VIDEO. 6 Nations : les incroyables ratés de l'Angleterre face à l'Ecosse
6 Nations : les incroyables ratés de l'Angleterre face à l'Ecosse.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Si le XV de la Rose a bien battu l'Ecosse le week-end dernier, il a oublié d'inscrire une demi-douzaine d'essais. Retour sur ces ratés en vidéo.
« On aurait dû marquer six essais. » Lucide, Stuart Lancaster l'était après la rencontre remportée face à l’Écosse (25-13, score final). Le sélectionneur du XV d'Angleterre n'avait pu s'empêcher de remarquer le manque d'efficacité de ses joueurs et l'impressionnant nombre d'occasions gâchées par leurs erreurs. Inquiétant ? D'un côté, le XV de la Rose a prouvé sa supériorité, confirmant au passage son statut d'équipe la plus joueuse depuis le début du Tournoi des 6 Nations. De l'autre, ces essais envolés pourraient venir gâcher la fête en cas de large victoire de l'Irlande à Murrayfield...

Mais justement, comment l'Angleterre a-t-elle fait pour ne pas marquer plus de trois essais, dont celui de Jonathan Joseph ? Pourquoi les coéquipiers de Chris Robshaw ne sont-ils pas allés plus souvent à dame ? Via une analyse vidéo poussée, on se rend compte que le problème ne vient pas des soutiens perpétuels présents dans la ligne d'attaque, mais des mauvais choix des soldats de sa Majesté. Dès la première minute de jeu, Luther Burrell croque un 2 vs 1 d'école et préfère le retour intérieur à la passe pour Anthony Watson démarqué. Pas de bol, Stuart Hogg ne s'échappe pas en défense. Dix minutes plus tard, c'est Mike Brown qui se fera reprendre par le n°15 des Scots à quelques mêtres de l'en-but.

La suite ? Brown est à nouveau fautif. En situation de 2 vs 2, le joueur des Harlequins ne fixe pas la défense et ne varie pas sa course : il envoie extérieur à un Jack Nowell arrêté et ralentit le jeu, Nowell se faisant facilement stopper par un plaquage... de Stuart Hogg. Il suffisait pourtant de lever la tête pour voir Jonathan Joseph et James Haskell à l'intérieur, complètement esseulés. Avant la mi-temps, c'est George Ford qui s'est mis à la faute avec un en-avant de passe pour Luther Burrell lancé dans l'intervalle ouvert par la montée en pointe de Finn Russell. Mais le demi d'ouverture de Bath n'a pas été aidé par la course de son centre, légèrement en avance. Enfin, le dernier fautif n'est autre que Jack Nowell. Excellent à Twickenham, l'utility-back d'Exeter a réussi à percer la défense adverse sans parvenir à fixer le dernier défenseur, s'empalant sur lui (à cause d'une glissade?) et se coupant de ses... trois soutiens !


Crédit vidéo : Liam Dunseath

Bien sûr, tout va très vite, encore plus au niveau international, mais c'est justement à ce niveau que tout se joue sur des détails. Et qu'on peut faire la différence entre une bonne équipe et une grande équipe. Or, face au XV de France et sa défense très bien organisée, il ne faudra pas accumuler autant d'erreurs. Pour cette rencontre, Lancaster a choisi de laisser une autre chance à ses 3/4, n'effectuant qu'un seul changement au sein de son pack.
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Harry
  • il y a 5 ans

Tous ces essais vendangés contre lécosse comme celui parfaitement valable de Nowel qui leur avait été volé à la dernière minute et les points vendangés par Ford au pied à Dublin pourraient bien couter la victoire aux anglais dans le tournoi

@Ogoshiste, pas à la même lenteur alors, comme un 33T qu'on fait tourner en 45.
Ce match "raté" est arrivé à point nommé contre l'Écosse, histoire de se reprendre contre la France.

On se croirait dans le top 14 !!!

  • didser
    4362 points
  • il y a 5 ans

des anglais , c'est normale .

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News