VIDEO. Stade Toulousain - ASM : Julien Bonnaire joue une mi-temps avec l'avant-bras fracturé
ASM : rien n'arrête Julien Bonnaire, pas une même une fracture.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Le troisième-ligne de l'ASM a prouvé tout son courage en jouant quarante minutes face au Stade Toulousain... l'avant-bras fracturé. Voici son exploit en vidéo.
Julien Bonnaire est un guerrier. Une machine. Aujourd'hui âgé de 35 ans, le troisième-ligne de l'ASM, 75 sélections avec le XV de France, n'a sans doute pas eu l'exposition médiatique qu'un joueur de sa classe aurait pu espérer. Pourtant, son nom restera gravé dans l'histoire du rugby français, lui qui disputa deux Coupes du monde (2007, 2011) , souleva le Brennus en 2010 et manqua de peu le sacre européen au printemps dernier. Partie remise ? JuBon a de beaux restes et demeure l'un des cadres de l'équipe auvergnate, leader du Top 14 et de sa poule de H Cup. Face au Stade Toulousain, le joueur a une nouvelle fois démontré tout son courage en disputant l'intégralité de la seconde mi-temps... avec une fracture de l'avant-bras.

Peu avant la pause, le Clermontois se blesse mais décide de ne pas abandonner ses coéquipiers, alors menés d'un point (9-10). A la sortie des vestiaires, le flanker est toujours debout. Il finira la rencontre. Julien Bonnaire, un joueur pas comme les autres... qui reste humain puisqu'il devrait être écarté des terrains pour six semaines environ.



L'ASM, finalement défaite 12 à 19, repart de Toulouse avec un point de bonus défensif dans un match marqué par le gros plaquage de Benson Stanley sur Yoann Huget et l'essai de Maxime Médard, entaché d'un possible en-avant sur la passe décisive de... Yoann Huget. Au final, M. Berdos accordera l'essai mais refusera celui d'Hosea Gear. Au classement, les Toulousains remontent à la 4e place, à seulement six points du leader clermontois. Découvrez le résumé du match.

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

Crédit vidéo : Canal+

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Tout ça pour se voir refuser la demie et la finale quelques mois après. Merci pour tout...

C vraiment bête

  • Grisou
    17632 points
  • il y a 6 ans

Outch, il rejoint Imanol au rang de Guerrier insensible à la douleur !!!

Sacré garcon, mais y'en a plein qui joue avec des membres fracturés, et ce meme en series. Mais comme dis plus bas, c'était quand meme risqué pour lui, il aurait pu empirer les choses.

Je lui souhaite un prompt et bon rétablissement, et c'est pas avec cette infos que Canal pourra faire une casserole 😀

Bras cassé ou pas, Julien a toujours etait un tres grand guerrier du rugby. Il est un exemple, comme beaucoups, pour les generations qui viennent. Dur au mal, vaillant, une locomotive pour ceux qui l´entourent. Malgres son age, il montre un physique hors normes. Bonne recuperation a lui, l´ASM aura besoin de lui pour les phases finales.

Petite erreur, 9-13 à la mi-temps 🙂

Guerrier le Bonnaire !

Sa petite médiatisation, il le dit lui meme elle ne lui manque pas plus que ça. C'est un joueur de l'ombre!
Comme l'ont dit certain il aurai encore largement sa place en EdF.
Encore aujourd'hui il est le membre le plus régulier dans le très haut niveau a l'ASM, et il n'a que peu d'équivalent dans notre championnat et meme en Europe.
Quant a son attitude durant le match, elle ne fait que montrer son caractère de combattant qui ne renonce jamais.
Et par rapports aux éventuels remplacements, Jedrasiak était deja rentré et Roulin a remplacé Chouly qui lui n'a pas pu revenir suite a sa blessure..

  • kou2tronche
  • il y a 6 ans

Heu, 40 minutes + 10 de mi temps avec l'avant bras fracturé? On sait si c'est radius, cubitus? Moi je dis que c'est seulement fêlé car une fracture ça te gêne vraiment. une fois j'ai joué avec une toute petite fracture au pouce, juste impossible de plaquer d'un côté. Alors au niveau d'un match au top...
J'y crois pas en fait, c'est pas possible. Sinon, je veux le voir pisser dans un flacon, vérifier que c'est pas fluo.

Il aurait encore sa place en EDF le Bonnaire. Sacré joueur, sacré bonhomme.

Il y a des joueurs qui ne font pas beaucoup de bruit mais qui ressortent de par leur travail incessant, leur implication, leur ténacité et leur faculté a jouer pour les autres. Tout cela dans la discrétion. Si en plus ils ont une force de caractère pour tout donner pour les autres, on les appelle des seigneurs, il en fait parti assurément.

En effet c'était dangereux pour sa santé mais en même temps s'il ne souffrait pas trop, il ne pouvait pas savoir que son avant bras était fracturé. Et puis, c'est pas le genre de joueurs à laisser ses potes seuls sur le terrain.
Je suis d'accord qu'il n'a pas eu la reconnaissance médiatique qu'il mérite mais je pense qu'il a la reconnaissance de tous les joueurs de rugby et c'est peut être ce qui lui importe le plus 🙂

  • sylche
    37658 points
  • il y a 6 ans

J'ai entendu dire ici et là que "oui mais c'est pas pareil, les blessure au foot font plus mal que celles au rugby"... C'est ce que disent les amoureux du ballon rond quand on aurait tendance à les traiter de chochotte (voir le tshirt "rugby players" en vente à la boutique du Rugbynistère)..
Jubon, comme Rory Best il y a un mois, et pas mal d'autres démontrent simplement que l'ADN des rugbymen les rend insensibles à la douleur et surtout tellement plus courageux et solidaires.

Totalement à l'image du Monsieur : discret, efficace, exemplaire, dur au mal et humble. Il incarne les valeurs du rugby et restera pour ceux qui ne la saurait pas le dernier international a avoir eu sa première cap en étant encore amateur. Il lui reste deux ans, il soulèvera un autre trophee avant de prendre sa retraite et de s'occuper de sa famille.

Je me demande si Jedraziak et Roulon n'étaient pas déjà rentrés avant sa blessure, suite aux sorties de Pierre et Chouly. Et comme il était le capitaine, il aura tenu à rester. Et la douleur devait encore être absente, donc ça l'aura pas inquiété outre mesure. N'empêche il est absent que 6 semaines pour ça alors que d'autres mettraient 3 mois à revenir!! Ce type est hors-norme, c'est juste une légende!! C'est vraiment un drame que le monde du rugby ne lui ait pas plus tiré son chapeau du temps de sa carrière internationale!! Je préfère cent fois un Bonnaire à un McCaw!! Julien Bonnaire est le Lucien Mias de notre époque!!

  • théo
    296 points
  • il y a 6 ans

je suis tellement nostalgique de la 3e ligne Dusautoir-Bonnaire-Imanol... une 3e ligne de guerriers, mais dans la tête surtout.

  • Bonobo
  • il y a 6 ans

d'accord pour dire que c'est très con même si c'est assez fou

  • Compte supprimé
  • il y a 6 ans

Courageux certes !
Mais était-ce bien utile ?
Il risquait d’aggraver sa blessure, d'autant que Clermont n'est pas en manque de banc pour le remplacer pour finir le match !

Il a du jongler sévère quand ça refroidi!

Derniers articles

News
Transferts
News
Vidéos
News
News
News
News
News
Sponsorisé News
News