XV de France - Dans quels domaines ressent-on la patte Fabien Galthié ?
Fabien Galthié a amené plus de libertés et de vitesse dans le jeu français.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Depuis le début de la préparation, l'apport de Fabien Galthié est plébiscité. Mais est-ce vraiment réel sur le terrain même après seulement deux matchs ?

Depuis l'annonce de l'arrivée de Fabien Galthié dans le groupe de XV de France, tous les joueurs sont unanimes : la touche Galthié se ressent. La communication du XV de France, des joueurs, du staff et de la FFR est également claire sur ce sujet, notamment sur la préparation physique intense que les joueurs ont subi. Mais cet apport est-il réel ? 

Les habitudes

Comme l'a déclaré le Midol, tout a été repensé jusqu'à l'échauffement où les routines ont été modifiées, "les avants passant même quelques minutes à revoir leurs relances de jeu en compagnie de la charnière." L'étonnement est venu sur le protocole post-hymne, où les joueurs ont également changé leurs habitudes en bondissant sur les boucliers mis à leur disposition. 

XV de France : les Bleus s'imposent face à l'Ecosse, quels sont les enseignements à tirer ?XV de France : les Bleus s'imposent face à l'Ecosse, quels sont les enseignements à tirer ?

Le système de jeu

Le système de jeu ne semble pas avoir énormément évolué, mais sur le premier match des Français les soutiens au porteur de balle semblaient plus présents, notamment sur l'essai de Maxime Médard avec du jeu autour de Camille Lopez. Cependant, peu d'attaques en première main derrière touche et mêlées, ce qui donne au jeu français une ombre brouillonne encore. Lors du deuxième match, les Bleus ont présenté deux visages différents. Celui de la première mi-temps avec des avants mobiles et une défense agressive, mais encore une fois avec des éclairs de génie seulement en ballon de contre ou de récupération. 

Le rôle des ailiers

Dans la ligne arrière, les ailiers sont beaucoup plus présents et disponibles derrière les centres, assurant des ballons propres pour Antoine Dupont. En défense, on a pu voir Damian Penaud monter plusieurs fois en inversé pour couper les extérieurs, mais la stratégie et l'application ne sont pas encore au point à l'image de la percée écossaise à Nice où Wesley Fofana n'est pas agressif et crée un décalage sur la montée, obligeant Damian Penaud à se faire aspirer par le centre qui libère les bras pour son ailier. L'organisation du triangle de derrière s'en ressent avec Camille Lopez et Maxime Médard assurant le troisième rideau, bien aidé par un Aldritt en forme. 

Penaud a inscrit le premier essai grâce à ses montées fortes.

"Qu’est-ce qui a changé depuis l’arrivée de Fabien Galthié au sein du staff ? Tout est plus clair aujourd’hui, plus carré. On sait exactement ce qu’on doit faire. Il n’y a aucune place pour le doute. Et c’est primordial, surtout si l’on veut être performants en défense", explique Gaël Fickou dans les colonnes du Parisien.

XV de France - les Bleus s'inclinent en Ecosse, quels enseignements en tirer ?XV de France - les Bleus s'inclinent en Ecosse, quels enseignements en tirer ?

Sur cette action qui peut être gérée avec une défense glissée, le capitaine Guilhem Guirado décide de monter fort et d'offrir une situation de déséquilibre défensif aux écossais.

Les Écossais jouent parfaitement et avec une passe sur un pas, Guilhel guirado est éliminé et laisse son coéquipier face à un deux contre un en bout de ligne.

Une fois le deux contre un d'école joué par les Écossais, on remarque que le numéro 9, Antoine Dupont ne fait pas le second rideau. Il a souvent été à l'aile opposée de l'action à la place de son ailier. 

Le pied

C'est la grosse surprise de ces deux premiers matchs de préparation, le jeu au pied français a évolué depuis le dernier tournoi des Six Nations. On a pu voir des sorties de balles en box-kick d'Antoine Dupont beaucoup plus longues mais surtout qui sortent en touche. Camille Lopez a également cherché les zones libres et utilisé du jeu au pied de pression avec ses ailiers souvent à la lutte à la retombée. Une belle évolution dans une Coupe du monde qui sera certainement orientée vers la précision du jeu au pied.

Sur un box-kick bien de pression ajusté par Antoine Dupont, Raka peut mettre la pression à Finn Russell malgré le mur écossais pour le gêner. Derrière, on voit qu'il est soutenu par trois joueurs bien en ligne, mais seulement 10m autour de la retombée du ballon. La ligne n'est pas formée sur le large.

Sous pression, l'ouvreur écossais relâche le ballon, bien récupéré par Raka et bien soutenu par ses trois joueurs en retrait. Gaël Fickou éjecte le ballon vers Camille Lopez qui impulse de la vitesse. Mais le jeu des Français a évolué là où il y a quelques mois ils auraient utilisé le bloc de 3 joueurs pour affronter la défense.

La suite, on la connaît. Sofiane Guitoune hérite d'un bon ballon même si Camille Lopez peut encore fixer un peu plus. Mais les jambes du centre toulousain font la différence pour l'essai de Damian Penaud. Tout est venu d'un bon jeu au pied derrière un ruck d'Antoine Dupont associé à une sortie de balle très rapide. 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • spir
    17561 points
  • il y a 10 mois

"Dans la ligne arrière, les ailiers sont beaucoup plus présents et disponibles derrière les centres,..."

Ah, on comprend pourquoi y sont pas sur leur aile pour la "rush defence inversée", d'où les essais qu'on encaisse ainsi !
@MoiJeFabienTheGenius

  • spir
    17561 points
  • il y a 10 mois

"XV de France - Dans quels domaines ressent-on la patte Fabien Galthié ?"

Ha, ha !

  • Yonolan
    73573 points
  • il y a 10 mois

Je me suis toujours posé la question : mais qu’allez faire Galthié dans cette galère ?
C’est quand même rarissime (sans précèdent même) que le remplaçant nommé officie avec son prédécesseur ; on trouverait ça logique dans le cas d’un membre de l’équipe en place, mais là… et soi-disant dans un rôle subalterne
Et que dire du staff pléthorique ? faut-il y voir comme certains le pensent un nouveau témoignage du coté dispendieux de cette gouvernance ?
On sait que c’est Bernie qui l’a imposé avec un Jacquot pas tout à fait d’accord (euphémisme) et une communication sur le sujet qui a patiné au début pour ensuite délivrer le message voulu par la direction ; une volonté politique de Bernie plus qu’un constat terrain assumé ?
Je sais que certains sont des partisans du fait de dire que si l’EDF s’en sort ce sera grâce à Galthié et elle échoue à sortir de poule ce sera la faute de Jacquot …. Mais cela me semble un peu court et de toutes façons il y a des coups possible à prendre qu’on le veuille ou pas ..
En effet soit Galthié a le pouvoir d’imposer sa stratégie, soit il ne l’a pas ..c’est aussi simple que ça ; donc soit il est responsable, soit c’est juste un faire-valoir ou un quidam dans ce staff outrageusement gonflé
Alors pourquoi faire courir ce risque à celui qui va prendre ensuite les rênes pour 4 années de plus ? avouons que ce ne serait pas l’entame la plus sereine … et pourquoi Bernie prendrait-il le risque de mettre ainsi en difficulté ?
D’autant que ce brave Bernie dans son intervention après le premier match contre l’Ecosse, déclarait (je cite) « Le résultat contre l’Ecosse, ce n’est pas l’apport de Fabien Galthié. Celui qui parle aux joueurs, c’est Jacques Brunel. Son intelligence a été d’être allé chercher Fabien. » Donc une volonté de réaffirmer que Galthié reste un subalterne et qu’il n’a pas les clés du camion…. Mais alors pourquoi l’avoir envoyé là ? il doit bien y avoir une logique ..
Celle d’un Galthié qui aurait les rênes en sous-main en laissant parader Jacquot ? ce que ce genre d’article semble accréditer en parlant de la patte Galthié ? quitte si l’EDF a un parcours honorable à ce que Bernie revienne sur ses mots (bon ça c’est monnaie courante avec lui) et nous explique que face à la situation il a pris les mesures qu’il fallait en fin stratège ?
Possible oui
Mais j’ai envie de creuser une autre piste
Nous rentrons dans une année électorale pour lui
Son bilan est très contrasté avec de nombreuses casseroles
Il y a eu depuis son arrivé 4 jugements de justice ; 2 en justice prud’homale qui ont coûté un bras
Paul De Keerle directeur financier viré à l’arrivée de Bernie sans motif valable ; cout pour la FFR 280 000 eur . ; Guy Noves 1008000 eur ; bon au passage pour quelqu’un qui ne voulait rien couter au rugby amateur..ca finit par faire un joli salaire sans compter les frais d’avocats…
2 procès en diffamation de la FFR contre l’Equipe ; la FFR a été déboutée …et n’a pas fait appel ce qui est symptomatique Pour le tribunal, je cite "ces déclarations crédibilisent non seulement l'existence du contact téléphonique mais aussi sa teneur, à savoir dire à l'instance disciplinaire de ne pas s'acharner dans les sanctions, ce qui peut légitimement laisser penser à l'existence de pressions".
Ben oui pour juger de la diffamation, il faut se faire une opinion sur le fond …
Donc pas rose au niveau judiciaire : Bernie 0 justice 4 ; reste toujours en cours l’enquête du PNF comme une épée de Damoclès ; on sait que la nouvelle direction de celui-ci aura une vision plus , comment dire…politique des sujets et donc là c’est peut-être quitte ou double pour Bernie
Le grand stade ; promesse électorale de ne pas le faire ce qui est recevable ; mais gestion du dossier lamentable (pire que pour GN) qui risque de coûter quelques bras…
Au niveau gestion ce n’est guère mieux avec des comptes d’exploitation négatifs qui font puiser dans les réserves , avec comme seuls espoirs de nouvelles recettes
Résultats de l’EDF sans commentaires avec record de défaites
Tout ça ça commence à peser sur la population des présidents de clubs : ses futurs ( ré ?) électeurs
Alors le maître mot est depuis des mois : maîtriser la communication et surtout plus de vagues et une présence terrain apaisante auprès d’eux …en attendant les futures promesses …
Car Bernie à une vision très stalinienne des choses ; ce dont on ne parle pas n’existe pas, et la façon dont on présente les choses devient la vérité ; et on noircit les autres pour se blanchir ; ainsi que des listes de personæ non gratta
Je passe sur l’épisode des commentateurs imposés, l’éviction des joueurs qui osaient exprimer le vécu…
Mais une coupe du monde humiliante avec des déclarations fracassantes serait un risque majeur pour Bernie
Car on sait tous que lorsque tournoi se passe mal, les joueurs ne veulent pas être des boucs émissaires et que les langues se délient ..
Mais avec le nouveau patron dans l’équipe et des joueurs jeunes aux ordres (qui d’ailleurs sont unanimes dans leurs déclarations …) il devra y avoir une continuité dans la com , d’autant que les seuls anciens sont eux aussi aux ordres
Alors si la patte Galthié était et avant tout aussi là : la comm ?

@Yonolan

Tu présentes vraiment les choses sous l'angle qui t'arrange.
BL a quand même fait économiser 2 millions d'euros à la fédé, vu que Novès en réclamait 3 et n'en a eu qu'un. Les chiffres sont là!

  • Yonolan
    73573 points
  • il y a 10 mois
@Bedaine Barrette

Je ne présente que des faits et des chiffres exacts et vérifiables
BL n'a rien fait économiser à la FFR et surtout pas sur le cas GN ; pour info c''est pas ce qu' on demande qui est à prendre en compte lors d'un procès car c'est quasi toujours surévalué ; et n'oublie pas qu'est venu se rajouter le salaire de JB qui n'aurait pas existé si GN n'avait pas été viré
Si je comprend bien la logique de ton raisonnement pour le Grand Stade les communes réclament 50 millions d'euro ; donc si (par exemple) la FFR n'est condamné qu'à payer 10 Millions, Bernie aura fait économiser 40 ME à la FFR ?
Y a rien qui te parait bizarre ? Donc non désolé mais je ne présente pas sous l'angle qui m'arrange
Les faits sont tétus

@Yonolan

Oups je pensais que c'était clair que mon commentaire était ironique 😅

  • Yonolan
    73573 points
  • il y a 10 mois
@Bedaine Barrette

oups....désolé de ne pas avoir perçu le deuxième degré ....

@Yonolan

Sur le bilan de BL je suis content que tu aïs résumé la situation. Par contre s'il y a bien un domaine où Galthier est nul, c'est bien la com que ce soit avec les joueurs ou avec les journalistes.

Galthier est là pour reprendre le flambeau et donc je pense aussi qu'il a imposé certains choix comme plus de Basta et peut être même Olivon et Guitoune qui sait ?

La raison c'est à mon avis qu'il commence à agir sans pression ausucne. Comme tu le dis si les premiers mois se passent mal il m'aurait payé alors que là il peut bosser sans avoir à rendre des comptes.

Maintenant je crois que le rapport avec BL ne va pas plus loin, je pense vriament queque le futur staff est compétent et complémentaire. Il ne reste plus qu'à savoir s'il pourra appliquer ce qu'il a en tête.

Concernant BL je crois qu'il se sait condamner et qu'il essaye juste d'en profiter et d'en faire profiter avant de partir.

  • Yonolan
    73573 points
  • il y a 10 mois
@coupdecasque

c’était juste une hypothèse donc contestable de penser qu'il cherche à verrouiller la com en interne avec Galthié avec ce montage anciens/futurs qui est pour le moins étonnant
Par contre je ne pense pas que BL se sache condamné même si il a peut-être couvert ses arrières avec sa nomination aux 6 nations ( ou l'attrait de quelques futures opportunités financières comme les chaines cryptées par exemple)

@Yonolan

Tu ne te contredis pas ?

Je ne dis pas qu'il ne va rien faire pour se faire réélire, au contraire. Simplement qu'il sait que c'est mal embarqué donc il verrouille ses portes de sortie.

Je pense aussi qu'on peut être un pourri et croire en ses convictions. Je crois qu'il est sincère dans son envie de faire évoluer le rugby et que Galthier sera un peu son "testament". Ca n'enlève en rien toute les saloperie qu'il a fait mais ça nous rappelle qu'il peut y avoir du bon dans chaque homme.

  • Yonolan
    73573 points
  • il y a 10 mois
@coupdecasque

non je ne me contredis pas ; je dis juste que la piste que j'ai creusée est une hypothèse donc que chacun est libre de la contester même si je pense que cet objectif de verrouiller la com de l'intérieur est une caractéristique de la mandature de Bernie avec son coté dictateur et je me mêle de tout
Quand a sa vision du rugby, je ne sais pas si elle met au centre l'EdF ou un championnat lucratif
Bernie est pour moi un homme de l'ancien temps qui veut profiter de sa position à titre personnel , qui instaure un royaume de petits copains ett de passe droits ,et qui n'a pas compris la nécessité de transparence et de re-unir la famille du rugby

@Yonolan

Totalement d'accord sur les méfaits de son élection. Cela ne l'empêche pas d'avoir peut être fait en sorte de mettre Galthier et de le mettre sur des bons rails de façon à lui éviter le pire ?

Je crois que même un homme mauvais peut faire de bonnes choses. Dans ce cas c'est la seule chose de constructif que je vois.

  • Yonolan
    73573 points
  • il y a 10 mois
@coupdecasque

Tu sais je ne suis pas un anti Bernie primaire et je trouvais même que lors de sa campagne il avait de bonnes idées
Bien sur des tas de choses circulaient sur lui et comme tout le monde j’en avais entendu ; mais après tout …on ne prête qu’aux riches
Et puis on peut changer
Regardes l’exemple de Yasser Arafat passé d’un activisme sanglant à une diplomatie respectable..
J’avais juste oublié un petit détail : Arafat était un homme de conviction et pas d’argent …
Ensuite j’ai pu juger sur pièces …

@Yonolan

Ne jugeons pas qu'un ensemble. Prenons ce qu'il y a à prendre chez chaque homme. Moi je retiendrais que Bernie, bien que toxique et rétrograde dans sa présidence, a utilisé son pouvoir (dictatorial ?) pour mettre Brunel à la place de Noves puis qu'il a remplacé Brunel par Galthier en mettant ce dernier dans les meilleurs conditions pour réussir.

Pour Arafat, une bonne action n’efface jamais une mauvaise. L'historien rassemble des faits et en donne une interprétation mais ne juge pas, en tout cas pas comme un homme.

  • Yonolan
    73573 points
  • il y a 10 mois
@coupdecasque

Je suis d'accord pour penser qu'une rédemption ne gomme pas les exactions mais ce n'est pas pour autant qu'un homme ne peut pas changer
Au même titre qu'un individu qui a payé sa dette à la société ne lui doit plus rien ; mais il y a des dettes que personnes ne peut rembourser...
Tu peux retenir les bonnes choses que Bernie te semble avoir faites ; comme quand je lis Céline formidable écrivain et que je fais abstraction de son abject coté antisémite et des pamphlets horribles comme son premier : Bagatelles pour un Massacre
Quand on fera le bilan de Bernie à la FFR , il y aura surement quelques bonnes choses je n'en disconvient pas ; mais elle seront noyées par tout le passif à mon avis
Et il n'y aura pas besoin d'un travail d'historien pour s'en persuader

@Yonolan

Faire le bilan de Bernie c'est un travail d'historien, parfois fait par un journaliste mais c'est de l'histoire quand même car la méthode est semblable.

Rien à redire sur le reste à part que j'insiste sur le "semble avoir faites", c'est peut être en effet qu'une impression, nous ne le saurons peut être jamais. Je ne peux pas lui reprocher son côté dictatorial et lorsqu'il prend une bonne décision dire que ce n'est certainement pas lui.

  • Yonolan
    73573 points
  • il y a 10 mois
@coupdecasque

De toutes façons j’espère qu'il ne sera pas ré elu ; ensuite il ne servira plus à rien de s'acharner sur lui ; il rendra ou pas des comptes à la justice
La première tache de son remplaçant sera de rassembler toutes les forces vives du rugby français pour qu'on puisse retrouver une équipe de France ambitieuse et une famille du rugby apaisée ; alors pas de chasses aux sorcières ou exclusions
Et que nos instances ne fassent plus la une des faits divers

@Yonolan

C'est bizarre ça me rappel quelque chose cette idée de fédéré, l'équipe de France toussa toussa...

  • Yonolan
    73573 points
  • il y a 10 mois
@coupdecasque

Tu as raison c’était bien dans son programme ; mais ce fut un mensonge digne de l'ennemi c'est la finance...
Et c'est un grave péché originel car la pire des vulgarités c'est bien de faire rêver des gens à des choses que tu sais que tu ne leur donnera pas ...

  • Kad Deb
    29793 points
  • il y a 10 mois

La patte Galthié, c'est surtout une opération de com'. Le 2e match contre l'Écosse l'a bien montré.
On peut mettre le meilleur entraîneur du monde à la tête de l'EdF, il faudra au moins 2 ou 3 ans avant que ça commence à bien fonctionner régulièrement. Au-delà de la stratégie, il y a le problème des répétitions pour faire naître des automatismes, de la stabilité d'un groupe pour le permettre. Les Bleus en sont encore à chercher une équipe ou un groupe-type...

@Kad Deb

Franchement après une saison de top 14 et une préparation dont le pic de forme est censé être le premier match de coupe du monde, je crois que le premier responsable est la fatigue.

Le second est certainement Brunnel ou le staff car ils n'ont pas fait souffler certains titulaires ou fait assez tourné. Je ne comprend toujours pas pourquoi ils n'ont pas testé au premier match, titularisé au deuxième et fait joué tout le monde au troisième.

Je ne percois absolument pas la patte de Galthié ou de qui que ce soit (si ce n'est dans le choix des hommes ?) qui amènerait qq chose de neuf dans les situations décrites ci-dessus.
1ere image = Montée forte de Penaud. C'est l'attitude qu'il adoptait déjà lors du dernier Tournoi. Y.Huget nous en a gratifié de qqs-unes ces dernières années également. Je reviendrais après sur le bien-fondé de la chose.
2,3,4ème image = Montée en pointe, créatrice de désordre défensif de Guirado. Là aussi il nous en a gratifié de qqs-une ces dernières années...Mais bon,il est vaillant....
5,6,7ème image = Coup de pieds de pression de Dupont (sorry mais le kick in the box, j'ai du mal !) pas plus profond que déjà vu par le passé (à ce propos, le meilleur dans l'exercice est Machenaud,si c'était un nouveau système étonnant qu'on ne l'ai pas encore vu sur le pré !), Raka suivi de 2 soutiens qui met en pression, Fickou n°12 qui ramasse transmet à son ouvreur qui éloigne. Je vois pas bien ce qu'il y a de révolutionnant ? A si peut-ètre que le porteur du n°12 voire 13 ces dernières années n'était pas plus que ça enclin à ètre dans la juste transmission (au début, comme à la fin de l'action) ??? Bref, sur ces images, je ne vois pas nécessairement grand chose de novateur.
Plus généralement, pour ce qui est de la rush défense, ça peut présenter un intérêt certain dans le sens où le point de rencontre idéal se situerait avant la ligne d'avantage et où on réduit le temps imparti à la prise de décision de l'attaquant. Encore faut-il que les choses soient comprises et admises de tous ! Encore faut-il y mettre toute la précision nécessaire. Il est aisé de comprendre que courir vite collectivement alignés est plus diffcile que marcher collectivement alignés ! Sinon, c'est décalage assuré..C'est pour ça qu'à l'occasion d'un précédent post, je disais que la priorité à travailler, c'est le "bien défendre collectivement" !
Pour ce qui est de la montée en pointe de l'ailier (ou du joueur positionné en bout de ligne), là-aussi ça peut présenter un avantage certain dans le sens où on réduit l'espace de jeu pour l'attaque (la zone dans le dos du défenseur devenant par définition inexploitable si parfaitement exécuté ou a minima zone à passe risquée). Y.Huget est pour moi le meilleur pour maîtriser ça, là-aussi étonnant de ne pas l'avoir vu sur le pré lors des 2 premiers matchs ! Mais là, plus encore, ceci necessite précision, sinon, c'est open-bar (y'a personne après pour rattraper le coup) ! Perso, je trouve qu'à partir du moment où on aligne des mecs au centre du terrain et plus généralement dans toute l'équipe avec pas mal de pattes, il est assez judicieux d'envisager des montées défensives rapides, des ailiers en pointe etc...Mais attention, l'envisager plus que naguère ne signifie pas pour autant faire dans le systématique (j'allais dire dans le systémique !). Les grandes nations qui ont validé ces principes le font le plus souvent quand le jeu garde le sens et sur des espaces larges...Sur un espace réduit, avec une forte densité d'attaquants pas grand intérêt si ce n'est se priver de l'opportunité de pouvoir contester.

@MARCFANXV

Il me semble que la rush défense et la défense inversée sont deux choses différentes et complémentaire non ?

Il me semble aussi qu'auparavant l'une ou l'autre n'était l'action que d'une personne, sa décision.

Récemment notre équipe a eu l'air d'en comprendre la nécessité face à la vitesse demandé par le jeu des écossais.

Par contre il est sûr que d'une part ce style n'est pas encore maîtrisé car pas assez de vécu commun et donc de cohésion (encore plus visvle quant on voit les anglais ensuite l'appliquer).

D'autre part les meilleures défenses sont en effet celles qui s'adaptent en lisant ce que veulent les adversaires. J'ai eu l'impression que les français appliquaient bêtement les styles de défenses en fonction de l'endroit du terrain plus qu'en fonction de la configuration du jeu.

  • Flane
    4532 points
  • il y a 10 mois
@MARCFANXV

Sur l'action Lopez, guitoune, penaud ce qui est révolutionnaire c'est que Lopez arrive avec de la vitesse, et avec de la vitesse tout est plus facile. Regardez les anglais qui mettent énormément de profondeur pour en avoir.

@MARCFANXV

Excellente analyse. Tout à fait d'accord avec vous. J'ajouterais une autre point : la fébrilité dans les moments de pression (en attaque ou en défense) qui prouve, selon moi, un gros manque de cohésion et de confiance collective. Ceci me paraît préoccupant à ce stade de la préparation...

Le sourire du jour :
https://lelinzhou.blogspot.com/2019/08/le-sourire-du-28-aout.html

Tirer des conclusions après seulement 2 matchs et de plus contre une Ecosse B voir C ou la France avait donnée de l'espoir et retomber dans ses errances face à une Ecosse A poussive. Prochainement l'Italie c'est pas sur qu'avec de pareil spparing partner ça éclaire notre lanterne.
Je ne sais qui a choisi ces tests,mais peut-être au vu du niveau de EDF on avait pas le choix. Les Anglais se coltine le PdG et Irlande ça a une autre gueule. .

  • AKA
    48716 points
  • il y a 10 mois
@Latruffeduperigord

Le jeu des Anglais a aussi une autre "gueule"! 😉

  • Ahma
    93141 points
  • il y a 10 mois

Plus de soixante sélections en équipe de France, une longue carrière d'entraîneur de Top 14, futur et presque déjà sélectionneur national, et 99 % des amateurs de rubi ne savent toujours pas écrire son nom.
On est bien peu de chose.

@Ahma

rubi ou rubis ou rugby ?

  • Ahma
    93141 points
  • il y a 10 mois
@AH C MOI 52

Pardon, j'ai oublié un r : rrubi.

Dans la moche defense ?

  • Jak3192
    56579 points
  • il y a 10 mois

oui...
si on veut...
C'est sur FG c'est pas pour rien qu'il a été appelé...

Au fait:
question animation offensive:
Elissalde like this.
😂🤣

Au niveau des commentaires TV on sent particulièrement bien l'absence de la Patte Galthié en tout cas.

@Glas.Wegian

Oh Casalbou c'est un bon

@AH C MOI 52

Effectivement, j'ai toujours apprécié ses commentaires.

Je dois dire que c'est un des trucs que je préfère dans le tournoi des 6 Nations : regarder le match considéré comme le moins intéressant du weekend par France TV, pour avoir droit aux commentaires de Cazalbou et Abeilhou. Le match est souvent pas trop mal, et les commentaires pas trop c*ns.

Non pas que la fameuse blague du scooter soit lassante, mais bon...

@Glas.Wegian

Pas une perte !

" Sous pression, l'ouvreur écossais relâche le ballon, bien récupéré par Raka et bien soutenu par ses trois joueurs en retrait. Gaël Fickou éjecte le ballon vers Camille Lopez qui impulse de la vitesse. Mais le jeu des Français a évolué là où il y a quelques mois ils auraient utilisé le bloc de 3 joueurs pour affronter la défense. "

Cette action est l'exemple type du système en 1-3-3-1 qui propose plusieurs sorties:
- Si le ballon est un ballon lent ("slow ball") un joueur du bloc de 3 joueurs vient au près afin de fixer la défense, soutenu par ses deux coéquipiers. Le but est de transformer le ballon lent en ballon rapide ("fast ball")
- si le ballon est un ballon rapide il va au delà du bloc de 3 joueurs. Il peut aller au delà du bloc de 3 joueurs en passant par ce bloc là ou sans y passer.

Le bloc de 3 joueurs est consitué d'un "decision maker" qui doit prendre la décision si le ballon lui arrive (chez les Anglais on retrouve souvent Sinckler dans ce rôle). Lorsque le 10 voit qu'il y a des espaces au large il appelle le decision maker du bloc de 3 joueurs afin que celui-ci lui transmette la balle (le fameux jeu dans le dos), ou alors il appelle directement le joueur faisant office de demi de mêlée (ce qui s'est passé ici).

@Falsounet

Tu traduis toujours en anglais quand tu parles ? « Une baguette (a long thin piece of bread) svp »

@Un riz savant scie

Souvent car j'habite au Canada.
Non là en l'occurrence c'est parce que le terme slow ball et fast ball sont très utilisés dans le rugby.

  • gjc
    5859 points
  • il y a 10 mois
@Falsounet

Oui tactiquement c'est classique, ce qui est intéressant c'est l'exécution. La prise de décision de Fickou est très rapide et sa passe de 15m juste dans le bon tempo pour Lopez est magnifique. Et pourtant ce n'est pas un 9! Ca fait effectivement penser que toute la séquence a été travaillée à l'entraînement.

C'est pas un peu idéaliser le jeu de l'EDF ? Sans blague vous avez réussi à analyser tout ça ?
Vous n'en avez pas oublié un peu ? Rush défense approximative, absence de soutien offensif, rucks approximatifs, mains glissantes, nombreuses approximation, fébrilité, conquête peu efficace en touche ou en mêlée, pas de profondeur dans l'offensive... Alors bien sûr on est en phase de rodage. Galthié il rôde ou il rode ? Telle est la question. Il manque quelque matches de préparation, non ?

...la défaite ?

@Rémi teLamettra

Ah non ça on faisait déjà vachement bien avant qu'il arrive, ça fait partie de nos points forts.

Le Rugbynistère est vraiment un site décalé, non ?

En trois mois Galthier n'aura pas le temps de tout révolutionner, s'il y arrive, mais comme il partait de très loin les premiers effets s'aperçoivent déjà.

Contre l'Italie, la patte Fabien Galtier sera-t-elle al dente ? !

  • gregi
    4743 points
  • il y a 10 mois

J'ai remarqué aussi au niveau de l'intention des attitudes très agressives dans les 10 premières minutes. C'était pas le cas avant.

  • Pianto
    35837 points
  • il y a 10 mois

j'aurais parlé du replacement systématique de l'ouvreur en deuxième rideau, l'utilisation de la rush défense (pas totalement maitrisée).

Le fait que les joueurs soient plus longs et plus précis au pied c'est vraiment grâce à un coach ?

N'est-il pas envisageable de ne pas monter en inversé systématiquement et d'avoir un chef de défense qui annonce ce qu'on va faire en fonction de la position de l'attaque ? Parce que quand Russel était suffisamment en profondeur et qu'on montait en rush inversée, il s'est amusé avec les espaces dans notre dos...

@Pianto

Comme tu le dis, avec cette rush défense combinée à une défense inversée on va se faire tuer dès que le 10 adverse aura un peu de profondeur.

  • AKA
    48716 points
  • il y a 10 mois

Perso, j' ai rien vu! Par contre le match des Anglais...

La touche heu non, la melee heu non plus la combativité dans les ruck non, la liaison avants arrieres non et non, les combinaisons des lignes arrieres ben non. Bon je vois pas ce qu il apporte. Sans ref a qui que ce soit.

"Lors du deuxième match... avec des éclairs de génie seulement en ballon de contre ou de récupération."
N'en a eu des éclairs de génie chez les Bleus en deuxième ? Faut que j'arrête la mousse, les Bleus n'ont des éclairs de génie que quand je vais pisser.

  • epa
    36700 points
  • il y a 10 mois
@lelinzhou

Si tu pouvais prendre un pack de 24 par match de la coupe du monde stp. Plus deux ou trois litre de thé avant, on ne sait jamais.

@lelinzhou

Tu devrais y aller plus souvent, en guise d ' éclairs, on aurait droit à un feu d ' artifice😂😂😂

  • breiz93
    55036 points
  • il y a 10 mois
@lelinzhou

Des éclairs de génie, tout de suite les grands mots, quelques étincelles oui, mais pas plus.

Derniers articles

News
News
Ecrit par vous !
News
Ecrit par vous !
Vidéos
News
News
Vidéos
News
News
Vidéos
News