VIDEO. Les Ministres du Rugby prennent le sifflet pour débattre sur deux cas d'arbitrage
Arbitrage : les Ministres du rugby se penchent sur deux cas compliqués.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Découvrez la nouvelle vidéo des Ministres du Rugby, qui débattent sur deux cas d'arbitrage compliqués. Qu'auriez-vous signé à leur place ?
Les Ministres du rugby new look sont de retour ! Cette fois-ci, vos fidèles serviteurs se penchent sur deux cas d'arbitrage vus lors d'une rencontre entre les espoirs de Brive et de Narbonne, et lors d'un match du championnat Honneur en Midi-Pyrénées. Une fois n'est pas coutume, ils s'opposent sur l'un des cas. Il va falloir trancher...

Pour revoir les Ministres :
1er conseil des Ministres : Cas n°1 et 2 - Cas n°3 et 4


2e conseil des Ministres : Cas n°1 et 2 - Cas n°3 et 4 - Cas n°5 et 6 - Cas n°7 et 8VIDEO. Les Ministres du Rugby prennent le sifflet pour débattre sur deux cas d'arbitrageVIDEO. Les Ministres du Rugby new look analysent deux cas d'arbitrage compliqués
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

pour le cas 1, pénalité + rouge, logique.
le blanc ne saute pas, regarder ses appuis et le joueur orange retombe sur la partie supérieure aux epaules.
pour le 2eme cas, il manque le choix "je laisse l'avantage..." sinon pénalité c'est le minimum.

  • FDB
    13625 points
  • il y a 5 ans

Quand on regarde la vidéo, le joueur blanc saute. Le timing est donc bon. Pour moi en-avant orange.

Voici un extrait de l'aide-mémoire des arbitres Français, paru en 2015 :

Afin d’être précis dans la sanction, il est demandé aux arbitres d’analyser le timing des joueurs à la
lutte, à savoir :

 - Si les deux joueurs sont à la lutte et que le timing est à l’identique, le fait qu’un joueur
déstabilise involontairement un adversaire n’est pas sanctionnable.
Le fait qu’un joueur s’accroche à son adversaire pour le déstabiliser doit être sanctionné d’un
CPP. Si aucune dangerosité n’est à noter, le carton jaune ne s’impose pas

- Si un joueur est en retard au saut et que son action déséquilibre son adversaire, ou
Si un joueur ne saute pas pour la conquête du ballon, et se rend coupable de jeu dangereux,
volontairement ou pas, sur le réceptionnaire se trouvant en l’air, la couleur du carton
dépendra de la partie du corps qui touche le sol en premier :

Il reste à juger de la volonté du joueur blanc... je pense qu'il est en léger retard. Mais le cas n'est pas simple !

Je crois que la règle qui s'applique est la règle 10.4.i :

Plaquage d’un joueur en l’air. Un joueur ne doit pas plaquer, ni taper, ni pousser, ni tirer le ou les pieds d’un adversaire qui saute pour attraper le ballon dans un alignement ou dans le jeu courant.
Sanction : coup de pied de pénalité1

Et je crois que le joueur blanc jouant le ballon n'est pas dans ce cas car il n'est jamais en retard, il est d'ailleurs quasiment sous la chandelle et qu'il a une vitesse faible par rapport à l'autre joueur. Le fait qu'il regarde le ballon n'importe pas dans cette décision parce que les joueurs sont des professionnels et auraient pu apprendre à percuter un joueur sans le regarder.

En avant orange.

Premier cas qui semble délicat, mais où la simple application de la règle vient clore les débats. Sécurité d'abord. Carton rouge. C'est la règle.

Pour la deuxième, il me semble qu'en avant volontaire, c'est jaune non ? J'insiste sur le volontaire. D'où la position des mains en plus de l'incapacité à pouvoir réceptionner la balle.

  • 6592
    31780 points
  • il y a 5 ans
@Nique, Ken et Die

Oui enfin à ce tarif là si je cours sous une chandelle, que le 15 adverses est en train d'attendre, les appuis bien calés pour faire "marque", que je saute et lui mets mon genoux dans la gueule (et retombe pas sur mes pieds), il faut lui mettre rouge quand il reprend connaissance ?

  • 6592
    31780 points
  • il y a 5 ans

Arf, l’interprétation est une chose fascinante.

Sur la première, j'estime que le Blanc est sous le ballon et que le Orange lui saute dessus.

J'aurais donc mis en-avant Orange, voir éventuellement pénalité contre les Oranges.

  • 6592
    31780 points
  • il y a 5 ans
@6592

Oui ma la loi appliquée trop strictement est aussi dangereuse que l'absence de loi.

Si, comme je l'explique au dessus, je suis à la bourre sous un ballon et que je saute sur la tronche d'un adversaire qui ne saute pas, faut-il le sanctionner lui ?

@6592

D'accord avec toi pour la bancalité de la règle.Il me semble que les 2 sautent et si le blanc saute moins haut c'est parce qu'il est sur la trajectoire du ballon avant le orange .Pour moi c'est le orange qui vient se mettre en danger .

@6592

La règle dit ce qui est expliqué dans la vidéo : si un joueur saute, l'autre ne doit pas le percuter à sa retombée. Le joueur qui saute est "😜rioritaire". Autrement dit, pour être sûr de ne pas faire faute, il faut sauter quoi qu'il arrive.

Cette clarification de l'IRB m'a toujours paru bancale : elle me parait justifiée lorsqu'un joueur est clairement en retard mais ici, on considère que le blanc est dangereux pour le orange car il ne saute pas ; à mon sens, on pourrait considérer que le orange est dangereux pour le blanc puisqu'il lui saute dessus. Dura lex sed lex.

@6592

plutôt d'accord avec toi sur l'esprit mais que dit exactement la règle ?

A mon sens, le carton rouge contre le joueur de Brive est quand même super sévère : il peut clairement réceptionner le ballon, il n'est pas en retard.

  • epa
    38349 points
  • il y a 5 ans
@Grand Sachem aux sages commentaires

Entièrement d'accord, il ne saute pas mais n'est pas en retard.

Derniers articles

News
News
News
Sponsorisé News
News
Ecrit par vous !
News
News
News
News
News
Transferts