TOP 14 - 5ème journée. ASM Clermont vs Racing 92 : le M+30 du Rugbynistère
ASM Clermont : Alivereti Raka a brillé face au Racing 92.
Nouvelle saison, nouveau rendez-vous : trente minutes après une rencontre du Top 14, l’équipe du Rugbynistère vous offre une séance de rattrapage.

Le contexte :

L’ASM Clermont accueille le Racing 92 pour un remake de la dernière demi-finale du Top 14, largement remportée par les Auvergnats. Moribonds en début de saison, ces derniers viennent pourtant de relever la tête en corrigeant Brive dans le “derby” du Centre. Score final : 62 à 6 et un Raka de folie, auteur de trois essais, dont une réalisation d’anthologie.

VIDÉO. ASM. Damian Penaud et Alivereti Raka font exploser la défense du CA Brive (62-6)

Côté Racing 92, on ne fait pas le fier mais on a tout de même des certitudes avec une belle place de dauphin du MHR et un succès 25-13 sur Oyonnax lors de la dernière journée.

Le bilan :

C’est dans la douleur que le champion de France en titre s’impose face au Racing 92 pour… deux petits points d’avance. Les hommes de Franck Azéma ont tremblé mais ont su tenir bon, récupérant une pénalité à deux minutes du coup de sifflet final sur un beau geste défensif de Rémi Lamerat dans un ruck face à Henry Chavancy, sanctionné pour avoir gardé le ballon au sol.

D’entrée, Raka a permis à l’ASM de virer en tête mais face à une équipe du Racing très joueuse, les locaux n’ont pas toujours eu les cartes en main. Les Franciliens regretteront cette occasion d’essai à la demi-heure du jeu, où une interception de Morgan Parra est venue tout gâcher. En seconde période, ils n’ont pas su profiter - ou pas assez ! - de l’indiscipline clermontoise.

Le tournant du match :

53ème minute de jeu. Fritz Lee vient déséquilibrer Teddy Iribaren dans les airs suite à un coup de pied du demi de mêlée francilien. Sur le moment, M. Raynal ne croit pas à une faute mais fait judicieusement appel à la vidéo et sanctionne le n°8 pour un plaquage à retardement. Résultat : carton jaune. Juan Imhoff sera également sanctionné d’une biscotte… avant que Raphaël Chaume ne “double” la mise du côté de l’ASM. Deux avants en moins, et un essai de pénalité quelques instants plus tard, qui laissera le Racing dans le match jusqu’au coup de sifflet final… Clermont aurait pu en prendre un autre si Virimi Vakatawa n’avait pas lâché le ballon dans l’en-but.

L’homme du match :

Il n’a joué que quarante minutes, et pourtant. À chacune de ses prises de balle, Alivereti Raka fait la différence. C’est lui qui a inscrit le premier essai de la partie après seulement six minutes de jeu. Et c’est encore lui qui a permis aux Auvergnats d’aller une nouvelle fois à dame peu avant les citrons. Sur un premier temps de jeu, le Fidjien prend de vitesse Thomas et joue juste, mettant sur orbite Nick Abendanon. Touché sur un plaquage dangereux de Leone Nakarawa quelques minutes auparavant, le staff médical a préféré le sortir pour ne prendre aucun risque. Virimi Vakatawa a également été très en vue. Ce bémol, c’est ce ballon lâché dans l’en-but à l’heure de jeu, au moment d’aplatir.

Vous pouvez voter pour les meilleurs joueurs de la rencontre ici.

La fiche de la rencontre :

Clermont - Racing 92 : 23-21 (14-11)

Evolution du score : 5-0 ; 7-0 ; 7-3 ; 7-8 ; 7-11 ; 12-11 ; 14-11 ; 17-11 ; 20-11 ; 23-11 ; 23-14 ; 23-21

  • Clermont

2E Raka (6e), Abendanon (36e) ; 1T Lopez (7e, 37e) ; 3P Lopez (41e, 47e, 51e)

Carton jaune : Lee (53e), Chaume (62e)

  • Racing 92

1E Thomas (11e), de pénalité (63e), 2P Iribaren (9e, 16e, 55e), 1T de pénalité (63e)

Carton jaune : Imhoff (56e)


Découvrez notre J+1 de la rencontre ce dimanche.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Je trouve le second carton jaune de l'ASM complètement inapproprié et stupide de principe. Je m'explique :
L'ASM vient de perdre son numéro 8 et se retrouve dans une situation délicate avec une mêlée défensive à 5m de son en-but. A ce moment là, même si Lamérat vient prêter main forte au poste de n°8, nous savons tous pertinemment que le pack de Clermont va se faire détroncher en règle par celui du Racing. Le Racing remporte une, puis deux, puis trois mêlées et l'ASM ne peut rien faire pour défendre au vu de la supérioté de son adversaire dans l'exercice.
A ce moment là, pourquoi l'arbitre décide-t-il de sortir un second carton jaune pour punir la mêlée Montferrandaise alors qu'il sait que quoiqu'il arrive Clermont ne pourra pas relever la tête dans ce secteur avant le retour de Lee, ce qui implique qu'il y aura essai de pénalité? Et forcément sur la mêlée suivante, les choses ne se sont pas arrangées côté Clermont et l'arbitre va donc logiquement entre les potos.
Alors pourquoi avoir mis un second carton jaune alors que l'essai de pénalité était absolument inévitable??

  • Ahma
    84574 points
  • il y a 2 ans
@Rugby08

Je réagis tardivement parce que je viens juste de voir la fin de match : un arbitre ne peut pas se livrer à ce genre de suppositions. Non, l'essai de pénalité sur la mêlée suivante n'était pas " absolument inévitable ", donc l'arbitre ne peut pas faire autrement que de sortir un carton jaune pour la répétition des fautes, puis accorder l'essai de pénalité sur la mêlée suivante où la faute empêche un essai probable.

@Ahma

Merci pour la réponse.
Je ne critique pas l'arbitre en particulier car j'ai vu des cas identiques sur de nombreux matchs. Cependant je maintiens ma position : si un pack se fait enfoncer trois fois de suites à 8 contre 8 (dont 7 avant et un 3/4 centre) peut-on vraiment penser que la situation va s'améliorer si l'on retire un nouveau joueur? La logique ne voudrait-elle pas que l'on accorde directement l'essai de pénalité dans la mesure où les 3 fautes qui précèdent empêchent déjà "un essai probable" ? Sachant que ces trois fautes sont provoquées car l'équipe a déjà un avant de moins?

  • Ahma
    84574 points
  • il y a 2 ans
@Rugby08

Je me suis concentré sur la mêlée qui aboutit au carton jaune, et sur laquelle pour moi on ne peut pas accorder d'essai de pénalité, j'avoue que je ne me souviens pas précisément des précédentes. Donc oui, peut-être y avait-il matière sur l'une d'elles à donner l'essai de pénalité sans passer par la case carton jaune. Mais la question est délicate, car sans doute l'équipe sanctionnée et ses supporters auraient-ils alors considéré que cette essai avait été accordé trop vite.

"Virimi Vakatawa a également été très en vue. "

en particulier en défense !

les conditions atmosphériques(dixit Lombard) nous ont privés d'un rugby étincelant!vivement la pluie,la neige,un terrain bien boueux pour que ces belles équipes fassent étalage de leur talent!pour le coup c'est le rugby qui est resté" sur le banc"

Ça va pas être évident de mettre Raka sur le banc pour Nakataici.

@Marc Lièvre Entremont

Et défensivement il est comment Raka ? Je l'ai pas vu récemment...
Parce qu'il est du génie en attaque, c'est pas nouveau, mais il est généralement plus en difficulté en défense...

@Vae Victis Brennos

Ouais, mais la seule défense dont on se souvient pour Noa ne permettra jamais de l'aider dans ce secteur.

@Marc Lièvre Entremont

C'est pas faux ! 😀
La seule dont on se souvient, parce que c'est la seule qui compte 😉 Si il y'a un match à réussir dans une carrière, c'est bien en phase finale de CDM

L'affiche promettait...le match lui,n'a pas été terrible...l'enjeu a tué le jeu semble-t-il...dommage pour le peu de rugby vu,mais chacune des équipe a pris ses points...et c'est tout

  • dusqual
    29280 points
  • il y a 2 ans
@pascalbulroland

franchement quand il y a le racing a l affiche, je m attends pas a un grand match, quelle que soit l equipe en face...

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
Transferts
Vidéos
News
Vidéos
News