Le Top 5 / Flop 5 du week-end (04/10 au 06/10)
Top 5 / Flop 5 du 4 au 6 octobre.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Le titre des Roosters, la performance des All Blacks, le triplé d'Huget et la grande forme de Brive contrastent avec les ratés du BO et de l'Argentine.
Le titre des Roosters en NRL, la performance des All Blacks dans le Rugby Championship, le triplé d'Huget contre le Stade français ainsi que la grande forme de Brive contrastent avec les ratés des clubs basques et Gallois mais aussi de l'Argentine.

LES TOPS

Koyamaibole et Brive

À l'image de Grenoble l'an passé, le CA Brive réalise un excellent début de saison à domicile. Invaincus à Amédée-Domenech depuis janvier 2013, les Brivistes ont poursuivi leur très belle série de victoires avec panache le week-end dernier en s'offrant le champion de France en titre castrais (34-0). Un succès qui n'est pas étranger à la très bonne performance du troisième ligne fidjien Sisa Koyamaibole. Déjà excellent contre l'USAP, le buldozer s'est une nouvelle fois illustré en marquant le premier des quatre essais corréziens. Son départ annoncé à Perpignan pour les deux prochaines saisons devraient à n'en pas douter pénaliser le CAB.

Yoann Huget

Premier essai et premier triplé pour l'ailier du Stade Toulousain Yoann Huget contre le Stade français. Soit presque autant que sur l'ensemble de l'exercice 2012-2013, où il n'était rentré dans l'en-but qu'à six reprises. Avec notamment un doublé contre le club de la capitale, lequel lui réussit assez bien finalement. Une performance de haute facture à l'image de toute l'équipe qui a su s'adapter à la défense agressive des Parisiens en variant son jeu d'attaque. Si le quatrième essai marqué par Huget a été entaché d'un en-avant de passe, il n'en reste pas moins que face au Stade français, les Toulousains ont fait le match parfait. Parfait comme leur rendement à domicile avec 25 points pris en cinq matchs.

La Nouvelle-Zélande

Comment ne pas évoquer les All Blacks qui ont remporté pour la deuxième année consécutive le Rugby Championship en restant invaincus dans la compétition. Un titre d'autant plus glorieux que les Néo-Zélandais, sur un petit nuage cette saison, ont réussi à faire face à la concurrence féroce des Sud-Africains. Sans qui le tournoi aurait été bien pâle compte tenu notamment du faible rendement des Wallabies. Malgré les changements de sélectionneur et le roulement au sein de l'effectif, celui-ci a conservé toute son efficacité. La preuve avec ce festival offensif face au Springboks en finale.

Northampton

Les Saints sont pas leaders de la Premiership, cette place revenant aux Saracens invaincus après cinq journées, mais leur récente performance en championnat mérite de figurer dans les Tops du week-end. À la faveur d'un essai d'Alex Corbisiero et du pied sûr de Stephen Myler, Northampton a bien failli s'offrir le scalpe de Leicester sur sa propre pelouse. Un essai à cinq minutes de la sirène par le troisième ligne des Tigers Ed Slater, transformé par Toby Flood, leur a cependant soufflé la victoire. Au final, les deux formations se sont quittées sur un match nul 19-19. Lequel profite cependant aux visiteurs qui conservent leur deuxième place grâce à une meilleure différence de points aux dépens de leur adversaire du jour, troisième.

Les Sydney Roosters

La saison 2013 de NRL a pris fin dimanche dernier avec la victoire en finale des Sydney Roosters sur les Manly Sea Eagles (26-18). Devant plus de 80 000 spectateurs surexcités, les coéquipiers de Sonny Bill Williams ont enfin décroché le titre qu'ils convoitaient depuis 2002 face à une équipe récemment couronnée en 2008 et 2011. Autant vous dire qu'il y a eu du spectacle et surtout du suspense. Meilleure équipe cette saison, les Roosters, dépassés défensivement, ont clairement subi en première mi-temps, mais se sont tout de même accrochés. En dépit des deux essais encaissés après la pause, ils sont parvenus à reprendre le score à leur compte grâce notamment à un SBW ressuscité après une première mi-temps en deçà de ses capacités. Puis ils ont finalement enterré les espoirs des Eagles avec un dernier essai venu d'un autre monde.


LES FLOPS

Les clubs basques

Battu par le FCG à domicile, Biarritz se devait de réagir lors du derby, mais surtout à Aguilera lors de la réception de l'USAP. Un match annoncé comme capital dans la lutte pour le maintien en Top 14. Mais finalement les Biarrots ont ajouté deux nouvelles défaites à leur bilan de six revers déjà bien morose. Désormais, ce sont huit points qu'accuse le BOPB sur le premier relégable, l'Aviron bayonnais. Qui, s'il a su profiter de la torpeur biarrote pour s'offrir le derby, a immédiatement regoûter à la défaite lors son déplacement à Bordeaux (34-6). Et qui plus est en prenant une sévère déculottée. On doute que la victoire en Amlin Cup face à des Isérois, par vraiment concernés, ne relance vraiment la machine.

Racing Métro

Décidément, les Grenoblois sont dans tous les bons coups cette saison. Indisciplinés mais appliqués, ils savent profiter des faiblesses de leurs adversaires pour engranger de précieux points. Après Biarritz, c'est le Racing Métro qui en a fait les frais. Malgré l'arrivé du duo d'entraîneurs champion de France et d'une ribambelle de joueurs de calibre international, le club francilien est toujours en rodage. Les victoires sont là, bien que pas vraiment rassurantes, mais le bilan lui, n'est pas pour autant à la hauteur des attentes et des objectifs. Après la pause européenne, qui s'annonce corsée avec la réception de l'ASM, le Racing retrouvera le Stade français. Peut-être le match référence tant attendu.

L'Argentine

Pour la deuxième année consécutive, l'Argentine termine dernière du Rugby Championship sur une très large défaite contre l'Australie. Mais ce que l'on préfère retenir, c'est surtout les formidables progrès accomplis par cette équipe, laquelle est notamment passée très proche de son premier succès dans cette compétition face à ces mêmes Australiens (14-13). Les talents sont là, la progression aussi, mais il leur faudra surtout se montrer patients. Face à des équipes comme la Nouvelle-Zélande et l'Afrique du Sud, et même si l'Australie n'est pas à son meilleur niveau, les Pumas ne pouvaient décemment pas s'attendre à gagner dès leur entrée dans le tournoi. Il se pourrait même que cette situation perdure.

Scarlets et Ospreys

Jusqu'alors deuxième du Pro 12, les Ospreys ont perdu leur place au profit du Munster en chutant pour la première fois à domicile devant l'Ulster (12-18). Une défaite, qui, si elle ne remet pas en cause le très bon début de saison des Gallois, leur rappelle qu'aucun match ne sera facile. Ce dont avaient certainement conscience les Scarlets en recevant le leader de la ligue, Glasgow. Vainqueurs d'Edimbourg la journée précédente avec la manière (9-22), les Scarlets avaient pourtant les moyens de tenir les Warriors en respect. Bons en mêlée, ils les ont fait douter, surtout après avoir été menés 14-3, mais ne sont jamais parvenus à rentrer dans l'en-but (12-17).

Le spectacle de RCT vs ASM

Ce devait être l'un des matchs phares de cette phase aller dans une enceinte flambant neuve. Mais finalement, la rencontre entre le RCT et l'ASM à l'Allianz Riviera de Nice n'a pas vraiment été à la hauteur des attentes. Bien sûr, les supporters toulonnais retiendront de la victoire, quant aux Clermontois, ils se satisferont du point de bonus défensif, et ce, même si la victoire était possible, mais tous seront certainement d'accord pour dire que cela n'avait pas la saveur d'un match à Mayol. On a beau dire, l'antre du RCT rempli à ras-bord, c'est quand même autre chose. Si bien sûr les acteurs sur le pré n'ont probablement pas fait leur meilleur match de la saison, les spectateurs n'ont pas non plus été à leur meilleur niveau.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • PIPIOW
    44511 points
  • il y a 7 ans

pour moi a égalité les blacks et le titre des roosters

décidément les basques deviennent des habitués des flops....c'est récurent.
Allez les gars, faut relever la tête...!

Ca serai vraiment bizarre et dommage de voir les deux clubs basques BAYONNE et BIARRITZ en ProD2…
Deux grand club du rugby Français !! Allez les basques !! Réveiller vous !

Perso, un gros top pour les Blacks qui ont été impressionnants face à des sudafs pourtant excellents. Et un bon gros top aussi pour l'essai complètement abusé des Roosters. Je ne me lasse pas de regarder encore et encore ce plongeon parfait entre les deux défenseurs... Incroyable.
Par contre un bémol au sujet de l'en avant sur l'essai d'Huget😊 Pour moi, en prenant l'angle dans la longueur du terrain en vue légèrement du dessus (on le voit sur le résumé de st-tv), la passe a surtout l'air très au cordeau. En tout cas, c'est loin d'être "obvious". Et je ne fais pas de chauvinisme, j'étais a priori persuadé qu'il n'y était pas au moment de la passe de Doussain.

Les AllBlacks sont impressionnants!! Avec 3 ou 4 ouvreurs utilisés, un colectif pas à son max et ils dérouuuuulent comme à l'entraînement (ou presque!!)
Chapeau!

  • TPhib
    52580 points
  • il y a 7 ans

Un an quoi 😊 Merci 😊

Cela me semble normal que Huget n'ait pas inscrit beaucoup d'essais pendant la saison 2012-2012, la période me semble assez courte pour le faire...

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
Vidéos
News
Vidéos
Vidéos