Droits Télés - Top 14 : la LNR veut toucher le jackpot
Canal + et beIN Sports vont lutter pour les droits télés du Top 14.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Canal Plus et beIN Sports souhaitent acquérir les droits télés du championnat de France de rugby. La LNR se frotte les mains face à cette concurrence.
Sur quelle chaîne le Top 14 sera-t-il diffusé la saison prochaine ? Ce jeudi, la LNR a lancé un nouvel appel d'offre concernant les droits de diffusion du #MeilleurChampionnatDuMonde entre la saison 2015-2016 et la saison 2018-2019. Sans surprise, une énième bataille entre Canal+ et beIN Sports se profile avec pour objectif l'attribution de six packs (deux « officiels » et quatre « premiums ») avec des matchs en exclusivité, des co-diffusions mais aussi deux magazines hebdomadaires (un le samedi, l'autre le dimanche).

La LNR, elle, a un autre objectif : dépasser les 71 millions d'euros de réserve fixe, ce qui serait un record. Inutile de préciser que la Ligue se frotte les mains face à la concurrence beIN Sports/Canal + qui devrait à coup sûr faire monter les enchères. Rappelons qu'à l'origine, Canal+, diffuseur historique du Top 14, s'était garanti l'exclusivité du championnat de France via une offre de 75 millions d'euros, avant de se faire dénoncer par beIN Sports devant l'Autorité de la concurrence.

De l'argent mais un manque de visibilité sur beIN

Le Top 14 battra-t-il des records, comme la Ligue 1 avant lui ? L'arrivée de la chaîne qatarie a permis au championnat de France de football d'amasser énormément d'argent (748,5 millions d'euros par an!) puisque Canal+ avait rehaussé son offre. Quid de la visibilité ? Si beIN Sports s'investit dans le rugby avec la Premiership, la Ligue Celte et surtout la Champions Cup, les audiences de cette dernière ont été jugées catastrophiques : moins de 50 000 personnes ont suivi les affiches entre le RCT et l'Ulster et le Stade Toulousain face à Glasgow, diffusées sur le canal principal de la chaîne. C'est encore moins pour les matchs ayant été placés sur le canal 3, qui n'est même pas disponible chez tous les opérateurs, dévoile le Midi Olympique. À titre de comparaison, un match de Top 14 diffusé sur Canal+ rapporte en moyenne 754 000 téléspectateurs, soit quinze fois plus de monde ! On comprend pourquoi certains présidents et certains partenaires de clubs souhaitent que Canal + remporte la partie. La date limite pour une décision a été fixée au 31 mars.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

@ Train Duc
J'ai du mal à cerner Altrad, et je ne me tiens pas suffisamment au jus, me contentant des discussions avec mes anciens coéquipiers et des articles du Rugbynistère : il semblerait presque sympa si je n'avais le doute que l'humilité qu'il cherche à afficher soit artificielle. Pour revenir à ce que tu dis sur les vrais supporters, j'ajouterais au tableau les joueurs de l'équipe espoir ou de la réserve, selon le niveau, que les dirigeants et beaucoup de joueurs de 1ère (pas nécessairement les meilleurs d'ailleurs) traitent avec condescendance, voire ignorent, sans se soucier de leur apport tant à l'entraînement que sur les matches compliqués et dans les froides périodes de blessures.

@waltervincent
Tout à fait d'accord avec ton analyse. Ca se passe exactement de la même façon à Montpellier même si le nombre de passionnés n'a jamais été celui de Toulon (je vois des Biterrois et des Narbonnais avoir une petite gaule!).
En gros, Altrad a remplacé les buvettes des clubs partenaires de la banlieue par l'espace "Wine and cheese" et augmenté brutalement les tarifs de la plupart des places après la première saison de l'ère Galtier (finaliste). Et dans le modèle économique du rugby actuel, c'est inévitable (et l'apport de Altrad et Galtier au club est indéniable).
On est passé du sport au spectacle. Il faut donc des vedettes, du jeu des résultats et ça passe par des stars (même vieillissantes, ça attire le chaland) et une gestion "😜ro". Dans ce contexte, le supporter qui vient au pesage, bouffe un sandwich et boit une bière ne doit pas s'attendre à beaucoup de considération. C'est exactement la voie qu'a prise le foot. J'avais lu un entretien avec un architecte des nouveaux stades de foot qui disait explicitement qu'ils étaient faits pour accueillir au mieux entreprises et VIP mais que les supporters de base ne devaient pas s'attendre à avoir du marbre.
Sauf que ça ne marche que quand ton club est au top. Dès que ça merdoit, les spectateurs se tirent. Du coup, le club appelle à l'union sacrée en faisant sollicitant qui? les "vrais" supporters historiques de derrière les poteaux (cf l'appel de Galtier avant MHR-ST). Et ils répondent toujours présents, malgré le peu de considération qu'on a eu pour eux et qu'on aura encore quand le club retrouvera les sommets. Un peu comme un cocu qui aime ça...

@WalterVincent

Ce que tu dis est très intéressant (et l'extrait de l'article aussi) mais avoir 1/3 de passionné avec des Stades de Rugby atteignant presque tous les 20 000 places je trouve cela un bon ratio, et j'imagine qu'avec de telles capacités il est difficile de remplir des stades avec seulement des passionnés. Maintenant le prix des places est un autre débat mais j'imagine qu'il y a des passionné de toutes catégorie social donc que ça ne va pas mécaniquement remplacé des passionnés par des ma tu vus.

Pour l'instant il est clair que BeIn est en train de se planté dans les grandes largueurs au niveau du rugby, quand on vois la différence d'audimat entre les match ERCC France 2, les grosses affiches de Top14 et les matchs BeIn ça fait froid dans le dos et pourrait faire fuir beaucoup d'investisseur qu'on voit devenir des partenaires majeur de notre sport depuis peu de temps (Natixis et Altrad notamment), mais d'un autre côté avec juste la coupe d'Europe cette chaine n'as pas encore attiré vers son abonnements les amateurs de Rugby, ceux qui ont la chaine (comme moi) sont venu pour le foot, le foot US, la NBA principalement (trois produits phare du lancement de la chaine) et si certain d'entre eux aime aussi le rugby tant mieux pour BeIn ça les fidélisent mais ça ne forme pas encore une boucle économique.

On verra comment les choses se déroulent mais sachant que les droits sont remis en ventes tous les 3/4 ans cela limitera la casse en cas de mauvais choix de la ligue.

La ligue veut remporter le jackpot certes, mais a force elle risque d'y perdre beaucoup et les clubs aussi.
Les premiers résultats de la fréquentation pour la coupe d'europe avec Bein sont catastrophiques, La qualité des retransmissions également, quand C+ a commencé a retransmettre le rugby on a tout de suite vu la différence avec FR2
Alors Messieurs de la ligue faites très attention a vouloir courir après la poule aux œufs d'or vous risquez de vous retrouver dans la merde et notre sport préféré aussi.

@ Quentin
il y a malheureusement de moins en moins de véritables passionnés dans les stades de Top 14. La médiatisation et le glamour attirent un public plus fashion, et surtout des collaborateurs ou des clients de boîtes qui achètent des pans entiers de sièges à l'année pour les besoins de leur communication interne et de leur relation client. Cela ramène des spectateurs qui ne sont là que parce qu'ils se sentent valorisés "d'y être" sur un évènement dont on parle, mais qui n'y comprennent rien, et n'ont jamais eu de terre sous les ongles, de Dolpic dans les yeux, de sang dans le nez et la bouche ni d'élasto collé dans les cheveux. Que le Rugbynistère me pardonne, je colle ci-dessous un intéressant article paru récemment dans Var Matin.
Dans son édition du jour, le quotidienVar-matin évoque la baisse de la ferveur au Stade Mayol depuis plusieurs mois désormais.


En effet, l’ambiance dans les travées de l’enceinte sportive du RCT n’est plus vraiment comparable à ce qu’elle était il y a deux, trois ou quatre ans, avant les titres Européens et le Bouclier de Brennus. Interrogé par le quotidien régional, Mickaël, un supporter abonné en tribune Bonnus donne son avis à ce sujet. Il explique que de nombreux supporters ne comprennent pas grand chose au rugby. Il pointe du doigt la hausse du prix des abonnements qui a mis à la porte les vrais passionnés. Extrait:

« Ça a bien changé Mayol. C’est la sortie du week-end. Les gens viennent se montrer. On les voit aux tenues vestimentaires. On dirait qu’ils vont à l’opéra. A côté de moi, j’ai deux abonnements pris par un partenaire. Ce ne sont jamais les mêmes personnes qui viennent. Ils ne comprennent rien au rugby, c’est insupportable ! En cinq ans, les tarifs ont plus que doublé et on poussé beaucoup d’habitués dehors. La population a changé. Mayol s’est embourgeoisé. On s’est bâti dans l’adversité mais une fois que le seul contre nous n’existe plus, la passion retombe. »

Patrick Fornet, le président des Mordus affirme pour sa part que le public est devenu blasé. Il estime que les vrais supporters seraient environ 5 000 ou 6 000. Extrait:
« On devient un public blasé. Ce que l’on reprochait aux Toulousains il y a quelques années est en train de nous arriver. On a l’impression que plus rien ne nous enthousiasme. Recevoir Leicester ou le Munster était il y a peu un événement exceptionnel. Aujourd’hui, c’est un match comme les autres. Trop de matches de haut niveau tuent le haut niveau. Le noyau dur de vrais supporters ne doit plus être aujourd’hui que de 5 000 à 6 000 personnes. Les autres sont là car le RCT est tendance. »
Manu Bielecki, président des Z’Acrau, confirme que certains ne connaissent pas vraiment les règles du rugby et affirme que la plupart souhaite voir dix essais à chaque match. Extrait:
« C’est dommage car jusqu’alors nos adversaires venaient à Mayol avec une certain appréhension et c’était notre fierté. Aujourd’hui, ils viennent dans un stade commun. La moitié du stade a découvert le rugby avec l’embellie du RCT. On constate qu’il y a une moins bonne connaissance du rugby. Les gens sont déçus s’ils ne voient pas dix essais mais ils oublient que dans ce sport si dur physiquement, on ne peut pas gagner 40 à 00 tous les week-ends. Les gens viennent voir un spectacle et réclament une prestation à la hauteur de leur effort financier. »
Enfin, le président des Fadas, Gilles Ollivier explique tout simplement que la mentalité a changé. Extrait
« Quand ça joue mal, il n’y a plus grand monde qui supporte. Beaucoup ne connaissent pas les chants et ne viennent pas voir les équipes plus modestes s’il n’y a pas de grands noms. Après les matches, les gens rentrent directement chez eux. La mentalité a changé. »

  • jumisao
    20986 points
  • il y a 6 ans

@Quentin2dakar: je me suis posé la même question. J'ai du mal à croire que les sponsors qui espèrent être vu le plus possible acceptent de payer si la visibilité est bien moins forte.

Moi je me pose des questions bêtes de chez bêtes : on peut imaginer que les sponsors des clubs soient à la recherche de visibilité pour justifier leur engagement, or la visibilité c'est lorsqu'il y a des spectateurs dans le stade, mais aussi à la télé, n'est ce pas ?

Et les visiteurs viennent au stade parce qu'ils aiment leur équipe, mais aussi parce qu'ils voient des matchs à la télé ?
Donc si BeIn met le paquet pour s'offrir mais que personne ne regarde les matchs diffusés, les sponsors clubs vont-ils continuer à financer les clubs ?

Est ce que le montant amassé par la Lnr suffira à compenser ces pertes financières ?

  • Bernardises31
  • il y a 6 ans

480€/an pour C+ (abonnement par période de 12 mois et jamais simple de se désabonner)
144€/an pour BeInSport (sans engagement)

Je ne défendrai pas C+ qui n'a jamais accepté la concurrence (achat et fermeture de TPS, qui avait tenté de prendre les droits du foot)

L'arrivée de la chaîne Qatari est bonne pour le porte monnaie des consommateurs comme quand les discounters alimentaires se sont implantés en bordure des centres commerciaux 😜


Le dumping des Qataris a évidemment pour dessein de couler la concurrence pour proposer, à terme, des abonnements hors de prix. C'est leur stratégie généralisée pour phagocyter notre économie et nos chers dirigeants leur déroulent un tapis rouge brodé d'or avec leurs aménagements fiscaux ubuesques. Pour ma part, je me contenterai alors d'aller voir les matches en fédérale, honneur ou série dans ma région, dans la fumée de la ventrèche et les bulles d'une roteuse au goût de savon. Et je banderai toujours autant, même si je ne peux plus être que spectateur et commentateur (in?)compétent.

On l'a déja dit par le passé oui canal + est cher, bein actuellement ne l'est pas mais bein perd de l'argent pour l'instant (1 milliard d'ici 2016 voit étude natixis)

Si bein choppe le rugby on aura le même scénario qu'en angleterre ou des chaines comme sky ET BT ne diffusent que du sport pour un coût très cher, de l'ordre de 35/40 euros uniquement pour ça.

Après il n'y a pas de solution miracle vu que même morcelée aucune chaine gratuite ne semble décidée à enchérir, ne serait ce que pour un match peu attrayant par semaine.

Dans le cas où aucune chaine publique ne rachète ces droits (à mon plus grand désespoir...), je préfèrerai que ce soit Canal+ qui remporte l'offre, rien que pour le fait que plus de gens ont cette chaîne que BeIN, et la visibilité du rugby serait bien meilleure !

@magaxe : oui mais à l'époque le rugby à la télé c’était 5 matchs pas an, les 4 des Bleus pendant le tournoi des 5 Nation plus la finale du Championnat. La misère, quoi !

J'ai longtemps pensé que rien ne valait les barrières du pesage une mousse à la main ou les banquettes d'un pub à commenter le match entre copains...

Puis j'ai eu Canal+, Rugby+ et j'ai emmené l'ambiance et les potes jusque dans mon salon et ça c'est vraiment cool !

Autant dire que si le rugby français est visible aujourd'hui, c'est en grande partie à C+ que la LNR le doit. C'est aussi grâce au rugby que Canal a gagné des abonnés.

On parle de valeurs dans ce sport et je crois que la loyauté en est une lorsque l'on est partenaires mais je ne fait pas d'illusion, il n'est plus question de sport, de valeurs mais seulement de "😜roduit", de spectacle et globalement de business alors croisons les doigts, les gars, et commençons à chercher les sites de streaming (parce qu'il faut un plan B !) :/

  • magaxe
    85672 points
  • il y a 6 ans

les matchs sur antenne 2 avec Salviac et Albaladejo aux commentaires, me manquent!!!

  • Loyam
    37059 points
  • il y a 6 ans

Si le Top 14 part sur Bein, il sera sans moi. Je n'ai rien contre cette chaine, mais quand je vois le professionnalisme de Canal, entre la diffusion des matchs et les différentes émissions, je sais déjà que je passerais une très bonne saison rugbystique
Si le rugby est là aujourd'hui, Canal y est aussi pour quelque chose. Je me souviens des premiers matchs de rugby sur Canal, et ceux que je vois actuellement. Je dirais que du bonheur durant toutes ses saisons.

Bref, je croise les doigts pour que Canal ne perde pas un petit trésor. Canal est la chaine du rugby, quoique beaucoup puissent en penser.
Comme il sera hors de question de prendre plusieurs abonnements.

  • Cowboy
  • il y a 6 ans

Que Canal garde son Top14 sans panache. Pas besoin de ça sur BeIn où Premiership et NRL assurent le spectacle chaque week-end.
Petit bémol l'hémisphère Sud et le golf sur la quatrième chaîne. 🙁
Mais bon, il reste le net. 😊

J'aimerais dire que je préfère Canal+, mais à 40€ par mois faut pas rêver...
Bein n'en parlons pas, des commentateurs nuls de chez nuls, une réalisation qui nous montre plus de gros plans de stars que le ballon, et puis d'un point de vue idéologique ça m'emmerde de donner du pognon aux qataris (ce qui est personnel).
Pour un étudiant qui peut pas se permettre de balancer de l'argent par les fenêtres, les deux choix laissent franchement à désirer...
En bref, je pense que quoi qu'il advienne je continuerai comme cette année: France2 pour les quelques matchs diffusés et le reste du temps du streaming, qui bien que de mauvaise qualité vidéo a l'avantage d'être gratuit (et pas très légal, mais bon les diffuseurs font bien des trucs illégaux alors pourquoi pas nous?)

  • jumisao
    20986 points
  • il y a 6 ans

Niveau visibilité, audiences et compagnie, je ne pense pas me tromper en pensant que Canal serait mieux.

Ce qui me dérange le plus dans ce supra découpage du top14, c'est qu'on peut parfaitement imaginer devoir se coltiner 3 abonnements différents si on veut tout voir. Rien n'empêche, par exemple, d'avoir le choix 1 sur canal, les choix 2, 3 et 4 sur bein et les 3 derniers matchs sur eurosport.

Bref, je trouve cela stupide d'avoir morcellé le championnat.

  • Fanch
    20575 points
  • il y a 6 ans

Du moment qu'il y a Isabelle...

Outre le fait que je n'ai pas envie de donner de l'argent à l'arme de communication de cette grande grande démocratie qu'est le Qatar, et bien que C+ puisse également être considérée comme l'un des grands prédateurs de notre PAF, je précise qu'il existe une solution, soufflée par l'installateur en bas de chez moi : C+ propose chaque année des offres de bienvenue de 6 ou 9 mois avec des engagements de 12 mois. Si vous avez deux comptes en banque avec votre épouse, rien de plus simple que de résilier chaque année pour repartir sur une nouvelle promo. Et, en demandant l'option double décodeur, qui ne vous coûtera en plus que la location du 2ème, vous pouvez le faire avec un pote et partager le coût de l'abonnement. Donc, espérons que C+ fgagne cette bataille

Entre les joueurs qui changent de club, les clubs qui changent d'entraineurs, les matchs qui risquent changer de chaîne, je m'y perds un peu.
Avec tout ça, j'espère qu'il me restera quand même la radio, ou que mon bistrotier préféré prendra la bonne chaîne.

Le rugby et le capitalisme n'ont jamais fais bon ménage enemble !

  • sylche
    37658 points
  • il y a 6 ans

Je vais voir les matchs dans les pubs alors pour moi la guerre de droits n'a pas vraiment lieu 😉
Ceci dit, les commentateurs being, les cadrages et la réactivité de la régie... sont autant de faire-valoir pour les techniciens de canal

  • lolo64
    5386 points
  • il y a 6 ans

A titre perso j'aimerai que ce soit canal qui remporte l'offre rien que pour la visibilité du rugby et le fait qu'avec le même abonnement on peut également suivre des séries, des films... contrairement à bein
Après je me demande si bein aura les moyens matériels pour diffuser l'ensemble du top 14, en effet il est marqué que les matchs de choix 5 à 7 (ceux habituellement diffusé sur rugby+) ne peuvent pas être diffusé en différé, hors si je ne me trompe pas c'est ce qu'il se passe pour certains matchs de foot, j'ai donc peur que l'on se dirige par un co diffusion avec les matchs de premiers choix sur bein et les autres sur canal

Ce qui est étonnant, c'est l'augmentation des prétentions de la Ligue alors que sur les 3 ou 4 dernières années, la fréquentation des stades stagnent (en gros, 13200 spectateurs/match, chiffres LNR). On a plus de stars, payées plus chères pour (soit disant) plus de spectacle mais pas plus de spectateurs. Ne parlons pas de la locomotive du XV de France qui est un peu asthmatique en ce moment, alors que c'est le seul véhicule susceptible de tirer ce sport en dehors de ses bastions traditionnels.
Je crois que la LNR se voit un peu belle... La chute risque d'être sévère (et je ne parle pas du futur grand stade au milieu des betteraves!).

  • tom4995
    16836 points
  • il y a 6 ans

Ceux quo se plaignent de la qualité autour des matchs diffusés sur BeIn doivent se rappeler que la chaîne commence juste à investir sur le marché du rugby contrairement à Canal. Laissons leur leur du temps, et vous verrez que ça sera tout aussi bien que sur Canal.

  • JoB
    3089 points
  • il y a 6 ans

Si bein remporte le TOP14, ne vous inquiétez pas, les commentateurs et autres spécialistes (réalisation, montage.....) suivront. C'est ce qui s'est passé avec le foot.

Après c'est sur qu'il faut que les retransmissions proposées par bein soit meilleures que celles de la champions cup. (rien que par rapport à bein3/numericable). Et ils auraient intérêt à dédier une chaine uniquement au rugby.

Salut Areuh83,

Numericable diffuse BeIn mais faut quand même raquer, c'est pas compris dans le forfait.

100% d'accord avec ton analyse...
Y'a plus qu'a prier très fort...

En même temps nombreux sont les gens abonné à Canal avant cette guerre des droits TV. Les audiences seront à mon sens bien plus représentatives l'année prochaine lors que nous auront tous choisis notre camp en ayant tous les tenants et aboutissants.

Malheureusement la ligue se fout de notre gueule et va découper l'offre pour ramasser un max. Donc au final si on veut tout voir se sera an payant deux abonnement..

Je n'ai qu'un mot : enfoirés de résidus de crème de bite d'âne.

Canal + a une approche de qualité (réalisation, émissions périphériques parfois décalés, commentateurs plutôt bons dans l'ensemble et un peu de glamour). Cette chaîne qui est là pour faire de l'argent bien entendu, traite de mon point de vue, le rugby de façon honorable. Bein s'inscrit dans une logique de concurrence agressive. On achète tout pour asphyxier le concurrent avec des moyens démesurés et ensuite on fera le tri en voyant ce qui rapporte. Le sacro-saint football sortira gagnant. Le rugby moins porteur surtout sur les affiches courantes sera moins bien traité.

  • areuh83
    24576 points
  • il y a 6 ans

numericable par exemple, diffuse bein mais pas bein3 sa chaine dédiée rugby et pour un prix de 13€. Les commentateurs sont euh... pas terribles et la réalisation est juste bas de gamme. Il n'y a que le prix qui est intéressant, pour les footeux c'est le top car y a un choix énorme.Et canal c'est pas cher, la première année, avec des offres à 19€ en ce moment.

Totalement pour canal + ! Presque la totalité des avantages reviennent à la chaine française, même en cas d'offre inférieure à celle de beIN, la plus grande visibilité pourrait rapporter plus gros à l'avenir, mais je doute que nos chers dirigeants de la LNR soient intéressés par autre chose que leur porte-monnaie...

Derniers articles

Sponsorisé News
News
News
Transferts
News
News
News
Vidéos
Arbitrage
Transferts
News