Coronavirus - Du sport oui, mais pas n'importe comment pour éviter le pire
Faire du sport à haute intensité en cette période d'épidémie virale est risqué.
Une pratique trop intensive du sport en cette période de confinement due au coronavirus est risquée pour le système immunitaire et cardiaque.

Choisir son entraînement à la maison en période de confinement : les conseils d'un préparateur physiqueChoisir son entraînement à la maison en période de confinement : les conseils d'un préparateur physique"La FFR rappelle à ses pratiquants que les entrainements avec une charge de travail modérée leur permettront de diminuer le risque d’infection tandis que les exercices avec une charge de travail élevée accroissent les risques." Dans un communiqué, la Fédération française de rugby a tenu à mettre en garde ses pratiquants en cette période compliquée de confinement. Passer toute sa journée à la maison sans sortir n'est pas facile. Faire du sport permet de s'aérer l'esprit et de s'entretenir. Mais attention à ne pas trop en faire. Surtout, si vous faîtes du sport à l'extérieur, il faut le faire "dans le respect des mesures d’urgence sanitaire mises en place par le gouvernement.

Un message coroboré par les déclarations de Laurent Chevalier, cardiologue du sport, via L'Equipe. "Quand on a de la fièvre ou des courbatures, on doit absolument arrêter le sport et ne pas en faire pendant les huit jours qui suivent. [...] Le risque, c'est la mort subite ; le virus se propage au muscle cardiaque et provoque une arythmie qui peut être très dangereuse." Pour rappel, on peut etre porteur sain mais aussi ne pas avoir de symptômes pendant plusieurs jours puisque la période d'incubation du virus est longue. En faisant du sport à trop haute intensité, on accélère le processus et on expose son coeur au virus. 

Le risque, c'est surtout la durée de l'effort et l'intensité. Il s'agit donc de ne pas produire d'effort violent, de rester en dessous de 80 % de sa fréquence cardiaque maximale. Et de ne pas faire de séances longues, ne pas dépasser une heure. Et ne surtout pas s'envoyer à fond.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Pis on peut aussi lire un peu. "La Peste", de Camus, me semble de circonstance.

Derniers articles

Vidéos
News
News
News
News
News
News
News
Vidéos
News
News