France Féminines. Philippe Laurent fait le bilan après le Tournoi des 6 Nations
France Féminines. Philippe Laurent fait le bilan.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Quelques semaines après la fin du Tournoi des 6 nations, Philippe Laurent, entraîneur de l’équipe de France féminine, revient sur ce qui a fonctionné ou pas.
Quelques semaines après la fin du Tournoi des 6 Nations, Philippe Laurent, entraîneur de l’équipe de France féminine de rugby, revient sur ce qui a fonctionné, comme l’intégration de nouvelles joueuses, et sur les erreurs qui ont peut-être empêché les Bleues de remporter la compétition après le Grand Chelem de l’an dernier.

Quel bilan ferais-tu de ce Tournoi des 6 Nations terminé à la deuxième place ?

Nous avons atteint les objectifs de départ. 35 joueuses ont participé eu du temps de jeu, et l'équipe de France a tout de même performé. Quelques regrets à posteriori après l'Italie... forcément.

C'est la seule défaite de l'équipe de France... un peu surprenant non ?


Comme pour l’ensemble des matchs, on souhaitait voir de nouvelles joueuses dans le groupe. L'Italie jouait un match important pour la qualification à la prochaine Coupe du monde. Eu égard le manque d'expérience des joueuses sur le terrain... nous, le staff, avons perdu ce match. Nous assumons cette composition. On a bien sur quelques regrets surtout après la victoire à Twickenham.



Quelles sont les bonnes surprises dans le groupe ?

Nous sommes très satisfaits de la reconversion de Manon André en seconde ligne. D'autres joueuses qui manquaient de temps de jeu comme Elodie Poublan, Laeticia Grand, Julie Billes ont également donné satisfaction. Ces filles ont été exemplaires en termes d'altruisme et ont permis aux jeunes joueuses d'émerger rapidement.

Quelques filles semi-pro à VII ont intégré le groupe en cours de compétition comme Marjorie Mayans. Comment gérer cette situation ?

On nous a demandé de jouer sans les filles du VII pour élargir le groupe d'internationales françaises. Ainsi, aucune semi-pro n’a joué avec nous sur les deux premiers matchs. Nous avons intégré Marjorie au 3e match car Montauban c'est chez elle et que nous souhaitions renforcer le milieu du terrain comme Shanon Izar qui avait besoin de temps de jeu. Le dernier match à Twickenham était important pour le groupe, c'est la raison pour laquelle nous l’avons renforcé de 3 filles (Mayans, Izar, Troncy)

France Féminines. Philippe Laurent fait le bilan après le Tournoi des 6 Nations

Quelles sont les prochaines échéances pour l'équipe de France féminines ?

Une tournée d'automne dont le programme doit être défini dans les jours à venir. Le projet jusqu'à la Coupe du Monde 2017 sera à valider et nous verrons à ce sujet comment gérer les filles qui ont une préparation de haut niveau à faire en étant externalisées (entraînement en club). Le fait d'être ni pro, ni semi-pro, demande une organisation spécifique pour se préparer pour le haut niveau international.

Certains membres de l'équipe de France à XV pourraient intégrer Marcoussis ?

Plusieurs modes de fonctionnement sont à l'étude, on peut envisager que tous ces profils soient rassemblés sur groupe HN rugby féminin, externalisés ou non. On avance... une chose est sure : il faut que l’on travaille.

Les filles de l'équipe de France se préparent-elles différemment des autres filles ?

Oui elles ont pris conscience que pour être internationales, et le rester, il faut s'entraîner davantage que les copines du club même si le niveau du Top 8 s'élève d'année en année. Concrètement, le préparateur physique de l'équipe de France, Jean-Marc Panzou, effectue un suivi chaque semaine.

Comment les joueuses vivent-elles cette médiatisation soudaine ?

La reconnaissance ne fait jamais de mal à personne, sous réserve que la communication soit maîtrisée. C'est un phénomène nouveau, instantané. Il faut apprendre à vivre avec ce paramètre vital mais qu’il faut savoir contrôler. C'est donc bien vécu, il y a beaucoup de fraîcheur et de spontanéité donc pas trop de critiques encore. Les médias sont une opportunité et pas une menace.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Bonjour Ddzzoonn,

Pas de problème, ton cas est particulier, et on va te répondre, on a ton mail 😉

  • ddzzoonn
  • il y a 5 ans

A quelle heure mon commentaire a été modéré ?
Des éléments, des faits, argumentés, expliqués... Je vois pas où est le problème.
Pas d'insultes (je ne crois pas), mais de la critique.
Pour une fois que quelqu'un critique le rugby féminin (autre que "cé pa pour lé meufs"😉 et poc, modéré !
Nickel, ca va vachement aider à faire avancer le débat...
Bref, vous avez mon adresse mail, si vous voulez répondre 😉

le premier constat c'est qu'après avoir illuminé notre été
le rugby féminin a tenu notre hiver !

  • ddzzoonn
  • il y a 5 ans

[Commentaire modéré]

  • sylche
    37658 points
  • il y a 5 ans

100% valeurs rugby !

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
Vidéos
News
News
News
News