D'ancien talonneur au XV de France : qui es-tu Alexandre Fischer ?
Alexandre Fischer, une des surprises de ce XV de France.
Le profil d'Alexandre Fischer est intéressant sur la scène mondiale. Malgré son temps de jeu, il pourrait débuter sous le maillot bleu d'ici peu.

Athlétisme, football, natation puis rugby. C'est le parcours du jeune Alexandre Fischer, nouvel appelé dans la liste de Fabien Galthié et surprise de ce groupe. Il débute le rugby à Issoire en 2011, à l’âge de 13 ans quand son père, gendarme, est muté à Issoire. Il rejoindra Clermont à l’âge de 15 ans où il intègre le centre de formation. Alexandre évolue vite à son poste de troisième ligne aile jusqu’à participer à de nombreux stages de préparation de l’équipe de France moins de 20. Malheureusement pour lui, il ne participe à aucun match officiel.

Top 14 - L'ASM perd Alexandre Fischer pour de longs mois, l'USAP privée de FaleafaTop 14 - L'ASM perd Alexandre Fischer pour de longs mois, l'USAP privée de Faleafa

C’est en 2018 qu’il éclot, après avoir été champion de France avec Samuel Ezeala : la génération teinture blonde. Clermont était à la recherche d’un troisième ligne aile plaqueur et gratteur, après la déroute de John Hardie qui enchaînait les blessures et qui a dû rentrer après la période estivale. Stage d’été, matchs amicaux, test physique plus que réussit, il finit par intégrer le groupe pro en 2018 face à Agen, jusqu’à finir remplaçant lors du quart de finale de Challenge Cup, coupe remportée par Clermont cette année-là. La saison d’après, il doit quitter ses partenaires face à Toulouse en avril suite à une désinsertion complète du tendon des muscles ischion-jambiers de la cuisse gauche avant de subir une opération.

Issoire, c’est le club où j’ai commencé le rugby donc forcément, cela représente beaucoup de choses pour moi et je ne l’oublierai pas. C’est le club où j’ai tout appris et je leur dois beaucoup de choses. Le club défend beaucoup de valeurs, notamment autour du collectif, et j’en garde de très bons souvenirs", déclare-t-il à La Montagne

Après le départ de Bardy et les commotions de Koleshvili, son profil a fait le bonheur du staff clermontois. De nature timide en-dehors du terrain, il devient un guerrier une fois la pelouse foulée. Et pourtant, il n’a pas toujours connu le poste qui consiste à pousser derrière une fesse. Alexandre Fischer était talonneur en Espoir. Il n’a jamais convaincu comme il l’a déclaré à La Montagne : "Je n’ai pas assimilé toutes les caractéristiques spécifiques du poste."

"J’ai commencé à Issoire en moins de treize ans. J’ai évolué là-bas pendant deux ans et la troisième année, j’étais en tutorat donc je faisais les allers-retours entre Issoire et Clermont-Ferrand. J’étais à l’ASM et les week-ends où il n’y avait pas de match, je jouais avec Issoire", La Montagne.

Cette saison, il n’a participé qu’à 4 matchs de Top 14 et 3 journées de Champions Cup pour un total de 364 minutes sur les terrains de rugby. Avec seulement deux titularisations en Top 14 cette saison, causées par un retour tardif sur les terrains, il fait partie du groupe de 42 joueurs appelés à participer à la préparation du Tournoi des 6 Nations. Malgré ses prestations avec le club Auvergnat, il était difficilement envisageable dans le groupe France, à seulement 21 ans. Sa convocation est un mal pour un bien, puisqu'il provoque l’absence d’Arthur Iturria dans le groupe, pourtant deux profils différents.

Ils parlent de lui

Bertrand Rioux (directeur du centre de formation) : "Il s'est affirmé l'an passé en Espoirs. On a une très grosse génération en 3e ligne. Il en fait partie avec Lemardelet, Tixier et Dessaigne. Ce sont quatre jeunes à fort potentiel, qui viennent compléter les Giorgadze, Cancoriet qui, eux, sont déjà installés avec les pros. C'est un pur Clermontois, avec un profil à la Giorgadze, gratteur, démolisseur. Il est à la limite pro-Espoirs. Cette saison, il va redescendre en Espoirs", affirmait-il en 2017 La Montagne

Xavier Sadourny : "Sa qualité première, c'est le plaquage. Il plaque très bas, il fait mal. Comme Corentin Astier, j'espère qu'il va être épargné par les blessures et qu'il pourra faire une saison complète", toujours pour La Montagne.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Pour ceux qui ne connaissaient pas encore Alexandre Fischer, c'est simple il a été élu Homme du match cet après-midi face à l'Ulster en champions Cup !!

Très précieux en défense et au grattage. On en veut davantage 😉

@Caramel_Beurre_Salé

C'est clair, il a sûrement marqué des points par rapport à Iturria, plus en difficulté cette saison.

Pour ceux qui ne connaissaient pas encore Alexandre Fischer, c'est simple il a été élu Homme du match cet après-midi face à l'Ulster en champions Cup !!

Très précieux en défense et au grattage. On en veut davantage 😉

Un joueur réellement à suivre, puissant et combatif. Si Dupont est le Faf De Klerk français, lui deviendra le Underhill de l'EDF.

@Alec3332

complètement d'accord, profil assez proche d'Underhill ! En revanche Dupont est quand même très différent de De KlerK, non ?

@Caramel_Beurre_Salé

C'était pour faire référence à un article où on les comparaient en ces termes (Dupont et De Klerk) même si il y a des similitudes sur le plan physique, pour le reste je suis d'accord avec toi.

Je ne le vois pas jouer le tournoi, la 3e ligne étant déjà bien garnie (Ollivon, Cros, Aldritt, Macalou... Même Cretin et Woki sont devant lui pour moi). Par contre, si l'ASM ne se qualifie pas pour les phases finales, on risque de le voir lors de la tournée d'été!

  • Jak3192
    55162 points
  • il y a 3 mois

En tout cas,
ce jeune homme est un VRAI "bleu bite",
comme on di(sai)t dans certains milieux...

Très curieux de voir ce qu'il va donner le gamin s'il s'habille en Bleu dès cette année,
du haut de ses 364' cette année sur le terrain...

Kouillus les Galthié's boys

Si je lis l’article : c’est un mal pour bien puisqu’il provoque la non-sélection d’Iturria ayant pourtant un profil différent.

Du coup, si on traduit littéralement : la non-sélection d’Iturria c’est un bien et la sélection de Fischer un mal, car Fischer remplace Iturria alors qu’Iturria a un autre profil.

Si on retraduit : Fischer = imposteur, mais en même temps on n’aime pas Iturria.

  • Jak3192
    55162 points
  • il y a 3 mois
@Un riz savant scie

Tu as fait ça à jeun ?

Moi,
cette phrase référente m'interpellait
mais pas envie et d'en extraire la substantifique moelle...

Pas mal en tout cas

@Jak3192

Je ne suis jamais à jeun mais j'ai visité Montauban.

  • Jak3192
    55162 points
  • il y a 3 mois
@Un riz savant scie

😅
on devrait toujours visiter Montauban

Un ancien talonneur qui vient d'être appelé pour intégrer le XV de France.

@Team Viscères

Il pourra assurer les lancers au moins

On a eu une brève accalmie mais il semble bien que le jemenfoutisme orthographique reprenne ses droits.

  • Snark
    6654 points
  • il y a 3 mois
@lelinzhou

On ne peut rien reprocher à réussit (plus que réussit) puisque le féminin est "réussite"...

  • JoeMbu
    555 points
  • il y a 2 mois
@Snark

Non non, c'est bien "réussi" et non pas "réussit" (ça c'est uniquement la 3ème personne du singulier de réussir au passé simple). Le participe passé au féminin de "réussi" est d'ailleurs "réussie" 🙂 .

Derniers articles

News
Vidéos
Vidéos
News
News
Vidéos
News
News
Vidéos
Vidéos
News