VIDEO. Top 14. Quand les Japonais se frottent aux mêlées françaises le temps d'un été
Top 14. Quand les Japonais se frottent aux mêlées françaises.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
C’est avec l’optique de progresser encore plus en mêlée, qu’une partie de l’équipe japonaise du Yamaha Jubilo s'est aux mêlées du Racing 92 et de Castres.
Les sélections françaises et japonaises se trouvent à l’heure actuelle dans des situations opposées en ce qui concerne la mêlée. Pendant longtemps, celle du XV de France a fait partie des références dans ce domaine. Mais les récents changements dans son exécution ont redistribué les cartes et les joueurs de premières lignes tricolores peinent à retrouver de leur superbe. À l’inverse, le huit nippon n’a jamais été un modèle du genre par le passé. Mais l’arrivée au sein du staff des Brave Blossoms du Français Marc Dal Maso a clairement changé la donne. Désormais, la mêlée nipponne donne du fil à retordre à tous ses adversaires. Il y quelques semaines, les U20 japonais avaient notamment donné une leçon aux Bleuets.VIDEO. Top 14. Quand les Japonais se frottent aux mêlées françaises le temps d'un été VIDEO. Championnat du monde U20. La mêlée japonaise martyrise celle des BleuetsC’est avec l’optique de progresser encore plus dans cet exercice si technique, qu’une partie (seulement les avants) de l’équipe japonaise du Yamaha Jubilo, finaliste 2015 de la Top League, s’est rendue en France au mois de juillet. Car si les Bleus ne sont plus au top niveau en mêlée, le savoir-faire français existe bel et bien. C’est tout d’abord face au Racing 92 que les Japonais se sont testés. Les Franciliens, qui travaillaient seulement pour la deuxième fois depuis la reprise, ont eu du fil à retordre face à un adversaire qui a clairement progressé.

Crédit vidéo : Racing 92

Le Yamaha Jubilo s’est ensuite envolé vers Castres pour une nouvelle série de mêlées. Les Tarnais, en place, ont le plus souvent pris le dessus sur leurs homologues. Une expérience non-négligeable pour la franchise japonaise qui s’intéresse sérieusement à cet exercice fondamental du jeu, mais qui reste encore perfectible. Pour eux, c’est la technique qui prime plus que la puissance. De fait, la mêlée française reste encore un exemple en la matière.

Crédit vidéo : Midi Olympique

De passage à Toulouse, les Japonais sont passés au Ministère pour boire un coup et nous parler de leur vision du rugby. Entretiens à venir dans les jours à venir.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Et le TPR !!! Ils sont aussi passé par Tarbes ! Silence radio ? Elles sont pas belles les melées de la pro D2 ?

@egregor973

elle doit existée mais sur le site du TPR moi je suis en Guyane ... Et nul en informatique !

  • TPhib
    49279 points
  • il y a 5 ans
@egregor973

On peut le rajouter évidemment. Avec une vidéo, ce serait encore mieux 😊

Pareil, j'ai hâte de lire cet entretien avec les Japonais, ça promet d'être passionnant, d'autant qu'on connait peu leur approche du rugby en France, nous avons aussi des choses à apprendre d'eux sur le rugby.

Une nation avec une telle progression a forcément mis en place des choses intéressantes.

Quand à venir s'étalonner face à la mélée du Racing, je leur aurai plutot suggéré celle du Stade Français... les mélées du quart de final à Jean Bouin finales ne sont pas encore digérées en ce qui me concerne... 😉
Enfin j'espère les avants du Racing se sont sérieusement mis au boulot dans ce secteur, même si ce n'est pas le propos.

  • AKA
    49558 points
  • il y a 5 ans

P....n c.n! Si maintenant on se fait bouger en mêlée par le Japonais que nous reste t il?

Très bien que les japonais se mettent eux aussi à ce sport et soient en progrès.

@Pat33600

ça fait même un bon moment ...

@Pat33600

Cela fait un moment que les japonais jouent au rugby, ce n'est pas d'hier.

Il me tarde cet entretien! Le développement du rugby nippon est trésor intéressant à suivre

Toute façon pour moi ça reste du chinois…... l’exercice si technique de… la mêlée !!! hihihihihi zen

Marrant que les Japonais aient compris que face à la puissance développée dans l'Hémisphère Sud rapport aux nouvelles règles (à moins queeles règles ne se soient adaptées à l'Hémisphère Sud pour plus de jeu et d'entertainment, mais là n'est pas le débat), plutôt que de tenter de répondre par la puissance (sachant qu'ils n'ont ni les gabarits ni la culture qui va avec) ils essaient de creuser pour trouver une réponse technique. Connaissant leur esprit pointilleux je suis sûr qu'ils vont trouver une solution... Qu'on aurait dû déjà trouver en France étant les spécialistes historiques de cette partie du jeu.

Derniers articles

News
News
News
Transferts
News
Vidéos
News
News
News
News
News