VIDEO. FLASHBACK. 1937. Les Wallabies et les Springboks prennent un bain de boue sur la pelouse du Sydney Cricket Ground
Les Wallabies et les Springboks prennent un bain de boue.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Samedi, l'Australie accueille l'Afrique du Sud pour la 3e journée du Rugby Championship. Un match qui devrait se jouer dans de meilleures conditions qu'en 1937.
Ce samedi, l'Australie accueille l'Afrique du Sud dans le cadre de la troisième journée du Rugby Championship. Sèchement battus par les All Blacks (51-20) il y a deux semaines, les Wallabies espèrent bien rebondir face à des Springboks qui ont eu du mal à se défaire de l'Argentine (13-6, 31-33). Si la rivalité entre ces deux nations majeures du rugby n'est pas aussi importante qu'avec la Nouvelle-Zélande, elles possèdent tout de même une histoire commune qui remonte aux années 30. Leurs affrontements ont d'ailleurs souvent donné lieu à des rencontres animées (49-0 pour les Wallabies en 2006, 53-8 en 2008 pour les Boks), mais il est également arrivé que le score soit très serré. Ce fut notamment le cas en 2011 (9-11, 9-14 en faveur de l'Australie), en 1999 avec un succès étriqué des Sud-Africains (10-9) ou encore en 1937.

Cette année-là, c'est l'Afrique du Sud qui se déplaçait en terre australienne, quatre ans après une première série de matchs à la pointe de l'Afrique. Des années qui ont marqué le début d'une longue domination des Springboks après la deuxième guerre mondiale avec huit victoires de rang en dix ans. Vainqueurs de la première tournée en 1933, les Sud-Africains avaient rendez-vous avec les Wallabies sur la pelouse Sydney Cricket Ground le 26 juin. Mais le pré ressemblait plus à un paradis pour les cochons qu'à une pelouse de rugby et « la boue coll[ait] plus aux joueurs qu'une belle-mère ». Autant dire que les grandes envolées ont été rares.

Malgré des conditions de jeu difficiles, les Wallabies faisaient tout de même le spectacle entre deux coups de pied dans la gonfle, avec une formidable prise de balle du centre et capitaine Cyril Towers. Un très bel essai qui ne suffisait cependant pas pour l'emporter. Comme à leur habitude, les Springboks faisaient parler la puissance de leurs avants avec des essais du troisième ligne Ebbo Bastard puis du deuxième ligne Ferdie Bergh. Score final 5-9. Un temps que les moins de 80 ans ne peuvent pas connaître. Sauf peut-être un dimanche après-midi d'hiver en quatrième série.


Crédit video : British Pathé
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • sylche
    37806 points
  • il y a 7 ans

Ca doit etre coton d arbitrer en fin de match...

Aaaaaaaaah, le bon temps du dribbling, voilà un geste technique qui s’est perdu. On enseignait aussi le dribbling collectif (ballon poussé au pied par 4 ou 5 gros liés en cocotte) et l’arrêt de dribbling qui consistait pour le défenseur à se jeter sur le ballon situé dans les pieds des 4 ou 5 gros déjà évoqués.

Un soin pour la peau gratuit ! Les Dieux du Stade seraient ravis ! 😉

Derniers articles

News
News
Vidéos
Vidéos
Vidéos
Vidéos
Sponsorisé News
News
Vidéos
News
News