RUGBY. Atteint de démence, Steve Thompson fera don de son cerveau pour aider la recherche
Steve Thompson veut que son expérience serve à la recherche sur l'encéphalopathie traumatique chronique.
L'ancien talonneur de l'Angleterre, des Saints et de Brive Steve Thompson a choisi de faire don de son cerveau à la science à sa mort.

Victime de démence précoce, Steve Thompson ne se souvient pas d’avoir été champion du mondeVictime de démence précoce, Steve Thompson ne se souvient pas d’avoir été champion du mondeIl y a presque un an, l'ancien talonneur anglais Steve Thompson confiait n'avoir aucun souvenir du titre de champion du monde glané en 2003 par le XV de la Rose. Atteint de démence précoce ainsi que d'encéphalopathie traumatique chronique, celui qui est passé par la France sous les couleurs de Brive souhaite que ce qu'il vit serve à la recherche. Aussi, l'ancien joueur de 43 ans a choisi de donner son cerveau à la science après sa mort. "Je donne mon cerveau pour que les enfants des gens que j'aime n'aient pas à vivre ce que j'ai vécu. C'est à ma génération de faire don de notre cerveau pour que les chercheurs puissent développer de meilleurs traitements et des moyens de rendre le jeu plus sûr."COMMOTION. Une nouvelle enquête jette un froid sur l'avenir du rugby et la santé des joueursCOMMOTION. Une nouvelle enquête jette un froid sur l'avenir du rugby et la santé des joueursThompson a participé à toutes les rencontres de la campagne victorieuse de l'Angleterre lors de la Coupe du monde 2003. Mais il ne souvient d'aucun d'entre eux. Il avait attribué la perte de mémoire aux fréquents coups à la tête reçus pendant les matchs et les entraînements, explique la BBC. Thompson a déclaré qu'il n'avait pas fallu longtemps à lui et à sa femme Steph pour décider de faire don de son cerveau. Seules des donations peuvent permettre de développer des interventions et des traitements sur mesure pour prévenir les conséquences dévastatrices de l'encéphalopathie traumatique chronique. Laquelle ne peut être diagnostiquée qu'après la mort. Cette maladie a été découverte par le docteur Bennet Omalu sur un joueur de football américain. Son travail a notamment fait l'objet d'un film avec Will Smith intitulé, Seul contre tous ou Concussion en anglais.Rugby. Déceler une commotion cérébrale grâce au eye-tracking, l'objectif de World RugbyRugby. Déceler une commotion cérébrale grâce au eye-tracking, l'objectif de World Rugby

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • de1a15
    603 points
  • il y a 2 ans

Le professeur neurochirurgien Jean Chazal pourra nous conseiller sur les mesures à prendre.
Ah…non, il a été écarté sans ménagement par la FFR.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
Transferts