Le Castres Olympique va aider la famille d'Ibrahim Diarra à organiser ses obsèques au Sénégal
Le Castres Olympique va aider la famille d'Ibrahim Diarra à organiser ses obsèques au Sénégal.
Champion de France 2013 sous le maillot du Castres Olympique, Ibrahim Diarra est décédé à l'âge de 36 ans.

Le monde du rugby rend hommage à Ibrahim Diarra, disparu à seulement 36 ansLe monde du rugby rend hommage à Ibrahim Diarra, disparu à seulement 36 ansLes hommages continuent d'affluer pour saluer la mémoire d'Ibrahim Diarra. Décédé à l'âge de 36 ans, l'ancien international tricolore (1 sélection contre l'Italie, en 2008) s'était fait connaître sous le maillot de Montauban avant de s'affirmer à quelques kilomètres, à Castres. Avec le club tarnais, Ibou a été sacré champion de France en 2013, grâce à une victoire sur le Rugby Club Toulonnais.

Ibou, nous nous souviendrons toujours de ton sourire et de ta bonne humeur légendaire. Tu resteras éternel au Castres Olympique et nous nous attacherons désormais à faire vivre ta mémoire et à soutenir tes proches. - Le Castres Olympique

Dans un communiqué publié sur ses réseaux sociaux, le CO indique qu'il aidera la famille de son ancien joueur à organiser ses obsèques au Sénégal, d'où le joueur est originaire. Un superbe geste !

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

- Tain Marcel ! L'est mort le Diarra !
- Puteborgne de merde, je savais qu'il avait fait un truc, le machin scapulaire cérébral mais j'y croyais qu'il allait s'en sortir.
- Tain, merde ça fait chier que c'était un tout bon et un super mec et même qu'il était presque de Laragnasse pis qu'il avait joué à Castres, dans l'Aveyron tout comme ici.
- Merde un truc au cerveau comme ça à 36 ans !
- Pitêt qu'il avait attrapé des commotions de trop qu'il était un vrai guerrier.
- Va savoir, des fois n'en a des jeunes qui chopent pareil sans le sport ou même des sportifs que ça ça joue où ça commotionne pas beaucoup, des joueurs de ping-pong ou de pétanque.
- Tain même que ça n'y serait pas à cause du rruby, ça fait chier quand même !
- Ouais, le pauvrot, il s'est fait pousser en touche avant l'heure. Jacquot mets-nous y deux jaunes, non trois, tu vas bien trinquer avec nous à la mémoire d'Ibou. Non pas de caouettes, c'est pas la fête, c'est jour de deuil.

Respect

Derniers articles

News
News
Vidéos
News
News
News
News
News
Vidéos
News
News