Arbitrage. Essai de pénalité, en-avant, etc. Les supporters crient au scandale après UBB - Stade Français
En demi-finale de Top 14, plusieurs supporters du Stade Français se sont offusqués de diverses décisions arbitrales ou d’absence de décisions. (Canal+)
En demi-finale de Top 14, plusieurs supporters du Stade Français se sont offusqués de diverses décisions arbitrales ou d’absence de décisions.

Après une saison régulière remarquable, les amoureux du Stade Français espéraient sûrement revoir leur équipe en finale. Cependant, les Bordelo-béglais leur ont enlevé ce rêve en s’imposant 22 à 20 au Matmut Atlantique, durant la seconde demi-finale de Top 14, ce samedi 22 juin.

RÉSUMÉ VIDÉO. Des mauls au superbe essai de Bochaton, l'UBB a mis la marche avant face au Stade Français !RÉSUMÉ VIDÉO. Des mauls au superbe essai de Bochaton, l'UBB a mis la marche avant face au Stade Français !

Au-delà du niveau de jeu affiché par les deux formations, de nombreuses décisions arbitrales ont agacé les fans de la Capitale. Entre autres, un essai de pénalité, oublié selon certains, est ciblé sur les réseaux sociaux.

Ainsi, en toute fin de rencontre, le Stade Français organise un maul dans les 5 derniers mètres du camp parisien. Cependant, le joueur de l’UBB Cyril Cazeaux tente d’attirer certains parisiens vers le bas et met son corps en obstruction, faisant logiquement trébucher l’ensemble des joueurs présents dans le regroupement parisien.

RUGBY. TOP 14. Cette fois-ci c'est la bonne pour l'UBB qui retrouvera Toulouse en finale !RUGBY. TOP 14. Cette fois-ci c'est la bonne pour l'UBB qui retrouvera Toulouse en finale !

À ce moment-là (80ᵉ+4), Pierre Brousset sort un carton jaune à destination du deuxième ligne. Dans la foulée, les supporters, qu’ils soient roses ou rouge et bleu, s’imaginent l’officiel enchaîné sur un essai de pénalité qui envoie les Parisiens en prolongations. Cependant, il n’en fut rien.

Face à cette situation frustrante qui a provoqué l’incompréhension de beaucoup, le Rugbynistère a fait appel à son arbitre maison, Dédé Puildébut, pour analyser ce passage et la décision de Pierre Brousset. Selon lui, la réaction de l’officiel est cohérente par rapport au cheminement de pensée induit par le règlement, mais peut être débattu :

Cette situation est discutable. La question est : « Sans la faute, un essai aurait-il été probablement marqué ? » La dynamique du maul n'est pas très franche, même s'il avance. La situation est encore défendable. Par contre, la faute est cynique et proche de la ligne d'essai, le jaune est incontestable L'essai de pénalité ou pas, là, c'est plus contestable. Personnellement, je trouve que la décision de l'arbitre est ok.”

VIDÉO. ''On gagne et on perd ensemble'', Joris Segonds en larmes pour son dernier match au Stade FrançaisVIDÉO. ''On gagne et on perd ensemble'', Joris Segonds en larmes pour son dernier match au Stade Français

À d’autres moments du match, des supporters parisiens ont usé les ressorts de leurs canapés ou les sièges du Matmut Atlantique. Entre autres, sur le troisième essai bordelo-béglais, beaucoup voient un en-avant de Damian Penaud sur la passe pour Pierre Bochaton (56ᵉ). Question d’inertie, de positionnement des mains, etc. Là encore, la décision est sujette à interprétation et Pierre Brousset a pris sa décision en conséquence.

De la même manière, un possible plaquage haut sur Rory Kockott a également fait parler sur les réseaux sociaux. Face à toutes ces situations de jeu, le manager du Stade Français Laurent Labit a évoqué “beaucoup d’incompréhensions et décisions difficiles”, en conférence de presse.

Kockott, le suspense, la tristesse de Segonds, la demie Paris/UBB a été vécue avec passion par les supportersKockott, le suspense, la tristesse de Segonds, la demie Paris/UBB a été vécue avec passion par les supporters

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

ah oui tient, j'avais pas vu cette passe en avant

apres, ya aussi un plan furtif ou on voit Kockott agoniser (mais une tres longue action continue) qui aurait value de revenir dessus pour voir ce qu'il s'etait passé (placage haut apparemment), mais faut aussi dire qu'avec tout le cinema qu'a fait Kockott avant cette action (je l'ai trouvé insupportable perso), je comprends bien que l'arbitre peux pas passer tout son match a s'occuper de lui toutes les 2 minutes

sinon, match pas terrible du SF quand meme, surtout des lignes arrieres. Petit niveau

Derniers articles

News
Transferts
News
Vidéos
News
News
News
News
News
News
News