FLASHBACK. Scott Quinnell transperce littéralement la défense française pour marquer l'essai
Scott Quinnell inscrit un essai énorme face au XV de France

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Moment de solitude pour la défense française, complètement transpercé par le numéro 8 du Pays de Galles, Scott Quinnell. Découvrez l'essai en vidéo.
Scott Quinell, c'est 52 sélections avec le Pays de Galles entre 1993 et 2002, onze essais et deux tournées avec les Lions Britanniques. Scott Quinell, c'est également un passage par le Rugby à XIII le temps de disputer une Coupe du monde de la discipline. Scott Quinell, c'est un gabarit énorme (1,93m, 120 kilos) et pas si fréquent à l'époque pour un numéro 8. Enfin, c'est aussi un essai d'anthologie face au XV de France lors du Tournoi des 5 Nations 1994.

Vous trouvez que les Bleus se sont fait transpercer plus que de raison cet été face aux All Blacks ? Rassurez-vous, on a connu pire. Et ça n'a pas empêché la bande à Pierre Berbizier, un an plus tard, d'atteindre le dernier carré du Mondial sud-africain. Petit retour en arrière. En 1994, c'est Olivier Roumat qui mène le XV de France lors du V Nations. Après une première victoire 35 à 14 face à l'Irlande, les Bleus se rendent à l'Arms Park de Cardiff dans l'espoir de faire tomber les Diables Rouges. Peine perdue pour les Français, défaits 24 à 15 devant 60 000 spectateurs. Un public témoin de l'exploit monumental de Quinnell qui ridiculise à lui seul la défense tricolore.

Au quart d'heure de jeu, les Gallois héritent d'une touche à l'entrée du camp français. Le lancer est mal assuré par Jenkins mais dans la confusion, Scott Quinnell s'empare du cuir. Premier obstacle : Fabien Galthié. Le pauvre demi de mêlée ne fera pas long feu face à la puissance du troisième-ligne centre. Lancé dans la défense, Quinnell prend de la vitesse. Arrive face à lui un deuxième obstacle : Philippe Saint-André. L'actuel sélectionneur de la France ne se fait pas prendre par la feinte de passe mais loupe complètement son plaquage. En dernier défenseur héroïque, Alain Penaud tente bien de limiter la casse... trop tard.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • leminet34
  • il y a 6 ans

ça c'était avant, maintenant pas possible

Avec la vidéo, l'essai n'aurait pas été accordé il est en touche

Derniers articles

News
News
News
News
Vidéos
News
News
News
News
News
News