XV de France - Révélation du Tournoi côté français, Félix Lambey est loin d'être satisfait [VIDÉO]

XV de France - Révélation du Tournoi côté français, Félix Lambey est loin d'être satisfait [VIDÉO]
6 Nations - Félix Lambey s'est imposé au sein du XV de France.
Le deuxième ligne du LOU Félix Lambey est l'une des rares satisfactions côté tricolore après le Tournoi des 6 Nations.

A l'orée du Tournoi des 6 Nations 2019, ceux qui attiraient les regards côté Bleus se nommaient Antoine Dupont, Demba Bamba ou encore Romain Ntamack. Félix Lambey (25 ans, 6 sel.) s'était fait beaucoup plus discret. Sans doute parce qu'il joue à un poste mois médiatique que ses coéquipiers en équipe de France. Peut-être aussi parce qu'il avait moins à prouver. Pourtant, au sortir de la compétition, c'est lui qui focalise toutes les attentions et qui répond aux questions. La raison est que malgré ces trois défaites, cette quatrième place et ce fond de jeu qui laisse songeur, on a envie de dégager du positif de cette campagne 2019. Et le Lyonnais est l'une des rares satisfactions côté Tricolore.6 Nations 2019 - Félix Lambey se glisse dans l'équipe type malgré la déroute en Irlande

Une réponse sur le terrain

Après avoir manqué la tournée automnale en 2017 pour une blessure au genou, il avait été vu pour la première fois avec le maillot floqué du coq sur le dos en juin 2018 face aux Blacks. Il sortait d'une saison 2017/2018 où il avait joué 21 matchs de Top 14 (16 titularisations) avec le LOU et atteint les demi-finales du championnat. Il avait refait surface pour le troisième et dernier match du XV de France en novembre contre les Fidji. Bilan ? Deux défaites et des critiques pointant un gabarit peut-être trop juste pour le haut niveau. Lambey est annoncé à 110 kilos par son club quand ses coéquipiers en deuxième ligne chez les Bleus Vahaamahina et Willemse dépassent facilement les 120. Pourtant, celui qui a enchaîné cinq matchs dans le Tournoi, donc quatre en tant que titulaire, c'est bien le Lyonnais. 

Minutes Mètres
gagnés
Courses Défenseurs
battus
Passes Plaquages
(réussis/ratés)
Touches
captées
Pays de Galles 23 14 7 3 2 4/0 0
Angleterre 69 3 8 1 7 8/1 3
Ecosse 64 2 8 0 6 14/1 3
Irlande 62 2 6 1 3 28/3 3
Italie 80 21 7 0 4 16/0 1
Total 298 42 36 5 22 70/5 10

En l'espace de 298 minutes de jeu, et au sein d'un XV de France moribond, il a su tirer son épingle du jeu. Notamment en défense où il ne s'est pas échappé face à des adversaires plus lourds. Son rendement aux plaquages, 70 réussis pour seulement 5 ratés, est impressionnant. Il est équivalent à celui de son compère dans la cage Sébastien Vahaamahina qui a joué autant de minutes en quatre matchs. Mais là où Lambey s'est aussi démarqué, c'est dans le jeu courant avec deux fois plus de mètres parcourus que le Clermontois (20) mais surtout quatre fois plus de passes : 22 contre 5. Les deux hommes se complètent bien et pourraient très bien former l'attelage des Bleus aux Mondial.VIDÉO. Challenge Cup. Le jeune Félix Lambey fait forte impression face aux Ospreys

Lambey déjà devant la concurrence ?

Car Lambey semble avoir parfaitement réussi le test contrairement à Paul Willemse. Jacques Brunel avait clairement indiqué que c'était la dernière occasion pour lui de voir des joueurs. Et le joueur du MHR n'a guère convaincu. Il partait bien sûr de plus loin en ayant jamais joué pour le XV de France avant ce Tournoi. Il doit encore trouver sa place dans le groupe et le plan de jeu mais en aura-t-il l'opportunité alors qu'il ne reste que trois matchs de préparation aux Bleus face à l'Écosse deux fois et l'Italie. Sans oublier la concurrence au poste, Maestri, Gabrillagues, Le Devedec, Jedrasiak, Le Roux, Flanquart, Taofifenua pour ne citer qu'eux. Ils partent tous avec une expérience supplémentaire par rapport au Sud-Africain d'origine et pourraient avoir leur place dans le groupe élargi pour le Japon même s'ils n'ont pas tous joué pendant le Tournoi.XV de France. Félix Lambey vs Yoann Maestri : qui prendre pour la tournée d'automne ?De son propre aveu, Willemse confie via L'Équipe avoir été surpris par la vitesse du niveau international. "Il est nécessaire que je fasse les choses plus vite et que je sois plus rapide. Je dois aussi améliorer ma capacité à reproduire les efforts." Le staff des Bleus lui donnera-t-il la possibilité de s'affûter avant de partir pour le Japon ? Félix Lambey a pour lui l'avantage d'être déjà prêt. Son profil (coureur/sauteur) qui aurait pu le desservir colle finalement très bien aux exigences actuelles du rugby avec ses longs temps de jeu faits de replacements incessants. La préparation estivale aura pour objectif de l'amener encore plus haut dans ses performances en termes d'endurance et d'engagement sans pour autant dénaturer son style de jeu.XV de France : poste par poste, qui sont les... 97 joueurs utilisés depuis le Mondial 2015 ?

Un joueur lucide

Crédit vidéo : France tv sport

Malgré un Tournoi réussi à titre personnel, Félix Lambey est loin d'être satisfait. "Moi ce que je veux c’est que l’équipe gagne des matches. On en gagne deux mais on se fait corriger par l’Angleterre et l’Irlande donc je ne peux pas être satisfait, même si le fait de jouer est une bonne chose", confie le Lyonnais via Ouest-France. Certes les Bleus ont été solidaires et vaillants en défense, et l'ambiance au sein du groupe est très bonne, assure Lambey. Mais cela ne compense pas leurs lacunes, "offensives notamment" qui font que l'équipe est à sa place. Pour faire plus que rivaliser, gagner des matchs comme celui du Pays de Galles (16-0 à la mi-temps pour la France) et sortir de la poule au Japon, Félix Lambey comme ses coéquipiers devront s'améliorer dans ce secteur et être plus fort mentalement pour dominer la pression populaire et celle des médias. Du haut de ses 25 ans, Félix Lambey semble avoir la tête bien posée sur les épaules. Déjà membre du "conseil des joueurs" qui avait soutenu Guilhem Guirado pendant le Tournoi, il pourrait bien devenir un des leaders de cette équipe de France pour les années à venir.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
Transferts
Transferts
News