Elissalde : ''Au-delà de ce côté enfant gâté, il y avait des comportements bizarres''
Jean-Baptiste Elissalde évoque le comportement des joueurs du XV de France.
Adjoint de Jacques Brunel au sein du XV de France, Jean-Baptiste Elissalde revient sur son expérience chez les Bleus après la Coupe du monde.

Deux ans ça peut paraître court pour se faire une idée. Mais pendant le laps de temps passé au sein du staff du XV de France, Jean-Baptiste Elissalde a eu le temps d'observer les internationaux. Particulièrement en 2019 puisqu'ils ont été réunis durant de longs mois pour préparer puis jouer la Coupe du monde. Et il a vu des comportements, que ce soit à l'entraînement, au quotidien, pendant et après les matchs, qui ne sont pas en adéquation avec sa vision d'un joueur du XV de France. Il confie ainsi à L'Equipe ce mardi :

On a des joueurs qui sont très bien payés, qui ont énormément de confort dans leur club, et qui ont peut-être une vision d’eux un peu surévaluée. Ça ne permet pas de s’entraîner davantage et plus fort au quotidien, alors qu’il y a un « gap » énorme entre le Top 14 et le niveau international. Je n’ai pas eu l’impression que tous étaient hyper agacés par la situation. Certains oui, mais pour d’autres, l’équipe de France, être une petite star, ça suffisait. Au-delà de ce côté enfant gâté, il y avait des comportements bizarres.

Elissalde d'évoquer Antoine Dupont qu'il a eu sous ses ordres à Toulouse en disant qu'il ne doit pas se contenter de ses acquis et de ce qu'il a pu réaliser, notamment dans son jeu au pied pendant le Mondial. "Il doit taper cent fois chaque semaine". Mais tous les joueurs sont-ils prêts à redoubler d'efforts et à s'impliquer ? Il estime que la nouvelle génération "commence à comprendre que ce travail supplémentaire, c'est un devoir". Et ce n'est pas le seul. Il faut en effet cadrer les joueurs pour qu'ils représentent la France avec honneur sur le pré mais aussi en-dehors. Sans le nommer, il fait sans doute référence ici à Wesceslas Lauret qui avait refusé de répondre correctement lors d'une conférence de presse.

Au-delà de ce côté enfant gâté, il y avait des comportements bizarres. Même dans les relations avec les médias. En équipe de France, tu es plus qu’un joueur et tu ne peux pas répondre des conneries en conférence de presse. La même chose en club, tu prends une volée de bois vert. Comment on peut se permettre de faire ça en sélection ? Il y a un travail à faire.

L'un des objectifs du nouveau staff, c'est de définir l'identité du XV de France et de trouver des leaders. Fabien Galthié a parlé de cadre d'exigences sur le terrain mais on imagine qu'il lui faudra aussi le mettre en place en-dehors. En cas de sortie de route, il devra être recadré. L'idéal étant qu'il soit éduqué en amont pour éviter les dérapages. Ils doivent prendre conscience de ce qu'être joueur du XV de France signifie. "Les joueurs ont toujours de la joie et de la fierté d’être sélectionnés, mais certains ne se rendent pas compte de ce que ça veut dire. Ils prennent le bon côté des choses mais ils oublient les devoirs. Et le premier, c’est le travail. Même si c’est un petit nombre de joueurs, c’est déjà trop." Développer un lien fort avec les joueurs sera une des priorités du staff. Fabien Galthié n'était pas réputé pour son management humain par le passé. A-t-il appris de ses erreurs et de celles de prédécesseurs ? 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • AKA
    46233 points
  • il y a 3 semaines

Autant je suis critique sur les compétences de coaching de JB, autant je le rejoins complètement sur ce coté "enfant gâté"! Et c' est la faute aussi à tout ce qui gravite autour de ces garçons: agents (ceux là on en parle jamais), médias, affairistes etc. pour avoir vu de nombreux reportages et lu des livres sur le sujet, là aussi on est loin du compte comparé aux Blacks qui, par exemple, nettoient leurs vestiaires et ont un code de bonne conduite! Et n' oublions pas que quand on a des dirigeants qui tiennent plus du combinard çà n' aide pas!!!

  • Caesar
    1155 points
  • il y a 3 semaines

C'est marrant des comportements "bizarres" j'en ai vu pleins dans le staff et au niveau de la présidence et de l'encadrement.

La litanie sur les jeunes qui ne travaillent pas assez, ça resurgit périodiquement au grès des états d'âme de Pierre, Paul ou JB.
Si demain un joueur ne fait pas les efforts nécessaires pour être en équipe de France où dans n'importe quelle équipe je ne connais qu'une seule solution pour le pousser à le faire. Tu ne le sélectionne pas ou tu le mets sur le banc!!!
Si Galtier estime que Dupont ou un autre ne travaille pas assez je suis certain qu'il trouvera les mots pour le stimuler et il pourra même faire marcher la concurrence si besoin.
Après si Elissalde n'a pas su le faire, il doit se poser d'autres questions

Lors d'une conférence, Novès parlait du leadership et faisait une parenthèse sur les jeunes, qui faisaient moins d’études que leurs ainés ( cf Dusautoir ). Ce qui les rendait plus ''fainéants'', gagnant beaucoup d'argent en étant très jeunes. Il avait pris l'exemple de Penaud qui ne voulait pas faire d'études en prétextant n'avoir ''pas le temps''...

  • AKA
    46233 points
  • il y a 3 semaines
@Tolosus Brennus

J' ai un pote dont le fils était un espoir du rugby ayant été de toutes les sélections de jeunes, son père l' a poussé malgré tout à passer un Bac Pro! Bien lui en a pris sa carrière n' ayant pas décollé en pro il évolue en Fédérale 1, son club est en tête de sa poule et l' épaule pour son projet de reconversion!

@AKA

Anecdote intéressante. Ça prouve que le talent ne suffit pas toujours, et qu'il ne faut pas se reposer sur ses acquis. On est jamais à l'abri.

  • AKA
    46233 points
  • il y a 3 semaines
@Tolosus Brennus

Ce qui est intéressant surtout c' est que le minot a été international U20 (finaliste de CDM) et a débuté dans son club de Top14! Alors quand on me parle de la génération dorée des U20 champions du monde pour 2023 je suis assez circonspect!!!

  • gregi
    3686 points
  • il y a 3 semaines

Si on leur donne un cadre d'entraînement de très haut niveau ces jeunes feront le taff. Mais il feront rarement du travail non imposé, c'est ma génération je sais de quoi je parle. Puis c'est bizarre de dire que Dupont doit plus s'entraîner à taper au pied... C'est pas Elissalde qui faisait le programme d'entraînement ? S'il veut que Dupont tape il le fait taper. C'est quoi cet amateurisme ? Tu veux qu'un joueur s'entraîne plus tu lui programme des séances supplémentaires 🦄 il viendrait presque à se plaindre de ce dont il est responsable. Quand à Pookie, ça s'appelle Groot ect. Les générations précédentes n'ont pas été en reste question conneries. Les jeunes sportifs sont rarement matures intellectuellement. Même le sélectionneur pouvait dire un grand ferme ta gueule à un journaliste en 2011...

@gregi

Il n'a pas mal le JBE : lors d'un passage chez les militaires de Collioure avec l'équipe du ST pour préparer des ½ finales, il se cachait de G. Novès pour fumer des clopes lors des exercices physiques sur les cables... La mémoire sélective peut être ?

  • gregi
    3686 points
  • il y a 3 semaines
@FranoKaaf99

Pas étonné 😅

"« Nos jeunes aiment le luxe, ont de mauvaises manières, se moquent de l’autorité et n’ont aucun respect pour l’âge. À notre époque, les enfants sont des tyrans." Attribué à Socrate, il y a 2 500 ans.
Plutôt que de se remettre en cause, accusons les autres, c'est toujours plus confortable.

@potemkine09

Tiens je ne la connaissais pas cela là... Comme quoi, il y n'a vraiment rien de nouveau sous le soleil.

@potemkine09

"C'est de la faute à Fabrice Metz." Attribué à Machenaud, il y a 4 ans.

@Team Viscères

Fabrice? C'est bien toi? 😊 😉

Est-ce que tous les joueurs sont prêts à faire les sacrifices nécessaires pour atteindre le très haut niveau ? La réponse est non. Peut-être que c'est à cause d'une évolution des mentalités, d'un surplus de confort, d'une forme de suffisance, d'un manque de confiance dans le XV de France (ou leur potentiel personnel) ou tout simplement d'une situation générale qui leur convient déjà ? Il y a de multiples raisons, chaque joueur a les siennes pour accepter de travailler encore plus ou pas.

Même si ça peut choquer dans une société compétitive, tout le monde n'a pas envie d'être le meilleur sur terre. Comme beaucoup de monde, les joueurs ont envie d'une vie épanouie qui passe par un équilibre à trouver entre le rugby et la vie personnelle. On l'entend même chez les sudistes qui regrettent ouvertement les fréquents déplacements.

Personnellement, je trouve cela facile de critiquer les joueurs, il faut plutôt les accompagner et les aider. Arriver à ce niveau a déjà demandé beaucoup d'efforts, le staff bleu doit réussir à motiver les plus talentueux à continuer pour obtenir des résultats avec l'équipe nationale. Mais bon, celle-ci doit aussi faire rêver, ce qui n'est plus le cas depuis de nombreuses années à cause des mauvais résultats et d'une ambiance générale désagréable autour du XV de France. Il faut aussi penser à offrir les conditions adéquates pour franchir ces étapes supplémentaires.

D'ailleurs, à partir d'un certain niveau et contrairement à ce que dit JB, cela ne passe pas obligatoirement par faire plus mais surtout par faire mieux dans le contenu des entraînements. Oui, c'est important pour avoir un emploi du temps équilibré pour garder du plaisir et performer. C'est peut-être pour ça que les joueurs des meilleures nations jouent moins, non ?

C'est tout un système qu'il faut actualiser et des moyens qu'il faut réinvestir dans la formation (et l'éducation plus globalement) pour retrouver le haut du tableau. Et plus qu'obtenir des résultats avec le XV de France, ce sont les valeurs du rugby français et tous les passionnés que nous devons sauver. D'ailleurs, je conseille le reportage sur une école en Nouvelle-Zélande avec de très belles paroles de la principale :
https://www.youtube.com/watch?v=Cl84I6zh6ds

La formation française est l'une des meilleures au monde au football, au handball ou encore au volley. Si nous n'osons pas nous inspirer de nos voisins, il faudrait peut-être "copier" ces autres sports avec d'excellents résultats internationaux.

PS : JBE est l'exemple parfait de l'entraîneur "suffisant". Il se considère apte à entraîner les Bleus juste par son expérience en tant que joueur (que j'adorais). Il lui faudrait sûrement dégonfler le melon et partir apprendre auprès des meilleurs. À lui de montrer l'exemple pour inspirer les futurs joueurs qu'il voudra former !

  • oli 30
    6267 points
  • il y a 3 semaines
@Bitch Bucannon

Il y a effectivement la qualité des entraînement mais aussi la quantité. Si les avants neozed savent faire des passes vrillés à droite & à gauche c'est aussi parce qu'en répétitions ils en font beaucoup plus que nous. Pour le tir au but, si wilkinson a été autant précis c'est parce qu'il passait des heures supplémentaires à buter en dehors des plages d’entraînements, pas sûr que Trinh-Duc ait pris autant de temps à s'entraîner à buter par exemple... JBE n'est peut-être pas le meilleur entraîneur de l'année, mais il a suffisamment de crédit pour parler. Et ce n'est pas à lui d'aller dans les clubs et être derrière les mecs pour leur dire chaque jour de faire les 15 min en plus qui feront la différence, c'est aussi aux joueurs de se responsabiliser et d'avoir cette mentalité de gagneur.

@oli 30

Je ais essayer de répondre aux plusieurs points.

Si les néo-zélandais font de meilleures passes, c'est qu'ils en font beaucoup plus par entraînement dès leur plus jeune âge. C'est globalement vrai pour tous les "skills", comme par exemple le jeu au pied qui facilite l'émergence de meilleurs demis d'ouverture (précision et puissance du pied, vision de jeu, alternance), ce qui est un des problèmes majeurs du XV de France. Après, soyons honnêtes, le rugby fait aussi partie de la culture locale, ça aide beaucoup.

Bien sûr, je suis d'accord, il y a une quantité minimale de travail. Après, à partir d'un certain niveau, la qualité du contenu y est pour beaucoup. Est-ce que c'est le cas en France ? Non, je pense que nous avons un wagon de retard dans l'actualisation de notre formation. Nos éducateurs ne peuvent pas faire de miracle, ils ont besoin d'aide : moyens, formations, etc. Cela est sûrement vrai dans les clubs professionnels, nos joueurs en font peut-être moins mais je crois que ça dépend de chacun et qu'on ne peut pas généraliser (ou qu'il faut alors trouver les causes du problème).

Bien sûr, la qualité concerne les autres composantes d'un joueur de haut niveau : nutrition, récupération, etc. Sur ce point là, nous avons aussi du travail. Est-ce que les joueurs sont autant sensibilisés à ces thématiques ? J'en doute, j'ai encore l'image d'un Jauzion décrit comme un extraterrestre pour utiliser je-ne-sais-plus qu'elle plante pendant sa carrière (et aussi pour ses performances sur me terrain bien sûr). Ce n'est peut-être pas au staff du XV de France d'expliquer aux joueurs comment prendre soin de leur corps mais ça me parait important que ce soit inculquer tôt dans le cursus de formation.

Attention, je ne dis pas que JBE ne peut pas critiquer. Je trouve juste que ce n'est pas le mieux placé vu son CV d'entraîneur qui manque justement d'une recherche d'excellence. J'aurai aussi espéré une critique plus constructive avec des idées de solution pour remédier à ces problèmes. La formation est une des pistes, je pense aussi à l'ambiance dans et autour du XV de France.

Après, je le dis bien, tous les joueurs ne sont pas prêts à faire les efforts supplémentaires. C'est peut-être le cas de FTD par exemple. Est-ce grave ? Non, on devrait avoir suffisamment d'options pour se priver de ces joueurs. C'est aux staff des équipes de France d'identifier les joueurs à fort potentiel et de les accompagner dans leur progression. Sans faire du babysitting, ça me paraît normal de suivre les joueurs, tous les entraîneurs le font au quotidien.

  • oli 30
    6267 points
  • il y a 3 semaines
@Bitch Bucannon

Je partage ton point de vue, je citais FTD, mais il y a d'autres exemples à foison. Je crois que c'est une question de culture & d'éducation aussi.
Pour JBE, c'est vrai qu'à Toulouse il n'a pas fait de miracles après il a vécu le truc de l'intérieur pendant 2 mois donc j'ai quand même tendance à le croire quand il parle de comportements bizarres (on ne peut qu'être d'accord avec ses propos sur la conf de presse... Et encore c'est la partie visible de l'iceberg car on a tous vu ça).

@oli 30

Attention, je ne nie pas que certains joueurs sont suffisants ou stupides. C'est même évident ! Pour Lauret, ciblé pour ses relations avec les médias, on le savait depuis longtemps et il est pourtant en bleu à la place d'un François Cros. Est-ce normal ? Non, il n'aurait pas dû être sélectionné.

Au football, Deschamps se passe de Benzema. C'est un choix courageux pour préserver la cohésion du groupe et l'image de l'équipe. Il faudrait pouvoir faire la même chose au rugby. Bien sûr, c'est plus facile avec une organisation cohérente (dirigeants et entraîneurs) et des résultats positifs. Il faut retrouver une certaine unité autour des équipes de France. Avec Laporte et Simon à la tête de la FFR, ça me paraît vraiment difficile mais Ibanez peut faire des miracles.

Ce n'est pas un mal seulement français d'avoir des joueurs suffisants, cela concerne tous les pays et tous les sports. Malheureusement, cela touche souvent les jeunes les plus talentueux qui ont pu trop facilement se reposer sur leurs lauriers et n'ont pas eu à faire d'efforts ou moins que les autres. C'est à nous aux staff des clubs et équipes de jeunes de savoir les challenger pour les pousser à atteindre le maximum de leur potentiel. Et s'ils sont moins bons et moins motivés, ils ne doivent pas mettre le pied en équipe de France.

Nous devrions avoir le réservoir suffisant pour faire les bons choix. Avec la nouvelle génération, je croise les doigts, ça devrait être possible. Dans tous les cas, j'ai l'impression qu'on a des bons gars, ça fait plaisir, la gestion humaine devrait être plus simple ce qui permettra au staff de se concentrer sur le terrain.

  • oli 30
    6267 points
  • il y a 3 semaines
@Bitch Bucannon

On est encore bien d'accord 🙂

@Bitch Bucannon

"(et aussi pour ses performances sur le terrain bien sûr)"

Tu t'es rattrapé juste à temps, mes hommes de main arrivaient devant chez toi quand je les ai rappelés...

@Team Viscères

On ne touche pas à Dieu.

D'ailleurs, grâce à une recherche rapide, c'est le ginseng la plante miracle que Yannick fait pousser en France.

Il me tarde ton article sur les vertus de ces gélules magiques.

@Bitch Bucannon

Je crois que ce mal est très français et n'a rien de nouveau (même si je conçois que la société n'aide pas dans ce sens). Ce constat d'un manque de travail des joueurs français a déjà état il y'a 10-15 ans par les quarantenaires de l'époque : je me souviens d'un reportage sur le crunch de l'époque où St André, alors entraineur de Sale, faisait le même constat, qu'en France on en fautait pas une.
C'est également ce que nous a sorti Tolofua quand il est allé chez les Sarries, les critiques de Albacete sur le Stade Toulousain ou de Parra lors du dernier tournoi.

L'exemple du foot me fait bien marré parce que c'est exactement la même chose. Chaque joueur qui se barre à l'étranger fait le constat de "ha bah ici on travail" ! C'est pas forcement une question de formation mais plus d'éclosion au haut niveau.

@Vae Victis Brennos

La formation française est l'une des meilleures au monde au foot (top 3). Ce n'est pas moi qui l'invente, les statistiques le prouvent. Par contre, le championnat français est effectivement mauvais et un joueur doit généralement quitter la France vers 21 pour continuer sa progression (ou évoluer dans un club qui joue la ligue des champions comme étape intermédiaire). Après, ils n'arrivent pas tous à éclore car partir à l'étranger n'est pas si simple. Ceux qui arrivent ont souvent une force de caractère supérieure et sont justement les cadres de l'équipe de France (Griezman, Pogba, Varane, Kanté, etc.)

Le rugby a la chance d'avoir un championnat globalement compétitif avec des clubs qui évoluent presque tous au niveau européen. Comme pour les clubs de foot anglais, les conditions sont donc plus propices pour continuer son évolution tout en restant au pays (ce que le handball réussit aussi maintenant). Ça devrait être plus facile pour les joueurs d'éclore au plus haut niveau.

Pourquoi on n'y arrive pas ? Parce qu'on ne travaille pas ? Il y a 10-15 ans, on était dans les meilleures nations mondiales, ce n'était donc pas qu'une histoire de quantité de travail (même s'il y a bien sûr un minimum nécessaire) mais aussi de qualité (ce qu'a prouvé aussi la GB avec ses performances exceptionnelles aux JO de Londres dans de multiples disciplines en s'entourant des meilleurs experts et accompagnant minutieusement quelques athlètes). Attention, tous les clubs et tous les joueurs ne faisaient sûrement pas le nécessaire à l'époque mais nous avions des locomotives qui nous permettaient de rivaliser au plus haut niveau. Vu les effectifs de certains clubs, ça devait bosser pour gagner sa place. Aujourd'hui, ce n'est plus le cas (la transition générationnelle a été très mal géré à Toulouse) même si j'espère que la nouvelle génération va lancer une meilleure dynamique. Ils ont gagné des titres en U20, ça devrait les motiver à continuer en A. Les clubs ont l'air de vouloir donner du temps de jeu aux jeunes, ça demande juste à se confirmer sur la durée.

Ce que notent les joueurs étrangers comme différence principale (au foot aussi comme le faisait remarquer Ibra), c'est que tout est fait en Angleterre pour aider les joueurs à performer. Les clubs sont vraiment professionnels jusqu'aux petits détails (même le lavage de chaussures !). Ils ont d'ailleurs des staff élargis depuis bien longtemps que nous (ce qu'on a refusé à PSA en équipe de France, non ?). La nutrition, l'hébergement, les déplacements, etc., tout est mieux géré. Haskell le dit très bien et avec beaucoup d'humour en racontant son expérience française :
https://m.facebook.com/watch/?v=369272473956469&_rdr

Le sport est aussi une religion en Angleterre, les clubs arrivent à oublier leurs différents pour le bien de l'équipe nationale. Par exemple, ils sont prêts à limiter le nombre d'étrangers et donner leur chance aux joueurs anglais. Ils peuvent aussi préserver leurs joueurs pendant la saison. Est-ce possible en France ? J'en doute (sauf si la contrepartie financière est très importante). Les supporters sont les premiers à se plaindre des doublons alors que ce serait une fierté en Angleterre d'avoir autant de joueurs sélectionnés (ce que les Saracens ont encore indiqué dans leur plaidoirie). Derrière les beaux discours, nous manquons encore d'unité nationale (ce qu'a aussi dit le président de Clermont il y a peu), ce sera d'ailleurs l'un des gros chantiers de Ibanez d'améliorer la relation entre la FFR et les clubs.

D'ailleurs, en France, on oublie aussi que nos athlètes ont besoin d'un meilleur équilibre entre vies professionnelle et personnelle. Pousser à fond à l'entraînement avec des cadences infernales, ça peut user les joueurs. Une certaine fraîcheur maintient le plaisir et les performances sur la durée. Dusautoir, pourtant pas le dernier à s'y filer, en a souffert avec l'accumulation indécente de matchs. Vahaamahina a justifié sa retraite par un besoin de passer du temps en famille, ça me paraît une décision honorable (que font aussi beaucoup de sudistes en rejoignant l'Europe).

Pour moi, se cacher derrière le manque de travail, c'est une fausse excuse. Mais bon, savoir faire preuve d'auto-critique, identifier les véritables causes des problèmes pour y trouver des solutions, ce n'est définitivement pas français...

@Bitch Bucannon

Ça me fait bien marrer que dans le même commentaire on puisse parler de foot anglais et d'unité nationale autour de leurs sélections nationales.
Soit tu es très drôle, soit je suis fou et risque incessamment sous peu de buter un présentateur en direct à la télé ; parce que je rigole une fois plus. Tu pars dans une magnifique dissertation sur le sport français pour m'expliquer mes tords... Quels tords ? Je n'ai jamais proclamer que le seul et unique mal du sport français était le manque de travail !
J'ai simplement dit qu'il y'avait un manque de travail. Pour le reste tu extrapoles et ça n'a rien à voir avec la choucroute.

@Vae Victis Brennos

Désolé, je m'ennuyais et je me suis un peu emballé. Attention, je ne dis pas que tu as tort, je ne suis juste pas forcément d'accord mais cela ne veut pas dire que j'ai raison (nous pouvons avoir tous les deux raison ou tous les deux tort d'ailleurs).

Pour résumer, je ne pense pas que le manque de travail soit la principale raison de notre échec. Selon moi, c'est l'arbre qui cache la forêt et l'excuse parfaite à nos nombreuses erreurs passées et présentes (manque d'investissement dans la formation, de compétence des staff, d'organisation de la fédération et des clubs, etc.).

@Bitch Bucannon

C'est sûr.
Souligner le manque de travail permet de remettre tout le monde en question et de ne pas se retrouver avec deux trois boucs émissaires sur qui tout le monde se déchaînerait alors que comme tu l'as bien dit, le problème est global.

@Vae Victis Brennos

Mouais... Va demander aux multi-médaillés du hand français ce qu'ils en pensent, du taf et du respect...

@ginobigoudi

Du respect de ne pas faire de paris sportifs par exemple ? Par pitié arrêtons de croire que les uns sont tout blancs et les autres tout noirs

  • dusqual
    29280 points
  • il y a 3 semaines
@Vae Victis Brennos

le maillot briviste en est la preuve.

@Vae Victis Brennos

Pourtant Abalo est tout noir alors que Guigou est tout blanc.

@Team Viscères

Ça par exemple, et la couleur de leurs chaussures ne compte-elle pas !??

@Vae Victis Brennos

Après recherche google, il semblerait bien que ces joueurs jouent avec des chaussettes toutes noires ou toutes blanches suivant les matchs.

@Team Viscères

À l'exception du sponsor chaussette bien entendu

Elissalde a plus de 40 ans et, comme tous les quadra, ils découvrent que les jeunes d'aujourd'hui ne sont plus ce qu'ils étaient : ils ne disent pas "oui monsieur, oui madame", ils ricanent pendant que les grandes personnes leur parlent, ils ne respectent plus les personnes agés et ils envoient des SMS à table. Tout fout le camp.

C'est assez intéressant ce que raconte Elissalde, et d'une certaine façon ça ne me surprend pas trop. Dommage qu'il n'ait pas été dans le staff du XV de France, il aurait probablement pu lutter contre cette dérive...

  • cahues
    110721 points
  • il y a 3 semaines

Dans le nouveau staff, Galthié aurait voulu conserver Elissalde. Donc si je comprends bien, c'est une façon de faire passer un message par personne interposée.

Je trouve qu'on touche là à en effet un des facteurs limitants dans l'objectif de performances du XV de France.

Bravo monsieur ! Élissalde n'a décidément pas inventé l'eau chaude. Nous avions eu la version Parra, voici maintenant le point de vue d'un entraineur ; chacun se passe un peu la patate chaud. Même si je doute que Parra soit personnellement un bon à rien.

Enfin merde ! Qu'est-ce qu'ils foutent en équipe de France ?? Pourquoi personne ne leur dit rien ?? C'est facile de remettre la faute sur les autres, il n'empêche que le staff a une responsabilité énorme si les joueurs ne foutent rien ! Peut-on imaginer un joueur Anglais demander un entretien à Eddie Jones pour lui expliquer de gentiment aller se faire foutre avec ses séances parce que son talent personnel suffisait ?

Comment est-ce possible ? Que fout Dupont titulaire en EDF si il ne se bouge pas le cul à l'entrainement ?? C'est franchement incroyable que le staff ait un tel laxisme... J'espère que Fabien va utiliser à bon escient sa rigueur et son manque de diplomatie pour éradiquer ce genre de comportement ! Bref, j'espère qu'on aura un staff compétent qui viendra pas chialer à la fin parce qu'ils se font bizuter par des gamins capricieux !

  • Caesar
    1155 points
  • il y a 3 semaines
@Vae Victis Brennos

Heu Parra critiquait surtout le staff qui ne faisait pas bosser assez sérieusement.

@Vae Victis Brennos

elissalde parlait ici des coup de pieds uniquement. je crois que brocan justement disait qu il vivait rugby h24, qu il connaissait tout les joueurs et avait une connaissance du rugby hyper poussée. par contre il aime sans doute moins le jeu au pied et n en fait sans doute pas assez

@Alexde7à9

J'ai du mal à croire qu'une personne puisse glander royalement dans un domaine et devenir subitement un travailleur acharné dans un autre.
Le fait qu'il vive rugby ne veut pas forcement dire qu'il aime s'entraîner comme un âne.

Et question comportement d'enfant gâté il s'y connait un peu JBE.

@lelinzhou

Oui je trouve ça déplacé de dire ça comme ça dans les media... le mec était dans le staff qu’est ce qu’il a fait pour leur apprendre à gérer la comm? Je suis en général pour la transparence mais ce qui se passe dans un groupe doit rester dans le groupe. Ce n’es pas en exposant les joueur dans les médias qu’ils vont s’y filer. C’est clairement pas un mec de confiance JBE c’est pas ça première sortie du genre #calimero

  • darki
    10389 points
  • il y a 3 semaines

Si on respecte pas quelqu'un il vous respectera pas...
Mola quand il demande à dupont la saison dernière de faire 2h/jour de plus pour pouvoir jouer 10, ben il le fait et sans râler...
Je prend ce cas car je connais, mais je pense qu'il y en a plusieurs des exemples comme ça.

  • oli 30
    6267 points
  • il y a 3 semaines

On veut des noms! Qu'il balance jusqu'au bout! ahah

Ça promet...

Derniers articles

News
News
Vidéos
News
News
News
News
News
News
News
News