Challenge Cup - Ces chiffres qui montrent que l'attaque clermontoise est impressionnante
Clermont pourra compter sur Raka pour mettre le feu à la défense rochelaise en finale.
Ce vendredi soir en finale de la Challenge Cup, la Rochelle défie l'ogre clermontois à Newcastle. Jusqu'à présent, l'ASM a été impériale en attaque.

Ce vendredi soir, Clermont et La Rochelle s'affrontent en finale de la Challenge Cup. Ce sera seulement le deuxième match entre Clermontois et Rochelais dans cette compétition. La dernière fois, c'était en quart de finale de la saison 2010/2011 avec un succès des Auvergnats 23 à 13 à Deflandre. Pas de quoi donner un avantage psychologique aux hommes de Franck Azéma. Les deux clubs, respectivement deuxième et quatrième de Top 14, réalisent une excellente saison et ont toutes leurs chances sur terrain neutre. Cependant, les chiffres montrent que Clermont est une véritable machine offensive.

10
C'est le nombre d'essais inscrits par Peter Betham en l'espace de huit matchs avec Clermont. Il aurait pu être le recordman d'essais inscrits en une saison s'il avait marqué en finale. Mais le Néo-Zélandais n'est pas sur la feuille de match. Il partage donc l'affiche avec l'Anglais Tom Varndell, auteur lui aussi de dix réalisations en 2009/2010.

Pas de Betham côté clermontois, qui était pourtant le joueur qui avait le plus avancé avec le ballon (624m) et le plus franchi (19). Mais l'ASM pourra cependant compter sur Naqalevu et Yato, auteurs de cinq essais, et Penaud (4) pour mettre le feu à la défense rochelaise. Naqalevu, c'est 29 défenseurs battus en six matchs. Un Clermontois a cependant fait encore mieux et domine le classement dans ce domaine : Raka avec 32 défenseurs battus en quatre en rencontres.Challenge Cup - Les compositions pour la finale entre Clermont et La RochelleChallenge Cup - Les compositions pour la finale entre Clermont et La RochelleAucun Rochelais ne fait partie des meilleurs franchisseurs. Côté maritime, le meilleur marqueur d'essais est un 3e ligne. Avec cinq réalisations, Grégory Alldritt devance notamment l'arrière Vincent Rattez (3). L'international fait aussi partie des joueurs qui touchent le plus de ballons (81) et qui réalisent le plus de passes après-contact (9).

Face aux flèches clermontoises, les Rochelais devront mettre les barbelés. Non seulement Alldritt va être plébiscité en attaque, mais il va devoir également se remonter les manches en défense. Jusqu'à présent, il avait réalisé 70 plaquages en sept matchs à l'instar de son coéquipier Romain Sazy. Ce qui les place tous les deux à la 8e place du classement des meilleurs plaqueurs. Nul doute qu'ils vont gagner des places après ce match.
70
Drop-2
Si Clermont a décidé de se priver de son meilleur marqueur d'essai, La Rochelle a choisi de se passer de son buteur le plus précis. Maxime Lafage, auteur d'un 22 sur 25 au pied en cinq matchs (88% de réussite) n'est pas sur la feuille de match. Heureusement, le Stade Rochelais pourra compter sur Ihaia West. Le Néo-Zélandais est le quatrième meilleur réalisateur de la compétition avec 53 points.
94%
Une autre statistique nous fait dire que ce sera un match disputé, c'est le pourcentage de touches réussies. Avec 94%, Clermontois et Rochelais ont dominé la concurrence puisqu'aucune autre formation n'a dépassé les 90% ! Avantage aux Rochelais en ce qui concerne les ballons volés à l'alignement adverse : 15 contre 12 pour l'ASM. La guerre des airs promet d'être passionnante.
Ce qui pourrait faire la différence dans ce match, c'est l'expérience. Clermont a déjà été titré par deux fois en Challenge Cup (2007 et 2011). Et on ne compte plus les finales jouées par les Auvergnats en championnat et en Coupe d'Europe. Pour La Rochelle, ce sera une première européenne.
Trophee

En cas de succès des Asémistes, Clermont égalera les Harlequins comme équipe la plus sacrée dans l'histoire de la Challenge Cup. Si les Rochelais l'emportent, la compétition connaîtra alors son 16e vainqueur. Notez que la moitié des titres de ce tournoi est revenue à un club du Top 14. Bourgoin avait remporté le premier en 1997 contre Castres (18-7) et Paris le dernier en date contre Gloucester (25-17) dix ans plus tard.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Étonnant pour Betham car il fait partie de l'effectif type. J’espère que tonton Azeema sait ce qu'il fait car Betham est toujours dans les bons coups, et surtout est polyvalent sur les lignes arrières.
Au centre, on remet Wesley mais la meilleure association c'est Moala/Naqalevu, ils sont impressionnants, inarrêtables.

"Paris le dernier en date contre Gloucester (25-17) dix ans plus tard."
Vingt ans plus tard !!.

Donc l'ogre clermontois va gagner à moins qu'il ne soit battu par les Maritimes. D'après Winamax,x
le pari audacieux serait de miser sur le match nul.

"Paris le dernier en date contre Gloucester (25-17) dix ans plus tard."
Vingt ans plus tard !!.

  • to7
    11555 points
  • il y a 4 mois

ça montre quand même la richesse de l’effectif clermontois, les mecs peuvent se permettre de ne pas mettre sur la feuille le meilleur marqueur et franchiseur de la compétition alors qu'il est en pleine forme et vu les joueurs qu'il y a à la place c'est même pas un scandale. Pour ma part je l'aurai au mois mis sur le banc pour sa polyvalence

ça fait plusieurs années que Clermont pratique un des rugby les plus agréables et les plus offensifs d' Europe . Malheureusement ça ne paye pas souvent ....

  • spir
    16593 points
  • il y a 4 mois
@Rchyères

...en finale.

Derniers articles

News
News
Vidéos
Vidéos
News
News
News
News
News
Vidéos
Sponsorisé News