Les choses changent... gros plaquage d'un Japonais sur un joueur des Tonga
Le centre ne se laisse pas impressionner par le physique du Tongien.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Malgré 20 kilos de différence, le jeune centre Kenki Fukuoka ne s'est pas dérobé face au capitaine des Tonga avec un joli plaquage dans les règles.
Si vous êtes là, c’est qu’à la fois intrigués et amusés à l’idée de voir la vidéo, vous avez pensé « mais où va le monde ! » Il faut pourtant se rendre à l’évidence, les nations qui autrefois servaient de faire-valoir, ont atteint un niveau qui leur permet aujourd’hui d’avoir leur mot à dire sur la scène internationale. Le Japon fait d’ailleurs partie des équipes qui ont le plus progressé au fil des années. Grâce à un championnat relevé et à l’apport de talents étrangers au sein des clubs et de la sélection nationale, le pays du soleil levant est sans aucun doute la première nation de la zone Asie. En témoigne ces 6 titres consécutifs lors Tournoi des 5 nations asiatiques.

Si le Japon peut désormais avoir des ambitions sur la scène internationale, c’est également grâce à l’éclosion de nouveaux talents nippons comme l’ailier Yoshikazu Fujita (19 ans) et le centre Kenki Fukuoka (20 ans). Deux joueurs qui se sont notamment illustrés à l’occasion du 5 nations avec de nombreux essais. Si on les savait rapides sur le pré, le récent match entre le Japon et les Tonga, dans le cadre de la Coupe du Pacifique, nous a également montré que les joueurs japonais possédaient aujourd’hui une tout autre dimension physique. Et lorsque que Kenki Fukuoka, 1m75 pour 83 kilos, se présente face au troisième ligne et capitaine tongien, Nili Latu, 1m82 pour 101 kilos, le résultat n’est pas vraiment celui auquel on pouvait s’attendre.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • ced
    100335 points
  • il y a 7 ans

même les plaquages sont fabriqués en Asie ...

Un vrai plaquage d'école !
Réalisation parfaite !

  • Cartouche
  • il y a 7 ans

Et malgré une différence de gabarit certaine, on voit qu'avec une bonne technique de plaquage, on stoppe n'importe qui. Il y a plus de petites équipes on vous dit !

  • xav
  • il y a 7 ans

Les bretons en font aussi des bonnes !!
Des crêpes retournées 🙂

Impressionnant en tout cas !

Derniers articles

News
Transferts
News
News
News
News
News
News
News
News
News