PRO 12 : le Top 10 des transferts en Ligue Celte pour la saison 2017/2018
Gavin Henson est de retour au Pays de Galles.
Après la Premiership, place au Top 10 des transferts en Pro 12 pour la saison 2016-2017. Selon vous, qui est le plus gros coup ?

TRANSFERTS : le Top 10 des joueurs qui vont découvrir la Premiership

Marty Banks : Highlanders > Trévise

Si vous avez suivi la dernière tournée des Lions britanniques et irlandais, le nom de Marty Banks ne vous est pas inconnu. S’il n’a pas joué pour les Blacks, l’arrière ou demi d’ouverture des Highlanders a pourtant fait tomber l’équipe de Warren Gatland grâce à son pied. Buteur très régulier, Banks rejoint l’Italie avec un contrat d’un an. Mais disons-le : on le voit facilement rester quelques années de plus… Jusqu’à devenir sélectionnable ? Ce n’est pas sa première expérience à l’étranger puisque Banks a joué en Russie en 2011, du côté de Krasny Yar.

VIDEO. Waisake Naholo assomme Courtney Lawes sur une percussion, les Highlanders font tomber les Lions

Gavin Henson : Bristol > Dragons

On ne présente plus Gavin Henson, star de la télévision avec ses apparitions dans le Bachelor, Danse avec les Stars ou le jeu d’aventure 71 Degrees North. Accessoirement, le Gallois joue toujours au rugby (si, si). Brièvement passé par Toulon en 2011, il s’éclate aux London Welsh, à Bath et à Bristol depuis cette expérience qui ne restera pas comme le meilleur coup de Mourad Boudjellal. Aujourd’hui âgé de 35 ans, il renforce l’équipe galloise la plus faible du Pro 12, qui a terminé à l’avant-dernière place l’an passé, entre Trévise et les Zebre...

VIDEO. Premiership - Billy Vunipola se prend un gros raffut de Gavin Henson

Mark Bennett : Glasgow > Edimbourg

Passé par l’ASM Clermont, il a perdu sa place en sélection avec l’éclosion d’Huw Jones. Pourtant, Bennett reste un joueur qu’on aime voir jouer, capable de coup d’éclat et d’initiatives offensives pertinentes. Passé de Glasgow à Edimbourg - où il sera coaché par un certain Richard Cockerill - il doit désormais convaincre Townsend, le successeur de Vern Cotter à la tête de la sélection.

VIDEO. Champions Cup : Mark Bennett aplati par le plaquage de George Pisi

Robbie Fruean : Bath > Edimbourg

Hurricanes, Chiefs mais surtout Crusaders… Fruean a pas mal bourlingué. Capable de jouer à l’aile et au centre, où sa puissance fait des ravages, le Néo-Z découvre l’Europe l’an dernier avec Bath. Mais celui qui s’est fait opérer du coeur il y a quelques années joue peu en Angleterre. Sa signature représente tout de même un gros coup pour Edimbourg s’il se relance...

VIDEO. ITM Cup. L'énorme arrêt buffet de Robbie Fruean et la fin de match folle de Manawatu en finale

Huw Jones : Stormers > Glasgow

On ne présente plus Huw Jones et son parcours peu commun. Pour ceux qui vivent sur Mars, le centre est né à Edimbourg mais s’envole pour l’Afrique du Sud après avoir terminé ses études. Supposé revenir au bout d’une année, Jones va pourtant y rester plus longtemps que prévu grâce à ses talents rugbystiques. Varsity Cup, puis Championnat U21 des provinces, Vodacom Cup… Finalement, les Stormers parient sur lui et le futur international - première sélection en 2016 sous l’ère Cotter - découvre le Super Rugby. Absent cinq mois, il n’a pas joué cette saison, mais va enfin jouer en Pro 12.

VIDEO. 6 Nations - Ecosse. Huw Jones, attention pépite à l'horizon !

Lelia Masaga : Chiefs > Glasgow

Le 27 juin 2009, il porte le maillot des All Blacks pour la première et dernière fois… Surnommé Flash, il est - pour la petite histoire - le meilleur marqueur de la Coupe du monde U21 remporté en 2006 par… la France, génération Beauxis. Depuis, l’ailier est devenu l’une des vedettes des Chiefs, sans oublier un passage par le Japon. Avec Stuart Hogg à ses côtés, il devrait se régaler.

Scott Fardy : Brumbies > Leinster

Si David Pocock et Michael Hooper attirent les médias, on ne peut pas en dire autant du barbu des Brumbies. Pourtant, lui aussi faisait partie de la 3e-ligne des Wallabies largement plébiscitée lors du dernier Mondial, où l’Australie n’échoua qu’en finale. Il y a quelques années, Rocky Elsom avait mené le Leinster sur le toit de l’Europe. Rebelote avec son compatriote.

James Lowe : Chiefs > Leinster

C’est quand on voit que James Lowe ne possède aucune sélection avec les Blacks qu’on se rend compte de la densité du réservoir néo-zélandais. Avec ses faux airs de Doug Howlett, l’ailier des Chiefs est l’un des meilleurs joueurs du Super Rugby. Mais avec Ioane, Savea, Dagg ou Naholo au même poste, difficile d’exister… Le Leinster a peut-être réalisé la meilleure affaire de l’été.

VIDEO. Super Rugby - Le bijou de passe en aveugle de James Lowe pour le slalom de Damian McKenzie

Chris Farrell : Grenoble > Munster

Comme James Hart, le ¾ centre quitte le Top 14, direction le Pro 12 et le Munster. Avec succès ? International chez les jeunes, l’Irlandais débarque en France en 2014 et n’a donc jamais porté le maillot du XV du Trèfle. Remplaçant désigné de Francis Saili chez le dernier demi-finaliste de la Champions Cup, Farrell va devoir composer avec la concurrence de Ringrose, Payne ou Henshaw en sélection. Pas facile.

James Hook : Gloucester > Ospreys

James Hook is back ! En 2011, le demi d’ouverture quittait le Pays de Galles et les Ospreys pour la France, où l’USAP l’a accueilli durant trois ans. Censé remplacer Dan Carter, il n’avait pas démérité, sans pour autant éviter la descente du club catalan en Pro D2. Depuis, Hook fait le boulot en Premiership, avec les Cherry & White de Gloucester, mais n’est plus rappelé en sélection depuis belle lurette. A 32 ans, il va faire du bien à la rotation de son ancienne formation.

VIDEO. Premiership. James Hook offre la victoire à Gloucester avec une pénalité de 50m à la sirène dans un silence total

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Que de néo zed pour cette ligue celte !
Presque tous les clubs vont en avoir 2 ou 3 !
Et quel réservoir !!!!

Énorme coup pour un club comme Trevise Marty Banks.

Masaga je sais pas si c'est trop une affaire, il a un peu disparu des radars depuis quelques années.

Fruean, assurément l'un des centres les plus talentueux au monde, ses graves soucis de santé l'ayant privé de sélections chez Blacks...

Le retour de James Hook a Swansea fait quand même plaisir.

  • ced
    96190 points
  • il y a 2 ans

d'après quelques supportrices le meilleur coup reste Gavin Henson

A la vue des recrutements en ligue Celte, je propose une idée de naming : Hesperide Cup (les maisons de retraite...).













Juste une blague de juillet !!
quoique ?

A noter que Banks avait déjà signé à Trevise l'an dernier, mais il leur avait fait faux bon et était finalement resté en Nouvelle-Zélande pour "raisons personnelles". Cette année c'est la bonne ?

@Ali-Papé Ratini

c'est toutefois un vrai bon

Derniers articles

Transferts
News
Vidéos
Vidéos
News
News
News
Vidéos
News
Guides
Sponsorisé Guides