Toulon. Gabin Villière va-t-il jouer son premier match de Top 14 après plusieurs mois d'absence ?
Gabin Villière espère retrouver le XV de France rapidement.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Longtemps écarté des terrains après une blessure et une opération, Gabin Villière figure dans le groupe de Toulon face à Paris. Sera-t-il titulaire ?

XV de France. Les absents ont-ils malheureusement toujours tort ?XV de France. Les absents ont-ils malheureusement toujours tort ?Gabin Villière a-t-il perdu des points face à la concurrence durant la tournée de novembre ? On serait tenté de dire que non tant le joueur de Toulon est un atout pour le XV de France. Mais en cette saison pré-Coupe du monde, les places sont chères et le temps compté. Suite à sa blessure à la cheville en Challenge Cup en mai dernier, l'ailier tricolore a passé de nombreux mois sur la touche. Opéré, il était attendu en octobre mais il a été contraint de prendre son mal en patience. Une nouvelle opération a en effet repoussé son retour sur le pré. C'est donc à la maison qu'il a assisté aux trois nouvelles victoires du XV de France ainsi qu'aux bonnes performances de Penaud et Macalou sur les ailes. XV de France. Sekou Macalou a-t-il définitivement envoyé Lebel en tribunes ?XV de France. Sekou Macalou a-t-il définitivement envoyé Lebel en tribunes ?Pour l'heure, le Parisien semble plus être un finisseur dans l'esprit du staff, de par sa polyvalence à l'aile et en 3e ligne. Mais rien n'est gravé dans le marbre. Et Villière va devoir rappeler au sélectionneur qu'il est avec Damian Penaud, le titulaire à l'aile des Bleus. Il pourrait faire son retour sur le pré ce samedi à l'occasion du match contre le Stade Français. On doute qu'il affronte Macalou en face à face en bout de ligne, mais rien n'est impossible. Ce dernier pouvant s'y placer le temps d'une attaque. Pour l'heure, Villière est seulement dans le groupe mais il pourrait être titulaire. Un match que va très certainement regarder le staff du XV de France afin de l'aider à faire un choix en vue du Tournoi des 6 Nations et de la Coupe du monde.RUGBY. La France : la seule nation avec autant de problèmes de riches ?RUGBY. La France : la seule nation avec autant de problèmes de riches ?

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Très bonne nouvelle pour Villiere, son club et l'EdF !
Enfin le revoilà ce top joueur

  • Yonolan
    150170 points
  • il y a 1 semaine

Hors sujet 36 : @Yoooooooy : Des Filles en colère

Nos bleues ont fini cette coupe du monde par une victoire sans conteste contre le Canada, les privant de tous points
Mais derrière cette 7eme médaille de bronze , le climat n’est pas serein
Pourtant nos filles ont égalé leur meilleure place dans des mondiaux et franchement après les premiers matchs de poule et le jeu qu’elles nous ont proposé, ce résultat est un soulagement
Et une sortie plus qu’honorable pour les désormais néo retraités internationales que sont Marjo (Mayans) ,la ''Grande'' (Ferer), Safi (N'Diaye) et ''Loulou'' (Sansus)
Toujours ce maudit point d’écart en demi-finale qui vient ternir ce podium ?
Oui bien sur il pèsera longtemps dans les têtes
Mais ce n’est pas la raison essentielle qui elle, rend ce point encore plus cruel aux yeux de nos filles
Voici la déclaration de Pauline Boudon à la fin du match
« Il y a beaucoup de soulagement. Cette Coupe du monde a été vraiment difficile, on en a chié. On a su retrouver notre groupe, notre ADN, ce qui marchait depuis des années. Ça fait plaisir, on a eu le déclic contre l'Angleterre en poule (défaite 7-13). On s'est ressoudé entre nous, on a repris le groupe en main. Ça montre qu'on peut faire de belles choses et ça augure de belles choses pour les prochaines échéances. Quand on a commencé la compétition, on ne pensait pas en arriver là. On s'est sauvé notre Coupe du monde. Je pense que tout le monde va apprendre de ses erreurs, le staff comme les joueuses. Et on va repartir de l'avant pour essayer de faire le Grand Chelem dès le mois d'avril »
Retour en arrière
Le 3 décembre 2016 Bernie est élu à la tête de la FFR
Sur la base d’un programme de 40 points (celui qui me fait le plus rire aujourd’hui c’est l’ Engagement n° 27 : Diminuer de 10 % les frais de fonctionnement de la FFR ,économie chiffrée de 3 Millions d’euros pour la premier mandature )
Le rugby féminin de l’époque c’est réellement un autre monde : amateur
Pour le rugby féminin son programme prévoit l’augmentation du nombre de licenciées, La création de 30 sections féminines au sein des 30 Clubs professionnels, création de contrats fédéraux pour les Internationales à 7 et à 15
A l’époque, et depuis 2014, Jean-Michel Gonzalez et Philippe Laurent sont les entraineurs de cette équipe de France
Payés modestement à la prestation et juste défrayés
Ils sortent d’un tournoi des 6 nations victorieux et sont à 8 mois d’une coupe du monde
Bernie a nommé sa colistière Annick Hayraud, responsable du rugby féminin …. appointée par la FFR dés son arrivée
Le 26 décembre alors que Gonzales essaiera de la joindre en vain 8 fois pour organiser le stage de préparation des filles de janvier, elle va annoncer aux deux entraineurs qu’ils seront virés et effectivement le 30 décembre, les deux entraîneurs, les kinés, les préparateurs physique ..tout le staff donc est licencié
Les étrennes selon Bernie… car Gonzales est un proche de Camou même s’il ne s’est pas exprimé durant la campagne
SS expliquera que le bilan de ces deux entraineurs était mitigé ( ?) et à ceux qui s’inquiétaient pour la préparation de la cdm , que la FFR allait monter un préparation commando …qui n’aura pas lieu car impossible les filles bossent et ça tout le monde le savait
Les filles de l’époque avec Ferrer en pointe, seront à deux doigts de boycotter les stages de préparation et réclamerons en vain le retour des entraineurs
Et c’est Annick Hayraud qui va descendre dans l’arène et s’occuper de cette équipe de France
Arrivons-en au tournoi 2022
Lors du dernier match contre l’Angleterre en France, nos filles ne vont pas faire le poids et s’incliner 24 à 12
Ce qui mit Bernie dans une colère noire qu’il alla exprimer, surement avec sa finesse habituelle, dans le vestiaire des filles après le match ; un discours qualifié de musclé et bruyant.. Du style de ceux qu’évoquait Cal Haymans dans son témoignage ? Il pointera un manque de rigueur incompatible avec le haut niveau et licenciera Samuel Cherouk, et celui de l’attaque, Stéphane Eymard.
Et c’est Thomas Darracq qui va prendre les rênes avec Gaëlle Mignot et David Ortiz coté terrain
Là on peut se demander pourquoi Annick Hayraud n’a pas été licenciée comme Noves ?
D’abord parce qu’elle fait partie du clan et elle a simplement était mise au placard
Comportements différents, mais addition toujours payés par les mêmes …
Hayraud définira ainsi son nouveau rôle « Je suis là pour les joueuses ; pour moi, c'est simple, je dois faire en sorte que le groupe vive le mieux possible, qu'il puisse avancer. C'est ce qui m'intéresse, ce qui est primordial. »
Raté
Et Thomas Darracq va se révéler un manager autoritaire qui va imposer un format d’entrainements et un style de jeu refusés par les joueuses
Avant même de s'envoler pour la Nouvelle-Zélande, les joueuses se sont réunies pour demander plus de liberté dans le système prôné par Darracq, jugé trop stéréotypé. « Ce qui est dommage, c'est qu'on a des joueuses qui savent vraiment bien jouer avec le ballon, et qu'on n'a pas su assez exploiter, expliquait la troisième-ligne de 21 ans, Charlotte Escudero, avant la phase finale. On essaye peut-être trop de se brider dans un projet qu'on suit à la lettre. »
Arrivé en NZ et après les premiers entrainements les filles ( Sochat, Ferer, Hermet, Mayans, Romane Ménager, Sansus, Bourdon et Drouin ) vont faire part officiellement de leurs désaccords à Thomas Darracq :fin de non-recevoir
On est loin des sales gosses de Lievremont qui lui, eut l’intelligence de laisser les joueurs décider
Mourad nous expliquait que le rugby féminin n’était pas le même sport que celui des hommes
En tout cas surement moins de testostérone et plus de neurones
Echaudées par l’épisode Gonzales , elle eurent alors l’intelligence d’en appeler à …la FFR en lui demandant de nommer un médiateur
Fines mouches….
Christophe Reigt allait se coller à la tâche et lors d’une réunion en NZ valider les demandes des filles, au nom de la FFR
Désaveu cinglant de Darracq et Hayraud
« Cette révolte a été nécessaire parce que sinon je pense qu'honnêtement, on ne serait même pas sorties de poules, a clairement exprimé Pauline Bourdon, après le net succès face au Canada hier. On a essayé d'échanger avec le staff, de dire ce qui n'allait pas. Et je crois que c'est grâce à cela qu'on est montées crescendo dans la compétition. Ça nous a libérées. » « On avait à coeur de reprendre les choses en main, confirme Caroline Drouin. Il y a eu des tensions, et je pense qu'elles devaient avoir lieu. On a eu cette capacité à se rebeller, et ç'a été hyper bénéfique. »
Laure Sansus On s’enferme dans des “kicking games”… Alors, oui, on tape fort dans le ballon. Mais nous avons des nanas qui savent jouer comme “JackJack” (Chloé Jacquet), Pauline (Bourdon), Maëlle Filopon, Emilie Boulard, Caroline Drouin… Ces filles puent le rugby, elles savent jouer les coups. Aujourd’hui, il faut qu’elles se délestent de la pression qui les inhibe, qu’elles n’aient pas de regret.”
La suite on la connait
Et si cette équipe avait pu monter sereinement en puissant ?
On ne le saura jamais mais cela rajoute à la frustration de certaines filles
En particulier de Jessy Tremouilliere qui cette semaine à livré un itw aigri à l’Equipe évoquant la malhonnêteté et l’hypocrisie de ce staff ; et Mayans qui expliqua qu’il y avait eu d’énormes tensions et qui remercia finement la FFR pour son action
Et savez-vous quelle a été la réaction de la FFR ?
Lancer un audit
Ah les audits et les études de la FFR ..
On se souvient tous de l’audit auprès de joueurs de l’EDF masculine qui fut la pièce maitresse selon Bernie au licenciement de Noves
Audit au demeurant introuvable et que la FFR ne put produire lors du procès aux prudhommes malgré les déclarations antérieures de Serge Simon qui en avait été le rédacteur….
Le procès de Bernie nous a appris aussi que les études sur les prix du sponsoring des maillots France 23 proposés en exclusivité à Mohed avait fait l’objet d’une étude menée par Atcher
Etude elle aussi introuvable et que Bernie reconnut n’avoir jamais lue…
Quand on veut enterrer un problème, on crée une commission disait Clemenceau
Ce sera difficile d’enterrer ce sujet ou de faire une chasse aux sorcières et d’expliquer que tout est sous contrôle
Décidément la femme est l’avenir de l’homme y compris dans le rugby
Mourad revoit ta copie car elles sont plus redoutables que les hommes et en plus cette expérience les a soudé
A suivre donc mais le staff semble danser sur un volcan

  • duodumat
    31192 points
  • il y a 1 semaine
@Yonolan

Darracq, Hayraud me rappellent "l'entraîneur de l'année", 2018 je crois, Moustache Brunel !

@duodumat

Ils sont nommés pour des raisons principalement non sportives et sont maintenus en poste pour des raisons exclusivement non sportives

@Yonolan

D'abord Merci @Yonolan, c'est super sympa ! J'aime la généalogie du problème, j'avais raté les premiers épisodes et effectivement cela permet d'entrevoir la logique institutionnelle qui va aboutir à ce gâchis monumental.
Personnellement j'ai senti un affaissement dès les rencontres pourtant victorieuses contre les Black Ferns en 2021. Mais bon deux victoires nettes ! Le tournoi 2022 m'a laissé penser que quelque chose clochait : les ailières du MHR (Boujard et Banet) passaient beaucoup de temps sur le banc ou dans les tribunes alors que ce sont les deux meilleures marqueuses de l'EDF. Le style de jeu de l'EDF 2022 ne semblait plus leur convenir et on commençait à parier sur des jeunes joueuses qui, n'en déplaise à Sansus, ne pue pas tant le rugby que ça (là je pense à Boulard). Trémoulière était inexplicablement sur le banc trop souvent, voire en tribune. L'équipe ne retrouve pas son niveau de jeu de 2021... Arrive la défaite logique contre les anglaises en "finale" du tournoi et le coup de gueule de Laporte... Et là tout va de mal en pis mais il y a un fil conducteur dans cette saison, c'est le souhaite de Hayraud et Darracq de propulser des jeunes et des nouvelles, surtout pour le triangle arrière, certes prometteuses, mais qui n'ont (toujours) pas fait leur preuve aux détriments de joueuses confirmés qui, elles, puent vraiment le rugby.
J'y ai cru voir la volonté de faire du Galthier au dernier moment à 8 mois de la coupe du monde, ce qui est bien sûr un pur travail de mon imagination mais ça me semble être la seule clé de lecture.
Bref, j'ai peu d'espoir pour les 6 nations, à moins que les filles n'arrivent à prendre les commandes comme elles l'ont fait. Mais j'espère qu'on reverra le triangle Banet/Boujard/Trémoulière en EDF, mais j'en doute.

  • Yonolan
    150170 points
  • il y a 1 semaine
@Yoooooooy

Il est vrai que Darracq a vendu sa relation avec Hayraud comme une forme de copie collé Galthié/Ibanez
Mais beaucoup y voit une solution pour maintenir Hayraud

Les rapports entre Hayraud et Bernie ont posé problème en 2018

En effet le 14 octobre de cette année-là, Romagnat reçoit Bayonne en Top 8

Alain Rongier, le représentant fédéral de cette rencontre, relève une anomalie sur la feuille de match. Le club auvergnat aligne Emma Coudert une joueuse mineure, ce que le règlement interdit.

Mais voilà l’arbitre Nicolas Albuisson va donner son autorisation contre tout attente

Et Alain Rogier va faire un rapport en fin de match

Le 9 novembre, la commission fédérale des règlements, présidée par Jean-Claude Legendre, examine le dossier. Après délibération, elle informe les clubs de sa décision : Romagnat a match perdu par disqualification et se voit sanctionner de deux points au classement ; Bayonne a match gagné avec cinq points au classement. Une décision parfaitement logique en vertu du règlement.

La semaine suivante, donc le 21 octobre, Romagnat reçoit Bobigny

Re Emma Couderc sur le pré et Bobigny va perdre ; mais lors de ce match personne ne va s’inquiéter de sa présence sur la feuille de match

Bobigny enverra alors une lettre à la FFR pour avoir des explications et recevra une réponse de Dullin

Emma Coudert « possède, depuis le 16 octobre 2017, soit deux jours après le match contre Bayonne, une carte de qualification mentionnant la classe d'âge “F + 18 ans”, à la suite d'une demande de surclassement effectuée au début de la saison 2017-2018, lui permettant ainsi de participer valablement à la rencontre du 21 octobre 2017».

Quelle rapidité : quarante-huit heures seulement après le lièvre levé lors du match Romagnat-Bayonne, la joueuse obtient donc une dérogation fédérale lui permettant d'évoluer en Top 8 !

Mais le plus marrant c’est que Bobigny avait fait la même demande de surclassement en début de saison et voici la réponse qu’’ils avaient reçu de Thierry Murie, le vice-président en charge du rugby amateur : non catégorique

Et pourquoi

A cause de l'article 239 des règlements généraux qui fixe l'âge minimum pour jouer chez les seniors à 18 ans . Il précisait aussi que « le président du comité médical de la FFR, le docteur Thierry Hermerel, ne souhaite pas autoriser des joueuses mineures à participer à une compétition de la catégorie “plus de 18 ans” ».

Et il ajoutait enfin que l'assureur de la Fédération (la GMF) s'appuie également «sur ce principe».

Que ce serait-il passé en cas de blessure d’Emma Courderc ?

Un problème d’assurance qui rappelle étrangement le même que quand Bernie prêtait sa voiture de fonction à son associé de pizzaïolo Julien Ory ce qui a mis en rogne le patron de BMW car le conducteur n’était pas assuré

La rigueur de Bernie dans toute sa splendeur

Et un problème de licence qui rappelle l’intervention téléphonique depuis Hong Kong de Bernie himself auprès de l’arbitre du match La Seyne Lavaur car 2 joueurs de La Seyne n’avaient pas leurs licences …dont toujours Ory

Alors oui Hayraud fait partie de la « famille »

@Yonolan

L'épaisseur de tes dossiers m'étonne toujours ! En tout cas merci pour l'éclairage ! J'espère que dans le contexte judiciaire que connait la FFR les filles auront assez de levier pour s'imposer. Ça me fait enrager quand je vois la beauté d'un collectif assassiné au nom des logiques institutionnelles internes moisies !

  • Yonolan
    150170 points
  • il y a 1 semaine
@Yoooooooy

Je ne suis ni Saint-Just ni Robespierre
Je comprends quelques latitudes entre amis
Mais là on a affaire à un système mis en place
Un forme de dictature de la majorité qui se moque des règles, de la loi et encore plus d'une forme d'éthique qui pourtant me semble essentielle dans un sport formateur
Et qui bafoue tous les contrepouvoirs essentiels au fonctionnement de tout système démocratique
Et qui sert les intérêts de la "famille" au détriment du service public
Et qui en plus se pare des atours de la défense du rugby
Alors oui la liste est longue malheureusement et j'essaies d'être le plus précis
Et c'est plus facile d'être précis ....qu'exhaustif avec eux

  • AKA
    60813 points
  • il y a 5 jours
@Yonolan

Attention préparer les mouchoirs: https://www.rugbyrama.fr/rugby/faits-divers-2018-2019/2018-2019/faits-divers-claude-atcher-se-dit-victime-d-un-acharnement-judiciaire-et-mediatique-apres-son-evicti_sto9249716/story.shtml 😭 😭 😭 😜

  • Yonolan
    150170 points
  • il y a 5 jours
@AKA

@lebonbernieCGunther @@Yoooooooy
Oui Atcher en victime c'est quand même fort de café..
On connait le coté procédurier du bonhomme
Il avait une maison dans le Gard et il a fait en 2012 un procès à ses voisins pour une question de droit de passage ; procès qu'il a perdu
Mais il n’a pas voulu payer et un huissier est venu saisir ses jukebox, billard américain et flipper
Donc là il fait un cheque pour récupérer ses joujoux
depuis cette maison est passée entre de bonnes mains, celles de proches par le biais d’une SCI
Prévoyait-il le lynchage médiatique et judicaire ?
Qui a refait un procès aux voisins pour le perdre cet été
Mais étonnamment, il oublie de faire un procès en diffamation à l'Equipe
Mais oui c'est bien eux qui ont démarré cette affaire qui au final lui fait perdre sa place et l'Equipe , si il s’agit de calomnies , devrait passer grassement au bassinet
Mais ça il se garde bien de le faire
Non pas parce qu'il est échaudé par les 2 procès que Bernie a fait à ce journal (pour l'histoire de la commission de discipline) et qu'il a perdu tous les deux sans faire appel ; d'ailleurs là aussi il faudrait savoir qui a payé les frais des procédures judiciaires : surement la FFR qui a en l'habitude
Mais parce qu'il sait parfaitement que les deux signalements au procureur de la République via l'article 40 du Code de procédure pénale, fait par le ministre des sports mais aussi l'inspection générale de l'éducation, du sport et de la recherche sont basés sur des enquêtes préliminaires et que les faits sont là
Donc c'est du vent médiatique
En cas de condamnation le 13 décembre , le procès suivant devrait être très lourd de conséquences pour lui , car en cas de deuxième condamnation tous les sursis sautent
Mais j'avoue que la ligne de défense de Atcher est quand même très particulière et parait très difficile à tenir

@Yonolan

Défense en mode Balkany.

@AKA

J'ai vu ça! C'est plus Atcher, c'est Atchoum, comme dans Blanche-Neige et les 7 nains! Sniffff....

  • Yonolan
    150170 points
  • il y a 1 semaine
@Yoooooooy

Mais c'est mon plaisir
Chose promise chose due

@Yonolan

moins de testostérone et plus de neurones. tout est dit

@Yonolan

Quand les 8 joueuses cadres disent que ça se passe mal avec leur entraîneur et que la FFR persiste et signe en conservant l'entraîneur,

quand la meilleure buteuse Tremoulière ne joue pas et qu'on rate la pénalité de la gagne en 1/2 finale à la dernière minute,

quand, une fois l'entraîneur courcircuité , l'équipe monte en puissance et joue de mieux en mieux,

Que fait la FFR, qui ne comprend pas ce qui cloche ou plutôt qui ne veut absolument pas comprendre ? Roulements de tambour sous vos yeux ébahis ...
UN AUDIT !!!!
mais c'est bien sûr...

  • Yonolan
    150170 points
  • il y a 1 semaine
@Chandelle 72

Oui tout juste pour Jessie
Voila ce qu'elle en a dit à l'Equipe:

"Oui, elles m'ont soutenue parce que ce n'était pas simple. Quand on voit qu'on n'est pas sur les deux premières feuilles de match et qu'on n'a aucune explication, qu'on fait le maximum à l'entraînement... J'étais dans le flou total. Sans mes coéquipières et certains membres du staff, cela aurait été encore plus compliqué. En discutant, on voit les choses différemment, leur aide a été très importante. Elles ont été vraiment adorables, même après la compétition. Elles ont sauté de joie quand j'ai été sur la feuille de match contre le Canada. Ça exprime bien leur état d'esprit ."

  • Yonolan
    150170 points
  • il y a 1 semaine
@Yonolan

@Yoooooooy à vos remarques

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News