, que tout le monde puisse être pareil. La motivation est évidement financière. Mais je ne pense pas que ce soit une bonne chose ni pour le rugby ni pour les passionnés que nous sommes. Même a longtemps le rugby ne s'y retrouvera pas financièrement. On dérive vers des choses artificiels dans lesquels les gens ne se retrouveront plus. J'appellerais ça le Syndrome Super Rugby. Et pourtant il ne semblerait pas que nous ayons retenu la leçon.

Moi l'idée d'aligner les championnats, je trouve ça pas bête.
Je préfère voir du rugby en été qu'en hiver avec des match chiants dans des stades vides parce qu'il pleut et qu'il fait froid.

@arbitre31

Pitêt, mais je ne suis pas sûr que les gens se bousculeront plus en juillet août avec les grandes chaleurs et les vacances, surtout dans les grandes villes.
En attendant journée rugby sur Anal+
- 14h10 Tournée Barbarians en Afsud 1992
- 15h40 2e test Argentine / France 1996
- À partir de 17h20 :
- barrages Potes à Goze 2013/2014 Toulouse / Racing puis Clermont / Castres
- Demies
- Finale à Oh45
Bon rugby à tous.

@lelinzhou

Tu sais si on est capable de changer le calendrier on doit pouvoir assez facilement changer les horaires des matchs!!!???

Après là où il ne faudra pas faire de bêtises, si bien sûr ce projet va au bout, ce sera sur les calendriers amateurs!!!!

En effet, pour les jeunes et les armateurs il paraît très compliqué de vouloir les faire jouer pendant les grandes vacances d'été, au risque de voir beaucoup de matchs de transformer en rugby à 7 par manque de joueurs!

Et du coup, se poserait la problématique des montées/descentes entre fédérale et PROD2 si les calendriers sont décalés de plusieurs mois!!!!!



Alors sur le principe de vouloir caler les compétitions des 2 hémisphères, je ne trouve pas ça mauvais, ni même pour le rugby chanpion ship et le T6N puisque je ne suis pas certain qu'il y ait une foule phénoménale qui fasse le trajet dans un sens ou dans l'autre justement pour aller assister à ces matchs, et du coup les joueurs internationaux seraient au même niveau de leur saisons respectives lors des tests matchs ou des CDM.



Reste ensuite toujours le même problème de vouloir imposer aux autres, plutôt que de trouver des solutions dans l'échange constructif dont nous les humains devrions être capables !!!!!

@math1907

C'est clair que pour le championnat amateur, s'il n'est pas sur les même dates que le championnat pro, ça posera problème.

Après les clubs amateurs préféreront peut être avoir le calendrier en été eux aussi.
Certes il y a la problématique des vacances, mais la plupart des gens n'ont que deux ou trois semaines de vacances l'été. Puis on peut imaginer qu'il y ait une trève autour du 15 aout, tout comme il y en a une actuellement à Noël.
L'avantage de ce calendrier chez les amateurs, c'est que ça sevrait limiter le phénomène de désertion de l'entrainement quand il pleut et qu'il fait froid 😊

@math1907

Si on bascule sur ce calendrier là chez les pros, on assistera rapidement à la fermeture de la frontière pro/amateurs. Trop de différences entre les moyens financières des divisions pros et des plus hautes divisions amat couplé à des calendriers différents ne peut mener qu'à un monde pro fermé.
Ce qui amène à la question : serait-ce une mauvaise chose de séparer le monde amateur et pro?

Ramassage des copies dans 4h...

@Team Viscères

En effet, une barrière se créerait !
Est-ce que tous les clubs ont vocation à devenir professionnel ? Je ne le crois pas. Pour autant je pense que sur tout le territoire, disons a minima à l'échelle des départements il faudrait qu'il y ait au moins une opportunité d'avoir un club pro pour entrainer derrière lui tous les petits clubs amateurs et servir de carotte aux meilleurs !!!!!!

Du coup je crois que cette proposition/projet à l'étude de World Rugby, est l'explication rétroactive de la proposition de Laporte il y a quelques semaines de créer une 3eme division professionnelle !!!!!!????
Si une tel projet devait voir le jour, il faudrait sans doute embarquer dans l'aventure un plus grand nombre de clubs et notamment aller chercher un maximum d'historiques ayant ratés le passage au professionnalisme !
Pour deux raisons indispensables :
1/ éviter d'avoir des parties du territoire non concernées par au moins un club, et donc ce couper d'un reservoir de public et d'argent.
2/ si ils veulent que ça ait une chance de passer faut ratisser large et faire des papouilles même à ceux que tu ne peux pas blairer.
En plus ce serait une opportunité quasi inespérée pour certains clubs de pouvoir revenir un jour sur le devant de la scène, et là encore même si ils vomissent Laporte ils réfléchiront longuement avant de se rater une deuxième fois (et sans doute, sans rattrapage possible pour le coup!?).

@math1907

Caler les 2 hemispheres en meme temps ca parait etre une bonne idee dans l'absolu mais c'est tres dur a mettre en place sachant que les saisons sont decalees.
Pour les matchs en plein ete on peut avoir un changement d'horaires avec des matchs a 18 20 et 22 heures

@Yionel ma star

Après pour le problème de la chaleur, d'autre sports jouent l'été, comme le cyclisme et même le rugby à 13, et je ne crois pas que ça pose problème.

@Yionel ma star

Jouer tard est une fausse bonne solution. Décaler les matchs à 22h ne va pas vraiment dans le sens des joueurs, ça fait une fin de match autour de minuit plus les obligations de fin de match et le retour de déplacement c'est une nuit flinguée (je bosse en 3x8 donc je suis bien placé pour dire que dormir en dehors des heures "normales" nuit gravement à la qualité du sommeil, donc j'imagine facilement le poids que cela a après un effort important). Il y avait eu une grosse polémique au foot quand l'entraineur du PSG avait souligné l'impact du fait de jouer systématiquement à 21h pour faire plaisir au diffuseur et si on passe outre le côté "excuse pour justifier un mauvais résultat" le fond de la réflexion était intéressant.
On peut en effet le faire, mais il ne faudra pas se cacher derrière le bien-être des joueurs pour justifier le calendrier qui fait jouer toutes les semaines en plein été en exposant soit à la chaleur soit à la nuit flinguée. Bon, en même temps j'espère qu'il n'y a plus grand monde qui croit encore vraiment que la santé des joueurs est un critère majeur dans les décisions.

L'autre aspect problématique est l'aspect financier : est-ce qu'en plein milieu des vacances d'été, on va faire le plein des stades et devant la télé? La crise a mis en évidence que ce sont les deux sources de revenus indispensables aux clubs. Les diffuseurs vont vouloir rogner sur les droits si les matchs estivaux intéressent moins, et il y a un gros risque de baisse des affluences au stade (à moins de pouvoir compenser les habitués en vacances loin de leur club par des touristes curieux, mais je doute de l'attractivité du XV sur ce genre de cibles).

@Team Viscères

Les joueurs ne seraient pas du tout dans le meme cadre que le tien.
Ils joueraient de plus en plus tard mois apres mois, jusqu'a 21-22h l'été par exemple, puis redescendrait doucement de la meme façon. Leur rythme circadien ne serait tres certainement pas influence de la meme façon que le tien en faisant les 3*8.
De plus, en tant de joueurs pros, ils pourraient dormir sur place et rentrer tranquillement le lendemain.
Je ne pense pas que ce soit si difficile de respecter la santé des joueurs en ce qui concerne l'heure des matchs.

@Team Viscères

Ça me paraissait évident mais il semble que ce ne le soit pas pour tout le monde.
Quant à la santé des joueurs... Le rugby pro se vend comme un spectacle et la santé des joueurs est la dernière roue du char pour les spectateurs qui payent pour voir du spectaculaire sur le terrain et n'a que faire de l'impact de ce sport aujourd'hui sur l'avenir du joueur. Quant aux instances dirigeantes elles cèdent le moins de terrain possible sous la pression des joueurs et des assurances.

@Team Viscères

Je pense que la chaleur est plys dangereuse qu'une nuit flinguee. Si tu fais ca y'a un seul match a 22h avec les equipes qui tourne donc une equipe jouerait max 2 3 matchs a cette heure la. Pour la nuit flinguee y'a aussi un paquet de joueurs qui sortent apres un match donc qu'ils finissent a 23h ou 00h ca va pas leur changer grand chose
Pour le public ca depend des endroits, des clubs comme bayonne ou montpellier pourraient en profiter, pour clermont c'est plus delicat, mais c'est pas sur qu'il y ait moins de monde au stade en plein milieu des vacances que quand il fait froid et qu'il caille en decembre

@Yionel ma star

Sinon oui à court terme la chaleur est plus dangereuse, tu as plus de chances de voir un joueur faire un malaise cardiaque sur le pré à 16h que dans le bus à 2h du matin. Mais à long terme, pas sûr que ce soit toujours le cas. Évidemment un joueur pro qui se retrouvera à rentrer chez lui à 4h du mat après un match moins de 10 fois par an n'est pas comparable à ceux qui font leur carrière complète en horaires décalés (environ 5-7 ans d'espérance de vie en moins), mais cela prend malgré tout sa part sur l'organisme. C'est moins spectaculaire, mais ce n'est pas anodin pour autant.

@Yionel ma star

Je pense qu'il faut séparer les joueurs qui font n'importe quoi alors qu'ils ont le cadre nécessaire pour avoir une vie saine et un cadre de travail qui ne tient pas compte de la santé des joueurs. L'un relève de la responsabilité individuelle que chacun de nous a sur sa propre vie, l'autre relève du cadre du travail et de la responsabilité qu'un employeur a sur la vie de ses employés.
Par exemple en allant dans l'extrême tu ne peux pas justifier d'exposer tes employés à un risque augmenté de cancer du poumon sur leur lieu de travail sous prétexte que lorsqu'ils sortent du boulot ils fument comme des pompiers donc de toute façon ça ne changera pas grand chose.

Sinon il ne faut pas comparer "chaud ou tard", ça c'est comment tu te retrouves dans une situation pourrie et que tu dois choisir entre la peste et le choléra. La question actuellement est de l'intérêt de jouer en se calant sur le calendrier du sud. Puis si on trouve que c'est plus intéressant, la question c'est de voir comment adapter le calendrier pour réduire notre saison et éviter les fortes chaleurs. Puis si on ne peut vraiment pas adapter, on se demandera ce qui est le moins pire des solutions foireuses.
Mais là j'ai l'impression qu'on est déjà en train de se dire qu'on va faire un truc pourri de toute façon et qu'il faudra voir ce qu'on rogne pour que ça passe.

Derniers articles

News
News
Transferts
News
News
Transferts
News
News
News
News
News