VIDEO. Challenge Cup. Oyonnax remporte une deuxième bataille face à Brive...mais pas la guerre
Challenge Cup. Oyonnax remporte une deuxième bataille face à Brive.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Hasard du calendrier ou manipulation diabolique des Francs-maçons, Brive et Oyonnax vont se rencontrer pour la troisième fois en trois semaines ce samedi.
Hasard du calendrier ou manipulation diabolique des Francs-maçons, Brive et Oyonnax vont se rencontrer pour la troisième fois en trois semaines ce samedi à l'occasion de la 13e journée du Top 14. Une situation qui n'est pas sans rappeler le format des phases finales en NBA où deux équipes se rencontrent à plusieurs reprises dans un laps de temps très court. Avant cette rencontre ultra décisive pour le maintien, les Brivistes pointant au 11e rang du classement avec 23 points quand leurs adversaires ne sont que deux places devant avec 25, c'est l'USO qui mène 2-0 après ses deux succès lors d'une double confrontation comptant pour la Challenge Cup. Un avantage psychologique d'autant plus important que le club de l'Ain est allé l'emporter à Amédée-Domenech début décembre sur le score de 30 à 22. Un match marqué par l'exploit personnel de Dug Codjo sur 80 mètres et le manque de chance des Brivistes avec les rebonds capricieux du ballon.

VIDEO. Challenge Cup. Oyonnax remporte une deuxième bataille face à Brive...mais pas la guerre

Le week-end dernier, c'est à Charles Mathon que les deux formations se sont retrouvées pour en découdre à nouveau. Sur ses terres, l'USO a dicté sa loi avec un essai dès la 9e minute de jeu par Hansell-Pune lancé plein centre après un bon travail de ses avants suite à une touche à 5 mètres. Lesquels ont remis le couvert quelques instants plus tard pour la réalisation de Regis Lespinas venu aider ses gros (12-0). Peu avant la demi-heure, le CAB a répondu de la même manière mais la défense locale a tenu bon... jusqu'à ce que Kieran Murphy ne force son passage jusqu'à la ligne pour marquer en coin. À la pause, une pénalité de part et d'autre a vu l'USO rejoindre les vestiaires avec cinq longueurs d'avance sur Brive. Lesquelles se sont transformées en 12 lorsque le talonneur Paul Ngauamo s'est écroulé derrière la ligne de craie suite à une pénalité rapidement jouée aux abords de l'en-but des visiteurs à la 43e.

La réponse n'a pas tardé au grand désespoir des supporters oyonnaxiens qui ont vu leurs joueurs laisser Karlen Asieshvili entrer en terre promise un peu trop facilement à leur goût à la 47e. Revenus à portée d'un essai, les Brivistes ont ensuite tenté de prendre l'avantage pour la première fois dans cette partie par l'intermédiaire de Swanepoel. Mais ce dernier a raté une pénalité puis deux drops, dont l'un en face des perches. Les deux formations se sont longtemps neutralisées avant que l'USO ne voit sa tentative pour décrocher le point de bonus offensif échouer face à la défense du CAB. Malgré sa victoire 22-17, la troisième en Coupe d'Europe, Oyonnax voit la première place de la poule 5 s'éloigner au profit de Gloucester, désormais à sept longueurs devant.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Commentaire !

  • Harry
  • il y a 6 ans

@Chiefs,afin de m'aider à partir en paix,merci de me rassurer 😛ourquoi donc y a t-il une enquête et des mises en examen suite au match de foot Caen/Nimes de la saison dernière?

  • Chiefs
    5966 points
  • il y a 6 ans

Adieu Harry Potter.

  • Harry
  • il y a 6 ans

L'arrangement c'était lors de la dernière journée du dernier top 14 pour le bd qui a permis de faire descendre USAP à la place d'Oyonnax,qu'il fallait osait le dénoncer 🙂 . Urios avait d'ailleurs dit avant ce match qu'il comptait bien sur la réciprocité du service rendu la saison précédente en PD2 pour qualifier le CAB à la phase finale...

Derniers articles

Sponsorisé News
News
News
News
News
News
News
Transferts
News
News
News