VIDÉO. XV de France - Yannick Bru : "il y a une base positive mais les résultats doivent arriver rapidement"
Yannick Bru est confiant pour l'avenir du XV de France.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Une victoire en trois matchs pour les Bleus cet automne. Un bilan comptable négatif mais positif en termes de jeu comme le confie Yannick Bru.

Crédit vidéo : FFR

Un large succès 52 à 8 contre les Samoa à Toulouse, puis deux courtes défaites face aux vice-champions du monde australiens (23-25) et aux All Blacks (19-24) au Stade de France. Au sortir de cette tournée, il y a un mot qui revient sur toutes les bouches, "frustration". Mais beaucoup d'observateurs extérieurs comme ceux dans la place, à l'instar de l'entraîneur des avants bleus, parlent aussi d'un jeu "prometteur". Face aux Néo-Zélandais, les Tricolores ont en effet affiché de formidables qualités offensives pour entrer dans l'en-but adverse, note Planet Rugby. Sur les trois matchs, le XV de France a parcouru 1726 mètres contre seulement 1055 pour ses trois adversaires.

Néanmoins, il a souvent manqué quelques centimètres aux Français pour convertir toute cette énergie en point. À l'image de ces quatre occasions manquées dans la "zone rouge" chère aux yeux de Fabien Galthié en raison de nombreuses fautes de main. Pour le site anglais, les hommes de Novès and co "ont dépoussiéré le French Flair" à la faveur d'une multitude d'offloads. Mais c'est également là où ils ont péché. En voulant trop jouer dans la continuité, ils ont parfois donné le ballon à un joueur esseulé.

Selon Planet Rugby, cette équipe doit désormais travailler sur sa précision, mais elle a aussi montré que son vivier de joueurs n'étaient pas si vide. Cyril Baille a impressionné, autant en attaque qu'en défense (22 plaquages au total) et a gagné sa place, à l'instar d'Ollivon et Gourdon, auteurs de 34 et 35 plaquages chacun. "Si le rugby était un jeu de statistiques, la France afficherait trois victoires au compteur". Le XV de France, actuellement 8e, n'est sans doute pas encore prêt pour battre des nations mieux placées mais son effectif a le potentiel pour le faire dans le futur.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Bonne analyse de Bru je trouve...mais bon,comme il dit,maintenant,c'est le résultat qui va compter...et le 1er match du tournoi,c'est face aux anglais,on verra à ce moment là,si on a les moyens de nos ambitions...j'y crois,mais ça va être très dur

  • Kad Deb
    29865 points
  • il y a 3 ans

Très bonne analyse de Yannick Bru.
Par contre, la fédé qui livre "de bons produits" en parlant de nouveaux joueurs. Ah non, alors ! Et les "Valeurs du Rugby (c)" ? Faut bosser la com'...
Il vaut mieux dire : "la fédé livre de bons poulets labellisés France, nourris au grain". Ça sonne plus rugby et terroir 😊

"Le XV de France, actuellement 8e, n'est sans doute pas encore prêt pour battre des nations mieux placées mais son effectif a le potentiel pour le faire dans le futur."

Il faut arrêter de se projeter vers un futur hypothétique. On a largement le potentiel pour rivaliser. On est une grande nation. Arrêtons d'être modeste.

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 3 ans
@artillon

c est parce que les resultats ne sont pas encore la qu il est obligé de temperer ses propos, je pense. mais bon il faut basculer et virer ce complexe d inferiorite, la dessus je te suis.

Pendant ce temps, dans la tête de Vern Cotter... "Copieurs"

Derniers articles

News
Vidéos
News
News
Vidéos
Vidéos
Vidéos
Transferts
News
News
Vidéos