WALLABIES. La Fédération dévoile ses plans pour le futur du rugby australien
Wallabies : le développement du rugby se poursuit en Australie.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Le rugby en Australie, considéré comme un sport minoritaire, se poursuit. La Fédération a mis en place un véritable plan de bataille.
Il y a le palmarès, d'abord. L'Australie a remporté deux fois la Coupe du monde (1991-1999), et n'a échoué qu'en finale de la dernière édition, face aux irrésistibles All Blacks. Il y a la réalité, ensuite. Au pays-continent, le rugby n'est qu'un sport parmi tant d'autres. Minoritaire ? Par rapport au XIII, à l'Australien Rules ou au cricket, oui. Sans oublier le soccer qui progresse, ou les disciplines individuelles comme le surf, l'un des symboles du pays. Lors du dernier Mondial, le parcours des coéquipiers de Matt Giteau n'a pas soulevé les foules, comme on aurait pu l'imaginer. Pire : depuis de nombreuses années, l'ARU - la Fédération locale - fait face à des problèmes de trésorerie. L'an passé, elle accusait un déficit de 10M de dollars australiens (6,7M d'€), soit son plus mauvais bilan annuel depuis une dizaine d'années. Qui s'explique tant par le sauvetage des Melbourne Rebels - la Fédération a injecté 5 millions - que par le faible nombre (2) de rencontres organisées sur le sol australien en 2015.

Alors, le rugby à XV est-il condamné ? Loin de là, et pour cause. Forte d'un nouveau contrat de droits télé, l'ARU va recevoir près de 285 million de dollars sur les cinq prochaines années. Et n'a pas l'intention de rester les bras croisés, puisqu'elle vient de dévoiler son plan de bataille pour 2020. Au cœur du projet ? La formation, notamment scolaire. Historiquement, l'Australie s'appuie sur ses écoles privées pour former les futurs Wallabies, mais le président de la Fédération, Bill Pulver, souhaite s'implanter dans les écoles publiques. Il confie, via NZHerald : "Le pays est en train de changer, et le rugby doit évoluer. Le défi sera de sortir de la pensée traditionnel, tout en continuant à être crédible et viable financièrement dans un pays qui possède le plus de concurrence sur le marché du sport".

Ce projet a pour but de combattre la baisse du nombre de licenciés ces dernières saisons (-7000 en 2015!), en attirant de nouveaux joueurs, mais aussi des joueuses, tout en continuant de développer le 7s et le Touch Rugby. D'ici 2020, le but est d'atteindre 365,000 licenciés, ce qui représenterait une hausse de 2,7%. Un effort sera également effectué sur la prévention des risques liés aux commotions. Pulver est optimiste quant au développement du rugby en Australie. Vous êtes d'accord avec lui ?
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

J'y vois une différence Culturelle sensible avec nous autre.....L'essor (voire la survie c'est au choix !) du XV passe 1/Par le milieu Scolaire 2/La Formation et nouveaux licencié(e)s 3/Le développement des "autres" ou nouvelles pratiques 4/ L'ouverture vers les autres disciplines...
Chez nous 1/ Election d'un Grand Manitou et la recherche d'un Sorcier auprès EDF 2/ Faire un Grand Stade 3/ Recherche de surface médiatique via "le-meilleur-championnat-du-monde"4/ Une Politique Elitiste, trop jeune, trop mal calibrée....

Alors attention, parce que ce plan est enormement critique par le monde du rugby Australien et en particulier par les clubs historiques. En effet, la federation met le paquet pour developer le rugby (a XV) dans des zones ou il n'est pas du tout implente mais par contre delaisse les zones historiques. Et il faut bien voir que les fede du XIII et du Foot Australien elles mettent le paquet pour recuperer ces zone (et ce avec success).

Donc baisse des effectifs seniors et juniors du rugby a XV. Baisse du nombre d'equipe dans les lycees (ca c'est vraiment 90% des futures wallabies). Par contre, la fede se gargarise d'avoir eut 300,000 enfants qui ont pratique, mais quand tu regardes comment a ete calculi ces statistiques, tu comprends que c'est une connerie.

Pour le touch, c'est un grand mot. Il y a quelques annees ils ont refuse de signer un accord avec la federation australienne de Touch rugby. Du coup, ils ont cree de toutes pieces un sport bizarre: Viva 7. Connait personne qui y joue et bon courage pour arriver a deloger le vrai touch qui lui est vraiment bien enracine en Australie.

Pour resume, oui il y a un plan strategique, mais c'est pas forcement mieux qu'en France. Le XV est clairement en disparition en Australie (Sydney a perdu Presque 100 equipes en 10 ans).

Et pour repondre a certain, oui c'est vraiment tres concurentiel le marche des sports en Australie, beaucoup plus qu'en France. Ici, chaque federation joue politiquement pour augmenter la visibilite de son sport et attirer les meilleurs talents. XV, XIII, AFL, cricket recrutent tous les memes mecs (meme s'ils n'ont jamais jouer au code).

@PeioSydney

Très bon commentaire qui confirme ce que tous mes amis australiens ou vivant en Australie m'ont dit.
Quelques petites additions:
Les australiens sont très compétitifs, dans tous les sports qu'ils font alors que le tennis ou l'équitation qui sont très populaires en France sont pratiques principalement par des gens qui ne pensent pas à la compétition.
Les gens ne se rendent pas compte de la place et de l'image du XV en Australie, qui est considéré par beaucoup comme un sport bourgeois ou élitiste, ce qui ne correspond pas vraiment à la mentalité australienne a mon avis, ce qui explique la domination du XIII ou de l'AFL.
Je viens juste de passer des vacances chez des amis à Melbourne. Il est très difficile de voir du XV dans le Victoria alors que l'AFL passe sans arrêt à la télé.

"Le pays qui possède le plus de concurrence sur le marché du sport" ?
Pas très réaliste le bougre.
Chez nous le rugby arrive en 7ème position en terme de nombre de licenciés....
1: foot, 2 : tennis, 3 : équitation, 4 ; judo, 5 : basket,, 6 ; hand, 7 : rugby....
Avec dans tous ces sports pas mal de titres mondiaux et européens puisque c'est ce qui fait quand même venir les gosses dans les clubs. Et c'est sans compter un grand nombre de sports comme l'athlétisme, la voile, le ski, le canoë kayak, la natation, le biathlon.... où on a un bon paquet de titres mondiaux
Allons chers australiens un peu de réalisme !

  • alex
    3516 points
  • il y a 4 ans

et pendant ce temps là, à Vera Cruz ... et à la FFR, et bien ... rien ... pas un semblant de projet en vue, ni même un début d'idée ...

signal plat

le calme et la douce torpeur d'un dimanche après-midi d'après-repas ...

heureusement qu'on a mis Guytou aux commandes de l'avion et qu'on sera champion du monde dans 4 ans ... sinon ça finirait pas se voir qu'on s'en fout bien royalement du rugby hexagonal !

Les nazes, ils n'ont même pas prévu d'avoir des terrains de meilleure qualité. Heureusement que notre commission de réflexion y a pensé !

  • Kadova
    31045 points
  • il y a 4 ans

Ca veut dire que les resultats ne sotn pas lies au peu d'interet mediatique,

Les mecs sont doubles champions du monde dans un sport mineur ??
Ça fait un peu mal au cucul, non ?

@Pikeyboy

Oui, mais ils sont au moins certain de rester champion en Australian Rules, comme les Irlandais en Hurling, ou les Français en mauvaise foi! A chacun sa spécialité.

@Pikeyboy

Pizzapanucci hé hé tout juste !!
J'ai juste oublié de supprimer féminin en modifiant mon texte....merci
Pour la peine je pars boire l'apéro.

@Pikeyboy

Heuuuu en hand féminin, y'a pas 100% de femmes plutôt ?

@Pikeyboy

En hand féminin, il y a environ 40 % de femmes effectivement

@Pikeyboy

Plus de licenciés au hand qu'au rugby (avec il est vrai une part plus importante de féminines).

  • Zejack
    16746 points
  • il y a 4 ans
@Pikeyboy

C'est un peu le cas de la France au handball il me semble.

  • Cistude
    31917 points
  • il y a 4 ans
@Pikeyboy

On est bien multiples champions du Monde/d'Europe/Olympique de Handball. C'est bien un sport mineur chez nous, non?

Derniers articles

News
Vidéos
News
News
News
News
News
News
News
Vidéos
News