L'IRB adopte de nouveaux tests de prévention des commotions cérébrales
Les commotions au centre des attentions de l'IRB

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
L'IRB a choisi d'adopter une nouvelle batterie de tests pour aider à la prévention d'un fléau nommé
Devant la recrudescence des cas de joueurs prenant leur retraite à cause de commotions cérébrales à répétition, ou qui sont obligés de stopper toute activité rugbystique que une longue période, l'IRB a choisi d'adopter une nouvelle batterie de tests pour aider à la prévention de ce fléau en cours de match.

L'arbitre pourra donc obliger un joueur "soupçonné" d'être victime d'une commotion à rester sur la touche pendant au 5 minutes. Il sera possible alors pour l'entraîneur de procéder à un remplacement temporaire.

Si le joueur est jugé apte par les médecins (qu'il répond aux stimuli extérieurs et aux questions qui lui sont posées), il pourra retrouver le terrain. Si ce n'est pas le cas, il ne sera pas autorisé à rejoindre ses partenaires.

Une décision à double-tranchant donc (par l'aspect imprévisible de ce type de blessure, qui peut survenir à n'importe quel moment d'un match), mais qui a pour seul objectif de préserver la santé des joueurs.

En plus de cette décision, une étude conjointe à l'IRB, la fédération néo-zélandaise (NZRU) et l'Université des Technologies d'Auckland (AUT), a été ouverte sur la question des effets à long terme des commotions cérébrales à répétition subies par les rugbymen.
Flo
Flo
Cet article est rédigé par Flo, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Kadova
    31045 points
  • il y a 8 ans

Merci JN. C'est vrai que ce sera mieux.
Ca me fait penser au KO de Betsen au debut du quart CdM2007 avec arret du jeu pendant de longues minutes parce qu'il ne voulait pas sortir.

@Kadova, la différence c'est qu'on pourra faire un remplacement temporaire sur KO, alors que jusqu'à présent on ne pouvait le faire que sur saignement. C'est un pas dans le bon sens ...

  • Kadova
    31045 points
  • il y a 8 ans

C'est quoi la difference avec ce qui se fait actuellement ? Le joueur restera 5 min en touche alors qu'avant on arretait le jeu pour lui demander "combien j'ai de doigts"....Ca ne me parait pas tres clair.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
Transferts
News
News
News