VIDEO. XIII - NRL : Mitchell Moses manque de décapiter son adversaire avec une corde à linge
NRL : le plaquage corde à linge de Mitchell Moses sur Will Zillman.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Retrouvez en vidéo le spectaculaire plaquage de Mitchell Moses sur William Zillman. Un geste impressionnant qui ne vaudra même pas un carton pour le fautif.
Plaquage dangereux en NRL, épisode 2. Hier, nous vous parlions de la technique dite du « marteau-pilon » qui avait valu à Junior Paulo, des Parramatta Eels, neuf semaines de suspension. Mais l'Américain n'a pas été le seul à se rendre coupable d'un vilain geste ce week-end dans la meilleure compétition de rugby à XIII de la planète. Mitchell Moses, des Wests Tigers, nous a gratifié d'un plaquage dangereux, qui ne devrait d'ailleurs même pas être considéré comme un plaquage...

Après une relance des Gold Coast Titans, William Zillman hérite du cuir au milieu du terrain. Esseulé, l'Australien ne va pourtant pas ralentir sa course, dans l'espoir d'éliminer ses adversaires pour – peut-être – inscrire l'un des plus bels essais de ce début de saison. Sauf que Zillman ne verra jamais l'en-but, stoppé par un violent coup de la corde à linge qui va le sonner. Sur le ralenti, les commentateurs croient d'abord que le coup porté au joueur l'a touché au niveau de la poitrine, mais c'est bien le cou qui a été atteint. Sauf qu'en dépit du ralenti, l'arbitre n’exclura pas le joueur, se contentant de le citer comme c'est le cas sur les actions douteuses à XIII. Après le match, Tony Archer, le chef des arbitres de la NRL, a reconnu que l'arbitre n'avait pas pris la bonne décision... mais Moses n'a pas été suspendu pour autant ! La commission de discipline a considéré que son geste était un « réflexe », dévoile le Sydney Morning Herald.


Crédit vidéo : Rugby League Official

Réduire le XIII à ses plaquages dangereux serait exagéré tant ce sport nous offre des essais spectaculaires et des gestes venus d'ailleurs mais il faut reconnaître que l'agressivité est souvent au rendez-vous, dans l'hémisphère sud comme en Europe. La tentative de décapitation de Moses n'est pas sans rappeler la prise de catch d'Eto Nabuli sur Kevin Penny il y a quelques semaines.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • JoeMbu
  • il y a 5 ans

Il y a quelques années, le capitaine des espoirs de Clermont était devenu tétraplégique à la suite d'un plaquage analogue... Il serait temps que des sanctions plus lourdes soient prises concernant ce type de "😜laquages".

  • Fifou
    1097 points
  • il y a 5 ans

J'ai pas glissé Ref... J'ai ripé!! 🙂

Sans déconner ... réflexe ou non c'est un acte dangereux, à sanctionner sur le terrain et à la commission

Les mecs de la commission de discipline arrivent à dormir les yeux ouverts vous croyez ?

  • 6592
    31780 points
  • il y a 5 ans

Même au catch il y a pénalité ! :°)

  • ZaGGeN
    2683 points
  • il y a 5 ans

Réflexe mon cul. Il sait très bien qu'il est battu sur l'appui et qu'il ne lui reste que ça pour stopper le joueur. C'est incompréhensible qu'il ne soit pas lourdement sanctionné. Le ralenti est vraiment impressionnant.

  • derry69
    20585 points
  • il y a 5 ans

apparemment l’épisode Alex mckinnon del'an dernier n' a pas refroidi certains joueurs de nrl ! c'est plutôt dramatique !

Ne pas sanctionner cela est criminel !
Je tiendrai pour partiellement responsables les arbitres et les fédérations le jour ou il y aura un drame.
Il y en a déjà eu et au vu de cet article il y en aura d'autres, c'est évident !!
Je suis très choqué par cette décision.

Derniers articles

Sponsorisé News
News
News
News
News
News
News
Transferts
News
News
News