TRANSFERT. Top 14. Ce Tricolore va-t-il se laisser tenter par les offres mirobolantes du Japon ?
Les internationaux ne sont pas insensibles aux offres qui viennent du Japon.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

L'agent de joueurs Miguel Fernandez rappelle que le Japon est ultra-attractif pour les internationaux en raison des salaires proposés. Un Tricolore pourrait y céder.

RUGBY. Top 14. Après Vakatawa, deux autres Tricolores vers une fin de carrière ?RUGBY. Top 14. Après Vakatawa, deux autres Tricolores vers une fin de carrière ?Wenceslas Lauret joue-t-il sa dernière saison avec le Racing 92 ? Pour l'heure, l'ancien Tricolore n'a pas encore pris de décision quant à son avenir. À 33 ans, il est plus proche de raccrocher les crampons que du début de sa carrière. Néanmoins, le club francilien pourrait avoir besoin de lui lors de la Coupe du monde 2023. Il pourrait donc rester au sein du groupe en qualité de joker médical. Un ultime contrat à court terme avant de dire stop ? Pas sûr. L'ancien joueur de Biarritz pourrait se lancer un dernier défi. " J’aurais peut-être une opportunité de partir à l’étranger. On verra", a-t-il confié à Rugbyrama. Va-t-il exporter son talent aux USA comme avait pu le faire Mathieu Bastareaud avant lui ? C'est plus à l'est que se porte son regard. "J’aimerais un jour découvrir le Japon. J’aime bien la culture." Si le Top 14 est particulièrement attractif en ce moment, le championnat japonais ne manque pas d'atouts pour attirer des joueurs, et particulièrement des internationaux.RUGBY. Le Top 14 est-il le championnat le plus attractif du monde ?RUGBY. Le Top 14 est-il le championnat le plus attractif du monde ?"Il y a peu de matchs là-bas, peu d’argent aussi… (rires) Tous les critères sont réunis pour jouer au rugby." Lauret ne croit pas si bien dire. Si la longueur du championnat est un critère non négligeable quand on joue 30 matchs ou plus en Europe, les salaires proposés au Japon pèse énormément dans la balance au moment de faire un choix de carrière. À l'instar de l'ancien joueur du XV de France Yoann Maestri et de nombreux joueurs de l'hémisphère sud, le Francilien pourrait donc se laisser tenter par le championnat japonais. Il faut dire que les franchises japonaises ne lésinent pas sur les offres. L'agent de joueurs Miguel Fernandez nous apprend via le podcast Entre les Potos sur RMC explique si le Top 14 est attractif, la concurrence du Japon ne doit pas être sous-estimée. "Il y a deux phénomènes qui réduisent le nombre de grandes stars qui viennent en France : le système de JIFF/salary cap, que je mets ensemble, et le championnat japonais qui est 100 fois plus attractif que n'importe quel marché du rugby."RUGBY. Pourquoi aucun match de Coupe d'Europe ne sera diffusé sur France 2 ce week-end ?RUGBY. Pourquoi aucun match de Coupe d'Europe ne sera diffusé sur France 2 ce week-end ?Selon lui, la différence au niveau financier est de l'ordre du X3. Ce qui peut facilement expliquer pourquoi certaines stars optent pour le championnat japonais plutôt que le Top 14. Et on ne parle pas ici que des joueurs en fin de carrière. La proximité géographique fait aussi que de jeunes talents n'hésitent pas à signer en Asie. Des accords auraient été passés entre les fédérations afin qu'ils puissent jouer au Japon avant de revenir participer au Super Rugby. Des facilités qui permettent au championnat japonais d'être toujours aussi attractif. Si de nombreux internationaux étrangers ont rejoint la France et pourraient débarquer en Top 14 après la Coupe du monde, nul doute que le Japon verra également plusieurs stars signer à l'issue du Mondial.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Etant professionnels, les joueurs choisissent ce qu'ils comptent faire de leur carrière. Et si l'un d'eux a envie de s'expatrier au Japon, il a parfaitement raison. Dans "la vraie vie", une personne qui change de boite pour un plus gros salaire, ne soulève aucune question.

@Amis à Laporte

ça fait du bien de le rappeler, certains supporters ont tendance à oublier qu'un joueur pro est un humain comme les autres avec des envies comme les autres, et qu'il a le droit de gérer sa carrière comme il le veut.
Personne ne critique les NZ qui viennent en Europe pour rajouter un voir 2 zéros à la fin de leur salaire, on devrait faire pareil pour les français qui veulent voir autre chose

Derniers articles

Vidéos
Réseaux Sociaux
Vidéos
Vidéos
News
News
News
Vidéos
Vidéos
Vidéos
Vidéos