VIDEO - Coupe du Monde U20 : Ntlabakanye, Pinto, Castro… Focus sur 5 joueurs à suivre de près
L'Anglais Joel Kpoku endosse le costume de leader de sa sélection en Argentine.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Zoom sur cinq profils à potentiels qui vont tenter de mener leurs nations vers un sacre mondial.

Asenathi Ntlabakanye, pilier, Afrique du Sud

Quatre Sud-africains étaient de la partie en France, surclassés lors de l’édition de 2018, et défendront les couleurs de leur pays en Argentine : Buthelezi, troisième-ligne pile électrique, le centre Pretorius, l’ouvreur Coetzer et le pilier Ntlabakanye. Ce dernier, notamment auteur d’un essai lors du match pour la troisième place face aux Blacks, est un client. Pilier droit de 120 kilos, Ntlabakanye est terriblement mobile pour son gabarit : une grosse capacité à mettre de l’avancée alliée à son explosivité en font un véritable atout pour les coéquipiers de Francke Horn. Passé par l’Université de Saint Stithians, désormais chez les Lions, il vit pour l’instant une ascension linéaire et sera à marquer de près pendant la compétition alors que les Springboks défieront l’Écosse, la Géorgie et la Nouvelle-Zélande en phase de groupes. 

Joel Kpoku, deuxième-ligne, Angleterre

Jouer debout et après-contact, créer des points de fixation, maîtriser l’alignement, Joel Kpoku tient toute la panoplie du deuxième-ligne moderne. Titulaire chez les U20 anglais, le joueur des Saracens a découvert le très haut niveau avec son club et inscrit trois essais en cinq matchs de Premiership. Gros combattant, très actif en défense, Kpoku est attendu. Son association avec Alex Coles (Northampton) pourrait constituer la plaque tournante du jeu anglais.

Crédit vidéo : Raw Rugby

Leicester Faingaanuku, ailier, Nouvelle-Zélande

L’ailier néo-Zélandais Faingaanuku a tout d’un crack. Il était de la partie en France, a d’ores et déjà découvert le Super Rugby sous les couleurs des Crusaders et s’impose comme la relève. Redoutable au duel (tant offensivement que défensivement), capable de prendre la ligne d’avantage et de faire jouer après-contact, l’ailier peut également buter. Ses courses tranchantes (à l’intérieur de l’ouvreur ou sur l’aile) font de lui le détonateur de la ligne arrière black et il pourrait mener son pays à un huitième titre mondial en onze ans (depuis que la compétition a changé de formule en 2008). 

Vincent Pinto, ailier, France

Julien Delbouis, Giorgia Beria, Arthur Vincent, Jordan Joseph… Les Français s’avancent sûrs de leur force sur la terre des Pumas, et pourront s’appuyer sur plusieurs individualités, régulièrement alignées en Top 14, et à même de faire la différence. Dans le collectif tricolore, parmi les éléments réguliers, Vincent Pinto est certainement le joueur le plus sous-coté. Lancé cette saison chez les pros avec la Section Paloise (4 apparitions en Top 14, 2 en Challenge), il a réalisé un Tournoi des 6 Nations impeccable. Seul Français à avoir démarré l’ensemble des cinq rencontres, Pinto a planté trois essais et fait ses preuves dans le système de Picqueronies et son staff. Joueur très technique, doté d’une science du timing, il va démarrer la compétition dans le costume d’un titulaire. À lui de jouer.

De Nardi envoie Pinto dans l'en-but pour l'essai du bonus des Bleuets face aux Gallois [Vidéo]De Nardi envoie Pinto dans l'en-but pour l'essai du bonus des Bleuets face aux Gallois [Vidéo]

Juan Pablo Castro, centre (ou arrière), Argentine

Depuis la restructuration du tournoi, les Argentins ont atteint à une reprise le podium d’un championnat du Monde Junior. Sur leurs terres, ils ont hérité d’une poule solide avec les Gallois, les Fidjiens et le tenant du titre français. Juan Pablo Castro a été nommé capitaine de la formation albiceleste qui va tenter de voir le dernier carré. Trois-quarts centre, pouvant également évoluer à l’arrière, Castro est un profil longiligne et costaud, solide au duel, qui évolue à San Juan. La dernière fois que l’Argentine avait été désignée pays hôte, c’était en 2010. Les Pumitas n’étaient pas sorti des poules : Castro et ses coéquipiers sont prévenus, ils ont une mission. 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
Cet article ne contient aucun commentaire, soyez le premier à en poster un !

Derniers articles

Ecrit par vous !
News
News
Blog
News
Ecrit par vous !
News
News
Ecrit par vous !
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News