XV de France : quel montage et quel délai pour les contrats fédéraux ?
XV de France : quel avenir pour les contrats fédéraux ?

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Quel avenir pour les contrats fédéraux, annoncées par Bernard Laporte sur le plateau de Stade 2 ?

VIDÉO. Soutenu par les joueurs, Bernard Laporte veut 40 joueurs sous contrat fédéralL'annonce de Bernard Laporte fait grand bruit. Le président de la Fédération Française de Rugby veut mettre en place les contrats fédéraux, serpent de mer du rugby tricolore, et surtout considérés à ses yeux comme LA solution pour faire rattraper son retard au XV de France, à la peine face aux grandes nations mondiales. Le but de ces contrats ? Lier les joueurs à la Fédération pour mieux les préparer aux échéances internationales.

Quid des joueurs ? Laporte l'a dit : ils sont d'accord. Un accord qui a d'ailleur surpris lors du banquet officiel d'après-match, comme le révèle L'Equipe. Le journal explique que les internationaux tricolores ont signé - à Nice, lieu de leur stage - "une nouvelle convention financière les liant à la FFR." Toujours selon L'Equipe, les négociations ne datent pas d'aujourd'hui, puisque Provale discute avec la Fédération depuis plusieurs semaines. Quatre cadres des Bleus ont également été consultés : Guilhem Guirado, Louis Picamoles, Damien Chouly et Yoann Maestri.

Les clubs ne traiteront pas avec la Fédé 

Bernard Laporte ne souhaite pas négocier avec la LNR et son président Paul Goze, mais directement avec les formations de Top 14. Problème : ces dernières sont onze à s'y opposer, comme le déclare René Bouscatel via Le Midi Olympique :

Je suis naturellement opposé à la demande de Bernard Laporte, comme d’ailleurs la quasi totalité des clubs, puisque nous sommes onze clubs sur quatorze à nous être engagés par écrit à refuser de négocier avec la FFR. C’est à la Ligue de le faire. À elle de faire connaître notre opposition à ce projet. C’est donc nul et non avenu. Laporte nous fait des effets de manche.

Le président du Stade Toulousain semble soutenu par l'ASM Clermont, principal pourvoyeur des Bleus. 

Pour rappel, ce système existe en Nouvelle-Zélande et en Irlande (provinces), mais pas en Angleterre (clubs) où la Fédération indemnise les clubs de Premiership pour les mises à disposition des internationaux.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Laporte aurait-il remis cette idée de contrat fédéral sur la table hier si le XV de France avait gagné en Irlande ? Pas si sûr... Pour le reste, d'accord avec beaucoup de commentaires ci-dessous soulignant que la racine du problème du rugby français est plus profonde qu'une simple histoire de disponibilité des joueurs, et qu'elle nécessite donc des réformes plus poussées : imposer un quota de joueurs français par club et par feuille de match en top 14 et pro d2, supprimer les jokers médicaux afin que les blessés longue durée soient remplacés par des espoirs du club... Il serait de bon ton de réfléchir également à intégrer l'apprentissage du rugby dès le plus jeune âge à l'école. Bref, sortir de l'effet de manche et lancer une vraie réflexion sur la formation des joueurs français de demain. Pas gagné avec Laporte, je le crains...

Favoriser des contrats fédéraux, soit, mais ces derniers ont été mises en place dans un système bien particulier, le système de provinces.

En France nous n'avons pas de provinces, donc ces contrats fédéraux, s'ils ne sont que des contrats fédéraux (mise à disposition des joueurs pour l'EDF), ne régleront aucun de nos soucis. Ah si... Un seul... Moins de blessures, vu que les heureux élus jouerons moins.

Comme l'a très justement fait remarqué MARCFAN (et Bernie), il y a un petit problème arithmétique entre nous et les irlandais; d'un côté 13 000 licenciés et la 4ieme nation mondiale avec des jeunes qui immergent et qui performent, et de l'autre une masse de 180 000 licenciés et la 8ieme nation mondiale sur le déclin.

Et ça marche aussi, et SURTOUT, avec les néo-Z.

Et quelle est la différence entre eux et nous ? Les échelons inférieurs, la formation, le projet global et la protection de leur championnat qui évite l'apport massif et systémique de joueurs étrangers.

Le contrat fédéral (au sens ou il doit être entendu) est à des années lumières de cette prise de conscience, la réponse n'est pas le gaspillage d'argent.

Aucun intérêt, l'Angleterre s'en passe et c'est la deuxième nation mondiale derrière les Blacks .... Ce système n'est pas adapté pour la France, nous n'avons pas de provinces ! Il faut chercher ailleurs ...

Quand on voit les carences individuelles de certains joueurs, ce n'est pas la mise en place de contrat fédéral qui poussera tel ou tel à avoir une passe des deux cotés ( sans parler sur un pas ! ) , mais plutôt le travail à fournir avec son club..... donc la formation, et ce dès la base...... Aujourd'hui les mini poussins font des rucks et "bridgent", au lieu de courir dans tous les sens et de jouer les intervalles..... Dans 10 ans, ils boufferont de la muscu et ne sauront toujours pas faire une passe, mais ils prendront "90/100/110" à la presse ! et là, on fera quoi ???? Des golgoths sans technique et sans "bulbe" ????

Je ne vois pas ce que ça va changer : les joueurs n'auront pas plus de technique individuelle et ne seront pas plus capables d'enchaîner de longs temps de jeux. Bref, le problème c'est le jeu proposé par le Top 14, l'état de la formation et la chance que l'on offre aux jeunes.

Si on n'améliore pas ça on va se retrouver avec des mecs sous contrats mais qui n'auront pas le niveau international donc bon ...

Après si l'intérêt du contrat fédéral c'est seulement de ne pas les faire jouer tous les matchs du top 14 pour qu'ils soient frais, ok, mais je ne vois pas en quoi ce sera intéressant pour le niveau général de l'équipe.

  • Kad Deb
    29805 points
  • il y a 3 ans
@Les Courses En Travers

Dans son intervention sur France 2, Laporte parle également de limiter les non sélectionnables à 5 par feuille de match et d'un plan pour améliorer la formation. Il ne s'est pas limité à la question des contrats fédéraux.
Quant à dire qu'avoir au moins autant de temps de préparation et de récupération que les autres grandes nations ne sert à rien, j'ai du mal à comprendre. Les entraînements ne permettraient pas d'améliorer la stratégie collective et la technique individuelle ? Ah bon...

@Kad Deb

ce qui manque surtout à l'EDF c'est une intelligence situationnelle et une capacité pour certains de décider un changement de tactique en cours de jeu, pas d'avoir plus de préparation !

  • Kad Deb
    29805 points
  • il y a 3 ans
@noComment

Ce serait bien de lire avant de répondre. J'ai écrit que l'EdF ne peut pas rivaliser en ayant moins de temps de préparation que les autres grandes nations. Il n'est même pas question d'en avoir plus. Les Bleus pourraient être aussi forts que les AB en travaillant moins qu'eux : ben tiens ! C'est tellement logique...
Quant à l'intelligence situationnelle, ça tombe du ciel ? C'est un don à la naissance ? Demande à Villepreux qui est un spécialiste si ça ne se travaille pas.

Les contrats fédéraux... En soit, pour le concept, oui. Mais quid de la réalisation ? Il y'a encore énormément d'interrogations à ce sujet et BL n'a pas dit grand chose pour l'instant.
Perso, je trouve l'idée bonne, mais j'attends de voir quelle forme cela va prendre pour me prononcer.

Je suis favorable si on fait un vrai calendrier. Top 14/Championnat anglais, celte durant la même période. Ensuite VI nations avec donc les contrats fédéraux. Puis Coupe d'Europe. Et enfin, test matchs avec contrats fédéraux. (Avec les plages de préparations adéquates).
Là oui.
Ps : on peut même rajouter une sorte de Coupe de France pour faire jouer les rugbymans non sélectionnés durant les périodes internationales.

On a un peu l'impression qu'il veut faire des contrats fédéraux pour le principe, parce que ça marche chez d'autres.

Avant de lancer la machine ça serait bien de voir comment on pourrait organiser tout ça avec les clubs et la Ligue sinon ça n'a aucun sens.
Pour ça je suis un peu sceptique, des contrats fédéraux juste pour faire comme les voisins ça ne mènera à rien, surtout si la quasi totalité des présidents de clubs est contre. J'aurais plus tendance à vouloir m'inspirer du modèle Anglais qui semble plus proche du notre et tout à fait performant.

  • Heooo
    3840 points
  • il y a 3 ans

Concrètement je ne pense pas que ce soit faisable dans le système actuel. Il me semble que la solution la plus logique sur le plan sportif c'est de passer à un Top 12 avec suppression du match de barrage, donc plus (ou presque) de doublons et un groupe de 30-32 joueurs laissé intégralement à disposition du XV de France durant les tests de novembre-juin et le 6 nations, sans pour autant désavantager les clubs pourvoyeurs d'internationaux. Ensuite, une réforme de fond concernant la formation (là il y a du boulot). Et enfin : imposer un nombre de 15, voir 18, joueurs issus de la formation française ET sélectionnable en EDF sur chaque feuille de match pour les équipes de Top 14 (qui deviendrait top 12) et pro D2. Certains de ces points sont dans le programme Laporte et je pense qu'il devrait les mettre en place avant de penser à des contrats fédéraux.

Les U20 sont a 90% a disposition de la FFR... quand on voit le resultat...

@FrancoisUST

C'est exactement cela. Prendre le sujet par le seul bout des contrats fédéraux c'est de l'électoralisme et non une proposition d'un gars responsable. Voilà ce qui arrive à élire un populiste.

@FrancoisUST

Pourtant il y a de très bons joueurs, Retière en tête.

@Jaliber

Oui, mais Retiere joue souvent avec La Rochelle, joue a 7. Moi je vois bien le N'Tmack aller faire du 7s pendant une saison. Ca lui fera une caisse, bon travail de passe, plutot que de se faire chier jusqu'a 22 ans avec les espoirs. Mais ca passe par une politique globale.

Perso, je ne sais pas si les contrats FFR seront la solution, mais je ne suis pas non plus fermé à l'expérimentation. Par contre, ce qui me dérange ici, c'est le fait de faire signer les joueurs un document qui les engage à soutenir le projet, et à bien médiatiser cela, ce qui les place en porte à faux vis à vis de leurs présidents de club, en tout cas pour la plupart.

C'est une bonne solution mais je suis contre car je pense qu'on peut y arriver par des moyens plus souples pour les clubs telle que l'est la mise à disposition actuelle. Il faut faire un pas vers les clubs pour qu'ils acceptent les quotas, d'investir dans la formation. L'Angleterre est un exemple plus pertinent que l'Irlande.
Néanmoins

Quand allons-nous évoluer et arrêter de ne penser qu'à sa geule

Il y a d'autres reformes à faire avant cela, comme encourager REELLEMENT, les clubs à former, limiter davantage le nombre de joueurs non sélectionnables (et pas JIFF) en équipe de France ECT... Il faut se calquer sur l'Angleterre et non pas l'Irlande qui a un système de provinces.
Et soit dit en passant, je ne comprends pas que la défaite contre l'Irlande fasse couler autant d'encre: on perd sur le trrain de la deuxième meilleure nation d'Europe avec un écart de 10points sachant que leur essai est non valable. Ils étaient plus forts. On va dans la bon sens en organisant des stages avant les matchs et en empêchant les internationaux de jouer pendant le Tournoi. Mais ce n'est que la première année qu'il y a ce système... il faut laisser du temps à Guy Novès et son équipe.

@Jaliber

Bien d'accord. On se plaint du match contre l'Ecosse car on gagne sans convaincre alors qu'en face, y a quand même des clients qui font tomber Irlande et Galles. On se plaint du match face aux rouquins, prenables mais expérimentés et supérieurs, faut pas se leurrer. Donc oui, il faut laisser le temps au temps.

Et puis, j'ai l'impression que, comme souvent, on cherche à se précipiter pour changer les choses donc on brûle les étapes. Le changement passerait probablement par une évolution des mentalités dans un premier temps, mais "pensée" et "rugby", avec au milieu "argent" c'est le genre de cocktail qui donne vite mal à la tête...

Derniers articles

Vidéos
News
News
News
News
Pro 14 - Les Kings vont disparaître

22 septembre 2020 à 08:54

News
Vidéos
News
Vidéos
Vidéos
Vidéos