DOPAGE. L'ASM Clermont Auvergne réagit aux propos de Laurent Bénézech
DOPAGE. L'ASM répond à Laurent Bénézech sur le cas de Paul Jedrasiak.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
DOPAGE. Dans un communiqué, l'ASM Clermont Auvergne réagit aux propos de Laurent Bénézech. L'ancien international français avait mis en cause Paul Jedrasiak, Wesley Fofana et Benjamon Kayser.
Les nouvelles déclarations de Laurent Bénézech n'auront pas tardé à faire réagir. Lors de son procès en diffamation, consécutif aux propos sur le dopage qu'il avait tenu il y a un an, l'ancien international du XV de France en a rajouté une couche sur le sujet, et n'a cette fois pas hésité à cibler plusieurs joueurs, dont les trois Clermontois Paul Jedrasiak, Benjamin Kayser et Wesley Fofana.

L'ASM, qui se dit « indignée », a répondu à ces accusations dans un communiqué que voici :

Nous ne pouvons que nous indigner devant de tels propos dénués de fondements. Nous nous attristons de voir cet ancien joueur causer du tord à son sport en cherchant à exister, aujourd’hui, dans un Rugby qu’il n’a pas vu évoluer et ne semble plus bien connaître, ni respecter. Après s’être, une première fois, fait remarquer par des déclarations fantasques basées sur une analyse, on ne peut plus subjective et non avisée, des formes faciales des joueurs de Rugby, Mr Laurent Bénézech, lors de son procès devant le tribunal correctionnel de Paris, a franchi une nouvelle étape en s’en prenant nommément à certains joueurs (dont Paul Jedrasiak, Benjamin Kayser et Wesley Fofana) sans toutefois pouvoir apporter les moindres faits réels.

Nous tenons à affirmer une nouvelle fois que la lutte contre le dopage est, reste et demeure un élément incontournable de notre politique sportive à l’ASM et nous travaillons depuis de nombreuses années en collaboration avec l’agence Française de Lutte contre le Dopage et la Ligue Nationale de Rugby afin de protéger et sensibiliser nos joueurs et l’Ethique de notre sport. Des contrôles réguliers ont d’ailleurs été effectués de façon individuelle (doublement pour les internationaux), ou collectivement comme ce fut le cas en avril dernier et lors d’une dizaine de contrôles, tout au long de la saison.

Pour Paul Jedrasiak, en particulier, voici les faits réels : Paul n’a pas pris 20 kg, comme l’affirme Mr Laurent Bénézech, mais 4 kg durant la période citée (selon le suivi longitudinal que nous effectuons sur l’ensemble de nos joueurs tout au long de la saison) qui correspond à une phase de préparation à la Coupe du Monde des moins de 20 ans durant laquelle il a, comme l’ensemble de ses coéquipiers, suivi, en collaboration avec le pôle France de Marcoussis, un entraînement physique ciblé avec de nombreuses séances de musculation.

Paul n’a d’ailleurs jamais pesé 95 kg à l’ASM et cela depuis son arrivée en 2010 à l’âge de 17 ans où il pesait déjà 97 kg. Dans une période de croissance physiologique due à son jeune âge accompagnée d’un changement de rythme sportif, cette prise de masse a été suivie et encadrée par notre staff sportif et médical qui archive toutes ces données de la prise en charge du joueur (arrivée dans l’effectif professionnel ou au centre de formation) à son départ du club.

Ces éléments peuvent d’ailleurs être mis à la disposition des personnes intéressées. Les joueurs nommés se réservent le droit de poursuivre Mr Laurent Bénézech pour diffamation avec l’assurance du soutien du Club.

Les autres joueurs cités par Bénézech lors du procès (Thierry Dusautoir, Nicolas Mas, Frédéric Michalak, William Servat...) prépareraient également une réponse dans les jours à venir.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Bref, bonne question sur le fond, on a tous de sérieux doutes sur les pratiques, en rugby comme dans tout sport de haut niveau. Mais du doute à la preuve, il y a un pas, et l'amalgame des deux te mène devant la justice. Je ne comprends pas la stratégie de défense de Benezech: il cherche à apporter ce qu'il considère des éléments de preuve. Ceux-ci semblent bien insuffisants, et vont se retourner contre lui. La justice ne peut pas admettre des approximations. Fermeture du couvercle et on passe à autre chose. Total: démarche improductive.

j'avais compris ced t'inquiete

  • ced
    100168 points
  • il y a 6 ans

Sapiac je rejoins MARCFANXV, quand je parle de prise de poids c'est en continuant le sport pas l'inverse.
je plaisante, je précise car j'ai peur que tu m’écrives une lettre d'amour comme à Indy

Totalement d'accord avec Sapiac et Loic.

Les arguments de Bénézech n'ont rien de scientifique ou d'irréfutable : c'est de la diffamation. S'il veut lutter contre le dopage dans le rugby, il devrait plutôt nous sortir une enquête solide avec force témoignages et avis médicaux.

La prise de poids n'est absolument pas un argument valable. Ex : je faisais 82 kg pr 1m88 à mon arrivée en senior. Aujourd'hui à 22 ans pr la même taille j'en pèse 98. Et avec le même indice de masse graisseuse (environ 15 %). J'ai jamais pris un complément et ne prends jamais de médocs (même Aspirine-Doliprane, c'est des placébos 😊). Et je fais nimp coté alimentation (fast food, grignotages, bières, charcuterie, pas bcp de légumes, pas d'horaires fixe)

La méthode ? Manger plus et faire plus de sport.

Les pros sont un peu plus lourds et à 10 % de masse graisseuse environ... mais avec un bon programme nutritionnel (dont peut-être quelques compléments alimentaires bien sûr...) et plus de muscuuuuu, je ne trouve pas ça incroyable (ex: Dusautoir 1,88m 100kg)

Evidemment, on peut se doper aussi pour l'endurance, la vitesse, la force, la récup, la réactivité, le stress....
Mais voilà, Bénézech qu'il ait raison ou tort, doit apporter des PREUVES.

(l'exemple de Bassons n'est pas bon car celui-ci était coureur en activité et ça lui a couté sa carrière ; Bénézech ne risque rien qu'une amende symbolique, lui)

ceven au moins tu élèves le débat
à la question comment??
c'est un vrai problême, parce que le suivi longitudinal où il faut que tu signales ta présence 24/24 7/7 365/365 est dejà un truc de fou
que déjà Benezech parle des failles du système
qu'il montre que c'est possible, qu'il montre comment les joueurs peuvent contourner le processus, qu'elles sont les failles
si il cite un nom alors qu'il justifie par exemple : ce joueur était blessé de telle date à telle date, dans ce labs de temps il n'etait pas suivi, ou au contraire il a un taux anormalement élevé de de je ne sais quoi etc etc

qu'on interdise la moindre aspirine ...
parce que certains compléments alimentaires sont autorisés, tu fais un régime hyperprotéiné en mangeant que du poulet 5 fois par jour ou de la poudre en sachet en levant de la fonte tu vas vite grimper sur la balance, pour peu que ce poulet soit brésilien t'es dopé!!!

Laurent Bénézech a RAISON et mille fois raison de se battre contre le dopage dans le rugby ! Sa démarche est louable et beaucoup plus de gens du milieu du rugby professionnel devraient la soutenir. Des joueurs, des dirigeants, des entraîneurs, et même des associations comme Provale devraient faire entendre leur voix sur le sujet, car c'est leur sport et l'avenir de celui-ci qui est en jeu.
Qu'ils demandent des contrôles plus efficaces et moins contraignants, qu'ils se battent pour que la lutte contre le dopage fasse partie de ce sport devenu professionnel.

Malheureusement, en balançant des noms suite à ses supputations, il s'est mis à dos la plupart de ces acteurs qui craignent que leur nom soit sali à leur tour par quelqu'un qui accuse sans preuve. C'est pour ça que je dis qu'il s'y est mal pris, en plus d'avoir fait dans la diffamation. Espérons que ça aura quand même commencé à faire bouger les choses, mais ça ne m'empêche pas de condamner la méthode.

  • indy
    23083 points
  • il y a 6 ans

Loic : je reprend mon premier argument : c'est bien avec des propos tels que les tiens que Lance Armstrong a finit par faire virer Christophe Bassons du sport pro.... on connait hélas la suite !

  • CEVEN
    170541 points
  • il y a 6 ans

[suite & fin] :
Je vous invite à lire sur le "Jaune" du jour un autre exemple édifiant de la difficulté de faire bouger les mentalités.
Il ne concerne pas le dopage, mais touche tout autant à la santé : les commotions subies par les joueurs.

L'analyse des toubibs sur ce qui est fait et sur ce qui devait l'être expose bien que l'immobilisme semble (semblait depuis "l'affaire F.FRITZ) prévaloir ....
Il faut que cela change.

Désolé pour ce HS 😊

Mais.... 😀

La question n'est pas "comment veux-tu avoir des preuves ?" mais "comment peux-tu accuser sans preuve ?" !

S'il n'y a pas assez de contrôle pour avoir des preuves, qu'il se batte pour qu'il y en ait plus, il aura tout mon soutien ! Mais tant qu'il n'en a pas, qu'il s'abstienne de citer des noms !!!

Mais bon, t'as pas l'air de comprendre ce qu'on veux te dire...

  • CEVEN
    170541 points
  • il y a 6 ans

Si je lis bien chacun des arguments et de vos échanges, nul sur ce site ne nie le risque que le rugby encoure face aux sirènes du dopage.

Les points de friction (euphémisme) jaillissent quant à la méthode employée par Mr BENEZECH.
Au mieux il semble -pour ses contradicteurs- faire dans la diffamation, au pire agir comme un vil délateur.

Je peux comprendre que cela hérisse la fibre et le poil de pas mal.
Mais : alors comment frontalement soulevé, soupesé et endiguer le risque qui avance masqué dans le rugby (pro ou pas) ?

Nous sommes quasi-unanimes pour dénoncer le mode de fonctionnement qui a cours dans le rugby français (de la Ligue à la Fédé, jusqu'au XV de France); comment alors dans ces "républiques des copains/coquins" faire émerger la question du dopage?

Quels seraient les leviers à actionner pour s'affranchir d'un "milieu" qui doit avant protéger son gagne-pain, son produit ?

A vous lire..

  • indy
    23083 points
  • il y a 6 ans

Avec 588 controles sur près de 66000 possibles dans les seules divisions pro et fédérales (9 chances sur 1000 au pire de se faire attraper) comment veux tu avoir des preuves quand en plus sur 24 cas positifs la FFR en blanchit 22 comme en 2012 (derniers chiffres connus) !

C'est se voiler complètement la face que de ne prendre que cet argument pour casser Benezech.

Moi aussi j'ai pris 15 kgs en 1 an, mais c'est quand j'ai arrêté de jouer, le cassoulet sans courir est plus dopant que le cassoulet en courant (un peu pas beaucoup) !!!

Ca te rend peut-être mort de rire mais je ne suis pas sûr que ça soit le cas de ceux accusés sans preuve.

Je vois pas en quoi les arguments sont "bien lourds" et "sans trop toucher au fond"... Et tu ne réponds pas à la question : que ferais-tu si tu étais accusé sans preuve de quelque chose de grave ? Tu laisserais pisser en te disant que même si tu n'es pas coupable, c'est bien d'amener ce débat ou tu te battrais pour que ton nom ne soit pas sali ?

Bref, c'est sûr que si tu considères Bénézech comme "le sage" dans l'affaire ça ne sert pas à grand chose de débattre. Même si ses intentions sont très bonnes, ce qu'il a fait est interdit par la loi que tu le veuilles ou non, à partir de là.
S'il a des preuves que TOUS les noms qu'il a cités sont des dopés alors il les montre et on juge sur pièce. S'il n'en a pas d'autres que la prise de poids "à la louche" ou la taille de la mâchoire, et bien il parle du dopage s'il veut mais il ne vise pas des personnes en particulier. Tout simplement.

  • indy
    23083 points
  • il y a 6 ans

Mort de rire.... encore une fois les arguments bien lourds avec leur dose de provoc...

et comme d'habitude on ne regarde que la surface sans trop toucher au fond, comme le dit l'adage chinois "Lorsque le sage montre la lune, le sot voit le doigt"

@Indy, ta remarque est inquiétante... "comment porter le débat sur la place publique sans donner de noms ?". Euh.... tu as tout à fait le droit de donner des noms quand tu as des preuves de ce que tu avances. Pas de dire "je trouve qu'untel a la machoire un peu large donc je suis sûr qu'il est dopé".

Encore une fois je suis persuadé qu'il y a du dopage là n'est pas la question, peut-être même parmi ceux que Bénézech cite. Mais la manière est inacceptable et contreproductive à mes yeux. En faisant ça il ne dénonce pas seulement le dopage dans le rugby mais il dénonce directement des personnes ! Et ce, sur des supputations... La diffamation est punie par la loi.

Demain je vais dire à toute la ville que mon boucher vend de la viande avariée sans preuve, tu crois qu'il va réagir comment ?
Après-demain je vais dire dans les médias que tu es surement un pédophile car je t'ai vu acheter un paquet de bonbons. Tu vas laisser dire sans réagir ou tu vas te défendre en disant que je raconte des conneries sans preuve ?

Bref, que Bénézech amène le dopage au coeur du débat c'est très bien. Il faut stopper ce tabou alors que le rugby est autant concerné que les autres sports. Mais c'est scandaleux de sa part de citer des joueurs en activité sans en avoir la preuve formelle, il n'est pas juge ni médecin...

si je vous écoute et je suis votre raisonnement , alors on pourrait imaginer que Dourthe était tellement excité et impulsif sur un terrain, il devait etre cocaïnomane!!!

on ne peut pas rentrer dans ce processus

respire un grand coup indy
quelles imbécilités???
je ne crois rien et j'imagine que benezech et d'autres se "bougent" du moins qu'ils ne m'ont pas attendu pour le faire
la question n'est pas là
et puis ton article tu as du le lire en diagonale ou la presse a repris l'info en diagonale parce que quand tu regardes les cas positifs tu as juste envie de pleurer,
les statistiques il faut les regarder d'un peu plus près
canabis et no show dont camara et huget faisaient partie, et un ou deux types aux anabolisants en Fedérale 2 et en espoir, donc deja huget et camara rentraient dans ces statistiques comme dopés alors qu'ils étaient no show
s'appuyer sur ça c'est au minimum léger

demain benezech sort mon nom dans la presse, je vais le voir et je le fracasse, il aura une meilleure raison de passer par la case avocat,
si toi d'etre accusé à tord te fait rien moi je n'accepte pas, les conséquences sont trop graves
on est pas aux USA les gars, en france tu dois apporter la preuve que l'autre es coupable
aux states tu dois toi prouver que tu es innocent
ça s'appelle la chasse aux sorcières et on va pas revenir sur l'histoire plus ou moins récente

après pour aller dans ton sens; peut etre que les joueurs concernés ne vont pas aller jusqu'au tribunal pour ne pas justement qu'il y ait enquête à leur sujet
mais logiquement aujourd'hui les controles c'est plus seulement pisser dans un bocal, c'est plus poussé


pour ceux qui ne sont pas convaincus par les effets benefiques de la musculation...essayez de trouver des photos de penaud ou viars en debut et en fin de carriere...c est assez edifiant...(etant supporter briviste, j ai pris des joueurs de brive, mais vous pouvez remplacer ces 2 noms par ceux que vous voulez)...

  • indy
    23083 points
  • il y a 6 ans

Sapiac tu te voiles la face en débitant des imbécillités... sans doutes crois tu que Benezech et d'autres n'ont pas alerté les instances nationales et fédérales sur ce point ? Ce n'est pas la première fois et comme d'habitude dans le gentil monde bien feutré, et bien tordu du rugby rien n'a été fait... bien au contraire !
Dopage : le rugby, premier sport touché en France titre d'un article du Monde en 2013
"Je me suis intéressée aux sports sur lesquels au moins 400 échantillons nous sont parvenus en 2012 afin d'avoir des statistiques fiables. Huit disciplines correspondent à ce critère. Si nous tenons compte de toutes les molécules interdites présentes sur la liste de l'Agence mondiale antidopage, le sport qui donne le plus haut pourcentage [de cas positifs] est le rugby", Françoise Lasne directrice du département des analyses de l'Agence française de lutte contre le dopage (AFLD), lors de son audition au Sénat devant les membres de la commission d'enquête.

Et qu'est ce qui a été fait par les instances du rugby.... R I E N !


comme le dit loic
indy tu es un dopé, tu as l'air dopé
tu es un violeur tu as l'air d'un violeur
tu es un voleur tu as l'air d'un voleur
sur la place publique
ton fils va s'entendre dire à l'école ton père il se dope, etc etc
quand tu es sportif de haut niveau et que c'est ton métier y'a pas pire que ça comme accusation
ça va te suivre toute ta vie pourtant je n'ai aucune preuve
il faut etre un minimum sérieux,
je ne conteste pas trop qu'il fasse cette démarche, je conteste encore une fois la manière

  • indy
    23083 points
  • il y a 6 ans

Sapiac et Loic : Comment peut on faire pour porter le débat sur la place publique sans citer des noms ?

Des "il parait que", "il semblerait...." auraient autant d'effet qu'un crochet du droit de xxxx sur Steinkamp !


....ca marche si vous remplaxcez xxxx par Parra ou Dulin mais pas si vous mettez Botha ou Maestri ...

je rejoins à 200 % le commentaire de loic
qu'il y ait dopage, certainement
dopage organisé ce n'est que mon avis mais je n'y crois pas
mais la démarche de benezech de donner des noms et de les salir sans avoir une preuve .... c'est pitoyable

ced ton exemple est surement vrai bien que je trouve vilaceca particulièrement fin, alors si il a pris 20kg je me demande où???
toi tu parles de toi et moi je suis l'exemple inverse
j'ai pris entre 8 et 10 kg en un an simplement en changeant de sport et sans prendre quoi que ce soit

  • lap78
    165 points
  • il y a 6 ans

mais il faut arreter de se voiler la face. il y a deja eu des joueurs pris par la patrouille dopage, a la derniere CDM. des equipes qui avaient ete eliminer au premier tour. un ancien joueur de championnat de france et qui joue actuellement dans le pro 12 a etait pris aussi. loamanu, lui par contre il a morfle pour tous les joueurs qui ont fumer du cannabis et pris par le controle anti-dopage.
alors il faudriat soit l'autoriser ou soit faitre des controles plus pousser en utilisant les cheveux et le sang aussi et la on verra

  • ced
    100168 points
  • il y a 6 ans

enfin on joue sur les mots : il pesait pas 95 mais 97 kgs ! on va finir par parler en grammes.
si on ajoute 4 kgs il fait aujourd'hui 101 kgs le garçon ? allons ce ne serait pas le 1er à prendre énormément de poids en peu de temps.
à l'usap, beaucoup disent qu'entre le moment où Villacéca jouait en fédérale et son arrivée dans l'élite, il aurait pris une vingtaine de kgs, je ne le connaissais pas avant mais une prise de produit dopants pour "réussir" ne me surprendrait pas.
perso je pése aujuord'hui le même poids qu'a 17 ans et même si j'avais poussé autant de fonte qu'eux je n'aurai jamais pris 10 % de masse de plus.
la méthode "Benezch" n'est peut être pas la bonne mais on moins il dit tout haut ce que tous le monde sait ... et n'ose dire.

merci Loic...

Ce n'est pas une levée de bouclier de tout le monde du rugby pour le coup, mais juste une réaction après des accusations graves sur des joueurs précis.
S'il n'y avait aucune réaction de la part des joueurs nommés par Bénézech, on aurait dit qu'il avait donc raison...
J'aimerais savoir comment tu réagirais si on t'accusait publiquement de quelque chose d'aussi grave.

Sinon, je suis persuadé qu'il y a du dopage dans le rugby, évidemment il ne sert à rien de se voiler la face. Mais Bénézech ne s'y prend vraiment pas de la bonne manière. Son choix de nommer directement des joueurs sans aucune preuve est purement scandaleux, et faire dans l'effet d'annonce avec exagération (20 kgs pour Jedrasiak contre 4 réellement....) ne font que nuire à son propos.

La prise de conscience à propos du dopage est largement nécessaire, mais malheureusement en s'y prenant comme ça Bénézech donne effectivement plus l'impression de vouloir exister que de vraiment vouloir combattre et informer sur les pratiques dopantes dans le rugby.

  • jdkzifbeve
  • il y a 6 ans

Foutage de gueule.
J'ai fais des stages il y'a quelques années ou des types fait comme moi font aujourd'hui 15 cm et 20/25 kgs de plus.
Ils prennent des trucs. C'est pas forcément du dopage violent mais des anabolisants, de la "😜otion magique" dans les bouteilles, etc etc ...
C'est des gros enfoirés et les jeunes sont des idiots finis de ne rien dire juste pour réussir.

  • indy
    23083 points
  • il y a 6 ans

Copié collé de ce que j'ai deja dit sur un autre post, cette réaction n'en étant que la confirmation :

Cette levée de bouclier du monde du rugby menée par le syndicat des joueurs me fait un peu penser a l'éviction du Christophe Bassons du peloton des cyclistes professionnels menée par leur chef de file d'alors ... un certain Lance Armstrong...(Lance Armstrong qui lui propose d'abandonner et qui déclare : « S'il pense que le cyclisme fonctionne comme cela, il se trompe et c'est mieux qu'il rentre chez lui.»)

Bien entendu ce qui était autorisé hier peut ne plus l'être aujourd'hui, c'est l'éternelle course du gendarme et du voleur. Mais cette course a l'armement physique plus ou moins légalement assisté qui fait l'unanimité chez les joueurs, les entraîneurs les dirigeants aujourd'hui risque de tourner très mal un jour ou l'autre et ce seront, si ce n'est déjà fait, des joueurs, pas forcément des vedettes mais surtout ceux qui veulent les égaler qui seront les victimes...

...et ce sera le Rugby, tout le Rugby qui sera sali !

je veux bien te payer, cher s'il le faut, mais j'aimerai bien te voir lui dire çà face à lui.

  • Agenez
  • il y a 6 ans

Hahaha trop drôle l'ASM normal qu'ils défendent leurs joueurs! Mais arrêtons d'être hypocrites, les mecs sont pratiquement pour pas dire tous dopés.
De différentes manières, surement pas à la Springboks mais ils sont tous dopés, mais surement assez biens suivis donc moins dangereux (mais dangereux quand même).

Benezech avec ses coups de comm peut être réussira t-il à sensibiliser les parents, les éducateurs, les entraîneurs et les joueurs eux mêmes. Il dérange, mais c'est en dérangeant qu'on fait bouger les choses.
Si on veut pas que nos joueurs décèdent à 45-50 ans, il faut être extrêmement vigilant!

À vrai dire concernant Cudmore s'il s'avère qu'il est dopé je pense que le mal était fait bien avant l'arrivée à Clermont. Le type est un Canadien, Nord Américain, donc toutes les viandes qu'il a mangées durant toute sa vie étaient elles-mêmes dopées aux hormones.

Ajoute à ça le fait que les hormones sont monnaie courante chez les sportifs là-bas, tout comme la créatine et autres, tu te dis que sa bobine a dû changer bien avant l'Auvergne déjà.

Concernant le dopage dans le rugby, effectivement il est très important de surveiller ça de près et de ne rien cacher. C'est un sport de guerriers, si tu gagnes grâce à la pharmacie plutôt que grâce à la fierté, il meurt à petit feu...

Ceci étant, ce type, outre le fait d'être soporifique à souhait, me donne l'impression de balancer pas mal de lieux communs au lieu d'apporter des preuves irréfutables. Il fait des rapprochements et émet des hypothèses, mais où sont les faits réels? La plupart de ses preuves sont en fait des soupçons. Si il veut frapper fort, qu'il trouve des témoins, des preuves, des faits. Là la pilule est dure à avaler (hop ! humour !)

@Le Roi Dodo:
Non, pas obligatoirement dopage. Le dopage c'est quand quelqu'un prend une substance ILLICITE d'après l'organisme de lutte anti dopage. Si la substance qu'il prend est légale, alors il n'y a pas dopage. Les médecins de tous les clubs sont toujours en avance de ce qu'interdit la ligue anti-dopage.

Y'a OBLIGATOIREMENT dopage... moi en 5 ans de rugby, j'ai pris un kg de muscle et 10 de gras !!!
Je comprends pas comment les mecs font pour prendre QUE du muscle, malgré les 3e mi-temps !!!

  • GROS LOULOU
  • il y a 6 ans

et pour CUDMORE , le staff sportif et médical encadrent son alimantation ? ou l aide t elle a sauter les grilles du stade pour échapper à un contrôle ....

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
Vidéos
News
Vidéos
Vidéos