Coupe du monde U20 - La composition de la France pour réaliser un doublé historique
Louis Carbonel pourrait soulever le trophée une deuxième fois.
L'encadrement de l'équipe de France des moins de 20 ans a dévoilé la composition pour la finale de la Coupe du monde face à l'Australie.

France U20 - Matthias Haddad-Victor, qui est ce Crabos qui pourrait être champion du monde ?France U20 - Matthias Haddad-Victor, qui est ce Crabos qui pourrait être champion du monde ?On ne change pas une équipe qui gagne. Surtout après une victoire probante en demi-finale contre l'Afrique du Sud. Pour affronter l'Australie en finale de la Coupe du monde des moins de 20 ans, le staff tricolore a choisi de faire confiance aux vainqueurs des Baby Boks, du numéro 1 au 27. On retrouve notamment Jordan Joseph, qui a joué tous les matchs et marqué sept essais. Il sera entouré par Haddad-Victoire et Hamonou avec il forme une troisième ligne très efficace.France U20 - Thibaut Hamonou, l'homme de l'ombre de la troisième-ligne françaiseFrance U20 - Thibaut Hamonou, l'homme de l'ombre de la troisième-ligne françaiseColy et Carbonel formeront une fois de plus la charnière et seront en charge de mettre les trois-quarts sur orbite derrière des avants conquérants. La FFR rappelle que la France est l’équipe qui a le plus porté le ballon (137) et gagné le plus de mètres (583) par match depuis le coup d'envoi de la compétition. Mais attention à l'Australie.
France U20 : que faut-il attendre des Junior Wallabies, adversaires des Bleuets en finale ?France U20 : que faut-il attendre des Junior Wallabies, adversaires des Bleuets en finale ?

France U20
1
GROS
2
LACHAUD
3
BURIN
4
GERACI
5
VANVERBERGHE
6
HADDAD VICTOR
8
JOSEPH
7
HAMONOU
9
COLY
10
CARBONEL
11
TAOFIFENUA
12
DELBOUIS
13
VINCENT
14
PINTO
15
LEBEL
16
BARKA
17
EGLAINE
18
BERIA
19
MALLEZ


20
MARAVAT
21
HIRIGOYEN
22
HOCQUET
23
DELORD


24
SMAÏLI
25
ZEGHDAR
26
DUMORTIER
27
DE NARD
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Seyfr
    4447 points
  • il y a 2 mois

De Nard ? Un nouveau ?
Mais où est passé De Nardi ?

Allez les jeunes, mangez les, les Aussies sont secs !

@Garou-gorille

Et un steak de kangourou

Gros et Burin de bien jolis noms pour des piliers...

  • PeeJohn
    2817 points
  • il y a 2 mois
@Bachibouzouk

Sans compter leur ami Maravat... avec qui ils peuvent aller au charbon même si c’est un 3/4

  • Ahma
    77979 points
  • il y a 2 mois
@PeeJohn

C'est un deuxième ligne.

@Ahma

En même temps tout ce qui est derrière la première ligne c'est plus ou moins un arrière.

  • Ahma
    77979 points
  • il y a 2 mois
@Team Viscères

Disons plutôt que vous avez les deuxièmes lignes au derrière.

  • PeeJohn
    2817 points
  • il y a 2 mois
@Ahma

Ah oui sorry

@PeeJohn

Et avec Dumortier à l'arrière, ça va bombarder…

@Bachibouzouk

Tellement déçu que ce ne soit pas "Bourin". Cela aurait été tellement beau de voir notre mêlée désosser ses adversaires pendant 10 ans grâce à la paire Gros Bourin...

  • Seyfr
    4447 points
  • il y a 2 mois
@Team Viscères

Je pense que les pauvres en ont pris déjà pas mal durant leur enfance, les pauvres.

Belle troisième ligne...
Barka en impact player ?
Si Carbonel ne nous refait pas le match argentin on a toutes nos chances.

  • Yonolan
    15458 points
  • il y a 2 mois

Allez chercher ce deuxième titre les bleuets vous le méritez
Et qu'on en finisse avec cette auto flagellation qui consiste à nous expliquer qu'on a une mauvaise formation juste pour ne pas traiter les vrais sujets en faisant porter le chapeau aux joueurs

@Yonolan

Quand tu fais le constat que la formation déconne, ce ne sont pas les joueurs que tu cibles mais le système. Et ce n'est pas parce qu'on semble enfin rectifier le tir sur la transition espoir-pro que le constat des années précédentes était faux.
Si 2 finales (en espérant que cela soit 2 titres dans quelques heures) en 2 ans permettent d'affirmer qu'il n'y a pas de problème de formation, alors 7 échecs en 10 ans avant permettaient d'affirmer qu'il y avait un problème de formation.

  • spir
    16593 points
  • il y a 2 mois
@Team Viscères

Le problème *selon moi* est que les clubs sont des institutions privées, et plus précisément libérales, qui selon la "logique" (l'idéologie) libérale ne recherchent que leur propre intérêt. Chacun le sien et contre les autres, mais en restant capables de se liguer contre des intérêts extérieurs, dont l'EdF, la fédé, les supporters...

Et comme dans le système libéral le premier pouvoir est l'argent, ils sont bien plus puissants que tout le reste. CQFD

@spir

Totalement, même si les clubs commencent enfin à revenir un peu de cette vision en réalisant que ce qui semble être dans leur intérêt à court terme ne l'est pas au long terme.
Pour la Fédé c'est un poil différent, ils se trompent de stratégie non pas par court-termisme mais simplement parce que l'intérêt visé par la Fédé est celui des individus en place à la Fédé (ça ne date pas de Laporte et c'est bien plus large que le seul président).

  • spir
    16593 points
  • il y a 2 mois
@Team Viscères

D'accord ! Mais le parasitage du rugby français par la Fédé, ou plutôt les hommes qui la contrôlent/possèdent (aujourd'hui le duo LaLourde/Simon) est bien moindre que par les clubs, car ceux-ci ont bien plus de pouvoir (càd d'argent).

C'est comme à l'échelle de la vie d'un peuple : aujourd'hui l'ennemi qui nous parasite, nous exploite, nous domine est bien plus le capitalisme que l'état (et malheureusement là-dessus bcp d'anars se trompent encore de cible). Pareil pour la destruction de la vie sur Terre, d'ailleurs : c'est pas les humains, c'est les capitaliste : on n'est pas entrés dans l'Anthropocène, mais dans la Capitalocène.

@Team Viscères

C'était la formation des jeunes ou les objectifs à courts termes des pros qui n'étaient pas bons?
C'est une vraie question que je pose.
As t on réellement modifié nos méthodes de formation depuis 4 ou 5 ans ou est ce les clubs qui reviennent à plus de mesure quotas JIFF aidant ?

  • Yonolan
    15458 points
  • il y a 2 mois
@Team Viscères

Je ne te dis pas que la formation française n'est pas perfectible loin de là ; ce que je voulais stigmatiser c'est qu'on a mis sur sur le dos de cette soi-disant mauvaise formation
la suppression des pôles espoir
Les mauvais résultats de l'EDF
Et qu'à mon avis c'était juste un contre-feu pour éviter d'aborder les vraies questions non pas sur la formation, mais sur l'EDF

@Yonolan

Ok je ne l'avais pas pris dans ce sens. Oui les têtes pensantes du rugby français l'ont beaucoup utilisé comme bouclier de protection, pour masquer tout ce qu'ils ne faisaient pas (ou faisaient mal) et alors qu'ils étaient justement dans les causes des défauts de notre formation (ou post-formation pour être plus précis). La base de la formation est très performante et cela coince sur le dernier étage avec la bascule entre le jeune (vers 18 ans) et le jeune pro, qui est bien plus dans les mains des clubs que des éducateurs.

Et dans le cadre de la sélection, si notre problème de post-formation nous empêche de rivaliser avec les plus grands il n'explique en effet en rien que l'on galère contre les moyens et petits. Malgré notre problème de "finition" dans la formation, on forme quand même beaucoup de joueurs de niveau honnête. Il y a peu de pays qui ont un tel matériau de base sur lequel travailler. File notre vivier actuel de joueurs à un Jones ou Schmidt, il t'éclate l'Italie sans trembler au lieu de devoir s'en remettre au fait que les Italiens ne savent pas aplatir dans l'en-but adverse pour gagner.

  • spir
    16593 points
  • il y a 2 mois
@Team Viscères

"File notre vivier actuel de joueurs à un Jones ou Schmidt, il t'éclate l'Italie sans trembler au lieu de devoir s'en remettre au fait que les Italiens ne savent pas aplatir dans l'en-but adverse pour gagner."

Il faudrait leur laisser bien du temps quand même, car on ne passe pas d'un niveau très bon espoir à classe internationale en qq mois... Et aussi les moyens, qui sont aussi de jouer tout plein de matches de qualité. Or nous on ne dispose avant tout que du Daube 14...

@spir

Je parle de battre les Italiens et non, pas de rouler sur le rugby mondial, or on a des joueurs supérieurs aux leurs à chaque poste. Ce n'est pas de les battre qui demande un effort surhumain et du temps à un coach, c'est au contraire de réussir à flipper contre eux malgré la différence de potentiel qui demande de faire n'importe quoi pendant assez d'années.

  • spir
    16593 points
  • il y a 2 mois
@Team Viscères

Ah oui, tout-à-fait d'accord et bien dit !

  • spir
    16593 points
  • il y a 2 mois
@Team Viscères

"La base de la formation est très performante et cela coince sur le dernier étage avec la bascule entre le jeune (vers 18 ans) et le jeune pro, qui est bien plus dans les mains des clubs que des éducateurs."

Tout-à-fait : voir ma réponse + haut.

  • breiz93
    39372 points
  • il y a 2 mois

Allez les mômes, allez chercher un second titre consécutif.
La victoire est au bout et vous pouvez le faire.

Derniers articles

News
News
Vidéos
Vidéos
News
News
News
News
News
Vidéos
Sponsorisé News