VIDEO. Top 14 - Pau. Pourquoi l'essai de Julien Fumat a été refusé face au Stade Français ?
Top 14 - Pau. Julien Fumat s'est relevé pour aller marquer. Crédit photo : Freepik from www.flaticon.com
Samedi dernier, la Section Paloise a concédé sa troisième défaite lors de la 6e journée, mais surtout son premier revers à domicile. 

Les Béarnais ont grillé un joker face aux Parisiens en s'inclinant de seulement deux points, 23 à 25, suite à l'essai de Sekou Macalou à la 68e. Un résultat d'autant plus ragant qu'ils ont longtemps mené grâce aux réalisations de Slade (34e) et McKintosh (50e). Une avance qui aurait cependant pu être plus importante si l'essai de Julien Fumat dès la 8e minute avait été accordé. Le centre avait pourtant mis les cannes et déposé la défense après une remise intérieure, mais l'arbitre en a décidé autrement au grand dam des supporters.

Lien Vidéo


"Pouvait-il oui ou non se relever avec le ballon ? Aurait-il dû le lâcher avant de pouvoir le reprendre et de foncer marquer ? Y a-t-il réellement plaquage ? Où se situe la limite entre le moment où le plaqué doit libérer la balle (puisque considéré comme plaqué) et celle où il peut se relever (puisque considéré comme non tenu et donc non plaqué) ? Y a-t-il un temps minimum pendant lequel le plaqueur doit tenir le plaqué pour que l'on considère que le plaquage est complété et effectif ?" Voici les nombreuses questions que s'est posées un supporter de la Section après le match. Ludovic Cayre, arbitre de la rencontre, explique sa décision.

Point Arbitrage :

Sur cette action, la situation est très claire : le joueur palois est amené au sol (les deux genoux au sol) par un joueur parisien. Le Palois, une fois au sol, le plaqueur parisien le relâche, ce qui est la règle puis après un laps de temps, le Palois se relève sans n'avoir jamais lâché le ballon alors qu'il était plaqué. Donc coup de pied de pénalité logique contre ce joueur.

Lors du Rugby Championship, une action similaire avait poussé World Rugby à statuer sur la question du plaquage accompli ou non. Un essai sud-africain avait créé la polémique lors du Rugby Championship et l'instance internationale avait statué sur "Essai accordé".

Point Arbitrage :

World Rugby a tranché ce cas d'Afrique du Sud vs Argentine. L'instance internationale a déclaré que le plaquage n'était pas accompli avec des observables tels que :
- Le joueur n'est pas tenu
- Dynamique. Il se relève rapidement dans un même mouvement
- Le vert n'a pas subi le plaquage  

 Le cas de Julien Fumat est plus facile à interpréter car le duel est remporté par le plaqueur. Le plaquage étant bien accompli, le centre palois aurait dû lâcher son ballon puis se relever.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • oZbeck
    26586 points
  • il y a 6 ans

Franchement ça me choque pas que l'essai palois soit refusé. Par contre, que celui des sudaf le soit, là je trouve ça abusé. Du coup, l'essai palois aurait-il dû être accordé?

Derniers articles

News
News
News
News
News
Transferts
News
News
News
Amateur
Arbitrage