La France, ''une montagne à gravir'', comment la presse étrangère fait-elle monter la sauce ?
France/Australie, le premier test des Bleus au mois de novembre.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Le XV de France accueille l'Australie samedi soir au Stade de France. Côté australien, on sait que ce match sera l'un des plus compliqué de l'année.

RUGBY. TESTS. Pourquoi la France n'est pas favorite face à l'Australie aux yeux de Fickou ?RUGBY. TESTS. Pourquoi la France n'est pas favorite face à l'Australie aux yeux de Fickou ?Un peu plus d'un après avoir remporté sa série face au XV de France devant son public, l'Australie retrouve les Bleus. Cette fois-ci, le match aura lieu au Stade de France dans un contexte bien différent. Le contingent tricolore est presque au complet. Sans parler du fait que les Français n'ont plus perdu depuis dix matchs. Les Wallabies ne peuvent pas en dire autant avec seulement quatre succès en 2022. Le dernier en Écosse sur la plus petite des marges, 16 à 15, a certes fait du bien au moral, mais n'a pas non plus rassuré dans les rangs australiens. "Les Wallabies ne se laissent pas porter par leur victoire serrée contre l'Écosse, sachant qu'il y a une "plus grande montagne à gravir" lorsqu'ils rencontrent la France à Paris", écrit le site australien News. Et ce, même s'ils ont fait mieux que l'an passé à pareille époque avec une victoire. Ils n'oublient pas que sans l'échec de Blair Kinghorn en fin de partie face aux perches, leur compteur serait toujours à zéro. Un coup de chance, diront certains. "Cependant, les Australiens auront besoin de plus que de la chance pour battre les Bleus, deuxièmes du classement mondial", ajoute la presse locale.XV de France. Mais au fait, avait-on déjà vu une 3ème ligne Jelonch - Ollivon - Alldritt ?XV de France. Mais au fait, avait-on déjà vu une 3ème ligne Jelonch - Ollivon - Alldritt ?Pour rivaliser avec les hommes de Galthié, ils savent qu'ils doivent être plus précis et concentrés. Mais rien ne garantit la victoire pour autant. "Si nous jouons à la manière des Wallabies, nous pouvons nous rapprocher de ces gars, voire les battre", analyse Jed Holloway. Ce qui pourrait se traduire par une bonne mêlée et de l'intensité dans les rucks. La présence du Rochelais Will Skelton pourrait les aider dans cette tâche. L'ancien joueur des Saracens pourrait être associé à l'une des références côté australien, le jeune Nick Frost. Le joueur de 23 ans s'est fait un nom lors du Rugby Championship avec une grosse présence en touche. Avec 10 ballons captés sur 15 lancements, il a permis à l'Australie d'augmenter son taux de ballons utilisables de 20 % lors du match contre le XV du Chardon. Une paire Skelton/Frost dans la cage serait un "mélange imposant de taille, de puissance et d'athlétisme en deuxième ligne. Deux joueurs mesurant plus de 2 mètres et pesant en moyenne 125-130 kilos attireraient même l'attention des Français", lance The Roar. Il nous tarde de voir cet attelage face à Willemse et Woki, pressentis pour démarrer en deuxième latte.XV de France. Quel XV de départ se dessine pour le test tant attendu face à l'Australie ?XV de France. Quel XV de départ se dessine pour le test tant attendu face à l'Australie ?Des duels, il y aura à la pelle samedi soir à Saint-Denis. Derrière la mêlée, Tate McDermott voudra montrer qu'il est l'homme de la situation en Australie face à ce qui se fait de mieux à ce poste, Antoine Dupont. Qui aura le plus d'impact sur le match ? Face à l'Écosse, les Wallabies ont manqué de constance dans la conduite du jeu. Tantôt trop lents dans les rucks, et donc pénalisés, ils ont aussi su recycler le cuir rapidement. Aussi, note FoxSport, "dans les 10 premières minutes, McDermott a montré quelque chose qui manquait aux Wallabies depuis des années : une volonté de prendre le match en main et de joueur un rugby conquérant". L'activité au bord des regroupements du joueur des Reds sera à surveiller pour les Bleus. Lesquels ont finalement plus de pression que les visiteurs. "Le test face à la France est un match que les Wallabies devraient perdre mais il se présente comme un tir gratuit pour les visiteurs". FoxSports estime que Rennie doit en profiter non pas pour expérimenter mais pour en savoir plus sur certains de ses jeunes talents à moins d'un an de la Coupe du monde. À l'inverse, le XV de France a besoin de certitudes avant SON Mondial.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • taist
    18668 points
  • il y a 3 semaines

croyez vous que les anglais vont venir semer la pagaille au stade de France comme lors de la finale de la ligue des champions du mois de mai ? pour ma part, j'en doute .

Pourvu que cela n'accouche pas d'une souris, ce match...

Il manque un "an" et un "en" dans le texte de l'article...saurez vous les retrouver..? 😄

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
Vidéos