Ecrit par vous !
L'ASM Clermont voit double avec les frères Lanen
Clément et Thibaud Lanen posent avec la personnalité la plus célèbre de Clermont.
Clément et Thibaud Lanen sont frères jumeaux, et ont signé leur premier contrat professionnel à l'ASM en décembre. Un rêve devenu réalité qui n'est pas prêt de s'arrêter.

C'est à la brasserie The Oval, à deux pas du Stade Michelin, qu'on rencontre Clément et Thibaud Lanen. Deux jeunes hommes de 21 ans qui respirent la confiance, mais inspirent surtout le respect. Et pas la peine de leur tirer les vers du nez bien longtemps, il suffit de parler ballon ovale pour que ces deux-là ne s'arrêtent plus.

Leur histoire d'amour avec le rugby a d'abord été une histoire de famille.

On est né avec un ballon de rugby dans les mains. Notre oncle a joué notamment dans les sélections Midi-Pyrénées, notre grand-père a joué et notre père aussi en Groupe B, dans le club de Rodez. - Thibaud Lanen

Bref, Clément et Thibaud étaient prédestinés à ce sport. Tout a donc commencé à Mende, en Lozère, à l'âge de cinq ans. Et comme un signe du destin, leur premier éducateur a été... leur père. Cela n'a pas empêché les frères à se « tirer la bourre » sans arrêt. « On était tout le temps en compétition, détaille Clément. Mais aujourd'hui ça a changé. Il n'y a plus de rivalité, c'est du soutien qu'on s'apporte au quotidien dorénavant. »

L'ASM une vraie famille

Il faut dire que pour les frères Lanen, tout a été très vite. Être deux a été une vraie force. « On a intégré le centre de formation à 15 ans, et se retrouver à deux a été plus simple pour s'intégrer », avoue Thibaud. Et si les débuts en espoirs ont été un peu compliqués, ils ont été sacré champions de France espoirs en 2018. « On est tombé sur une génération en or et on s'est rendu compte progressivement que l'ASM était une vraie famille », ponctue Clément. Une famille dont les frères Lanen sont dorénavant bien intégrés, encore plus depuis décembre dernier, date de la signature de leur premier contrat pro. Depuis, Clément a joué trois matchs de Top 14 et une rencontre de Champions Cup. Idem pour Thibaud avec un match européen en plus. Mais tout ça n'est le fruit que du travail entrepris par le 2e et 3e ligne. « C'est un peu un rêve devenu réalité », avoue Thibaud. « On se retrouve maintenant avec des joueurs qu'on voyait à la télévision, rigole Clément. Mais ils nous apportent tous au quotidien. »

Notamment Arthur Iturria. « C'est un vrai modèle pour nous, explique Thibaud. On s'inspire beaucoup de son parcours. » Ou encore Alexandre Fischer, retenu cette année par Fabien Galthié pour le Tournoi des VI Nations : « c'est un vrai copain », explique Clément. Sans oublier Morgan Parra : « il nous encourage toujours et nous met en confiance », rajoutent les frères.

Bref, un climat agréable que les frères Lanen mettent à profit au quotidien pour continuer à grandir.

Les pieds sur terre

Même si Clément et Thibaud préfèrent l'ombre pour l'instant, ils n'en oublient pas leurs racines, mais aussi leurs amis. « Ça nous arrive souvent d'aller voir des copains à nous jouer à des niveaux bien inférieurs, explique Thibaud. Mais on essaie de couper un peu avec le rugby. »

Les deux frères sont détenteurs d'un Bac Scientifique. Si Clément a décidé de continuer ses études dans le commerce, Thibaud a lui tenté une année de staps pour faire ensuite un BPJEPS. Il est actuellement entraîneur/accompagnateur des U18 du club de Riom. A côté, ces deux-là aiment beaucoup la nature, voire même la pêche et la chasse. Mais surtout, âgés de 21 ans, et après un rapide passage en U20 développement, les frères Lanen gardent les pieds sur terre. « On vit au jour le jour et on ne se pose pas trop de questions sur notre avenir », pointe Clément. Engagés avec l'ASM jusqu'en 2022, ils savent aussi pertinemment que tout peut aller très vite. De là à envisager d'être séparé un jour sur le terrain... « On a toujours joué ensemble, souligne Thibaud. C'est une vraie force car on se trouve facilement sur la pelouse, parfois on se retrouve à plaquer à deux et on sent que l'autre n'est pas loin. On espère continuer comme ça encore longtemps. »

Et s'ils n'ont pas la prétention pour l'instant de se voir comme l'avenir du club clermontois, ces deux-là auront toujours un bout de leur cœur en jaune et bleu. Quoiqu'il en soit, pour le moment, retenez bien leur nom et leurs visages, vous risquez de les voir de plus en plus fouler les pelouses du Top 14.

Merci à Jessica Fiscal pour cet article ! Vous pouvez vous aussi nous soumettre des textes, pour ce faire, contactez-nous !

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

ça doit surprendre les adversaires "ça y est j'ai évité son plaquage"
"mais comment il fait pour déjà être là mais me plaquer à nouveau??" 😀

Derniers articles

Transferts
Transferts
News
Transferts
News
News
News
News
Transferts
Vidéos
News