VIDEO. Daniel Herrero : « Les filles sont parfaitement bien équipées du bocal »
Daniel Herrero parle du rugby féminin.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Quand il s’agit de parler de rugby et plus particulièrement de rugby féminin, Daniel Herrero n’est pas avare d’adjectifs et de belles phrases.
C’est simple, Daniel Herrero a un avis sur tout. Il y a fort à parier que l’homme au bandeau rouge est même capable de vous tenir en haleine en vous racontant son dernier barbecue ou bien lorsqu’il est allé voter. Mais parlez-lui de rugby, et vous êtes partis pour des heures d’anecdotes et de métaphores dignes des plus grands recueils de poèmes. Et quand il s’agit de parler de rugby féminin, vous imaginez bien qu’il n’est pas non plus avare d’adjectifs et de belles phrases : « Elles dégagent de l’esthétique, de l’appétit », a commenté Herrero lors de l’émission Thé ou café sur France 2 fin mai.

Il estime que le rugby qu’elles pratiquent est le même que celui des hommes , « il n'y a pas de spécificité féminine», et qu'elles n'ont plus rien à leur envier : « ll y a du rude, du contournement, il y a du tampon à l’ancienne et de la sévérité du choc, de l’appétence à se mesurer et même à abîmer l’autre. Mais en plus, en ce moment en France, elles sont bien au-dessus des hommes en termes de performances », a déclaré l’ancien rugbyman en référence aux récents excellents résultats des féminines dans le Tournoi des 6 nations, à la Coupe du monde ou bien à 7.

Crédit vidéo : francetv

Faut-il rappeler par exemple que l'équipe de France féminine à 7 s'est qualifiée pour les JO olympiques de Rio avant son homologue masculin.VIDEO. Daniel Herrero : « Les filles sont parfaitement bien équipées du bocal »VIDEO. France 7 féminines remporte le championnat d'Europe et se qualifie pour les Jeux OlympiquesSi vous souhaitez revoir l'émission en entier, c'est par ici.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Et oui, il a raison l'ancien, les filles s'y sont mises et de belle manière.

"Faut-il rappeler par exemple que l'équipe de France féminine à 7 s'est qualifiée pour les JO olympiques de Rio avant son homologue masculin."


En même temps les qualifs hommes se jouent avec un tournoi de plus et ne sont pas encore finies donc c'est normal 😊

  • lau1
    12464 points
  • il y a 5 ans

un petit bonheur d'écouter Herrero

L'enfant de Puisserguier toujours volubile et en pleine forme...On en redemande!!!


Si le Rugby est un jeu de contact,il a toujours su laisser la part belle à l'évitement,au contournement à la vitesse pour permettre d'accepter en son milieu tous les physiques possibles:grands,petits,gros,maigres et chacun,en fonction de sa morphologie savait trouver la parade pour pratiquer le sport qu'il aimait.
Les Astre,Codorniou,Maso,Lagisquet voire les Fouroux et bien d'autres l'ont démontré.
Mais voilà que le professionnalisme a tout changé. L'heure de la fonte (entre autre) a sonné parce que les staffs ont commencé à exiger des costauds à toutes les lignes.
On a commencé à demander à Untel de prendre 10 ou15 kilos de masse musculaire puis à un autre un peu plus.. et nous en sommes aujourd'hui au choc des mastodontes incapables d'enchainer des mêlées "élastiques" sans être obligés de relever et d'attendre le bon vouloir arbitral!
Or un joueur qui avait l'habitude de donner à son corps de 75 kilos une certaine gestuelle et un certain déplacement sur le pré devra tout revoir de son positionnement ( y compris ses points d'appuis d'où blessures) dès lors qu'il passe à 90 kilos et plus..

En ce qui concerne les filles,rares sont les entraîneurs qui vont demander à Une d'elles de passer de 60 kilos à 78 kilos.. Au mieux s'entretenir pour maintenir cette masse musculaire.
Voilà pourquoi nous retrouvons dans les rencontres féminines actuelles les mêmes gestuelles,les contournements qui ont fait le bonheur du Rugby masculin de l'époque.

Regardez combien de temps -et de blessures- a-t-il fallu à un Gunther (par exemple) pour comprendre que les heures de musculation ne faisaient pas nécessairement avancer la technique rugbystique.
Et ce temps perdu ne concerne pas un Fidjien ni un Samoan,costaud de nature qui n'a qu'à s'occuper de ses skills et du jeu mis en place.

Depuis que j'ai vu , il y a maintenant de longues années, cet énergumène poursuivre un arbitre pour l'emplâtrer parce que le résultat d'un match cadet ne lui convenait pas , il ne me fait plus du tout rire

  • Kadova
    31045 points
  • il y a 5 ans

Bonnes vacances Thibault, je ne pars pas avant septembre, mais je ne m'en plaindrai pas 🙂

  • sha1966
    55143 points
  • il y a 5 ans

il est génial!!

  • TPhib
    49139 points
  • il y a 5 ans

ahah, c'était un cadeau pour vous faire rire avant mes longues vacances. 😊 A dans un mois 😊

  • Cedirak
    20477 points
  • il y a 5 ans

oh cons... vous m'avez tué avec "la pétance". ça va me faire un bon bout de temps 😉)

Il est normalement interdit de critiquer Daniel Herrero mais, personnellement, je le trouve un peu soûlant.

  • indy
    23083 points
  • il y a 5 ans

Pssst c'est pas " la pétance" qui viendrait de péter mais "l’appétence" qui vient d'appétit... l'envie... décrypter le Daniel Herrero c'est tout un art mais faut aussi du vocabulaire et de lortograf ! 🙂 🙂 😉

  • mimi12
    77193 points
  • il y a 5 ans

C'est toujours un régal d'écouter les paroles du Maître Herrero !

Derniers articles

Vidéos
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News